Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Terrorisme et Homme terminal
Terrorisme et Homme terminal Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-10-2017 00:20

Pages vues : 3168    

Favoris : 26

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Civilisation, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gratuit, Guerres, Histoire, Instant, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Médecine, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Peste, Raison, Réalité, Religions, République, Simple, Socialisme, Spiritualité, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
accident_train1895_pe_coul.jpg
 
 
Terrorisme et Homme terminal
et terre-minée.
Terrorisme ou sentimentalisme manipulateur.
La thermodynamite a encore de beaux jours !
 
 
Adage judéo-maçonnique spéculum : Tout est laïcité donc matière et Demain On Rase Gratis (DORG ou pouvoir d’achat).
 
« Nous avons besoin d’un programme de psychochirurgie et de contrôle politique de notre société. Notre objectif, c’est le contrôle physique de l’esprit. Quiconque se détourne de la règle établie [le régime républicain] peut être mutilé. L’individu peut bien penser que la chose la plus importante, c’est sa propre existence, ce n’est que son point de vue personnel, dépourvu de perspective historique. L’homme n’a pas le droit de développer son esprit. Ce genre d’orientation libérale est très attractif. Nous devons contrôler le cerveau électrique. Un jour, soldats et généraux seront contrôlés par l’électronisation du cerveau », écrit le docteur José Delgado, un adepte du projet MK Ultra, lequel fit une démonstration de radio-contrôle d’un taureau, transmise sur la CNN en 1985. José Delgado entre dans le Thème de la guerre multi-millénaires de Yahvé contre Baal et dans la judéo-maçonnerie spéculum de 1717. Guerre du Livre (Israël et Torah-Loi) contre le Cosmos.C’est en Palestine qu’un nouveau type d’expérience religieuse va se heurter aux Païens : antiques et basiques traditions spirituelles cosmiques. Guerre entre les Chasseurs-Cueilleurs et leur spiritualité dominée par des divinités célestes et astrales contre les cultes déjà marchands de la fertilité de la voie de l’Agriculture sur la côte syro-palestinienne. C’est-à-dire que après les Chasseurs-Cueilleurs, avec le Néolithique nous sommes entrés dans l’ère où L’UNIVERS SE TROUVE À L’EXTÉRIEUR DE NOUS, NOUS NE SOMMES PAS DEDANS puisqu’il y a déformation de l’humain « formé à l’image de Dieu » donc il règne sur la Nature, encore une fois comme si l’Univers lui était extérieur, ce qui ne pouvait que donner le communisme ou socialisme : règne de l’opinion arrivé à maturation où ce sont les accidents, la matière, qui engendre les essences ; ON SE PLACE EN DEHORS DE L’UNIVERS alors que nous sommes dedans, Il est nous. De plus le « formé à l’image de Dieu » ne veut rien dire, le mot « Dieu » n’est qu’une conception du mental comme dit parfois Ramana Maharshi.

L’électronisation n’étant pas totalement opérationnelle, c’est le SENTIMENT qui manipule les masses. Le drame de Las Vegas en est une bon exemple. Les judéo-maçons spéculum du GODF n’échappent pas à la règle : ils sont favorables à la PMA… le « social » étant maintenant par essence une affaire de SENTIMENT puisque la spiritualité est envoyée au Diable marchand.

RAPPEL : la démocratie marchande mondialisée consiste non pas en un gouvernement qui fait ce que la majorité veut, mais en un gouvernement qui manipule et convainc les peuples à accepter ce que le gouvernement et ses banques veulent.
La personne qui, à travers les médias appartenant aux financiers de la City de Londres, dicte et formule en mots et en images fabriquent notre mode de penser et est maître de nos cerveaux. Et comme avec les attentats ça devient RÉPÉTITIF, plus ce sera répété et plus les masses seront conditionnées. La Rochefoucauld résumait bien l’être humain : « L’homme, c’est comme un lapin : on le prend par les oreilles ». Afin que se produise un effet d’identification genre « Plus jamais ça » ou « Même pas peur » et conforme avec la « réalité » fabriquée, il suffit que les « vérités » d’un régime politique, donc de la république, soient répétés et confirmées sans jamais les discuter sur le plan de QU’EST-CE QUE L’ÊTRE HUMAIN ? Si ce questionnement était encouragé, cela aboutirait à une désapprobation. Celui qui conditionne veut obtenir une réponse directement des neurones en court-circuitant la conscience. C’est pourquoi notamment il part du niveau du sentiment, neural, basique.
Les « Plus jamais ça » sont du Thème du Yahvisme : un David « roi juste dont les descendants régneront à jamais »… comme quoi le temps qui coule est une invention !

Il s’agit de créer la peur, la confusion et la contradiction, bref : l’OPINION, dans les masses afin d’éliminer la résistance critique. Le sentimentalisme fait que les masses ont besoin d’espérer, de RÊVER, de se fier, surtout quand ça va mal et que les gens sont frustrés et dépourvus d’assurance tellement téléguidé par leur ego. Ce DÉSIR sera un extraordinaire aimant inépuisable pour toute la chefferie politique, les prêtres des religions monothéistes, les parleurs et menteurs médiatiques.

En démocratie actuelle marchande la technique et la persuasion sont fondamentales. Lesquelles ne respectent en rien les ego et la liberté des personnes.

La démocratie actuelle marchande sera par principe CONFORMISTE, automatique ou machinale : consommez et fermez-là, dans le sens que ce sont des régimes politiques à base de capitalo-socialisme fonctionnant sur la base de l’UNIFORME, LE DOGME ; les besoins sont pyramidales ou hiérarchisés.

Les Occidentaux qui divisent tout divisent particulièrement le « BON » : l’être humain est « bon » (winner) : conformément aux perruques poudrées des « lumières » parce qu’il a une « raison » et surtout il recherche la « liberté » (à l'extérieur). On a dont l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) en forme d’évolutionnisme en un monde judéo-maçonnisé : Tout est laïcité donc matière, et Demain On Rase Gratis (DORG).
Les sociétés occidentales sont principalement matérialistes et bourgeoises, hédonistes (voir le « pouvoir d’achat », le genrisme et les PMA etc.). Mais faire appelle au « plaisir » ne marche pas, il faut monter un cran dans le sentimentalisme : LA PEUR, d’où depuis le 11 septembre 2001 la mode du terrorisme, peur des catastrophes et épidémies (d’où la vaccination à outrance liée à cette peur de mourir et de ne plus pouvoir salarier-consommer). Nécessairement le régime républicains s’il veut fonctionner doit utiliser la PROPAGANDE, parce que nous serions en démocratie et que les masses veulent être « informées » par rapport à leur prison référentielle.

ÉVOLUTIONNISME ET FIN DES TEMPS MODÈLE YAHVÉ : MAXIMISATION DES PROFITS.
YAHVISME = CAPITALISME ET VIOLATION DE LA PERSONNE : dans la recherche du profit la personne N’EST QU’UN OUTIL, jamais un but. Donc les masses doivent impérativement consommer, d’où le Graal du « pouvoir d’achat » dans la bouche de la chefferie du régime républicain. Pour ce faire : pas d’inhibition morale, d’où le vent en poupe pour les LGBT et autres genrisme et PMA et libido libérale, etc. Le régime stimule et entretient la peur à travers son mode terrorisme et par son mode « haine » (soi-disant interdite) entretient l’agressivité.

RAPPEL : nous sommes passés d’une civilisation construite sur les valeurs de sacrifice, de fidélité, d’épargne, de moralité et de noblesse, de renvoi du plaisir à l’âge mûr ou à l’Après-Vie, civilisation qui était encore plus ou moins protégée du productivisme - à une civilisation mue par des valeurs opposées : jouissance immédiate favorisée par le technologie informatique, ou jouissance anticipée (crédit et argent virtuel), libéralisme en forme de « interdit d’interdire » (et ”liberté d'expression”), genrisme et freudisme avec levée des inhibitions.

Nous sommes en guerre de religions : réduction au chaos par l’être humain pour préparer la « Nouvelle Alliance » (certainement celle de la City de Londres… punition pour infidélité religieuse envers les banques). Donc destruction totale. Nouvelle esclavage du Messie (juif) comme le cite Gershom Scholem dans son Sabbataï Tsevi, le messie mystique 1626-1676 : quand un aubergiste juif répond à son client que « dans peu de temps il allait devenir leur esclave par la vertu du Messie ». Certainement que le Messie loge maintenant à Londres pour y faire du business afin de « sauver le monde » et renforcer le « pouvoir d’achat ». Comme écrit G. Scholem décrivant la nature d’Israël « empire du monde » (pour ça ils sont beaucoup infiltrés dans le washingtonisme), « C’est le Juif qui a entre ses mains la clé du tiqoun du monde, à savoir la séparation progressive du bien et du mal par le moyen de l’accomplissement des commandements de la Torah. Le tiqoun est donc un acte essentiellement spirituel qui s’inscrit dans la partie interne du cosmos. Mais quand il sera achevé, cette perfection spirituelle cachée se manifestera également à l’extérieur, puisque la réalité extérieure est toujours le symbole de la réalité intérieure », écrit Scholem. Là encore on lorgne vers la fin des temps mais jamais dans le ici et maintenant ou Soi !
TIQOUN = RÉDEMPTION : « Quand la dernière trace de sainteté sera extraite de la qelipa de façon qu’aucune étincelle divine n’y subsiste, le monde du tiqoun deviendra manifeste. C’est là ce que signifie la rédemption ». Bref, Scholem décrit la doctrine Lourianique de l’exil de la Chekhina : l’adamisme (péché, chute [dans les qelipot] ou restes d’impuretés salopant le divin à la mort des rois d’Edom). Qelipot ou « degrés de mort » ; la sainteté bénéficie évidemment du « plus jamais ça » (tout confort)…

« Le lourianisme transforma la notion historique d’exil en un symbole cosmique [l’HOTC devient sacré UNE NOUVELLE FOIS bien après la conception HOTC des Hébreux…] ».
« En fin de compte, toutes leurs explications [des disciples de Louria] tournaient autour de la nécessité implicite d’éliminer la qelipa de la sphère de sainteté en amenant les germes latents du mal à une existence réelle et une identité distincts ». On nage en pleine Opinion qui irradiera jusqu’à nous ; ainsi à la mode gore et MK Ultra, faire le mal pour faire le bien.

Comparaison avec le « bien-mal » chez Ramana Maharshi : « Ce sont des termes relatifs. Pour connaître le bien et le mal il doit y avoir un sujet. Ce sujet, c’est l’ego » (entretien 106).
Entretien 326 : « La bonté n’est qu’une conception relative. Le bien implique toujours le mal. Ils coexistent toujours. Ils sont comme la face et le revers d’une médaille ».
À l’entretien 453 : « Qu’est-ce que le bien et qu’est-ce que le mal ? Il n’y a aucun critère qui permette de juger si une chose est bonne et une autre mauvaise. Les opinions diffèrent selon la nature de l’individu et selon son environnement. Ce ne sont que des idées et rien de plus. Ne vous tracassez pas à leur sujet. Débarrassez-vous plutôt des pensées. Si vous demeurez toujours dans le bien [le Soi], alors le bien régnera dans le monde […]. De plus, vous aurez beau vouloir conseiller les gens, ils ne changeront probablement pas. Soyez vous-même dans le bien et restez silencieuse. Votre silence aura plus d’effet que vos paroles ou vos actes. Ainsi, le pouvoir de volonté se développera. Et le monde devient le Royaume des Cieux qui est en vous ».

La stratégie du chaos est du lourianisme et le monde en crève plus vite, conformément au projet MK Ultra et de robotisation transhumaniste de l’humain.

EN RÉSUMÉ : la Vraie Libération ne viendra jamais de l’extérieur, donc jamais d’un Super Égrégore fabriqué par une chefferie forte en gueule et en argent. L’extérieur attire toujours plus : des policiers, des jurés ou la population sont plus enclins à voit le délinquant chez une personne d’aspect « déplaisant », et les enfants laids et disgracieux sont plus punis que des enfants style « prince charmant ». On entre alors dans le FAUX SOI : qui est le loser ? Mon père ou moi ? Non, ce ne peut pas être mon père, il n’est pas méchant. Alors c’est donc moi. Les manipulations en démocratie et république impliquent de s’insérer dans le schéma de laïcité ou AUTO-CENSURE si développé dans l’ex URSS : Super Égrégore qu’il est interdit de quitter sous peine d’hérésie, alors pour adhérer il faut obéir aveuglément, et au pire s’auto-critiquer pour être conforme au dogme du grégarisme à la mode (la cohésion sociale maintenant laïcisée bouffe des règles communes acceptées de façon robotique et donc non négociées, non démocratiques. Acceptation de valeurs indémontrables puisqu’opinions). Tout cela est en contradiction avec la « raison » des perruques poudrées puisque les règles du système doivent être avalées de façon irrationnel, comme par MAGIE NOIRE Ainsi la règle du régime républicain n’a pas à être véridique, elle remplace la liaison que permettait le catholicisme avant sa séparation de l’État. De même que le dogme de l’Église n’a pas lui non plus à être véridique puisqu’il doit lui aussi maintenir la cohésion du social. C’est pourquoi la Seule Libération possible passe par le « CONNAÎTRE TOI-MÊME PAR TOI-MÊME », le Soi ou Instant.
 
 

Dernière mise à jour : 05-10-2017 00:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >