Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le zombi augmenté
Le zombi augmenté Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-05-2021 22:09

Pages vues : 481    

Favoris : 57

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Bouteille, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Smartphone, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Transhumanisme, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
main_empreinte_saisie.jpg
 
 
Le zombi augmenté
ou
le piqué à la thérapie génique ARN messager

Le transhumaniste refuse l’égalité
car la seule égalité est celle où
l’on est mort, l’autre, moins extrême,
est celle où l’on fait caca et pipi
(du moins quand on n’est pas
encore diminué en « homme augmenté »)
 
Ce qui n’est ne peut qu’être la MORT.
Quand on naît il faut s’attendre à le mourir
un jour ou  l’autre ; seuls les transhumanistes
veulent repousser la mort, parce qu’ils ne
savent même pas qu’ils sont nés !
Alors on se peut se demander honnêtement
puisqu’ils  ne sont pas nés, COMMENT
PEUVENT-ILS SANS ÊTRE NÉS FABRIQUER ICI-BAS
UNE « IMMORTALITÉ » ???

Pour la fabriquer, il faut au moins être né !
Car ce qui est formé, c’est le fruit,
le bénéfice ; mais le principe de forme
est dans le NON-NÉ ! Comme ce qui est sonné
est son, mais son principe est inaudible !!
De même ce qui est coloré, c’est l’ornement,
mais le principe de la couleur est incolore.

Non-né, inaudible, incolore forment le Soi,
le Non-Agir omniscient et omnipotent,
le Centre est nulle part ; ce que les
transhumanistes, aussi à ce hui l’équivalent
des VACCINÉS, sont ceux qui veulent
« voir », saisir des preuves.


L’ego ou naissance, c’est comme la foi, LE CONTRAT : la dualité qui unie au minimum deux parties. Autrefois une plaquette d’argile ou de bois que l’on partageait entre les deux parties intéressées et qui devenait « contrat », quand les deux parties étaient réunies POUR FAIRE FOI : COÏNCIDER, ÊTRE DANS L’INSTANT UN SEUL MORCEAU, UN TOUT.
En Chine ancienne le mot sin, la foi, le crédit, la sincérité, défini aussi le mot FOU.
Selon la tradition, la Foi suffisait autrefois pour que soit tenu un simple engagement pris de cœur à cœur ou de Réalisé à Réalisé.
Puis survient la dégradation qui s’appelle « langage parlé », puis plus étatique sur le serment oral, et enfin avant l’établissement du langage écrit, sur le contrat attesté ou « prouvé » par un objet dont chacun gardait une moitié ; cet objet sera ainsi appelé « Foi » (sin : la Foi).
Ce processus de dégradation par la foi liée à la parole est comparable à une PANdémie, celle du SRAS-CoV-2 par exemple : les fous commencèrent à signer le lien qui unissait vassal et suzerain, le premier promettant fidélité et le second s’engageant littéralement, COMMERCIALEMENT PARLANT, À RÉCOMPENSER LES SERVICES RENDUS ; LE COMMERCE OU L’ÉCHANGISME COMMENÇAIT À FOND. Le suzerain lors d’assemblées féodales tenues régulièrement, « unissait les fous » (en Chine) pour attester le contrat juré ainsi passé entre ses vassaux et lui. Plus tard, les fou (pas de s) feront office de lettres de créance, de signes de reconnaissance, bref, de LOGO et d’insignes de fonctions, d’UNIFORME (avoir la foi, être « croyant » et porter un signe pour le montrer). Comme cela allaient se constituer LES RÉSEAUX (d’influence évidemment) : ces signes étaient des cartes d’identités, des genres de passeports (sanitaires comme de nos jours) que l’on présentaient de relais en relais. Les mots de passe, passeports et ordres de mission, sont aussi des fou-sin (sin-fou).
Important cette information écrite par Isabelle Robinet, dans : Méditation Taoïste.

Dans la même logique des contrats, Isabelle Robinet explique les king taoïstes, qui contiennent presque toujours des fou et ont eux-mêmes valeurs de fou. Le Ciel émut par les méditations de l’Adepte lui apporte un « fruit » : un king, ou un objet précieux comme une plante ou un breuvage censé apporter l’immortalité…

- Yang Zhu dit : « Les êtres, différents dans leur vie, sont égaux dans leur mort. Les vivants sont sages, fous, honorés, ou méprisés ; voilà des différences. Les morts se décomposent, se putréfient, se dissolvent, ou s’anéantissent ; voilà des égalités. Cependant, sagesse, folie, honneurs, ou mépris ne sont pas en notre pouvoir ; décomposition, putréfaction, dissolution, ou anéantissement ne sont pas en notre pouvoir. C’est pourquoi nul n’est vivant, mort, sage, fou, honoré, ou méprisé par soi-même, mais pas nature. Certains meurent à dix ans, d’autres meurent à cent ans. Le bon et l’avisé meurent comme le mauvais et le sot. Ceux qui furent Yao, Shun, Jie et Zhou dans leur vie ne sont qu’os pourris depuis leur mort. Qui voit une différence dans l’unités des os pourris ? Alors, saisissons l’Instant. Qu’importe ce qui arrive après la mort ».
(Lie Tseu : Traité du Vide parfait, chapitre : Yang Zhu 3).
Les évolutionnistes Hébreux-Juifs et leurs religions de déchéance de l’humain n’avaient pas encore frappés ; les contrats n’avaient pas encore frappés.
RELIGIONS ABRAHAMISTES DE LA DÉCHÉANCE DE L’HOMME (chute d’Adam) : L’ANCIEN TESTAMENT DRESSE LES NATIONS LES UNES CONTRE LES AUTRES ; LE NOUVEAU TESTAMENT DRESSE L’HOMME CONTRE L’HOMME ; vous avez avec ces deux Testaments l’antique dilemme Individualisme-Collectivisme ou Moi-Individuel/Moi-Collectif, dilemme commencé avec la catastrophe Néolithique d’un besoin matériel amplifié et porté à l’excès, pris pour unique moteur ou sens de la vie, qui deviendra super moteur de la CHUTE engendré par l’apparition de ces deux Testaments abrahamiques et de l’historicisme (HOTC : Histoire-Opinion-Temps qui Coule) ou VOIE LONGUE, TRÈS TRÈS TRÈS LONGUE DE L’EXISTENCE POUR LES TRANSHUMANISTES… JUIFS (Google etc.).    


Les zombis augmentés ne croient pas à la mort.

Les transhumanistes ne croient plus à la mort pour la simple raison QUE ÉTOUFFÉS PAR LA PENSÉE UNIQUE DE LA LOI DE SUCCION, ILS NE PEUVENT PLUS SE DÉPASSER EUX-MÊMES, ILS NE PEUVENT SE DÉPASSER QU’AVEC L’AIDE DE PROTHÈSES, DONC AVEC L’AIDE D’UN DEHORS DANS LE DUALITÉ DEDANS-DEHORS LE MAL ABSOLU.
Les transhumanistes ne savent pas que LA CONTRADICTION ABSOLUE coïncide avec la Solution suprême, par exemple un « Dieu enfant » que trouvèrent des rois Mages.

Les zombis augmentés s’augmentent au dehors en ignorant leur Dedans : ils ne savent pas se « dévorer eux-mêmes » ou RETOURNER LEUR LUMIÈRE (Ouroboros) pour se totaliser dans l’Instant de leur perte puisqu’ils refusent cette perte, ILS REFUSENT LA PREUVE SUPRÊME, LA PREUVE LA PLUS TRANSPARENTE DE LEUR EXISTENCE. ILS REFUSENT LE PARADOXE MÊME DE L’INTUITION DE L’ÊTRE, LA FONTAINE DE JOUVENCE.
LES TRANSHUMANISTES REFUSENT LE GRATUIT, REFUSENT L’AMOUR, REFUSENT LE SEUL RÉEL. Ils sont effrayés face au non-nécessaire, qui permet ainsi la soumission de leur propre liberté au profit de celle d’un ordre imposé et donc artificiel, ordre imposé par les machines et leur palanquée de tôles et boulons et autres issus d’une ingénierie extérieure. Dès que le Réel entre en jeu, il est saisi comme cru-EL.


Le zombi augmenté veut booster (amplifier) son mental, sa raison. Mais c’est le contraire de la Vraie Liberté qui consiste à PARADOXALEMENT NE PAS PENSER : « Les pensées doivent s’arrêter, le raisonnement doit disparaître pour que le ‘Je’-‘Je’ puisse s’élever et être ressenti. La sensation [dans ce cas là] est le facteur principal, et non pas le raisonnement ». (Ramana Maharshi, entretien 24 du 4-2-1935).
Jean de la Croix dans La nuit obscure dit la même chose : « La conduite que les spirituels doivent suivre dans cette nuit consiste à ne se préoccuper nullement du raisonnement et de la méditation, car, nous l’avons déjà dit, le temps est passé [celui de l’idéation et de son vagabondage]. L’âme doit rester dans la paix et le calme, alors même qu’il lui semblerait qu’elle ne fait rien, ou qu’elle perd son temps, ou que c’est à cause de la tiédeur qu’elle n’a nulle envie alors de s’occuper de quoi que ce soit, […] Toutes ces prétentions [sentir, goûter, voir], en effet, ont pour but de troubler l’âme et da la distraire de ce repos, de cette quiétude, de ce calme si suave de la contemplation où elle est élevée». Jean de la Croix écrit aussi « car on ne va pas à l’oraison [au sens du Retournement de la Lumière ou du « Qui suis-je ? » pour y rechercher un plaisir personnel ou la liberté d’esprit ».

NE PAS PENSER chez Jean de la Croix : « Le troisième signe que nous avons pour reconnaître cette purification des sens dont nous parlons consiste à ne pouvoir ni méditer ni discourir comme auparavant à l’aide du sens de l’imagination, quelque effort qu’on fasse. Dieu, en effet, commence ici à se communiquer à l’âme, non plus au moyen des sens, comme il le faisait précédemment, ou par le moyen d’un discours qui compose et ordonne les matières, mais par le moyen de l’esprit pur où il n’y a pas de discours discursif [idéation dans le temps, donc en séquences]. Il se communique par à elle par simple contemplation, où ne peuvent arriver les sens intérieurs et extérieurs de la partie inférieure. Aussi l’imagination et la fantaisie ne peuvent-elles y trouver un point d’appui pour y faire une considération quelconque, ni s’y fixer alors ou après ».

« Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source » (Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux). C’est CELA que le 1% de possédant de toute la planète veulent EMPÊCHER. Empêcher de cultiver/élever le ‘Je’. Au lieu de dire : j’ai faim, différencier par : c’est mon corps physique qui a faim, ou « je suis, je fais, je suis moi » en se coupant de la Source.
Empêcher le Retour au ‘Je’ comme la destruction de 6 milliards de Terriens (voir les Georgia Guidestones) afin de mieux contrôler ce qui reste, afin aussi de pratiquer leur même économie dans leur style des « Plus ça changer et plus c’est la même chose » (forme de singerie de Phénix qui renaît sans arrêt de ses cendres).


D’ANGER (issu de l’Ange… Gardien) : LE FEU VULGAIRE COUVE TOUJOURS QUELQUE CHOSE : IL EST CACHÉ, LATENT.

Au vu de la situation des humains et de leur conscience, leur étonnante soumission-confort à la thérapie génique à l’ARNm est identique à la soumission de l’humain au FEU VULGAIRE : en effet, cet être humain aurait très bien pu errer des milliers d’années dans les déserts, sans avoir vu un feu vulgaire une seule fois sur le sol terrestre.  Même si un volcan entrant en éruption ou une forêt embrasée par la foudre pouvait lui suggérer le concept de feu vulgaire. Endurci par sa nudité envers les contrastes des saisons, par sa sincérité, sera-t-il accouru prestement pour s’y réchauffer ? N’aura-t-il pas plutôt pris la fuite ?
L’aspect du feu vulgaire épouvante la plupart des animaux, sauf ceux qui, domestiqués par l’humain s’y sont habitués. C’est aussi comme l’électricité que l’humain ne sait pas conserver (même en ses batteries et piles, il est obligé de les recharger péniblement à une source extérieure de courant qui n’est pas une batterie) : SAVOIR CONSERVER LE FEU. Comment une fois éteint aurait-il su le rallumer ? Que des morceaux de bois sec soient tombés pour la première fois dans les mains d’un être humain, par quelle indication de l’expérience devinera-t-il qu’ils pouvaient s’enflammer par un frottement rapide et prolongé ???
Pas d’extraterrestres là-dedans, mais uniquement LE SEXE : LE FROTTEMENT. BIEN PLUS : LA MAIN (qui pousse, martèle, tricote, pilonne, caresse). D’où d’ailleurs l’expression « mettre sa main au feu »… Les piqués à la thérapie génique ARNm mettent leurs corps et âme au feu…. Pire : à un feu d’humain…
D’Anger à tous points de vue : santé, politique, spirituel. C’est aussi simple !

Partout où régnait l’Harmonie, l’être humain et son feu vulgaire n’ont apportés que le chaos organisé, parce qu’ils ont été obligés de disputer aux animaux les substances dont les animaux se nourrissaient, et de créer à l’aide de ses mains et de son mental, des objets les plus divers dont pour la plupart il n’aurait jamais dû avoir besoin : puisque finalement tout est conscience, y compris les objets extérieurs, et qu’il n’existe pas de conscience sans objet, il doit donc y avoir quelque chose d’autre… qui s’appelle l’Éveil… et qui n’est pas soumis à la saisie ou loi de succion vers les objets ou vers des événements extérieurs.

LA PIRE SAISIE DE L’HUMANITÉ FUT CELLE PERPÉTUÉE PAR LES HÉBEUX-JUIFS :
Les faits historiques (batailles, invasions, maladies, etc.) sont SAISIS comme des OBJETS-événements de l’humain face à une autre saisie ou concept : Dieu, LA DUALITÉ ACHETER-VENDRE : LE COMMERCE OU ALLIANCE  (CONTRAT) AVEC DIEU QUI ALLAIT DEVENIR LE COMMERCE SYNONYME DE CAPITALISME ET DE SON TOUT CONNECTÉ : RE-LIER, RELIGION, SAISIR OU RECUEILLIR, RAMASSER, puis lire, logos (parole : le Grec fut un maître en ergoterie en tous genres).
SAISIR LES OBJETS-ÉVÉNEMENTS POUR EN FAIRE UN COMMERCE = PRINCIPE DES RELIGIONS ABRAHAMISTES DU SALUT : ILS MÉMORISENT : mettent I Axe à mort, par leur JET (carotte du messianisme, Elaboration ou travaille du chapeau : idéation ; installation dans l’OBJET prit pour le SUJET en oubliant le ‘Je’).

SAISIE : PRÉMICES
DE L’HOMME AUGMENTÉ :
« Croissez et multipliez
ET DOMINEZ »

(votre argent, vos biens,
DOMINEZ LES AUTRES NATIONS)
(Abomination de cette Genèse 1, 28 qui annonce le chaos humain PAR SON invention d’un Dieu)
« Croissez et multipliez » : FROTTEZ, FRETTEZ, FOUETTEZ, CLAQUEZ, TONNEZ.
De là ne pouvait que sortir ce qui est appelé à ce hui : « courant électrique » : ”Si un corps vient à contenir + ou – de fluide élastique qu’il n’en peut contenir que sa quantité naturelle (déséquilibre), il en résulte des surprises” (D’après William Gilbert, 16ème siècle). Deux corps frottés l’un contre l’autre puis séparés, dégagent de l’électricité statique… Deux corps chargés avec deux « fluides » différents produisent un champ ”électrostatique”. Si un corps conducteur pénètre dans ce champ il sera chargé sans contact.


 
 

Dernière mise à jour : 25-05-2021 22:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >