Accueil arrow News arrow Dernières news arrow TRANSITION écolo-capitaliste marchande
TRANSITION écolo-capitaliste marchande Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-02-2023 16:52

Pages vues : 1533    

Favoris : 29

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
transiti_change_digestion_merde.jpg
 
 
TRANSITION écolo-capitaliste marchande
et INJECTION (vaccin) du mot-objet ”transition”
à toutes les sauces marchandises-objets.
RAPPEL : On passe des Croisades de la ”guerre sainte”
à la guerre de religion ou d’opinions entre Grande-Bretagne
-Allemagne-Russie entre 1914-45-1991 jusqu’à la
guerre-marchande ou virtuelle surtout depuis 2020
envers la Russie de l’après URSS.


Leur monde Luciférien républicain en hyperdémocratie et de
son intelligence artificielle dans le simple DROIT d’exister 
(manger pisser et chier : consommer), mais non pas d’ÊTRE.
Sens d’ÊTRE = EUCHARISTIE ou VRAIE LOI DE SUCCION.
 
 
Nostre monde est en SURVIE car livré à la secte
marchande dont le nombril est à la City de Londres,
c’est ce monde LUCIFÉRIEN qui ne cesse de parler
de transition comme de passer des croisades du
temps de Louis 9 à la guerre virtuelle-économique
contre la Russie à travers le prétexte Ukraine,
BIG BANG symptôme de cette dualité guerrière
occidentale WINNERS-LOSERS typique du COMMERCE ou
de son synonyme : RENTABILITÉ (racine du mal :
le Dedans-Dehors : rendre, ou échange).
RENTABILITÉ EST MARIÉ AVEC GUERRE ET MILITAIRE
ET DONC MARIÉ AVEC L’ÉTAT ET SA TRINITÉ :
ARMÉE-POLICE-JUSTICE QUI PROTÈGE « LES BIENS »,

(accessoirement le beau, le Belenos
(‘beau’ en gaulois).
Jadis BI-en (Bien) signifiait la NON-DUALITÉ.
Depuis de nombreux siècles de cette mode de
l’égocentrisme amplifié où l’humain se croit
« ARRIVÉ » au sommet de son ”évolution” et que la
fin des temps est arrivé comme le messie, le mot ‘bien’
n’est à ce hui qu’une MARCHANDISE-MOT-OBJET ou
MARCHANDISE-OPINION, une SAISIE, LA LOI DE SUCCION,
et même ce qui peut se rapprocher du mot ‘Bien’ par
le mot ‘Juste’ est dénaturé par exemple par le slogan
propagandiste de la radio d’État France-Info et son :
”L’info-juste” ; alors que JUSTE = I, I.U :
SOUS RAYONNEMENT du I : Axe.


Ce monde Luciférien croit qu’en développement son socialisme républicain, son ”Vivre ensemble” en une « hyperdémocratie », il « développera un ”bien commun” » dans le concept, déjà en œuvre chez les Peuples du Soleil avant le 16è siècle (1), dans le concept du ”Great Reset” des Schwab-Harari et leur ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux”, et dans leurs ”villes intelligentes”, il arrivera à une « Conscience globale » qui se voudrait « GRATUITÉ ET AMOUR » : L’HYPER INTELLIGENCE HUMAIN OU LE MENTAL AMPLIFIÉ COMME JAMAIS AUPARAVANT. C’EST CELA LA DÉFINITION DE LA SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE : le totalitarisme d’un seul ou d’un petit groupe de programmeurs qui dit ou programme la vérité du jour et ce que sera celle du lendemain, ceux qui décident du dogme à tout Instant remise en question. C’est Sisyphe qui pousse son rocher, ou c’est une religion, UNE HARMONIE À L’ENVERS, EN CREUX.
Dans ce monde Luciférien demander à chacun, par cette mode de la TRANSITION de ceci ou de cela, de discipliner ses appétits vitaux dans le monde du sensible ou de la croyance au corps, cela implique au moins deux parts autonomes : l’une qui se nourrit de la vie sensible dans des rapports par le Dedans-Dehors (QUI N’EXISTE PAS puisque NOUS somme l’Univers justement pas à la manière de la future société fourmilière ou Luciférienne) ; et l’autre part qui puisse, au moins virtuellement, dominer la première part, comme en NON-DUALITÉ : maîtrise de la dualité sujet-objet.
Une volonté maîtresse de la part sensible ou mental, qui implique, en tant que sujet, qu’elle domine la matière et donc cette idolâtrie de la marchandise et le temps et l’espace qui lui sont OBJETS-MARCHANDS, et que le SUJET dont elle se sent l’objet est lui aussi AU-DELÀ de tout le spatio-temporel : le sujet qui EST, ou le Réalisé, qui bien-sûr n’est pas l’existant ou « la vie », ou ce qui est appelée de nos jours   « réalité », parce que le Vrai ‘Je’ est au-delà de l’espace-temps-mouvement. (Pour référence à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 7 à Aimé Michel, le 14-7-1971).

- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)

SAINT CHAOS
« La seule liberté que vous ayez est de vous identifier ou non avec le corps », dit le Maharshi.
Ou encore : « Trouvez QUI a le libre arbitre ? » Ce qui conduit au : « Le temps n’existe que s’il y a une personne pour en prendre conscience et ainsi le fabriquer [le temps ne vient pas Nous dire, du Dehors : ”Je suis le Temps”], et cela à l’état de veille… »
SAINT CHAOS est la base du TOUT, la Vraie Nature du Soi ; une maxime l’exprime ainsi : « Le Chaos est le sol nourricier du Cosmos » (évidemment pas au sens actuel de la devise judéo-maçonnique Ordo ab Chaos), mais au sens du NIRVANA : sens de L’IMPOSSIBILITÉ DE LA NAISSANCE DE L’ÊTRE OU DU BIG BANG NATURELLEMENT IMPOSSIBLE. SEUL EST RENDU POSSIBLE LE « COMME SI », L’APPARENCE FORCÉMENT FALLACIEUSE, CHANGEANTE ET INSAISISSABLE ; C’EST LE NÉANT DE LA NAISSANCE OU VRAI SENS DU MOT NÉANT.
Quant au NIRVANA, il est synonyme de GRANDE LIBÉRATION : ÉVEIL, LE GATE GATE… ET VACUITÉ FONDAMENTALE DE TOUTES CHOSES. Nirvana réalisé sera la Grande Libération, le SANS DEMEURE, le contraire du samsâra [roue, cycles des naissances et des morts et monde phénoménal de noms-les-formes, monde de la souffrance par les FAIRE/FER].
CHAOS est un mot sacré, donc ambigüe… BOLG… BOULE (symbole jamais fixe), BALEINE, VENTRE… Mais aussi JETER : PROJECTILE : BALLE (des jeux, guerres ou compétitions) et aussi des PROJETS (messianisme, évolutionnisme). Projeter : DIA, à travers, comme DIAgonale, DIAlogue. À travers la BOULE, L’ARCHE ou COQUE et son chargement (de marchandises-idoles ou archétypes d’inconscient collectif chez Noé……).

OR-DONNÉ : l’ordre organisé par l’ego-mental de l’humain est DÉSORDRE OU CHAOS HUMAIN, car toute chose EST, elle s’ordonne dans son EST, dans sa Réalisation. L’ordre comme le chaos n’est qu’un mot, un concept ; mais le Saint Chaos est aussi SHIVA : fonction de PUTRÉFACTION ET DE FERMENTATION (destruction-dissolution), donc transformation des Êtres, le VÉRITABLE TRANSITIONNEL ; son rôle est central dans l’existence de Ramana Maharshi. Shiva ou les DEUX PLEUREUSES : ISIS-NEPHTYS : EAU DE VIE (source de toute fécondité et transformation), et EAU DE MORT-COLLE (Putréfaction qui corrode ou corrompt pour donner vie et immanente à Isis dans sa fonction de FERMENTATION qui provoquera la PUTRÉFACTION ou transformation.

LE 1789 FRANÇAIS TRANSITIONNEL : le régime capitaliste républicain TRANSITIONNEL et son transitionnel transhumanisme cherche à entraîner la racine humaine dans SA DESTINÉE PARTICULIÈRE : CELLE DU RÉGIME, LE MONDE LUCIFÉRIEN : où toute évolution vers les Mondes Libres [Eaux Primordiales] serait interrompue et il serait procréé une évolution statique ou artificielle dans les trois Règnes, Minéral, Végétal, Animal et Humain. Voilà pourquoi, surtout à nostre époque, il est vital de s’ÉVEILLER pour connaître les modes d’action du monde Luciférien actuel, ses dangers si nombreux mais aussi ses limites toutes aussi nombreuses.
Dans maintenant peu de temps, il y aura la Victoire :
- Ou bien la Victoire Divine, le ”Royaume des Cieux est en Vous” (pour tous, sans condition, pas d’”offre soumise à condition” comme dans l'idole commerce !
- ou bien la Victoire de ce monde Luciférien ou régime capitalo-républicain.
Dans un cas comme dans l’autre, le mot ”Bien” disparaît, et seul demeurera : où la Victoire du monde Luciférien, ou bien le Soi Originel, LE SAINT CHAOS et non transhumanisté, non judéo-maçonnisé par artifice égoïste, par réseaux ou socialo-marchands et rentabilité, par saisie, pas possession comme « être possédé » (dans le sens donné par les Chrétiens).

Dans le monde Luciférien l’humain oublie qu’il est LUI-MÊME LE SEUL RÉEL, L’UNIVERS, permanent et omniprésent puisqu’il s’illusionne ou fait ”Comme si” il était un corps dans cet Univers lui-même peuplé de nombreux autres corps en samsâra et qu’il peine du fait de ce ”Comme si”.
”Pourquoi ? Parce qu’ayant oublié son propre Soi sa vision [son Pour-Voir] s’attarde sur l’Univers matériel EXTÉRIEUR. L’homme ne retournera pas sa vision vers le DEDANS de manière introspective à moins de lui faire clairement comprendre que tout cet univers matériel du Dehors est irréel [le scribe de cette page souligne]. Une fois qu’il réalise qu’il est son propre Soi et qu’il n’existe rien d’autre que son propre Soi, il finira par contempler tout l’Univers comme Réalité suprême [Brahman]” (Ramana Maharshi).

SE METTRE EN ROUTE LES MAINS VIDES ET REVENIR LES MAINS VIDES = AMOUR-GRATUITÉ.
AVOIR LE VENTRE VIDE ET N’EN PAS DÉPENDRE NÉCESSITE UN ULTIME SURFEU EN « QUI SUIS-JE ? ».
Si ce n’est pas le cas, alors on sera encore en survie sous les winners cacochymes macroniste-rothschildiens des « Plus ça change et plus c’est la même chose ».


Note.
1. CHERCHEZ L’ERREUR (du ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux” des Schwab-Harari) !
Tout ce qui se nomme « civilisation » est construit sur l’ego, sur le calcul, sur le possessif du ‘moi’ du : « Votre santé, Votre député, Votre voyante, Votre boulanger, Votre QR code, Votre passe vaccinal, etc. », ce qui est une usine à production de SOUS-HUMAINS ou en SURSIS : EN TRANSIT….
Il y INVERSION par rapport aux Peuples du Soleil :
Système politique des Incas : pur système socialiste ou communiste (au sens communautaire et non dans le sens du capitalisme d’État du communisme ou socialisme de l’URSS et de l’actuelle Chine) : un gouvernement patriarcal, MAIS SANS L’INVENTION ÉCONOMIQUE DE L’ARGENT.
LE SEUL EGO CHEZ CES PEUPLES DU SOLEIL ÉTAIT L’INCA. Ces Peuples qui croyaient à un Dieu unique (mentionné dans le Pop Wuh (Livre de la trame des événements ; « pop » en maya signifie « temps » et trame ou natte ; Wuh signifie « livre »).
Le peuple vis-a-vis du souverain était vu comme un DON, et non comme un droit. Le peuple renonçait à tout droit personnel, la nation, l’État (ou la communauté dans ce cas) était soumis à l’Inca. « Sous ce régime extraordinaire, un peuple raffiné à beaucoup d’égards, chez qui l’industrie et l’agriculture avaient fait, comme on l’a vu, de grands progrès, ne connaissaient pas la monnaie. Il n’avait rien qui méritât le nom de propriété. Il ne pouvait exercer aucun métier, se livrer à aucun travail, à aucun amusement, autres que ceux que la loi avait spécialement réglés. Les Péruviens ne pouvaient changer de résidence ou d’habits qu’avec la permission du gouvernement. Ils ne jouissaient pas même de liberté qui appartient aux plus misérables dans les autres pays, celle de choisir leurs femmes. L’esprit impératif du despotisme ne leur permettait pas d’être heureux ou malheureux, autrement qu’il n’était réglé par la loi. Le pouvoir d’agir librement - droit inestimable et inné de tout être humain - était annulé au Pérou.
Le mécanisme étonnant du gouvernement péruvien pouvait résulter uniquement du concours de l’autorité morale et de la puissance positive dans la personne du chef de l’État, porté à un degré sans exemple dans l’histoire de l’homme. Cependant une forte preuve de sa conduite généralement sage et modérée, c’est qu’il ait pu si heureusement fonctionner, et durer si longtemps contrairement aux goûts, aux préjugés et aux principes de notre nature », écrit William H. Prescott dans : Aztèques et Incas - Grandeur et décadence de deux empires fabuleux.

qr_example350cl.jpg
 
« Le gouvernement du Pérou était un despotisme, d’un caractère doux, mais absolu et non tempéré dans sa forme. Le souverain était placé à une hauteur infinie au-dessus de ses sujets. Le plus fier seigneur, malgré l’identité d’origine, ne pouvait paraître en sa présence que les pieds nus et les épaules chargées d’un léger fardeau en signe d’hommage. Comme représentant du Soleil, il était à la tête du sacerdoce et présidait aux solennités religieuses les plus importantes. Il levait des armées, et d’ordinaire les commandait en personne. Il établissait les taxes, faisait les lois, et en confiait l’exécution à des juges de son choix, qu’il révoquait à son gré. Il était la source commune d’où émanaient les dignités, le pouvoir, les traitements. En un mot, selon l’expression bien connue d’un despote européen, il était lui-même l’État », écrit Prescott au chapitre : La conquête du Pérou.

Prescott ajoute, que le gouvernement est fait pour l’homme, tandis qu’au Pérou, l’homme ne semblait fait que pour le gouvernement [COMME AUJOURD’HUI OÙ LE FRANÇAIS, OU L’AMÉRICAIN, OU D’UNE AUTRE NATION EST FAIT POUR L’ÉTAT OU NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA CITY DE LONDRES ET SES BANQUES]. Prescott ajoute cette remarque fondamentale : « Le Nouveau Monde est le théâtre sur lequel ces deux systèmes politiques, de nature si opposée, ont été mis en pratique. L’empire des Incas a passé et n’a pas laissé de traces. L’autre grande expérience dure encore [la notre], expérience qui doit résoudre le problème si longtemps discuté dans l’Ancien Monde de l’aptitude de l’homme à se gouverner lui-même. Malheur à l’humanité, si elle doit échouer ». Parce que l’être humain naturellement n’a pas le besoin d’un État, donc d’un gouvernement. Merci beaucoup Monsieur William H. Prescott.

Il est possible que les Incas, Mayas et autres Peuples du Soleil (sens du Centre qui est nulle part) soient la réincarnation d’un Univers précédant.
Notez que si l’humain invente un Dieu, il le fait afin d’être spirituellement et matériellement nourrie et soutenue par Lui. De nos jours, ce « dieu », c’est l’argent et sa marchandise et la théophanique république.
Chez les Peuples du Soleil et du Pop Wuh, le MATRIARCAT DOMINE, car leur économie est construite sur L’HORTICULTURE, la chasse et la pèche ; les outils sont surtout en BOIS. Les Toltèques étaient des maîtres artisans du bois : « Que l’homme construit, formé, apparaisse dans la clarté pour nous invoquer, nous vénérer, l’homme moulé en bois clair. […] Qu’ils soient façonnés, les hommes sculptés dans le bois, qu’ils parlent, qu’ils conversent entre eux, sur toute la surface de la Terre ». dit le Pop Wuh.
Les Maya étaient sous la dépendance de la LOI DE SUCCION : leurs Dieux n’accordaient des faveurs qu’en échange de sang, d’offrandes d’encens et de nourriture. CONTRADICTION AVEC LE SENS DU DIEU-AMOUR ET GRATUIT : « Le Royaume des Cieux est en vous » (sans condition et pour tous).

xolotl_1330.jpg
 
Vénus Étoile du soir car en phase descendante.
Le ”salariat” était un concept inconnu des Peuples du Soleil.
Ils le payeront cher en devenant les esclaves salariés des
Chrétiens conquistadors espagnols et portugais.

Le ZÉRO INDIEN le nucléaire du NON-CONSTRUIT (ou du NON-AGIR) : « Il n’est pas vrai qu’il y ait eu un temps où Je n’étais pas, ni toi, ni ces rois des humains ; il n’est pas vrai non plus qu’aucun de nous doive, jamais, dans l’avenir, cesser d’Être ». (Bhagavad-Gîtâ II,12).
 
 

Dernière mise à jour : 02-02-2023 17:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >