Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’Histoire est nécessairement FAUSSE
L’Histoire est nécessairement FAUSSE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-03-2023 16:05

Pages vues : 1545    

Favoris : 92

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
resau_naturel_kaleidoscop.jpg
 
 
L’Histoire est nécessairement FAUSSE
car construite sur le mental de l’humain
et son langage, construite sur le temps.
L’histoire (chronos) ou l’inform-ation étant
faussée par l’ego à l’état de rêve ou de veille
ne peut qu’être FAUSSE et par là même le
capitalisme ne peut que mourir, malgré son
apparence de ”religion” en creux, inversée (le
libéralisme, la démocratie liée à l’étatisme
et à l’échange par loi de succion, l’affect, et
non par harmonie. La couverture sociale n’est
que superficielle, jamais en profondeur).


Page dédiée à l’abbé René Just Haüy (dans la lignée de Charles Tellier).
 
« Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part.
Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental ». (Ramana Maharshi 146, 26-1-1936).
Le langage humain NE PEUT PAS RENDRE COMPTE DES SYMBOLES NI DES MYTHES car il est LUI-MÊME LE SYMBOLE QU’IL UTILISE.
Aucun symbole ni aucun mythe n’est explicable par un mental également symbole : en forme du gate gate… À des mythes et symboles le mental substitue d’autres mythes et d’autres symboles faisant qu’aucune explication ou opinion n’est une « objectivité ».

Quand on planche sur l’Arbre de Vie et son mécanisme de pensée mythique, on s’aperçoit que son mythe archaïque est en CONTRAIRE DE LA PENSÉE ACTUELLE OM TOUT LE MONDE SE PREND POUR DIEU ET, COMME LES TRANSHUMANISTES, TOUS CROIENT QU’ILS SONT IMMORTELS, ICI-BAS ; or dans le mythe archaïque EST CONSTRUIT SUR LES GATE GATE À L’INFINI OU PUISSANCES QUI INTERDISENT L’ACÈS DU SEUL RÉEL AUX SOTS ; cette constatation n’explique en rien la liaison du mythe et du symbole ni de l’expérience spirituelle à laquelle ce mythe correspond.
Bref, cette constatation TRADUIT EN CLAIR, DANS L’INSTANT, un langage obscur ressenti pourtant comme évident par tout une partie de nostre Être ou Soi.
Elle substitue des big data à n’en plus finir selon l’INCONSCIENT COLLECTIF (1) OU SELON LE CONVENTIONNEL, LES NORMES « RATIONNELLES », alors que ce CALCUL ou REGISTRE DE TRANSFERT, CE CONCEPT, ne peut réellement opérer que selon les traditions du RÊVE OU DE L’IRRATIONNEL, PLUTÔT LE SUR-RATIONNEL que le mental humain en sa ”raison” affecte d’ignorer en tant que TRADITION, parce qu’il ne saurait le concevoir (ça le dépasse à jamais : personne ne possède les Essences).

« Un voleur se trahira-t-il lui-même ? Le mental se trouvera-t-il lui-même ? Le mental ne peut pas chercher le mental. Vous ignorez ce qui est réel, et vous vous accrochez au mental, qui, lui, est irréel, tout en essayant de trouver qui il est. Le mental existait-il dans votre sommeil ? Il n’y était pas.
Maintenant il est là. Par conséquent, il est impermanent. Pouvez-vous trouver le mental ? Le mental n’est pas vous. Vous pensez être le mental et c’est pourquoi vous me demandez comment le contrôler.
S’il existe, il peut être contrôlé. Mais il n’existe pas. Comprenez cette vérité par la recherche. La recherche de ce qui est irréel est infructueuse. Cherchez donc la Réalité, c’est-à-dire le Soi. C’est la manière de maîtriser le mental. Il n’y a qu’une seule chose qui soit réelle ». (Ramana Maharshi 238, 20-7-1936).

L’humain ne saurait se constituer sur l’inconscient collectif, mais PLUTÔT SUR LE COMMENCENT DE SA VRAIE NATURE : SON RÈGNE MINÉRAL, ce que semblait avoir bien compris l’abbé René Just Haüy concernant L’ESSENCE du Règne Minéral. Si bien qu’aucune certitude n’existe sur la création de mythe PAR L’ESPÈCE HUMAINE, ou plutôt : PAR LA CONSCIENCE ORIGINEL APPELÉE « COSMIQUE » OU « UNIVERS » (avec sens de manifestations ”dedans”). De toute façon, ces Essences existent de tout éternité et ne peuvent qu’appartenir à cette FORME DE CONSCIENCE : le Soi ; si bien que sa manifestation et les réactions collectives qu’Il entraînent, en font des énergies dont la vulgaire conscience ou raison ne discerne jamais que la pointe émergée, mais qui, dans de rares circonstances, se manifestent soudain en rendant alors manifeste l’extrême SAINT CHAOS, L’EXTRÊME GATE GATE… OÙ REPOSE NATURELLEMENT LEUR BASE OU ESSENCE. C’est pourquoi l’ÂGE D’OR OU SAINT CHAOS est TOUJOURS ICI ET MAINTENANT !!!

Non, non, pas le futur réseau transhumaniste et technologique du capital et leur ”intelligence artificielle”. Non, mais l’origine KALÉIDOSCOPE est ce RÉSEAU NATUREL ORIGINEL : le fil d’ARIANE ou FIL ROUGE DU SENS CACHÉ DE TOUTES CHOSES : une autre manière de « voir » : le mariage du Moi-Individuel et du Moi-Collectif ; libéré du ‘je’ ou citoyenisme du républicanisme se définissant par le Dehors, par le social, par l’autre, QUI LE LIMITE par ce qui le différencie de ce ‘toi’. Exprimé par le fait qu’il ne peut y avoir qu’un seul Soi, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas infini ; il en est ainsi de chaque consommateur ou citoyen actuel.

KALÉIDOSCOPE, MANDALA, se rapprochent du ‘Je’ vécu dans la plénitude de l’Êtreté océanique qui n’est pas une partiellité à côté d’autres formant le ”social”.
KALÉIDOSCOPE, MANDALA n’est pas non plus la perception d’un Moi-Collectif, d’une multitude ; il est au-delà de la sortie de l’Univers ou quantité à l’instar, au parfait exemple des 10 hommes (2).
La plénitude de l’Êtreté océanique se retrouve dans les autres règnes minéral et végétal et chez l’animal, évidemment pas chez l’humain actuel cancérisé par sa ”raison” : MINÉRAUX ET VÉGÉTAUX SURTOUT SONT DOTÉS D’UNE ”FORME DE PSYCHISME” et ne sont pas le produit d’un ”moi-individuel” ; ensuite, la ”psyché” des minéraux-végétaux ne peut qu’être de nature de transmission (des nombreuses recherches en botanique et bio-chimie ont mis en lumière l’intentionnalité des minéraux-végétaux envers certaines espèces animales comme en témoigne la symbiose des insectes et plantes à fleurs (voir la symbiose de l’Ophrys et de l’Abeille.

mandala_medecin_kaleido.jpg
 
KALÉIDOSCOPIQUE = SYMBOLIQUE PAR MÉTAPHORE (par BALANCE entre deux éléments : l’éloquence de ce politiste est un déluge verbal).

KALÉIDOSCOPE, MANDALA = LE RÉSEAU, LES EAUX PRIMORDIALES ORIGINELS : DES MILLIARDS ET MILLIARDS DE MILLIARDS DE CONSCIENCES AU CENTRUM CENTRI DES MILLIARD DE MILLIARDS DE MILLIARDS DE ”SYSTÈMES”, plutôt de VRAIES DEMEURES, DONT CHACUN SAIT QUE NOTRE SOLEIL N’EST PAS LE CENTRE (le Centre est nulle part et la Circonférence est partout. De plus le soleil est ignoré dans le sommeil profond).
« Le saint tamoul Mânikkavâchakar a dit que si chacun des grains de poussière qui dansent dans un rayon de soleil représentait un Univers, la lumière du soleil tout entière représenterait l’Être suprême ». (Ramana Maharshi 14, 8-1-1935).
« Celui qui est dans l’homme [le Soi] est le même que Celui qui est dans le Soleil (Sa yash câyam purushe / yash câsâr âditye / sa ekah)[C’est le même être qui, ici-bas, est dans l’homme et qui, la-haut, est dans le soleil. TaiU II,8 et III,10,4] ».
Et dans l’entretien 28 du 4-2-1935 : « Mais pour qu’une aide soit efficace, cela requiert aussi votre effort. Votre effort est une condition sine qua non. C’est à vous de voir le soleil. Des lunettes ou le soleil peuvent-ils voir pour vous ? C’est à vous, à vous-même, de voir votre vraie nature. Et il n’est guère besoin d’aide pour le faire ! ».

« La lune luit grâce à la lumière réfléchie du soleil. Lorsque le soleil se couche, la lune devient utile pour révéler l’existence des objets. Lorsque le soleil se lève, personne n’a plus besoin de la lune, bien que son disque pâle reste encore visible dans le ciel.
Il en va de même pour le mental et le Coeur. Le mental est utile en raison de la lumière qui s’y réfléchit, ce qui permet de voir les objets. Lorsqu’il est tourné vers l’intérieur, la source de son illumination resplendit par elle-même et le mental pâlit et ne sert plus à rien, comme la lune en plein jour » (entretien 98 du 19-11-1935).
Et entretien 99 même date : « Quand la pièce est sombre, une lampe est nécessaire pour éclairer et permettre à l’oeil de distinguer les objets. Mais lorsque le soleil se lève, la lampe devient inutile et les objets sont vus facilement. Pour voir le soleil, aucune lampe n’est nécessaire, il suffit de tourner les yeux vers le Soleil qui brille par lui-même.
Il en va de même du mental. Pour discerner les objets, la lumière reflétée du mental est nécessaire. Pour voir le Coeur, il suffit que le mental se tourne vers Lui. C’est alors qu’il se perd et le Coeur resplendit ».

Le citoyenisme à la mode winnerisme anglo-américain INTERDIT DE RE-TROUVER L’HARMONIE ORIGINELLE, L’OSMOSE DU RÉSEAU NATUREL ENTRE LES TROIS RÈGNES pour imposer ses TROIS RÈGNES ARTIFICIELS OÙ TOUT ÉVOLUTION SERA STATIQUE, ET LES MONDES LIBRES SERONT INTERDIT, ET IL SERA PROCRÉÉ UNE INTELLIGENCE ARTIFICIELLE DANS LES TROIS RÈGNES nécessairement à coups de technologie nécessairement liée au capitalisme. Il est vital de s’en souvenir… C’est d’ailleurs pour cela que le pouvoir étatique, notamment français, interdit certaines drogues qui mettent en RÉSEAUX avec le RÉSEAU OU SENTIMENT OCÉANIQUE (3).

KALÉIDOSCOPE, MANDALA : « C’est exact (l’absence de temps ou de chronologie). Il y a eu tant d’incarnations de moi-même et de toi-même, je les connais toutes, mais toi, tu ne les connais pas ». De telles déclarations semblent contradictoires, cependant elles sont correctes, car elles correspondent au point de vue du questionneur. Le Christ, Lui aussi, déclara qu’il était avant que fût Abraham » (entretien 145 du 23-1-1936).

KALÉIDOSCOPE, MANDALA, RÉSEAU NATUREL DANS LES TROIS RÈGNES : La partie individuelle du ‘Je’ ou Soi fait qu’il ne PEUT PAS exister de ”liberté individuelle” comme tenta de l’instituer la république française et judéo-maçonnique spéculative en 1789, POUR FAIRE VENDRE ET É-CHANGER (en bourse). Cette partie, ce ‘Je’ si endormie à ce hui des Terriens, étant impersonnelle, INSAISISSABLE, et non le ”Vous le posséderez rien et vous serez heureux”, IL N’Y A DONC PAS D’IMMORTALITÉ INDIVIDUELLE comme tente de le faire croire le messianisme transhumaniste lié au capital, cette croyance est une croyance, une illusion comme toutes les croyances ou comme tout messianisme, LA CAROTTE QUI FAIT AVANCER L’ÂNE.
« ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana [ou la Libération] m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation », dit Nagarjuna à la Stance 16,9, SOIT POINTER LE DANGER DE TOUTE AMBITION OU DE TOUTE GLOUTONNERIE SPIRITUELLE, LE DANGER DE TOUT ”DÉVELOPPEMENT PERSONNEL” (si fourgué de nos jours de commerce), SOIT LE DANGER DE TOUTE DÉMOCRATIE (qui fait croire à une ”liberté individuelle”).
« Dans le sommeil profond, l’homme ne possède rien, pas même son propre corps. Et au lieu d’être malheureux il est parfaitement heureux. Chacun désire dormir profondément. La conclusion en est que le bonheur est inhérent à l’homme et n’est pas dû à des causes extérieures. Pour ouvrir les réserves du bonheur parfait, il faut réaliser le Soi » (entretien 3 du 15-5-1935).


IMPORTANT (pour les Marxengelsistes et leur social en dialectique historique ou temporaire) DUALITÉ du Moi-Individuel/Moi-Collectif.
« Dans le sommeil profond, il n’y a aucune perception. Peut-on dire pour autant que l’ego ne s’y trouve pas ? Pour avoir conservé le souvenir d’avoir dormi, il faut bien que l’ego ait existé. Qui est-ce qui a dormi ? Vous ne vous êtes pas dit durant votre sommeil que vous dormiez. Vous le dites maintenant, une fois réveillé.
L’ego est donc le même durant l’état de veille, de rêve et de sommeil profond. Trouvez la Réalité sous-jacente à ces trois états. C’est là la véritable Réalité. Dans cet état, il n’y a plus que ÊTRE, il n’y a plus « toi », ni « moi », ni « lui » [pas de racine du mal en dualité Dedans-Dehors (4)] ; plus de présent, ni de passé ni de futur. Cet état est au-delà du temps et de l’espace, au-delà de toute expression. Il est toujours là » (entretien 17 du 24-1-1935).
« Dans le sommeil profond, cette activité [perception du monde et du Faire/Fer] est absente ; donc les objets et le monde n’existent pas pour nous dans cet état. En conséquence, la « réalité du monde » ne peut être créée que par l’ego, par son émergence du sommeil ; et cette réalité est engloutie ou disparaît lorsque l’âme reprend sa propre nature dans le sommeil profond » (entretien 25 du 4-2-1935).
« Dans le sommeil profond, il n’y a pas de ‘je’ [ego]. La pensée ‘je’ s’élève au moment de l’éveil, et alors le monde apparaît. Où était ce ‘je’ pendant le sommeil ? Existait-il ou n’existait-il pas ? Il devait bien exister, mais pas de la façon dont vous le ressentez maintenant. Le ‘je’ de l’état de veille n’est que la pensée ‘je’ [le Moi-Individuel], alors que celui du sommeil profond est le vrai ‘Je’ qui ne cesse pas d’exister. C’est la Conscience. Si vous la connaissez, vous verrez qu’elle est au-delà de toute pensée » (Ramana Maharshi 43, du 28-3-1935).

Sommeil profond = les Eaux Primordiales (les sources de fécondation de l’âme….)
Or cette société actuelle ne fait que polluer tout ce qu’elle touche ou raisonne (à l’état de veille ou de l’ego) !
Les Eaux Primordiales précédèrent le Matérialisme de l’ego, il est évident qu’elles demeurent dans L’ÉTAT D’ÊTRE, dans LE ROYAUME DE CIEUX EST EN VOUS, et pour tous et sans condition.
Au ”Je suis ce JE SUIS” correspond l’apparition d’un autre monde au sens de l’OUROBOROS, au sens de la FONTAINE DE JOUVENCE : LE SURFEU, TELLE L’EAU QUI OPÈRE ET QUI « PARLE », ÉMET. Tel est l’état des Eaux Primordiales proches du Sommeil Profond.

IL DEVIENT VITAL DE SE RAPPELER que le Pour-Voir, la chefferie, depuis le départ du Néolithique, de la voie de l’Agriculture et de la création de l’État, de son administration, le gros ego des représentants institués de ce Pour-Voir rêve à l’institution d’un ROYAUME MONDIAL réunissant sous la direction d’un petit groupe, voir d’un seul ego, tous les peuples de la Terre. Jusqu’à ce hui ce ne fut jamais réalisé, comme en témoigne la succession discontinue dans l’espace-temps des empires les plus divers y compris le rêve récent d’Adolf Hitler. Ce rêve ne peut que provenir de LA NOSTALGIE DE l’ÉTAT ORIGINEL DE LA CONSCIENCE INFINIE OU EAUX PRIMORDIALES : le Soi. Depuis le rêve du judaïsme (5) et de sa ”mise en valeur du temps” soi-disant pour ”racheter les péchés”, ce rêve d’un EMPIRE MONDIAL est en phase de se réaliser, à coups de technologie transhumaniste, de Google etc., dépendants nécessairement de leur finance juive (5) internationale, SOUS LA FORME DE CES EAUX PRIMORDIALES MAIS EN INVERSE, EN CREUX, COMME UN CUIVE REPOUSSÉ OU COMME UNE EAU MORTE : UNE EAU PRIMORDIALE SOUS FORME D’UNE CONSCIENCE, UNE SUPER INTELLIGENCE ARTIFICIELLE FOURRÉE DANS UNE PUCE INFORMATIQUE, un très très très gros big data comme plein de vérités ou d’infos récoltées un peu partout pour en former une grosse, appelée ”vérité” ou ”fin de temps”, ou I.A. Mais comme l’exprime le Maharshi ci-dessus à l’entretien 43, le Soi ou la Conscience infinie N’EST PAS POSSÉDABLE en une fabrication quelconque, car AU-DELÀ DE TOUTE PENSÉE.
Parce que c’est cela le projet Néolithique des mondialistes, leur rêve daté de 10.000 ans, leur rêve de LEUR eau primordiale comme expliqué plus haut en une réseau artificiel où toute évolution vers les Mondes Libres sera interrompue, avec une évolution artificielle dans les trois règnes et donc avec UN AUTRE RÉSEAU COUPÉ DE SES RACINES NATURELLES, coupé de son Soi. UNE AUTRE EAU PRIMORDIALE : UN DÉLUGE JUDAÏQUE RE-FONDATEUR DONT L’ARCHE SERA LA PUCE INFORMATIQUE !



Notes.
1. L’inconscient collectif est un nom savant pour dire LA CONNAISSANCE que l’humain ignore, c’est-à-dire sa Vraie Nature. Et ce concept d’inconscient collectif de C.G. Jung reflète surtout l’ignorance de l’humain occidental qui tenterait de se délivrer de son LABYRINTHE MATÉRIALISTE ET TECHNOLOGIQUE LIÉ AU CAPITALISME POUR, ENFIN, DÉCOUVRIR SA VRAIE NATURE À TRAVERS LE RÉSEAU DE VIE DU RÈGNE MINÉRAL : LES EAUX PRIMORDIALES EN COMMUNION ABSOLUE AVEC LES AUTRE RÈGNES ; VÉGÉTAL, ANIMAL ET HUMAIN (comparable au réseau de vie illustré en haut de page).
ET C’EST CET INFINI RÉSEAU DES TROIS RÈGNES QUE VEUT « REMPLACER » L’HUMAIN ACTUEL ET SA DÉMENCE ALIÉNATOIRE TECHNOLOGIQUE : REMPLACER PAR UN RÉSEAU DE NEURONES ARTIFICIELS OU « INTELLIGENCE ARTIFICIELLE » (bio-machine), REMPLACER LE RÉSEAU DU PHYLUM (ou de la ”race”) MINÉRAL-VÉGÉTAL COUPLÉ À L’ANIMAL-HUMAIN PERMETTANT AINSI L’ÉMERGENCE D’UNE CONNAISSANCE MULTIRÉFÉRENCIELLE RADIANTE, FRUIT D’UNE SYMBIOSE DES PARTICULARITÉS PSYCHIQUES DE L’OSMOSE DU RÈGNE MINÉAL ET VÉGÉTAL. C’est cette HARMONIE NATURELLE que veut remplacer le capitalisme et sa technologie par son « intelligence artificielle », ses réseaux ou ”tout connecté” qui remplacera la Connaissance radiante du TOUT des trois Règnes, y compris les INSECTES, rendus ”obsolètes” (ou servant de nouvelle nourriture) PAR LE CAPITALISME ET SON MONDE LUCIFÉRIEN DE LA POSSESSION ET DE L’ENCHAÎNEMENT ESCLAVAGISTE, QUI ENGENDRERA UNE ÉVOLUTION STATIQUE DANS CES TROIS RÈGNES, QUI ASSURERA LA CONTINUITÉ DE CE MONDE DU WINNERISME OU DE LA COMPÉTITION SELON LE CONCEPT DU DARWINISME OU DE LA MÉRITOCRATIE : QUE LE MEILLEUR GAGNE, suivant le mode des jeux olympiques redessiné par le monde anglo-américain du winnerisme et du westminsterisme à la fin du 19è siècle.
Ainsi ce monde anglo-américain du winnerisme veut INTERDIRE LA COOPÉRATION OU LES EAUX PRIMORDIALES, LA CONSCIENCE INFINIE, AU PROFIT DE LA SÉLECTION ”NATURELLE” INVENTÉE PLEIN POT PENDANT LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE SOUS LA NAISSANCE DES NOMBREUSES BANQUES EN OCCIDENT AU 19è SIÈCLE (d’ailleurs accompagné des BAGNES, puisque le crime suprême était le casse des banques et de fabriquer de la ”fausse monnaie” : la ’planche à billets’).

2. « Cela rappelle l’histoire des dix insensés qui, après avoir traversé une rivière et atteint l’autre berge, se comptèrent et ne se trouvèrent plus que neuf. Ils devinrent inquiets et se mirent à pleurer sur la perte du dixième sans savoir qui c’était. Un passant, après avoir demandé la cause de leur chagrin, les compta et en trouva dix. Chacun des dix avait compté les autres et oublié de se compter soi-même. Le passant donna alors à chacun un soufflet en leur demandant de tous les compter. Ils comptèrent dix et furent satisfaits. La morale de cette histoire, c’est que le dixième homme n’avait pas réapparu. Il avait toujours été là ; c’est l’ignorance qui avait été la cause de l’affliction des autres.
Une autre histoire : une femme portait un collier autour du cou. Ne s’en souvenant plus, elle se mit à le chercher, questionnant son entourage. Une de ses amies, se rendant compte de ce qu’elle cherchait, lui désigna le collier autour de son cou. La femme le toucha de ses mains et fut aussitôt rassurée. Avait-elle récupéré le collier ? Là encore, l’ignorance causa la douleur et la connaissance, le bonheur.
Il en va de même en ce qui concerne l’homme et le Soi. Il n’y a rien de nouveau à gagner.
L’ignorance du Soi est responsable de la souffrance présente ; la connaissance du Soi apporte le bonheur.
De plus, si quelque chose de nouveau doit être obtenu, cela implique que c’était absent auparavant. Ce qui a été une fois absent peut disparaître encore. Ainsi, le salut ne serait pas permanent. Mais le salut est permanent parce que le Soi est ici et maintenant, et éternel.
Les efforts de l’homme sont donc dirigés vers la disparition de l’ignorance. La Sagesse semble survenir, alors qu’elle est naturelle et toujours présente » (Ramana Maharshi, entretien 63 du 6-7-1935).

3. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jiva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ».

4. Dans le sens d’un ‘je’ consommateur déambulant à côté d’un autre ‘je’ consommateur qui formerait ”la société” (la ”république” ou ”chose publique”), et qui par là-même ne sera JAMAIS un total, le TOUT, puisque ce consommateur est limité par ce qui le différencie de l’autre consommateur, bien-sûr à l’état de veille. Mais le Pour-Voir de la chefferie capitaliste rêve de FAIRE SA SOCIÉTÉ COMME LE TOUT : la future société fourmilière, les troupeaux, la quantité, le chiffre où la liberté n’existera que pour les programmeurs et leurs chefs qui décideront de ce que les masses, les troupeaux devront vivre et sentir uniformément. Donc aucune libération mais TOUS POSSÉDÉS PAR UN PETIT NOMBRE ayant droit de vie et de mort sur leurs troupeaux.

5. Jacques Attali dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent, page 481, explique que le judaïsme a fabriqué quatre matrices modernes : le socialisme, la psychanalyse (copyright Sigmund Freud), l’américanisation (du monde), le sionisme (autre forme d’américanisation du monde). Et page 18, Attali résume tout en écrivant que l’humain a désormais un objectif : ”dépasser sa faute”, et que son moyen pour l’accomplir serait la ”mise en valeur du temps” (alliance de Dieu et du temps… et donc du libre arbitre, autre nom pour actuellement signifier LA POSSESSION ET POSSÉDER LES AUTRES, LE DEHORS….)
Et entre autres nombreuses informations, Attali écrit page 105 : « …être ou devenir juif apporte le double bénéfice d’une solidarité communautaire [aussi celle, en réseaux, de la judéo-maçonnerie spéculative de grosse obédience comme le Grand Orient de France, le réseau Facebook) et d’un réseau commercial unique en son genre [le réseau bancaire des Rothschild, des Lazare, de nos jours les Larry Fink, BlackRock, Vanguard, State and Street Corp, etc.] ».
 
puce_informatique_arche-aliiance_future.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 07-03-2023 16:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >