Accueil arrow News arrow Dernières news arrow TRANSITION : mot fétiche actuel du capital
TRANSITION : mot fétiche actuel du capital Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2023 01:53

Pages vues : 980    

Favoris : 167

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Winner

 
 
 
TRANSITION : mot fétiche actuel du capital
et nouvelle tabula rasa des ”plus ça change et
plus c’est la même chose”
dans sa logique
FIXISTE MERCANTILE, DOGMATIQUE, judaïque, de
la mise en VALEUR du temps et du tiqounisme
(réparation, ’Mieuxa’).
Le mot ”VALEUR” ÉTANT DEVENU LE NOM
DU CANCER DU MONDE MARCHANDISE ACTUEL.

Combien de temps Nous faudra-t-il pour
avoir conscience que CROIRE à l’existence
d’une erreur et qu’il est possible de la
corriger ou de l’éliminer, C’EST L’ERREUR
et non la Paix ou la Liberté ?
C’est alors la LIBERNÉ (le liber-berné,
ou les fèces (la li-berné), la merde bernée,
alors qu’elle est source d’énergie :
les mouches petites et grandes le savent…).
La Li tellement bernée qu’elle cherche à
s’A-méliorer……

TRANSITION : ce nouveau messianisme,
ce nouveau Salut du mercantilisme en
un capitalisme en TRANSIT (nouveau Phénix).
 
L’ERREUR = L’ÉVOLUTIONNISME.
Car quelque soit l’illusion du bleu du ciel
et du Dedans-Dehors ou du rêche et du lisse,
Le ‘MIEUXA’ Nous fait sortir de l’Univers
alors qu’Il est Nous.
Le Vrai Mieux est bien-sûr de rester dans
son Soi ou Vraie Nature originelle.
Toutes les Traditions des Anciens proclament
ultimement ce CATÉCHISME INCONCEVABLE,
INSAISISSABLE, GRATUIT ET POUR TOUS :
« QUE LE FRUIT OU LA ”VALEUR” DE L’INSTANT
EST TOUJOURS DANS L’INSTANT, TOUJOURS ICI
ET MAINTENANT ; IL EST ATEMPOREL, SANS SUJET
NI OBJET ». La ”valeur” étant Ici et Maintenant
est INSAISISSABLE, COMME LE MOT ”LIBERTÉ” et
qu’il y aurait un ”truc” pour l’obtenir est
INCONCEVABLE. Le ”MIEUX” ou A-mélioration
EST INCONCEVABLE !
Le tiqounisme peut aller se faire voir
ailleurs !!!


La VALEUR de la LOI DE SUCCION : LE SUJET qui VOIT l’objet et qui veut le posséder (demain selon le Schwab-Harari ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux”….. parce que vous LOUEZ l’objet, vous procédez comme les ACTIONNAIRES des multinationales du capital qui sont dans le VIRTUEL DU CONTRAT SOCIAL : LE CONVENTIONNEL, LE POLITISME OU OPINION : si deux humains ont en apparence la même opinion, ils vont nommer cet état « réalité ».
L’actionnaire ou la VALEUR ou le CONTRAT SOCIAL, PAR LES CINQ SENS, de ce social de l’indistinction et de l’inclusivisme ou égalitarisme dans ce VIRTUEL TECHNOLOGIQUE INFORMATIQUE POURVOYEUR DES LGBT ET AUTRES « TRANSITION » DU VIRTUEL ABSENTÉISME DE TOUS CES POSSÉDANTS DES SCHWAB-HARARI, QUI NE POSSÈDENT EFFECTIVEMENT PLUS RIEN, MAIS QUI POSSÈDENT SEULEMENT « L’ESPRIT » DE LA VALEUR, ET CHEZ LES ACTIONNAIRES CE SERA UN BOUT DE PAPIER OU UN TITRE SOUS FORME D’UN CODE INFORMATIQUE ; EXACTEMENT DANS LA LOGIQUE EXPRIMÉE DE NOMBREUSES FOIS EN REFRAIN SUR LE SITE, ET ICI UNE INLASSABLEMENT NOUVELLE FOIS :

David R. Olson dans : L’univers de l’écrit - Comment la culture écrite donne forme à la pensée :
« Mais il semble peu douteux que l’écriture et la lecture aient joué un rôle essentiel dans la genèse d’un bouleversement, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [donc le RE et une distance entre]. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier » ; et page 220 : « Les signes ont été considérés au Moyen-Âge comme faisant intrinsèquement partie des choses, tout comme leur nom ; au XVIIè siècle, les signes deviennent des ”modes de représentation”. Les représentations finissent par être radicalement distinguées des choses représentées. Pour représenter de manière fidèle, la langue doit être amenée le plus près possible des mots ».
Par le langage écrit le germe de la société anonyme était présent et la VIOLENCE DU FAUX, DU VIRTUEL, POUVAIT COMMENCER SES RAVAGES EN MÉCANISANT L’ÊTRE HUMAIN :
Les civilisations qui n’ont laissé aucune trace visible, le bois, le torchis, l’argile séché étant périssables, parce qu’elles n’avaient aucun besoin de l’écriture pour communiquer, elles étaient fidèles à la mise en forme des structures universelles de la Matière : LES ESSENCES : « C’est que je veux bien fabriquer, ce que j’ai fais toute ma vie. Mais ne ne veux pas être « fabriqué ». Je veux être soumis aux ESSENCES mais non aux accidents [du spatio-temporel, et de l’ego de certains qui sont malade du pouvoir]. C’EST CELA LA « LIBERTÉ ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 47 du 21-1-1978).
Un descendant d’esclaves noirs parle dans le même sens : « Nous les Noirs, nous avons pu sauvegarder notre identité culturelle et religieuse parce que nous n’avons rien écrit. Ce qui peut paraître un manque est justement notre force ». (Émission Thalassa du 5-4-1991).
Ainsi tous les peuples qui vivent encore près de l’ÉTAT NATUREL sont des nomades chasseurs, pêcheurs ou éleveurs. Ils refusent l’urbain, la sédentarisation plus ou moins forcée à laquelle les contraignent le concept d’État et de contrat passé avec et État.
Or, tous ces peuples (proche de la TERRE) ont été frappés avec violence par la civilisation technologique moderne et ils s’écroulent et disparaissent en peu de temps.
L’homme blanc (consommateur) achète tout et pille tout, et ça dure depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. Le prophète indien Smohalla étaient contre les propositions de transformer son peuple en cultivateurs : « Mes jeunes hommes ne travaillent jamais. Les hommes qui travaillent ne peuvent rêver, et la sagesse vient à nous dans les songes. Vous me demandez de labourer le sol. Prendrai-je un couteau et déchirerai-je le sein de ma mère ?… ».
Idem chez Geronimo qui s’indignait du comportement de l’homme blanc qui traite sa mère la Terre, et son père le Ciel, comme des choses à acheter, à piller. Il disait : « Il n’y a pas d’endroit pour l’homme blanc pour entendre les feuilles se dérouler au printemps ».

TRANSITION = MESSIANISME : LA LOI DE SUCCION DE L’A-MELIORATION ; RENDRE « MEILLEUR », PLUS « CUIT » CAR LE RÉEL EST TROP CRU ET AINSI SEMBLE « FAUX » ALORS IL FAUT L’AMÉLIORER OU LE FAIRE CUIRE : CRU IL EST INDIGESTE !
L’INSAISISSABLE : abandonner tout ce que le Divin pourrait nous offrir (genre le Paradis ou les fameux fruits à récolter), se libérer de la loi de succion même réelle telle l’Eucharistie. Se libérer de la loi de succion telle qu’exposé par Nagarjuna dans la stance 16,9 en un COMBLE DE LA POSSESSION : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ». L’athée et l’agnostique sont ce comble de la possession en prétendant échapper à toute croyance dans la dualité de la racine du mal et du pur-impur ou spirituel-temporel : idem avec la laïcité, ce comble de la croyance en la ”République universelle en sa sainte trinité ”Liberté-Égalité-Fraternité” judéo-maçonnique ! Dogme trinitaire judéo-maçonnique qui favorise et légitime les plus forts, en ego ou en argent (winnersisme de l’olympisme des jeux olympiques).

« La conscience du monde apparaît et disparaît. Elle est transitoire » (Ramana Maharshi, entretien 53 du 15-6-1935). Dans le même entretien idem où il fait une personne pour voir le temps et ainsi le fabriquer : « Le monde peut-il exister sans quelqu’un qui le perçoive ? Qui est apparu en premier ? La conscience d’être ou la conscience du monde ? La conscience d’être est toujours là. Elle est éternelle et pure ».
« La nature du mental est précisément d’errer. Mais vous n’êtes pas le mental. Le mental émerge puis s’immerge. Il est impermanent, transitoire, alors que vous êtes éternel. Il n’y a rien d’autre que le Soi. Rester le Soi est la solution. Ne faites pas attention au mental. Si on cherche sa source, le mental s’évanouit, laissant le Soi non affecté derrière lui ». (Ramana Maharshi, entretien 97 du 19-11-1935).r


Le temps n’existe que s’il y a une personne pour le voir, donc comme un FRUIT QUI A MÛRI. Et s’il n’a ni acte ni agent, comment y aurait-il un fruit quelconque né de l’acte du pour-voir ? Dès lors en l’absence d’un fruit, comment y aurait-il quelqu’un pour en jouir, pour le vendre et l’acheter ???
C’est ici que peut intervenir la Stance 17,31-33 de Nagarjuna : « De même que le Maître [le jnani ou Libéré vivant] par son pouvoir miraculeux [le Zéro Indien], crée un être magique [Adam par exemple, ou un big bang] et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre [le ”Croissez et multipliez” tel le FRUIT) à son tour, de même que l’agent se présente comme un être magique, et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier [un socialisme].
Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes, sont pareils à un mirage, à un songe ».

Et dans la Stance 7,34 on a carrément la description de la Jérusalem céleste du Peuple-Prêtres : ”Tel un prestige magique, tel un rêve, telle une ville de génies célestes (gandharva-nagara), ainsi en est-il de ce qu’on appelle production, durée, dislocation [bref, l’espace-temps, le monde sous les cinq sens humain à l’état de veille]”.
Une Jérusalem en forme d’un amoncellement de nuages étagés sur des centaines de kilomètres de hauteur (et c’est ça que le transhumanisme et son CYBERUNIVERS veut mettre dans une puce informatique). Si bien que l’actuelle Jérusalem céleste est située dans la Vallée siliconnée dans les usines de l’inform-atique….

Ici on rejoint l’entretien 264 du Maharshi : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». Ramana Maharshi, entretien 264, du 20-10-1936.
De ce fait, Dieu et l’homme sont du domaine du ”COMME SI”, comme LE JEU D’ENFANT : « On fait comme si le loup y était », afin de se CRÉER UNE PEUR, UNE CAROTTE POUR AVANCER, UN SCÉNARIO, UNE HISTOIRE-ESPACE-TEMPS, POUR S’A-MUSER (du A privatif et muse : se priver de Muse, ou de l’ESSENCE, de la RACINE). Donc le monde, le ‘moi’ fabricant du monde, SONT AMBIGUÏTÉ. ILS NE SONT NI RÉELS, NI IRRÉELS, sinon, si on   choisit l’un ou l’autre ON TOMBE DANS LES GUERRES SANS FIN QUI ONT TOUJOURS FAIM À CAUSE DE L’OPINION FOURGUÉE PAR L’EGO HUMAIN. AMBIGUÏTÉ, ”COMME SI”, OU ”EN QUELQUE SORTE”, ”POUR AINSI DIRE”. ÇA S’APPELLE AUSSI LE FLÉAU.
AMBIGUÏTÉ = DÉCRYPTAGE ANAGOGIQUE : se dit sur un sens figuratif, INSAISISSABLE ET DONC DANS LE SENS DE L’ÉTERNALISME (le isme montrant UN CHOIX, UN CAMP, UN SYSTÈME OPPOSÉ À UN AUTRE SYSTÈME, tels les engrenages d’une mécanique) renvoyant nécessairement au sens de l’Ambiguïté, comme le symbole est par nature insaisissable, indéfinissable donc VIVANT (on ne possède pas un symbole, ou ON NE LE COAGULE PAS COMME ON NE POSSÉDE PAS UNE ESSENCE).
ANAGOGIE renvoie aux ESSENCES, à ce qui n’est pas visible par les sens de l’humain. Alors que le cerveau de la plupart des humains fonctionne EN SÉQUENCES de petits bouts de machins : une lecture unilatérale ou horizontale qui fabrique des associations répétitives d’idées, comme des symboles ou des rébus (sun en grec : avec), formant un grégaire, un grumeau de mots : les Archétypes (comme l’Arche de Noé prototype de l’Archétype et de l’inconscient collectif…).
L’Ambiguïté sera alors un niveau au-dessus de la Science actuelle globalisante ou mondialisante de sa symbolique à l’horizontal de son cerveau en séquences d’idéations dans une géométrie euclidienne de la ligne droite.

RAPPEL : DANS LE NIRVANA, LA VACUITÉ, ON EST COMME À L’ENTRETIEN 264 DU MAHARSHI : NI ÊTRE NI NON-ÊTRE, ET EN CONSÉQUENCE AUCUN DIEU. Pour proférer le mot de « Dieu » (ou celui de monde ou de création, de big bang) il faut un être, une personne, comme pour le temps, il faut une personne pour le voir et ainsi en prendre conscience et le fabriquer. Or dans le Nirvana il n’y a personne pour produire ou conditionner, ou pour produire du consensus avec un Dehors ou avec un autre de même nature. Dans le nirvana il n’existe pas la dualité d’un sujet face à un objet. Spontané peut être un autre nom pour nirvana. Les Anciens Chinois l’avaient bien compris, à l’école du Dhyana [Chan, méditation, contemplation] ils disaient : « Dès que l’encre est sèche [langage écrit, établissement de lois ou d’organisation, d’administration], nos formules sont fausses ».

Le big bangisme ou la Jérusalem céleste sont dans le THÈME ÉVOLUTIONNISME OU DIALECTIQUE HISTORIQUE, LE JEU, L’ILLUSION, comme au cinéma le temps de l’histoire, de la f(r)iction SE DÉROULE (roue…) en des séquences les unes derrières les autres, comme l’idéation dans la cervelle, et tout finalement « se tient » (est COAGULÉ, FIXÉ, POSSÉDÉ) en un ”Bon Dieu mais c’est bien sur”, de Raymond Souplex ; quand une magie parle toutes les magies parlent et quand une se tait toutes se taisent.

Comme le monde actuel peut maintenant se résumer à l’entretien 264 ou au ”COMME SI”, au JEU D’ENFANT : ”ON FAIT COMME SI”, ON RACONTE OU CONTE, COMPTE UNE HISTOIRE, avec le délire technologique du mental humain il devient très facile pour le Pour-Voir de se fabriquer sa nouvelle Jérusalem en un transhumanisme du peuple élu ou PEUPLE-PRÊTRES.
La magie du ‘je’ ego et le jeu de « tirer son épingle du jeu » : la croyance au corps ou au ment-AL construit son ”Comme si” sur un Axe in-divi-du-El par A-t-trait, Re-trait, Re-gard. Et plus il possède par loi de succion, plus il se coupe, plus il se différencie (d’I) du processus ; plus il O-pose sa Ré-fér-en-ce du Ré-EL ou Ré-AL, d’I-rect (Maât). Ainsi se construit la TOUR DE BABEL : LE MOI-INDIVIDUEL (l’actuel citoyen et consommateur) par rapport au MOI-UNIVERSEL (ni collectif ni individuel) : ce sera alors la tyrannie de l’opinion : le oui par rapport à non, la Ré-action par rapport à l’Action, le Normal par rapport au Naturel, la Culture par rapport à la Vie, la liberté par rapport à la soumission, etc.

 

Dernière mise à jour : 14-08-2023 01:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >