Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Ego = possession
Ego = possession Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-11-2023 14:21

Pages vues : 263    

Favoris : 30

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
bidon_messie_pagaille.jpg
 
 
Ego = possession
Si le monde va mal, c’est parce que
certains veulent le posséder tout entier !
La conséquence en est la CROYANCE à la
racine du mal : la dualité Dedans-Dehors,
laquelle n’existe pas car dans un TROU il
n’y a rien d’autre que le Trou donc pas de
Trou à voir ou de Dedans-Dehors à posséder :
ON NE SORT PAS DE L’UNIVERS, IL EST NOUS.

SORTIR DE L’UNIVERS OU « VOIR LE TROU » = EGOPINION TYRANNIQUE ET POSSESSIF : TROUER, VIOLER, PÉNÉTRER, CHAUFFER, THERMODYNAMISER (faire/fer).
 
 
TIQOUNERIE : LE MONDE VA MAL, CERTAINS VEULENT LE RÉPARER :
TRANSITION, TRANS ceci et cela : le mot fétiche, magique du capital ; une banque se dit celle « d’un monde qui bouge ». Dans cette magie qui tient parce que toutes les magies se tiennent (par le social et la croyance), par la technologie dépendante du capital (la tête, la raison), tout devient « speed ».
Magie ou langage, signaux, images. Suffit qu’une seule magie s’éteigne et toutes les magies se taisent ! Et qu’est-ce que c’est l’ADN, sinon un signal comme un alphabet dans ce monde des « infos » en déluges : voir et pouvoir, se référer aux signifiants. Les gros ego veulent contrôler notre ADN, donc NOTRE ALPHABET-OBJET, NOTRE PENSÉE pour mieux nous programmer.
Pour le monde originel, les Anciens qui n’utilisaient que le langage parlé et n’étaient pas aussi matérialistes que maintenant se moquaient de la chose ou objet, le DEHORS, LE SIGNIFIANT, mais fonctionnaient SUR LE SIGNE sans référant extérieur aux signifiants, en mettant en première place l’information à obtenir et par tous moyens, et ne s’embarrassaient pas de logique et autre analyse et autres signifiants et signaux à l’extérieur (mondialisé).
Le signifiant est devenu l’OBJET À ACQUÉRIR : COM-PRENDRE, A-PPRENDRE : à ce jour on acquière des connaissances comme on acquière une automobile ou une botte de poireau chez le commerçant… Monde informatique du chiffre, de la quantité productiviste, donc LA COMPLICATION TOUT AZIMUT, et nécessairement l’Alphabet-ADN….

En effet, depuis l’époque occidentale de la Renaissance, la Réforme, Galilée et l’imprimerie, les Conquistadors espagnols et portugais, le règne tyrannique de l’OPINION avec le ”cogito” de Descartes s’installait et devenait adulte au coup d’État français de 1789, et l’installation du roi à la place du roi : le citoyen ou habitant urbain devenait le roi, à la place du roi : le Pour-Voir le Trou-é coupa la tête, le capital, du roi, pour installer à la place LE CAPITAL-isme : LA DUALITÉ VENDEUR-CLIENT ET LA CRÉATION DE BESOIN.
Avec le mental et le ”cogito” de Descartes s’installait : « Je suis le corps, la matière donc j’existe, TELLE UNE MACHINE QUI INGURGITE ET QUI CHIE JE SUIS DONC SOUMIS À LA COPRODUCTION CONDITIONNÉE [socialiste et du capital-république] », AINSI ENTRAIT DURABLEMENT L’ACTUEL UTILITARISME, LA TECHNOLOGIE, LA CONSOMMATION ALIÉNANTE, LA POSSESSION.

Raison et calcul (qui donnera l’ordinateur actuel) à la mode du siècle français des loupiotes et intuition ne peuvent pas s’entendre, et les Anciens le savaient car ILS NE POUVAIENT NÉCESSAIREMENT QUE SE MÉFIER DE CETTE RAISON QUI NE POUVAIT QU’APPORTER DES CATASTROPHES (dont le transhumanisme et ses trans magiques à toutes les sauces socialistes).

LES ANCIENS N’ÉTAIENT PAS AUSSI POSSESSIFS QUE LES HUMAINS DE CE HUI : Ils écrivaient, ou en langage parlé ils parlaient SOUS PSEUDONYMES TANT LEUR EGOPINION N’AVAIT D’IMPORTANCE : par exemple Platon aimant à exposer ses doctrines en les plaçant dans la bouche d’un autre ; Socrate aussi évidemment, mais aussi Diotime ou l’étranger d’Athènes ; et dans le Phèdre, il fait parler Thot, le Dieu égyptien ou « Langue de Ptah », et le roi Thamous.
Une pseudonymie a aussi une signification de sagesse, de noble ou harmonieux mode de vie : elle marque que l’importance EST DANS L’INSTANT, LE ICI ET MAINTENANT DE CE QUI EST DIT, NON LE DIT, DE VÉRITÉ OU FAUSSETÉ, MAIS D’UN POINTAGE SANS ESPACE-TEMPS QUI NE DÉPEND PAS DE CLEUI QUI L’ÉNONCE ET C’EST EXACTEMENT LA DÉFINITION DU ’N’EST PAS X’ :

Revient à dire que les choses ne sont que des désignations, des pointages sur les choses, de simples imputations nominales (en tibétain : tha-snyad), elles sont dépourvues d’être en et par soi, ELLES NE SONT PAS POSSÉDABLES PAR LE MENTAL, PAR L’OPINION, ON NE DOIT PAS EN FAIRE UNE VALEUR POSSÉDÉE (genre ”valeurs de la république” ou ”ordre républicain”) :
L’explication est très simple et évidente : afin d’enseigner quelque chose, un concept ou une coagulation, un ”fixe” est nécessaire, mais, si le concept ou le fixe en vient à être saisi ou devient une COAGULATION, quelque chose de CONCRET, alors l’enseignement lui-même en est invalidé. Par conséquent, le concept ou coagulation qui vient d’être créé doit être immédiatement détruit.
(GRAND PRINCIPE ALCHIMIQUE DU FIXE ET DU VOLATIL).
Les termes : ”Vide”, Conscience ou Vérité absolue, ont les mêmes inconvénients faisant tomber dans le mondialisme ou dans le WINNERISME À L’ANGLO-SAXON. D’où la préférence universelle du « N’EST PAS X », sur lequel l’imagination de l’ego créatrice d’IMAGES a peu de prise ou de loi de succion, comme une sorte de PONT entre les concepts spatio-temporels et une Xième DIMENSION….

On pourra comprendre ainsi qu’Abammom Lui-même adjure Porphyre de ”laisser de côté le discoureur, supérieur ou inférieur, et de considérer [seulement] si le discours est vrai ou faux” (Mystères I,1, Jamblique)

LA GRANDE DIFFÉRENCE ENTRE NOS ANCIENS ET L’ACTUEL MONDE COMPTABLE ET UTILITARISTE, repose donc SUR LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS OU RACINE DU MAL : À CE HUI ET DEPUIS LE COURANT DU NÉOLITHIQUE ET DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE, LA PLUPART DES HUMAINS PENSENT EN OBJET-CHOSE, EN CALCUL COMPTABLE : UNE VACHE, DEUX MOUTONS, QUINZE POTS DE MIEL, ETC., MAIS LES ANCIENS NON ENCORE TROP CONTAMINÉS PAR L’EGO VOYAIENT LES OBJETS-CHOSES SEULEMENT COMME DES FONCTIONS D’ACQUISITIONS DE L’INFORMATION, ET NON L’OBJET-CHOSE LUI-MÊME.
L’autre différence entre Anciens et consommateurs actuels tient dans la subtilité : quand le mental actuel fonctionne en intellect et en intuition en terme d’objets-choses, Nous utilisons ces fonctions COMME DES OUTILS DANS NOSTRE LOGIQUE UTILITAIRE POUR POSSÉDER, SAISIR DE L’INFORMATION, SI BIEN QUE NOUS PLAÇONS EN PREMIER LE POSSESSIF, L’UTILE QUI N’EST AUTRE QUE LA VULGAIRE LOI DE SUCCION, LE PLOMB-PESANTEUR, « COMME » SI LE MENTAL-OUTIL ÉTAIT PRÉEXISTANT À L’INFORMATION QUE NOUS SOMMES SUPPOSÉS AVALER, TRAITER OU DIGÉRER !

Surtout dans le régime étatique et républicain actuel, cette pratique du mental-outil perdure, surtout dans les services d’espionnage ou dans la chefferie dirigeant ou plutôt digérant le monde qui cherche des informations sans s’embarrasser de savoir comment ils l’obtiendront, L’ESSENTIEL ÉTANT DE LA POSSÉDER.

Le COURT-CIRCUIT inévitable entre ”raison” ou intellect et INTUITION se produit parce qu’il est impossible pour la ”raison” de PÉNÉTRER dans l’Intuition : l’intellect NE PEUT PAS « PRODUIRE » des « résultats intuitifs » avec l’Intuition, ça ne peut que faire apparaître du CHAOS HUMAIN……
L’intuition est du domaine de la SCIENCE, au sens de l’Éveil : le QUI SUIS-JE .

LE MESSIANISME JUIF ET SA FLÈCHE DU TEMPS (J. Attali : page 18, Les Juifs le monde et l’argent) EST UNE ABOMINATION : IL PROJETTE AU LIEU DE VIVRE L’INSTANT, L’ABSENCE DE SPATIO-TEMPOREL COMPARABLE À L’INTUITION.
MESSIANISME JUIF = CROIRE, PENSER OU TRAVAILLER DU CHAPEAU : ACQUÉRIR DES OBJETS-CHOSES OU INFORMATIONS, DONC CHUTER DANS LA RACINE DU MAL :


- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion vulgaire à distinguer de la Vraie Loi de succion ou Eucharistie, mais ne pas tomber dans la gloutonnerie spirituelle qui existe aussi, c’est-à-dire ne pas tomber dans LA FIXATION OU COAGULATION D’UNE SPIRITUALITÉ COMME FIN EN SOI OU COMME « FIN DES TEMPS » !].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)

ALORS TOUT, L’UNIVERS ENTIER, EST DANS L’INSTANT, ICI ET MAINTENANT : AUCUNE DIMENSION OU « PLANÈTE XYZ » À CHERCHER AILLEURS.
EN JUDAISANT DANS LE MESSIANISME NOUS NOUS ÉLOIGNONS AU LIEU DE NOUS RAPPROCHER DE L’INSTANT, du Soi, du ‘Je’ avec le ‘J’ majuscule.
PAS DE MEILLEUR MAGIE OU ILLUSION QUE LE MESSIANISME JUIF !!! Il ne pouvait que favoriser à un moment les Big COMPTABLES DE WALL STREET..

L’utilitarisme de l’époque de la Renaissance en Occident donnera LA GUILLOTINE RÉPUBLICAINE QUI « TRANCHA », SUIVANT LE DOGME DE LA POSSESSION-OPINION (de la vérité, ou de la vérité de l’information) : la TERrEUR du « comité du salut publique » ou christique en GROS, EN PRODUCTIVISME : modérer les massacres dans « LA LÉGALITÉ RÉVOLUTIONNAIRE » (un non-sens absolu), mais évidemment la conserver comme moyen de gouvernement : COMMENT MODÉRER UNE TERREUR, UNE TORTURE, UNE DICTATURE.

LE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN se trouve dans l’ordre 00447 du NKVD qui, le 30 juillet 1937 inaugura la Grande Terreur de Staline en URSS. Cet ordre parfaitement utilitaire commandait l’EXTERMINATION DES DIVERS « ENNEMIS POLITIQUES » ET DES « GENS DU PASSÉ » AUX AUSSI « INASSIMILABLES » (anti-social) dans cette société non plus du « bonheur », MAIS L’AVENIR À LA FIN DES TEMPS DU MESSIANISME DES JUIFS ET EN CONSÉQUENCE DE L’ARRIVÉE DU TRANSHUMANISME ANGLO-AMÉRICAIN QUI DOIT ÉLIMINER LES PLUS FAIBLES : LES INUTILI-sables, LES ÉLÉMENTS SOCIALEMENT NUISIBLES (autre forme d’eugénisme).

TRANSHUMANISME = MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN = ÉLIMINER LES HÉRÉTIQUES, LES INCROYANTS : quand un Pour-Voir d’État décide qu’une partie des masses humaines qu’il est chargé de DRESSER (administrer, dresser les uns contre les autres), définie selon une OPINION PRÉCISE, ici l’“aristocratie” sous la Monarchie, terme politique et non sociologique, puisque dans le CAS DE LA VENDÉE MASSACRÉE, ses habitants étaient essentiellement un vaste soulèvement des Paysans catholiques, aussi pour le Pour-Voir de ce monothéisme vraiment unilatéral et républicain totalitariste : AUCUN VENDÉEN N’A SA PLACE NI DANS LA SOCIÉTÉ À VENIR NI DONC SUR TERRE. LE TRANSHUMANISME EST DANS LA MÊME LOGIQUE : avoir en mémoire les discours des Schwab-Hariri et Laurent Alexandre parfaitement dans la RACINE DU MAL : LA SAISIE.

DICTATURE = UTILITARISME : FORCER L’AUTRE À ÊTRE ”LIBRE”, ou À ÊTRE « L’HOMME NOUVEAU, L’HOMME ”AUGMENTÉ”, ”INJECTÉ”  .
AU NOM DES VALEURS OU BIENFAITS DU MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN, ET MAINTENANT QU’IL EST INFORMÉ OU SOUMIS À TOUS LES MÉDIAS ET TOUT CONNECTÉ POSSIBLE PAR LA TECHNOLOGIE ISSUE DES INDUSTRIES DU CAPITALISME, SI LE CITOYENISÉ S’OBSTINE À RÉSISTER ET À NE PAS RENTRER DANS LE TROUPEAU, IL DEVIENT INDIGNE DU TROUPEAU ET DE SON MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN, CAR IL SE DÉCLARE LUI-MÊME REBELLE ET PARJURE ET DEVIENT « ENNEMI DE L’HUMANITÉ » (tel ”L’ennemi du peuple” en URSS de Staline, ou ”L’ennemi du genre humain ou de la liberté” de Saint-Just). LOGIQUE TOTALITAIRE, RÉPUBLICAINE ET TRANSHUMANISTE ; et LOGIQUE DE LA LAÏCITÉ À LA FRANÇAISE, HÉRITAGE DE LA CATHOLICITÉ DE L’ÉGLISE DE ROME :
La laïcité est une culture, un système dominant français issue de 1789 et de la franc-maçonnerie spéculative matérialiste, qui s’impose à l’ensemble de la population. Or tout ce qui impose à l’ensemble n’est qu’une dictature. Mais la laïcité française à ceci de plus sournois, voir de plus monstrueux, de plus diabolique, c’est qu’elle fait semblant de ne pas s’imposer, afin de profiter à « l’intérêt général », d’être en accord avec l’ensemble, mais en postulant que cet accord existe déjà, comme s'il était issue de Dieu.
La laïcité française est un killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait, afin de pouvoir en faire plus sans avoir à s’expliquer, puisqu’elle a dénié ce qu’elle était en train de faire.

La laïcité publique française possède un code non écrit d’une extrême subtilité (puisque c’est franc-maçonnique) qu’il faut, premièrement, maîtriser et, deuxièmement, décoder. C’est exactement le principe de l’INQUISITION et de la Tchéka qui copie l’Inquisition. Car en URSS comme en république il s’agit de défendre un DOGME, appelé aussi ‘Valeur’, c’est-à-dire une position du mental qui, pour l’accusation ou le pouvoir, est censée être implicitement acceptée par tout le monde, comme la laïcité, comme un centre dont on ne doit pas s’écarter sous peine de raisonnement faux. Aussi, si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suivent, sont nécessairement faux. Tout accusé qui se reconnaît lié à la foi d’une religion (par exemple c’était le cas de Galilée, et c’est le cas de tous membres d’un parti, surtout communiste ou socialiste ou d’une république) est supposé avoir parfaitement conscience d’avoir contrevenu au dogme, sauf dérangement mental. Il est donc normal que le tribunal lui demande : « Sais-tu pourquoi tu es là ? » S’il le sait, il se condamne lui-même par auto-critique et ne subit qu’une peine légère ou ne subit pas une condamnation imposée. S’il ne sait pas pourquoi on lui reproche quelque chose, c’est qu’il est fou, et pour ce cas là le post-stalinisme des années 1960-1970 a institué des hôpitaux psychiatriques spéciaux. L’inquisition brûlait ses opposants comme possédés de Satan, c’était moins barbare que n’importe quel hôpital psychiatrique moderne. Inquisition et Tchéka ont la même configuration mentale.
 
 

Dernière mise à jour : 29-11-2023 14:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >