Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow PAN : sans mental
PAN : sans mental Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-08-2019 02:24

Pages vues : 160    

Favoris : 15

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Apocalypse, Apparence, Asservissement, Banques, Capitalisme, Carotte, Catastrophe, Chimère, Christ, Confort, Contrat, Corps, Démocratie, Dépendance, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Étoile, Gnostiques, Gratuit, Héros, Histoire, Humain, Idolâtrie, Information, Innocence, Instant, Intérêt, Jardin, Juif, Langage, Liberté, Lucifer, Magie, Maux, Méditation, Mental, Miroir, Morale, Mort, Mot, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pèlerin, Peur, Pierre, Plume, Porte, Ptah, Race, République, Réseaux, Rien, Sagesse, Silence, Simple, Social, Soi, Sophisme, Souffrance, Spiritualité, TAO, Temps, Tore, Ulysse, Vérité, Vide, Vieux, Viol, washingtonisme, Yokaï

 
hollywood_pictures_backlot_confortbesoins.jpg
 
 
PAN : sans mental
Depuis l’invention du mental
c’est pan dans la gueule :
depuis que les humains se sont
trouvé un langage ils n’arrêtent
pas de se taper dessus et
de se manipuler entre eux !

PAN : sans mental, ou sans mentir à AL (divin)
PAN : APOCALYPSE OU CATASTROPHE :
Voir le GRAND PAN ou DIEU ou L’INSTANT
et, ou du meurt, de peur, ou tu deviens
fou étant trop habitué au confort
et donc à ton corps et à sa raison.

VOIR LE GRAND PAN = RESTER IDIOT,
RESTER DANS LA SINGULARITÉ (idiotès,
sans double, voir plus bas),

RESTER DANS LE ZÉRO INDIEN OU STARGATE (1)
COMME PRISONNIER DE CE ZÉRO
SANS POUVOIR EN SORTIR et retomber
dans le confort du spatio-temporel.
 
Ce monde sous confort, notamment des religions
abrahamistes contre les Païens, a décrété que :
« Le Grand Pan est mort », parce que ça
leur permet de vendre et de faire des
histoires, de l’opinion et du politisme
à n’en plus finir.

C’est le messianisme ou Salut qui est le
killer de PAN en inventant ce
monde du con-fort (avec un fort si fort
qu’il conduit à la pollution en presque
tout ce que nous subissons).


LE LANGAGE HUMAIN QUI DÉTRUIT TOUT OU PAN.

Page dédiée à Parures de Charbon.


anipucsac1.gifCette page est la suite de GRÉGARISME : corde à virer le vent.

PAN donnera la PANique ou terreur parce que lever le voile ou retirer le couvercle comme le sens du mot Apocalypse l’indique (découvrir et non plus « couvrir l’information »), c’est voir PAN, l’INSTANT, le TOUT, le ICI ET MAINTENANT. Les médias disent : « couvrir l’information », donc la re-couvrir de faussetés, de superficiel ou mensonges et cacher une vérité impossible. D’ailleurs comme le social et sa couverture qui ne fait que dans la surface et jamais dans la profondeur, MAIS TOUJOURS DANS LA CAUSALITÉ HISTORIQUE ET DE LA DIALECTIQUE. Tout ce qui se rapporte à l’information des gens et donc au social est par essence de l’ordre de la surface et de l’illusion. La profondeur comme l’information n’est jamais sociale…
Sans ce confort de causalité il n’y a ainsi plus aucune DÉPENDANCE et ça va donner la PANique. L’être humain demande à être dépendant : en son état des 10.000 ans du Néolithique il est grégaire, il a besoin de chefs pour le manipuler car il n’est pas encore autonome (pour preuve, il va inventer une « voiture autonome »).
Par exemple dans l’ÂGE D’OR, il n’y a pas besoin de « lever le voile » ou d’Apocalypse. L’Apocalypse n’est valable que pour les habitants du spatio-temporel qui veulent se conforter par des chefs, par des illusions ou crédit-crédo-croyance.
LEVER LE VOILE = PERDRE SES ILLUSIONS, et ça c’est pas bon pour le commerce….. des frères Oppenheim….

Avec PAN ou Apocalypse ou Catastrophe nous agissons effectivement « en catastrophe », en Apocalypse : impossible de raisonner, ou d’aviser, LE MENTAL DEVIENT INEXISTANT. L’apparition du Réel est la définition de la Catastrophe, de l’Éveil ou Apocalypse, de l’ÂGE D’OR, il y a abolition du mental, d’où la PANique devant le Seul Réel. Dans son confort l’être humain par son mental et son langage fait des volte-face, ce voltare ou tournoiement et voltage qui d’ailleurs sera une grosse origine de son actuelle démentielle technologie. Ce voltare ou tourner : SATURNE, ÇA TOURNE : Saturne qui symbolise la matérialisation du mental et son vagabondage ; Saturne le Plomb qui plombe ou qui engendre la gravité. Saturne la corruption fixatrice, mais dans le sens positif ou libératoire : la Putréfaction, le Renoncement [renoierie], Digestion, Abandon… RAPPEL : un symbole n’est jamais fixe telle la dualité et son bien qui oublierait le mal, ou son plaisir ou confort qui oublierait la douleur ou la gène (comme être dans le besoin).

Avec PAN nous allons être dans la gène du direct, paradoxe amazonien du tout connecté ou faux Pan, faux pas... d’où ce besoin de fabriquer des besoins.
Avec PAN ou Apocalypse IL N’Y A PLUS DE DÉCALAGE, TOUT EST DIRECT OU MAÂT (du « échec et mat » dans le jeu d’échec : « Circulez ya plus rien à voir » et à avoir, l’histoire et son temps qui coule est terminée). Il n’y a plus le décalage ou l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) qui permet ce tout confort par le biais de la RE-PRÉSENTATION. CATASTROPHE = PRIVATION DE L’HISTOIRE OU DE LA RE-PRÉSENTATION (d’où le si grand succès financier d’Hollywood, usine à créer des besoins conformément aux frères Oppenheim, dont certains sont à la tête de cette usine….).

Ainsi le messianisme en tuant le Grand Pan allait inventer ce fameux confort si vendeur pour tous les Oppenheim de la Terre.
CE MESSIANISME NE PEUT QUE REPOSER SUR LA MAGIE OU THÉURGIE : INVENTER LE MERVEILLEUX, LE SURNATUREL (pouvoir siddhi (2)) EN SINGEANT L’ÂGE D’OR (à la place de l’Âge d’Or) : C’EST DÉJÀ DU MARCHANDAGE, DE LA PRIÈRE : pour qu’il y ait magie ou pouvoir siddhi, il faut tomber dans la dualité sujet-objet : le demandeur s’habille d’un pouvoir, il s’en empare, afin de contraindre un Dieu ou un Démon : COMME À WALL STREET ET À LA CITY DE LONDRES, IL Y A ÉCHANGE. Pour prier un DIeu il faut bien une personne qui va l'inventer et ainsi le contraindre. Il n’a échappé à personne que depuis Alfred le Grand, ce roi de tous les Anglo-Saxons, et en passant par Henri VIII, l’Angleterre allait être la DIMENSION DES ÉCHANGES JUSQU’À DEVENIR UN EMPIRE QUI DE NOS JOURS EST DEVENU LES ÉTATS-UNIS-ISRAËL OU USIONISTAN. Londres et sa City nombril de la finance internationale et Londres lieu de naissance en 1717 dans une taverne de cette judéo-maçonnerie spéculative comme le Grand Orient de France, etc. LONDRES EST LA CITÉ DES RENCONTRES ET DES ÉCHANGES, LA CITY DU SALUT, LA CITY DU MESSIANISME TELLE LA JÉRUSALEM CÉLESTE (qu’Adolph Hitler bombardait…).
LONDRES : LA CITY DU VIVRE ENSEMBLE…….

Donc en inventant le langage, l’humain allait inventer Dieu, balbutiement d’un Soi qui tournera mal, ou pas rond… Car tombant dans la dualité cause-effet : homme et Dieu se distinguant à peine, ou difficile à voi  ; et à ce titre, PRIER DIEU OU INVOQUER DIEU REVIENT À LE CONTRAINDRE, À EXERCER UN POUVOIR SUR LUI, DONC EN SE METTANT À LA PLACE DE DIEU….. COMME UN ÉCHANGE À LA WALL STREET, COMME DANS LA VIEILLE MAGIE.


Qu’est-ce encore PAN ou l’Apocalypse ou la Catastrophe ?
 
Paradoxalement c’est à la fois un messianisme, un aimant ou Amant, une fascination, et PANique, une chose effroyable, anti-confort, la souffrance, l’impure OU CE QUI DÉRANGE ET À LA FOIS ATTIRE, FASCINE.
L’être humain des 10.000 ans actuels de ce Néolithique de la voie de l’Agriculture est prisonnier de ce Grand Paradoxe faisant de cet être un imbécile devant le sacré, qui lui-même est l’ambiguïté même, parce que le mot SACRÉ (puissance ou pouvoir divin) enferme en lui la pire dualité : PUR-IMPUR, DÉSIR-RÉPULSION qui va engendrer : BON-MÉCHANT et les guerres des humains entre eux. On va même jusqu’à brûler sur le bucher les gens opinionés comme « impurs » afin de les « purifier »….

PAN, SINGULARITÉ (à tel point qu’on enferme chez les fous ceux qui sont trop singuliers parce qu’ils troublent le confort de ceux qui se disent « normaux » ou « social » (ordre public ou conventionnel), ceux qui peuvent vivre ensemble, en grégarisme).

PAN, SINGULARITÉ, APOCALYPSE = ÉVEIL : LE FEU QUI COUPE PARCE QU’IL ÉCHAPPE À TOUTES TYRANNIES D’OPINIONS. PAN SINGULARITÉ PARCE QU’IL NE SE DÉDOUBLE PAS ET NE SE DIFFÉRENCIE PAS (on n'est pas dans la diversité marchande et capitaliste de l’Union européenne…). PAN ou SINGULARITÉ ne se différencie pas est l’équivalent de l’EAU PRIMORDIALE : TOUS NOUS SOMMES ÉVEILLÉS PUISQUE L’INSTANT OU PAN NE SE DÉDOUBLE PAS : Le ‘Je’ est natif de la non-différenciation ou non-dualité entre sujet et objet qui va naturellement faire disparaître l’horrible dilemme et opposition de l’individuel et du collectif, toile de fond de tous conflits politiques depuis l’invention de l’État au début de la voie de l’Agriculture.
Donc EAU PRIMORDIALE = TOUS LES ÊTRES DANS LES TROIS RÈGNES SONT L’APPARENCE MÊME DE L’ÉVEIL, DE PAN, DE L’APOCALYPSE et à cause de cette habitude multi-millénaires du confort PAN va créer un Instant la PANique.

SACHEZ QUE PAN OU LA CATASTROPHE NE NAÎT PAS, L’EAU PRIMORDIALE N’A PAS DE SOURCE : ELLE EST TOTALEMENT SOURCE ET NE CESSE PAS COMME NE CESSENT PAS TOUS LES ÊTRES.

Dans l’Eau Primordiale ou Apocalypse, il n’y a pas de Big data, toutes les caractéristiques particulières n’existent pas.
Dans l’Eau Primordiale ou Apocalypse on y trouve l’Oreiller-Roche de l’immortalité, sans temps qui coule.
Sur l’Oreiller-Roche on y trouve le FLÉAU (rien de vide ou de faux).  
L’Oreiller-Roche étant une variation du Thème de l’Apocalypse, on y trouve l’Instant en variation de décision.
Sur l’Oreiller-Roche tout est croissant et multiplication, ce qui devrait amener la Paix à Fernand Raynaud.

Sur l’Oreiller-Roche étant dans l’Instant ne se trouve nulle erreur ou absurdité.
Sur l’Oreiller-Roche se trouve la Gratuité : aucun espoir de retour puisque n’a jamais exister de dualité.
Sur l’Oreiller-Roche se parfont tous les vœux sans même qu’on le demande, parce que ces vœux ne sont pas des prières en dualité vendeur-acheteur, ou création de besoin et besoin.
Sur l’Oreiller-Roche comme se trouve la Gratuité il ne peut s’y trouver également que la Patience, parce qu’il ne s’y trouve plus d’opinions qui opposent les êtres du spatio-temporel et de la perspective. Comme nous sommes en spatio-temporel et langage sous tyrannie de l’opinion, voir cette page très pertinente sur la manipulation obligatoire de l’humain suite à l’invention de la démocratie et de cette mode du social ou du tout connecté informatique ; toutes formes de manipulations hautement pires que naguère celles de l’Église de Rome.
Sur l’Oreiller-Roche se trouve la persévérance et la lassitude n’existe pas.
Sur l’Oreiller-Roche se trouve la Connaissance qui manifeste et perçoit toutes choses.
Sur l’Oreiller-Roche la bienveillance est égale pour tous les êtres.
Sur l’Oreiller-Roche se trouve la Félicité.
Sur l’Oreiller-Roche la Vraie Liberté est capable de renverser la plus petit empire.
Avec l’Oreiller-Roche le Vraie Confort réalise les trente-sept auxiliaires de l’Éveil ou Grand PAN, arme ineffable contre les objets composés.
Trente-sept auxiliaires du Grand PAN ou Éveil : les quatre coagulations de l’attention, les quatre efforts corrects, les quatre bases des pouvoirs miraculeux, les cinq facultés, les cinq forces, les sept membres de l’Éveil et les huit éléments du noble Sentier (réf. lexique du Soûtra de la Liberté inconcevable).

DUALITÉ :
- LE PUR NE DÉRANGERAIT PAS.
- L’IMPURE (sonne proche du mot « empire ») DÉRANGERAIT ! Certain que l’Empire USionistan dérange par son colonialisme de la planète.
Comme le gentil ne dérangerait pas, le méchant ou le terroriste dérangerait !
En inventant l’impure on ne pouvait qu’inventer la MAL-À-DIT, quand le dit était D.I.T. (déité). On ne pouvait qu’inventer le méchant Satan et sa Santé qui va avec : sans T (sans Table ou sans éTablissement ; on souhaite aux malades « Bon réTablissement » donc bonne Table ou bonne sTabilité).
L’impur c’est le pas bien, comme la mort c’est la putréfaction, la puanteur et le dégoût et la peur, la PANique devant cette ultime égalité derrière laquelle règne cette autre terrible puanteur : faire ses besoins.
Il est certain que quand on meurt on devient, ON RETROUVE, en quelque sorte, SA PURETÉ, notamment par la Putréfaction naturelle, ou par les cendres si on se fait incinérer.

CONFORT = BON, BIEN, DÉPENDANCE À ICEUX et tomber dans la dualité en oubliant ou en créant l’autre face.
CONFORT = CONFORME À, et par là-même déjà forme ou nom-la-forme !!! Ce qui est conforme ne peut qu’être confort : con avec, et fort, donc du côté du « bien » ou du plus fort, ou plus intelligent (le chef ou l’élu, le messie par exemple… et actuellement le plus riche en banques).
CONFORT = PÉCHÉ : LA FUITE DE L’INSTANT OU NOSTALGIE DE L’INSTANT RATTRAPABLE PAR LA CAROTTE DU SALUT. PÉCHER = RENONCER À VIVRE L’INSTANT, LE SPONTANÉ et ainsi faire comme tout le monde (DANS LE GRÉGAIRE).
CONFORT = CONFIANCE ET CROYANCE : CHOISIR SELON NOS CROYANCES OU NOS GOÛTS, DONC SELON NOS OPINIONS.
CONFORT = UNE VÉRITÉ AGRÉABLE OU QUI CONFORTE L’EGO, ALORS IL SE VAUTRERA DEDANS TEL UN COCHON.
CONFORT = ÉVOLUTIONNISME SANS FIN ET MORTEL.
CONFORT = FACILITÉ AMAZONIENNE DU TOUT TOUT DE SUITE EN TOUT CONNECTÉ (ce que certains appellent « économie numérique »).


VARIATION AUTOUR DU THÈME CATASTROPHE-ÉVEIL-APOCALYPSE-CHAOS :
- Éveil : Vraie Paix puisqu’il n’existe pas de caractéristiques donc pas de noms-les-formes.
- Éveil : pas d’analyse donc pas le moindre packaging, pas de Big Data, pas d’informe-ations.
- Éveil est le NON-AGIR puisque le mental n’est pas encore inventé.
- Éveil est le Feu tranchant, le DIA-ble car il tranche ou passe en DIAgonale de toutes opinions. Ainsi on a fait du Diable un Feu et non un glaçon ! Bien que le glacé ça brûle aussi (comme l’air liquide : Azote à -195°C) !
- Éveil est catastrophe parce qu’Il s’oppose à toutes prières qui ne sont que des dualités de causes-effets à l’indéfinissable, comme le pouvoir d’achat…
- Éveil est du paradoxe de la Réalisation du Soi, car en dehors de la dualité du sujet qui veut saisir l’objet.
- Éveil = Ainsité ou Soi.
- Éveil est le Rocher qui dure longtemps comme le Seul Réel.
- Éveil ne peut qu’être non-dualité parce que Fontaine de Jouvence de toutes choses.
- Éveil n’est pas composé n’ayant ni naissance, ni durée, ni cessation.
- Éveil n’est pas échange ni rencontre puisque les sens et les objets qui vont avec ne s’y rencontrent pas (on n’est pas à Wall Street ni à Londres…).
- Éveil est incohérence parce qu’il est libre des sentiments et émotions des schémas habituels dans le spatio-temporel.
- Éveil est gratuité : rien à prendre, rien à jeter ; pas de pollution.
- Éveil est toujours Félicité.
- Éveil est non-possession puisqu’Il ne tend vers aucun nom-la-forme.
- Éveil est nonpareil car Il n’est rien à quoi Le comparer et en faire une dualité.
- Éveil ne peut pas être le grégarisme du mondialisme et de sa pensée conventionnelle. Éveil est comme l’Imagination créatrice d’Ibn’Arabi expliquée par Henry Corbin ; elle n’est pas la perception d’une collectivité, d’une multitude comme l’actuel mondialisme QUI IMPOSE SON GRÉGAIRE DU TOUT CONNECTÉ À TOUS, CE CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE COLLECTIF COMME SA FINANCE INTERNATIONAl, car l’Éveil est le Soi qui correspond à son Être ou Vraie Nature la plus essentielle. Ce sera la « prière théophanique » pratiquée par un Ibn’Arabi (précise Henry Corbin), une prière qui ne sera pas une dualité vendeur-acheteur, ou forcer un Dieu.

En tuant le Grand PAN, le corps ou mental et son langage allait naître, du moins beaucoup s'amplifier, pour le meilleur et surtout pour le pire !

PANique qui rend fou : DEPUIS QUE JE SAIS JE SUIS DEVENU FOU (voir l’accoutrement du Fou dans le Tarot : l’initié ou Éveil va paraître fou ou imbécile, comme l’illustre aussi la Taoïcité. Le Mat et Maât du Tarot est hors les murs du confort et conventions, hors du mental et sa raison, donc hors des normes de la société tout confort des humains actuels, hors de cette société et son social grégarisme tueur).
FOU : gonflé de vide, dit le dictionnaire Le Robert pour l’étymologie. Ce qui correspond à PAN et au sans mental ! Chose outrée : gonflée, amplifiée comme notre monde actuel, un PAN inversé. Outre ou tunna en gaulois, tonneau, du vieil irlandais tonne, du gallois tonnen (peau), du français tonne, tonneau, tonnelle, tunnel, etc. Bref, l’outre est un sac contenant des liquides, puis ensuite les Gaulois inventeront le tonneau de bois. Tonneau ou VASE… Ainsi le Fou serait un « sac » ou une outre…. Donc un IDIOTÈS OU SINGULARITÉ, UN CHRIST CHER À PAN.

Outre, Folie, ou GLOBE (globaliser, mondialiser), BOLG (enfler) comme ventre et sac, peau, paquet : DIA-BOULIQUE, de DIA : à travers (diagonale, dialogue) ; à travers la boule ou l’outre, la carapace, la coque et PARA-BOULE ou parabole transformée par un christianisme dégénéré, qui identifie PAN comme un FOU, UN DIA-BLE. RAPPEL : TRANS-EN-DENSE signifie DIA : à travers ; qui d’ailleurs est proche de DIrect. Les chrétiens ont fait du DIA-ble le mal ou Malin comme si le FOU était le sommet de l’ingéniosité ou de l’intelligence « augmentée » comme l’archétype du « Savant fou » qui veut détruire le monde !
Ainsi pour le conventionnel ou la pensée unique, FOU = DANGER : ISSU DE L’ANGE….. DANGER OU FLÉAU, CATASTROPHE. Oui, depuis que JE SAIS je suis devenu fou, ET CE N'EST PAS CONFORTABLE ! (Le psychiatre Henri Ey avait cette devise : « N’est pas fou qui veut », soit l’ego est comme possédé, soit l’ego ne possède plus et la personne ne sonne plus, soit le Fou est un Libéré vivant que plus personne du monde spatio-temporel ne peut comprendre).

L’ANGE ou l’ESPRIT SAINT EN CHAQUE ÊTRE. L’Angisme, un anthropomorphisme divin effectif notamment dans le soufisme, une Manifestation divine sous forme humaine, essentielle à la divinité, mais anthropomorphisme s’accomplissant dans le Ciel et non à Hollywood et les petits bambinettes pas nettes et pisseuses de l’industrie de Walter Elias Disney (bambinette : couche en caoutchouc que l’on remplit de ouate de cellulose et destinés aux bébés).
Ange = jamais ne défini ni ne coagule, l’Ange est une variation du Thème de l’Éveil.


Notes.
1. Zéro indien parce que le Réel ne se limite pas à l’Instant ou au Ici et au Maintenant, le Zéro indien n’est pas un fixe, une constante, mais une « Fixation Cavalante » : le Seul Réel n’a aucun nom-la-forme ni aucune qualification, par exemple Il ne peut pas « s’étendre » à tout ce qu’il y a et n'aura jamais de réel ou dans l’invention d’autres temps, qui ne seront que bidouillage du mental humain qui projette, qui étend ou spatialise à la façon de la géométrie de la ligne droite ! Donc le Seul Réel ne désigne pas uniquement le seul Instant ou le Soi ! Lequel inclut nécessairement le non-Soi : le corps ne peut pas exister séparé du Soi (pas de laïcité…), le Soi infini inclut également le corps. « En fait, il n’y a pas de non-Soi. Le non-Soi se trouve aussi dans le Soi. C’est le Soi qui parle du non-Soi, PARCE QU’IL S’EST OUBLIE LUI-MÊME [c’est moi qui souligne]. S’étant oublié, il conçoit les objets comme étant le non-Soi, lequel n’est en fait rien d’autre que Lui-même ». (Ramana Maharshi, entretien 310, du 1er janvier 1937).
Si « la réalité immédiate » est perceptible, c’est qu’elle est fausse (elle n’est pas conforme) ! Le Seul Réel ne peut pas être une combinaison du mental fourguant dans l’Instant le « déjà vu » et la connaissance de ce qu’il y a « dans le futur » du genre inconscient collectif à la C.G. Jung !
Dans le Ici on ne peut pas « évoquer une série des ailleurs » comme dans le Maintenant on ne peut pas produire une suite des Instants où cet Ici « prendrait place ». Même à supposer que le Tout soit autre chose et plus que la somme des parties, ce ne serait que bidouillage du mental projetant, qui veut « avoir raison », qui veut posséder, QUI VEUT SE CONFORTER. Un mental pur qui de ce fait ne pense pas à sa vacuité, voilà ce qui s’appelle la Véritable Vacuité (ou Zéro Indien) !
ZÉRO INDIEN = INEFFABLE (inné et fable : aucun langage ne peut en avancer la moindre description). L’immuable et éternel se dérobe, ou ne peut être possédé par aucune description, aucun langage. Rien que le Jaladharapatha ayant valeur 0 est un Serpent à mille têtes flottant sur les Eaux Primordiales, Océan dit « d’inconscience ». Bref, le Zéro indien est d’une grande complexité, ce qui reflète sont effroyable simplicité qui rend effectivement fou….
Tout au plus, ZÉRO INDIEN = CONNAISSANCE INSTANTANÉE, SPONTANÉE DE TOUTES CHOSES OU OMNISCIENCE RÉELLE.

2. Concernant les facultés surnaturelles, en Inde elles se nomment pouvoirs Siddhis, et elles sont « huit siddhis » attribués au Seigneur Shiva que l’ascète est censé pouvoir acquérir par ses austérités (son non-confort) :
- Anima : se rapetisser soi-même ou toute autre chose, jusqu’à la taille d’un atome.
- Makima : pouvoir augmenter indéfiniment son volume corporel.
- Ilakima : pouvoir se rendre léger ou pouvoir alléger n’importe quoi, donc vaincre la gravité ou poids.
- Karima : pouvoir augmenter le poids de son corps et sa solidité.
- Piratti (en sanskrit prapti) : le pouvoir d’obtenir tout ce que l’on désire.
- Pirakamiyam : pouvoir vaincre les obstacles naturels et aller n’importe où.
- Icattuvam (en sanskrit ishatva) ou icitai : domination suprême sur la nature animée ou inanimée.
- Vacittuvam (en sanskrit vashitva) ou vicitai : le pouvoir d’enchanter, de changer le cours de la nature ou de prendre n’importe quelle forme.
En fait, les pouvoirs siddhis même s’ils font très Hollywood et Superman, ou eyes candy, ils sont comparable à la gourde qui flotte sur l’océan : le mental du jnani égaré peut être assimilé à une gourde, l'outre cité plus haut qui, plutôt que de s’enfoncer, de se MÉLANGER dans l’Océan du Soi ou EAU PRIMORDIALE, flotte à la surface du social et des illusions renforcées par ces pouvoirs, continuellement ballotés de-ci de-là au gré des mouvements du mental et donc des OPINIONS. Mouvements du mental : cosmopolitisme ou nomadisme à la Jacques Attali… Mouvements du mental : mirage du monde PAR CE LANGAGE.
 
 

Dernière mise à jour : 24-08-2019 03:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >