Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La TOUR l’Arc-en ciel le Soi
La TOUR l’Arc-en ciel le Soi Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-09-2023 06:41

Pages vues : 541    

Favoris : 64

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Guillotine, Homéopathie, Horticulture, Humain, Judéo-maçonnerie, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Païens, Paysage, Paysans, Penser, Racine du mal, Réel, République, Religion, Robot, Saisie, Simplicité, Tiahuanaco, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
reve_roudakoff.jpg
 
 
La TOUR l’Arc-en ciel le Soi
dont le SILENCE est le BITUME
qui transcende le concept de ”liberté”,
tel qu’indiqué dans
LA VÉRITÉ ULTIME OU FLÉAU…
Maṇḍukya Upanishad Karika de Gaudapada,
chapitre 2, Karika II, verset 32 :
Il n’y a ni dissolution ni devenir,
Nul n’est en servitude, nul n’est aspirant (à la libération),
Nul n’est en quête de l’émancipation,
Nul n’est libéré, c’est là la Vérité. (Trad. Martine Buttex).


Page dédiée à Dominique Benicheti.
 
Et puisque le monde n’a jamais été créé, OÙ EST LE DIEU DÉMIURGE ? OÙ EST LE CHRIST ? OÙ SE TROUVE LA « LIBÉRATION » ET L’ÊTRE LIBÉRÉ DE SON VIVANT ? (Concept de libération qui évidemment ne peut que fourguer la technologie, à commencer par la DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE). OÙ EST LE JIVA (l’âme individuelle) ? (1)

LA TOUR OU LE MENHIR (Pierre levée) ET LE VORTEX EN CROMLECH (Centrum Centri).

La Tour de Babel SERA LE SYMBOLE DE CET ACTUEL MONOTHÉISME RÉPUBLICAIN OU NOUVEL ORDRE MONDIAL : L’ŒUVRE DE L’EGO-ORGUEIL HUMAIN, la tentative de SAISIR LA DIVINITÉ et sur le plan du MOI-COLLECTIF DE L’URBANISATION DU MONDE (construire une tour) QUI SE DRESSE CONTRE le Soi, CONTRE LUI-MÊME. Le rêve du mondialisme, du Nouvel Ordre Mondial : comme pour la Tour de Babel, construire un même peuple, une même langue (l’actuelle langue anglaise langue du commerce) ; porte ouverte à l’évolutionnisme le plus aliénant, DANS UN CONVENTIONNALISME LE PLUS ORGUEILLEUSEMENT TYRANNIQUE AUTANT QUE CHAOTIQUE, DE DIVISION, DE DISPERSION, TEL LE SENS DU MYTHE DE LA TOUR DE BABEL, TOUR RÉPUBLICAINE !!!
L’intelligence artificielle est une Tour de Babel….

En sumérien-akkadien, Bab-llum (bad : extérieur, muraille, forteresse ; llum : forme, idée) signifie : Porte de Dieu (Stargate). En sumérien babbar signifie : blanc, brillant…
Bad (forteresse, difficulté, terre non cultivable ; aussi : extérieur, éloigné) : signe dessiné en forme de flèche primitivement vers le haut, puis en cunéiforme horizontalement.

TOUR = LE VASE-VALLÉE (comme l’Athanor [fourneau] de l’Alchimiste opératif), comme le PARADIS, LE JARDIN DU SAINT CHAOS. Le Mont Meru est du même symbole que la Tour : trinité Ciel-Terre-Souterrain.

L’Athanor pareil à UN SONGE.
Stance 17,31-33 de Nagarjuna : « De même que le Maître [le jnani ou Libéré vivant] par son pouvoir miraculeux [le Zéro Indien], crée un être magique [Adam par exemple, ou un big bang] et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre [le ”Croissez et multipliez” tel le FRUIT) à son tour, de même que l’agent se présente comme un être magique, et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier [un socialisme, une fractale].
Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes, sont pareils à un mirage, à un songe.
De ce fait, Dieu et l’homme sont du domaine du ”COMME SI”, comme LE JEU D’ENFANT : « On fait comme si le loup y était », afin de se CRÉER UNE PEUR, UNE CAROTTE POUR AVANCER, UN SCÉNARIO, UNE HISTOIRE-ESPACE-TEMPS, POUR S’A-MUSER (du A privatif et muse : se priver de Muse, ou de l’ESSENCE, de la RACINE). Donc le monde, le ‘moi’ fabricant du monde, SONT AMBIGUÏTÉ. ILS NE SONT NI RÉELS, NI IRRÉELS, sinon, si on choisit l’un ou l’autre ON TOMBE DANS LES GUERRES SANS FIN QUI ONT TOUJOURS FAIM À CAUSE DE L’OPINION FOURGUÉE PAR L’EGO HUMAIN. AMBIGUÏTÉ, ”COMME SI”, OU ”EN QUELQUE SORTE”, ”POUR AINSI DIRE”. ÇA S’APPELLE AUSSI LE FLÉAU. (L’autre FLÉAU serait qu’il n’existe AUCUN BIG BANG et donc AUCUNE HISTOIRE, AUCUN « COMME SI »).

ANAGOGIE renvoie aux ESSENCES, à ce qui n’est pas visible par les sens de l’humain. Alors que le cerveau de la plupart des humains fonctionne EN SÉQUENCES de petits bouts de machins : une lecture unilatérale ou horizontale qui fabrique des associations répétitives d’idées, comme des symboles ou des rébus (sun en grec : avec), formant un grégaire, un grumeau de mots : les Archétypes (comme l’Arche de Noé prototype de l’Archétype et de l’inconscient collectif…).
L’Ambiguïté sera alors un niveau au-dessus de la Science actuelle globalisante ou mondialisante de sa symbolique à l’horizontal de son cerveau en séquences d’idéations dans une géométrie euclidienne de la ligne droite.

RAPPEL : DANS LE NIRVANA, LA VACUITÉ, ON EST COMME À L’ENTRETIEN 264 DU MAHARSHI : NI ÊTRE NI NON-ÊTRE, ET EN CONSÉQUENCE AUCUN DIEU. Pour proférer le mot de « Dieu » (ou celui de monde ou de création, de big bang) il faut un être, une personne, comme pour le temps, il faut une personne pour le voir et ainsi en prendre conscience et le fabriquer. Or dans le Nirvana il n’y a personne pour produire ou conditionner, ou pour produire du consensus avec un Dehors ou avec un autre de même nature. Dans le nirvana il n’existe pas la dualité d’un sujet face à un objet. Spontané peut être un autre nom pour nirvana. Les Anciens Chinois l’avaient bien compris, à l’école du Dhyana [Chan, méditation, contemplation] ils disaient : « Dès que l’encre est sèche [langage écrit, établissement de lois ou d’organisation, d’administration], nos formules sont fausses ».

Le big bangisme ou la Jérusalem céleste sont dans le THÈME ÉVOLUTIONNISME OU DIALECTIQUE HISTORIQUE, LE JEU, L’ILLUSION, comme au cinéma le temps de l’histoire, de la f(r)iction SE DÉROULE (roue…) en des séquences les unes derrières les autres, comme l’idéation dans la cervelle, et tout finalement « se tient » (est COAGULÉ, FIXÉ, POSSÉDÉ) en un ”Bon Dieu mais c’est bien sur”, de Raymond Souplex ; quand une magie parle toutes les magies parlent et quand une se tait toutes se taisent.

Comme le monde actuel peut maintenant se résumer à l’entretien 264 ou au ”COMME SI”, au JEU D’ENFANT : ”ON FAIT COMME SI”, ON RACONTE OU CONTE, COMPTE UNE HISTOIRE, avec le délire technologique du mental humain il devient très facile pour le Pour-Voir de se fabriquer sa nouvelle Jérusalem en un transhumanisme du peuple élu ou PEUPLE-PRÊTRES.
La magie du ‘je’ ego et le jeu de « tirer son épingle du jeu » : la croyance au corps ou au ment-AL construit son ”Comme si” sur un Axe in-divi-du-El par A-t-trait, Re-trait, Re-gard. Et plus il possède par loi de succion, plus il se coupe, plus il se différencie (d’I) du processus ; plus il O-pose sa Ré-fér-en-ce du Ré-EL ou Ré-AL, d’I-rect (Maât). Ainsi se construit la TOUR DE BABEL : LE MOI-INDIVIDUEL (l’actuel citoyen et consommateur) par rapport au MOI-UNIVERSEL (ni collectif ni individuel) : ce sera alors la tyrannie de l’opinion : le oui par rapport à non, la Ré-action par rapport à l’Action, le Normal par rapport au Naturel, la Culture par rapport à la Vie, la liberté par rapport à la soumission, etc…


FAIRE UN AVEC LE TOUT.

Maṇḍukya Upanishad Karika de Gaudapada, chapitre 2, Karika II, verset 32 :
Il n’y a ni dissolution ni devenir,
Nul n’est en servitude, nul n’est aspirant (à la libération),
Nul n’est en quête de l’émancipation,
Nul n’est libéré, c’est là la Vérité.

C’est pour ça que l’Alchimie est hautement possible, par le Gate gate (3), par le rêve : MÉTAL = EAU : métal, dérivé du grec metallon, proche de la racine ‘mé’, ou ‘més’, le plus ancien nom connu de la Lune. Et la syllabe ‘Ta’ est à rapprocher de de la racine indo-européenne qui signifie « fondre », que l’on retrouve dans l’indo-ieanien ‘tain, tajun’, dans le gaulois ‘talu’ (bouclier de bronze : cassi-talos), le gallois ‘tawdd’ : état de fusion. Une autre racine i.e. ‘Mei’, ayant le sens de ”changer”, le terme de ”métallon”, devait signifier : « chose changée ou qu’on change en fusion ». De là viendra la CONFUSION ENTRE LA DÉCOUVERTE DU FEU VULGAIRE (qui donnera de nos jours le nucléaire et les bombes diverses en métal), ET LE FEU ORIGINEL TEL LE ZÉRO INDIEN.
ALCHIMIE = JONGLER AVEC LES ATOMES, tuer et marier, réconcilier les contraires.
LA NUIT OBSCURE (de Jean de la Croix) :
1 - AL-KHIMIA (chimie). Khimia en Arabe, du Grec Khémia : magie noire, de la racine Égyptienne Kêm (noir). Kemit : la terre noire ou réunion des deux contrées d’Égypte. ALCHIMIA : herbe.
2 - KHIMÉRA – KHIMAIRA : CHIMÈRE ou rêve ou monstre mythologique en Grèce, ou folie. Chimère, c’est le gouffre des représentations imaginaires avec ses dangers. Le Gouffre sans fond et évidemment aussi le Gate gate (3).
3 - ALQUIMIE = AL le Soleil EL, principe Divin qui mit E ou tridents du E Trinité. Rassembler le Tout dans le principe/origine à partir de ce principe/origine.
MÉTAL : déjà on n’arrive pas à trouver une étymologie acceptable du mot MÉTAL dans un dictionnaire.
Première étymologie d’après le son : Met-Al : M de Matière et Al le Soleil (EL). Al signifierait le Dieu Mithra, le SOLEIL, le conservateur, le sauveur (d’après Godfrey Higgins, cité par H.P. Blavatsky dans Isis dévoilée, page 70, vol.1) D’après Sir W. Drummond, cité dans Isis dévoilée, Beth-El signifie la maison du Soleil. Al et le Soleil et MOÏSE sont identiques (au sens du Vrai Feu). Évidemment si les anciens hiérophantes ou prêtres à religions à mystères ne considéraient le Soleil visible que comme un emblème du Soleil central invisible et spirituel, ils auraient alors accusé Moïse d’adorer les corps planétaires et de s’être rendu coupable de culte du Soleil, dont fait la partie le « Buisson ardent » avec ses chefs se prosternant devant le Seigneur : le Soleil, et jusqu’à Abraham construisant des autels de Feu, et les sacrifices des Juifs monothéistes à Astarté, la Reine du Ciel, il y a aussi l’héliolâtrie des Chaldéens (en référence à Isis Dévoilée, et évidemment description du feu vulgaire qui allait donner la métallurgie, la chimie artificielle et les guerres et les bombes, les avions, les tanks, etc.).

Le mot Métal est si proche du mot MENTAL ! Évidemment ce n’est pas un hasard ! Dans Mental il y a M de Matière et N de Nord : orientation de l’idéation mais surtout le N de Noun ou la Sainte Eau chaotique originelle, NOUT sont les ondes courants sur Terre...

EAU = RÊVES - PLOMB = RÊVES (les noms chinois des métaux ‘k’ien’, le plomb ’T’ie’, le fer ’Tan’, le cinabre ’T’ong’ sont très voisin. Le caractère ‘kin’ désigne le métal lui-même, tandis que ’siao’ indique l’asociation entre l’idée de métal et celle de fusion, ou précisément EN EAU.
ALCHIMIE = RÊVE = FONDRE.
ET FONDRE = POINT, FUSÉE-FUSEAU-AXE (en chinois le caractère ‘tchou’ indique le POINT qui figure au centre du caractère qui désigne la ‘pilule de cinabre’ et de ’tchou’ : L’ESSIEU. Tout cela ne peut que participer de ce qu’un Alchimie on appelle LANGUE DES OISEAUX, là encore : domaine du rêve, du « volatil » ; VOLATIL évidemment dans le sens du Gate gate ou dans le sens de la devise alchimique : Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore (le contraire de ce monde en marche vers sa digitalisation, sa numérisation informatique complète…).
Alchimique ou ART DE LA MUSIQUE : LE GATE GATE EN PRINCIPE DE THÈME ET VARIATION : le Thème devient une Variation qui à son tour en devient un nouveau Thème, et ainsi de suite avec bien-sûr LE FIL ROUGE (qui n’est autre que le Laboureur ou Laboreor, le Labour ou l’ŒUVRE, l’OUVRIER celui qui OUVRE, qui ŒUVRE).

MOÏSE ET LA SYMBOLIQUE DES ENFANTS SAUVÉS DES EAUX (trouvés dans une barque, or pour affronter en tant que bébé la navigation malgré soi, IL FAUT INCONSCIEMMENT, OU CACHÉ, DES INTÉRÊTS PUISSANTS ! C’EST-À-DIRE QUE CE NE SONT PAS DES INTÉRÊTS MATÉRIALISTES, CEUX QU’ON RAISONNE OU QU’ON CALCULE, MAIS DES INTÉRÊTS DE LA SAINTE CHIMÈRE, DES INTÉRÊTS QU’ON RÊVE COMME CEUX DE L’ALCHIMIE. MOÏSE et tous les bébés « sauvés des eaux » sont aussi PREMIER MATELOT et aussi courageux qu’un mort ! Quand ces bébés sauvés des eaux comme d’être rejetés vivants sur la côte, ils pouvaient facilement et malgré eux devenir des êtres miraculeux, DONC ILS ALLAIENT REFAIRE LE MONDE, tel un Moïse, car TRAVERSER (l’océan) = SPATIO-TEMPOREL, et là encore : FONDRE….. NAVIGUER, RÊVER (sens du Gate gate (3).
FONDRE = LA MORT : « Tous les fleuves rejoignent le Fleuve des Morts. Il n’y a que la Mort qui soit fabuleuse. Il n’y a que ce départ qui soit une aventure ». Tout est dit dans ces quelques mots par Gaston Bachelard, dans L’Eau et les Rêves. Et : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source » (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

LE MONDE MONDIALISÉ EST HAUTEMENT ANTI-RÊVE, c’est d’ailleurs le parfait tremplin pour en foutre plein la vue, plein le me(n)tal, avec le transhumanisme et toute la technologie démente de nos jours de thermodynamique ou de feu vulgaire et de vulgaire loi de succion…..
On pourra comprendre facilement que SEUL L’I-RÉEL est VÉRITABLEMENT RÉEL, puisque RADIATION du ZÉRO INDIEN en réitération du Divin : « Les choses sont faites de la même substance que les rêves », écrivait Shakespeare. Et de nos jours le Réel par ce monde ANTI-RÊVES est devenu HAUTEMENT ARTIFICIEL, C’EST UN FAIT QUI CRACHE À LA GUEULE DE PARTOUT ! (Ne serait-ce que par le salaire et le « pouvoir d’achat », unique motif de vie du salarié ou ”collaborateur”, le socialisme, la republique).


Notes.
1. Ce n’est pas du nihilisme, c’est seulement et SIMPLEMENT LA VACUITÉ, l’état naturel ou le C’EST, le ÇA-SEULEMENT, le SANS POURQUOI des choses dont aucune n’a d’essence (2) et dont aucune n’EST, ou n’existe en tant en soi et par soi (3). Le mot Vacuité n’a pas du tout le sens de nihilisme, de « néant » ou de « vide moral ou intellectuel » et moins encore d’« absence de valeur » ou de « néant » que lui donnent les opinions occidentales et leurs dictionnaires actuels. Dire : « c’est du nihilisme » est la même opinion inquisitoriale pour défendre le dogme de la croyance au monde comme de dire : « c’est du complotisme ! »…..

2. ESSENCE : dans le sens par exemple du principe de l’outil appelé tour : déplacer un outil coupant sur une pièce qui tourne, produisant des copeaux. N’existerait-il rien au monde, pas même la Création, que ce principe SERAIT, Essence éternelle du tour ; mais ce qui ne serait pas, c’est le tour concret, et on peut en réaliser une infinité de modèles à partir du principe ou Essence : l’ex-istant. Un tour ne peut engendrer son principe, ni aucun machine, même construite par un transhumaniste : la recherche ou le bricolage peuvent éveiller l’idée d’un principe, elles ne le créent pas.…. Quand un humain découvre un principe, c’est qu’il le portait déjà en lui, comme une plaque photographique non révélée, dans les structures intimes de son être.
UN PHÉNOMÈNE NE PEUT EN EXAMINER UN AUTRE ; soit une forme donnée que l’on voit apparaître dans un clair miroir en pensant que l’on voit une image. La forme et l’apparence de son reflet se manifestent comme deux choses différentes. De même en est-il pour la pensée ainsi produite et pour l’objet de recueillement (saisie) appelé « reflet », ou « image » : ils nous apparaissent comme des objets différents. Bref, ces images ne sont que des pensées et rien de plus.

3. D’où le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi). Les choses ne sont que de simples POINTAGES ou imputations nominales (tha-snyad en tibétain), elles sont dépourvues d’être en et par soi, ce qui les ramène au FLÉAU (aussi appelé ”Voie du Milieu”, mais ce serait plutôt : LA VOIE D’AUCUN MILIEU, car le milieu est encore saisi, possédé comme un EXTRÊME !

[En haut de page : extrait photo du film d’animation de Michel Roudakoff : Un Rêve (En cherchant son père), fait sur papier calque, avec pinceau et encre de chine et gros crayon à mine grasse, les calques étaient éclairés par transparence, Le banc-titre 35 mm fut un banc de l’ingénieur constructeur Giraud, monté sur rails, alors que les banc-titres de l’époque étaient montés sur une deux colonnes]
 
 

Dernière mise à jour : 18-09-2023 07:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >