Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Tyrannie du jugement
Tyrannie du jugement Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-06-2021 01:11

Pages vues : 360    

Favoris : 47

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Bouteille, Capitalisme, Catastrophe, Caverne, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Transhumanisme, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
poids_pesanteur.jpg
 
 
Tyrannie du jugement
Ce monde meurt sous la tyrannie
du jugement, la raison : juger, opinioner.
Le jugement qui empêche les gens
d’Être : être CELA.
 
JUGEMENT : recevoir un nom, et
par là même : une forme,
et par là même une informe-ation !
« Ce n’est pas ce qui entre dans la
bouche qui souille l’homme, mais ce
qui sort de sa bouche, voilà ce qui
souille l’homme ». (Matthieu 15, 11).
Dès qu’un nom ou une caractéristique
est inventé, il y a jugement-opinion
et donc manipulation, transformation,
possession.


JUGEMENT = CE QUI N’EST PAS NATUREL, C’EST-À-DIRE L’HUMAIN ; CET HUMAIN N’EST PAS NATUREL (depuis au minimum les 10.000 ans de la voie du Néolithique). Il n’est pas naturel : IL MODIFIE TOUT LE TEMPS QUELQUE CHOSE. Vous avez déjà vu une Araignée modifier quelque chose ? Construire une toile en acier ? (1) Bien sûr que non, l’Araignée EST, elle est Sans Pourquoi comme une fleur de Lotus est Sans Pourquoi !!!

Jugement : fixation, possession, dogme, rituel, uniforme et même soupe pour tous dans le style « formule religieuse qui force à la loi » c’est-à-dire à l’opinion conventionnelle. Le jugement empêche. Le jugement est donc une superficialité absolue, pire que le matérialisme mercantile !

JUGEMENT = MONDE DE LA DUALITÉ OU TENSION ENTRE DEUX PÔLES : LA BALANCE DU VIDE-PLEIN, BIEN-MAL, MOI ET NON-MOI, AVANT-APRÈS, GUERRE-PAIX, CHAUD-FROID, etc.

Dualité : quand on « aime » sur cette planète, ON FAIT DU COMMERCE : ON ATTEND EN RETOUR QUELQUE CHOSE DE L’OBJET AIMÉ ! IL Y A UNE MAIN QUI DONNE, ET L’AUTRE MAIN QUI DEMANDE. CE N’EST PAS DE L’AMOUR, CE N’EST PAS DE LA GRATUITÉ. IL Y A TOUJOURS DE L’EGO DANS L’AMOUR DANS LE MONDE DE LA DUALITÉ ET ON EST ATTACHÉ, PRISONNIER PAR CET AMOUR MERCANTILE, LEQUEL RÉCLAME TOUJOURS QUELQUE CHOSE EN CONTRE-PARTIE.

Ce monde duel est une horreur qui se permet de juger Adolphe Hitler ou autres êtres humains plus ou moins « criminels ». Mais c’est la société, le vivre ensemble ou le Dehors qui rend criminel : « Qu’est-ce qui a poussé l’assassin à commettre le crime ? Le même pouvoir lui infligera également la punition. Que ce soit la société ou l’État, tous deux ne sont que des instruments entre les mains de ce pouvoir. Encore ne parlez-vous que de la suppression d’une seule vie. Que dire alors des millions de vies qui disparaissent durant les guerres ? […] Pour un homme réalisé, celui qui demeure toujours dans le Soi, la perte d’une seule vie, de plusieurs vies ou de toutes les vies dans ce monde ou dans les trois mondes ne présente aucune différence. Même s’il est amené à les détruire toutes, aucun péché ne pourra atteindre cette âme pure ». (Ramana Maharshi, entretien 17 du 24-1-1935).
« Celui qui est délivré de la notion de l’ego, dont l’intellect n’est pas conditionné, celui-là, même s’il détruit tous les mondes, ne tue pas, pas plus qu’il n’est enchaîné par les conséquences de ses actions », la Bhagavad-Gîtâ, chapitre 18, vers 17, cité par le Maharshi dans cet entretien.

À ce propos de crime : nos actions ont-elles une influence sur nos « vies futures » ? Question imbécile qui engendre nécessairement le concept d’espace-temps et donc de naissance et de mort et du messianisme, le « projet » : « Êtes-vous né actuellement ? Pourquoi pensez-vous à d’autres naissances ? Le fait est qu’il n’y a ni naissance ni mort. Laissez donc celui qui croit être né penser à la mort et à ses palliatifs ». (Même entretien).

JUGEMENT, parce que sur cette planète tout est chaos, sans dessus-dessous !
JUGEMENT, parce que sur cette planète sous loi de succion on cherche à remplir, à aspirer tel un moustique qui aspire le sang de l’humain.
Loi de succion pour sucer : une femme, un homme, une opinion ou un concept, une religion, une drogue, de l’argent, une science, comme s’il manquait quelque chose ! Et certains SUCENT plus que d'autres : ils font commerce de ce manque comme certains parlent de « projet ». Les « réparateurs » du monde ou « peuple élu » sont de grands suceurs.

Le jugement ne peut provenir que par la croyance au corps, à l’ego, donc au Dehors : nos pauvres cinq sens nous disent ce qui est au Dehors dans lequel Nous sommes inclus : Tout est dans Tout. Ainsi la totalité ou l’Univers et nostre propre corps sont des constructions du mental se produisant dès la naissance, à condition là encore de CROIRE à ce concept de la naissance, à ce concept du ‘je’ ou ego.

La loi de succion fait la partie du jugement : dualité du winner-loser ou le winner cherche à sucer l’autre qui en devient le loser, preuve de la recherche désespérée de l’Amour.
Dans la loi de succion les gens cherchent désespérément le PROFIT : PROFITER DE CECI OU DE CELA dans la logique de la saisie du « votre ceci, votre cela ». Avoir une pensée est encore une saisie !


Sur palies blancs sièdent cil chevaliers.
(Palies ou étoffe [paille ou paile : drap, tenture, linceul], tenture, drap, manteau, Tapis : les Jardins, Tapis volant ou paradis…..). Les chevaliers = le Tout.

Mes grands vœux sont des racines inépuisables issues du Blanc de l’Instant, aucune saisie.
« La saisie du ‘moi’, voilà la souillure. Pas de saisie du ‘moi’, voilà la pureté.
Ô Upâli, toutes les réalités naissent et meurent sans jamais exister, comme les illusions magiques, comme les éclairs dans le ciel. Les réalités ne sont pas interdépendantes : elles ne durent pas même le temps d’un Instant. Les réalités sont hallucinatoires comme les mirages et les rêves, comme les lunes dans l’eau et les reflets dans les miroirs. Elles naissent toutes de nos conceptions erronées.
Ce que reconnaissant, on mérite le nom de « bien discipliné » ; ce que reconnaissant, on mérite le nom de « comprendre bien ». (Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre III : Les auditeurs [disciples]).

Plutôt que l’imbécilité française de 2021 du « passe-sanitaire », l’être humain devrait, enfin, construire son propre passe pour le Pays du Rien du Tout, le « Dix passes » : la droiture parfaite, la douceur, la capacité d’entreprendre, le contrôle de soi, la sérénité, la bonté pure, l’absence de confusion, l’absence d’intérêt passionné, l’immensité, la grandeur. Ces dix états permettent, déjà, l’accès à la périphérie du Pays du Rien du Tout.

LA LOI DE SUCCION DÉTRUIT TOUT : L’INFORMATION, LE CONNAÎTRE, APPRENDRE OU PRIVATION DE PRENDRE, AVOIR, CAR TEL EST PRIS QUI CROYAIT APPRENDRE !
Les connaissances ou informations stockées n’entraînent pas la Connaissance. (Information : tout élément de connaissance susceptible d’être représenté à l’aide de conventions pour être conservé, traité ou communiqué, mais avant tout issue du conventionnel). Seul celui qui ne cherche plus à saisir peut découvrir et con-naître (naître avec), car, comme son nom l’indique, la fin de la dualité connaissant-connaissance se fait dans l’INSTANT.

L’horreur sur cette planète est la loi de succion qui fait sucer les Terriens à des pouvoirs, à détruire leur planète en la considérant comme une « valeur » (en bourse), et l’extrême pauvreté du monde intérieur des humains, leur mépris de la vie, de leur vie et de celle des autres. Rien que l’épisode du covid-19 en est un exemple criant d’égoïsme (chacun pour soi en vaccins-paradis...).
La loi de succion imbécile comme « réussir sa vie », comme si c’était un concours de winners : « avoir cinq enfants, une maison, une voiture, un chien, et un mari aimant… » TOUT CELA FAIT DANS L’UTILITARISME DE LA QUANTITÉ SOUS LOI DE SUCCION (loi du profit).

HORREUR DU CONCEPT MESSIANIQUE DE « JUGEMENT DERNIER » : LA SUPER CAROTTE POUR FAIRE AVANCER L’ÂNE-TERRIEN.


La loi de succion chez Nasr Eddin Hodja.
Rentrant fort tard de la maison de thé, Nasr Eddin laisse tomber, devant le seuil de chez lui, l’anneau qu’il porte au doigt.
Aussitôt l’ami qui l’accompagne s’accroupit pour chercher à tâtons. Nasr Eddin, lui, retourne au milieu de la rue, qu’éclaire un splendide clair de Lune.
- Que vas-tu faire là-bas, Nasr Eddin ? C’est ici que ta bague est tombée !
- Fais à ta guise, répond le Hodja. Moi je préfère chercher où il y a de la lumière.
[D’après l’édition préparée et présentée par Jean-Louis Maunoury, Phébus Libretto]
C’est-à-dire que des croyances ne sont pas toujours celles que le conventionnel peut attendre, elles peuvent se dissimuler derrières des paravents invraisemblables.

Actuellement la meilleure loi de succion est la « théorie de l’information », qui peut contenter tout transhumaniste !

La « raison » et le « bon sens » se nourrissent du mental et de ses cinq sens à l’échelle du spatio-temporel, selon des circonstances, selon la dualité Dedans-Dehors.
Nasr Eddin pratique la Haute Science : contrairement à ce que le « bon sens » ordinaire nous montre conventionnellement, les particules ont une probabilité plus ou moins importante de présence à tel ou tel endroit, un peu comme si mon stylo à bille était étendu dans l’espace et n’avait que neuf chances sur dix de se trouver à l’endroit où je crois pouvoir le saisir, comme Nasr Eddin avec sa bague...

Imaginez qu’un Juif transhumaniste (il y a beaucoup de Prix Nobel juifs) découvre à quoi sert l’Univers et le pourquoi il est là. Que se passera-t-il ? Comme l’énonce le Maharshi si souvent à propos de l’ego, il disparaîtra : « Elle est votre état naturel [la Vraie Paix]. Le mental obstrue la paix innée ; c’est pour cela que notre investigation s’effectue sur le mental. Cherchez le mental ; il disparaîtra » (entretien 238 du 20-7-1936).
« Cherchez le mental. Il sera éliminé et vous subsisterez.
Que votre perspective devienne celle de la sagesse, alors vous découvrirez que le monde est Dieu » (même entretien).


« Il peut y avoir un nombre incalculable de théories de la création, mais toutes sont tournées vers l’extérieur [comme le Big Bang]. Elles sont sans limites, car le temps et l’espace sont illimités. Cependant, elles ne sont que dans le mental. Cherchez le mental ; le temps et l’espace sont alors transcendés et le Soi est réalisé.
La création peut être expliquée scientifiquement ou logiquement, selon le goût de chacun. Mais quelle est la finalité à tout cela ? De telles explications sont appelées krama-shrîshti (création graduelle). D’autre part, drishti-shrîshti (création simultanée ou soudaine) est comme yugapadshrîshti.
En l’absence de sujet percevant, il n’y a pas d’objet perçu. Découvrez celui qui perçoit et vous découvrirez que la création entière est incluse en lui. Pourquoi regarder au-dehors de soi et continuer à expliquer des phénomènes qui sont sans fin [comme la chaîne sans fin des causes et effets] ? » (Entretien 388 du 6-4-1937).



Note.
1. « Un ingénieur déclara : « Les animaux semblent se conformer à leurs propres lois naturelles en dépit de leur milieu et des changements, tandis que l’homme transgresse constamment la loi sociale et n’est lié par aucun système défini. Il semble dégénérer alors que les animaux restent stables. N’en est-il pas ainsi ? »
- Maharshi (après un long moment) : Les Upanishad et les Écritures affirment que les êtres humains ne sont que des animaux tant qu’ils ne sont pas réalisés. Peut-être même sont-ils pires ». (Ramana Maharshi, entretien 79 du 29-9-1935).

Les humains veulent constamment tout changer, ils ne sont jamais satisfait. En imaginant qu’ils connaissent absolument leur Univers, alors il disparaît, pour possiblement être remplacé par quelque chose d’encore plus compliqué et encore plus source de problèmes tel, pourquoi pas, un UNIVERS AUGMENTÉ À LA FAÇON JUIVO-TRANSHUMANISTE (dans la logique FRACTALE utilitariste des « Plus ça change et plus c’est la même chose ») !
 
 

Dernière mise à jour : 15-06-2021 01:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >