Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Macron-Rothschild a déclaré la guerre sociale
Macron-Rothschild a déclaré la guerre sociale Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-07-2021 00:57

Pages vues : 198    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Guerre

 
tore_couleurs_soiaudela.jpg
 
 
Macron-Rothschild a déclaré la guerre sociale
suite aux mouvements des Gilets jaunes inhérent
à la phase finale de la mort du capitalisme et
de son régime, cette mort est masquée par le
coup d’État déguisé, masqué en f(r)iction sanitaire.
L’État, le Loi par essence ne peuvent que renvoyer
LA VIOLENCE ET LA HAINE : ILS LA FABRIQUENT COMME
LA VALEUR FABRIQUE LE VOLEUR ET
LE VERROU LE CROCHETEUR.
 
Pendant que les médias faisaient à qui mieux
mieux de la friction hollywoodienne de films
d’horreurs distillant la peur 24h sur 24h,
les traitement classiques de ce « rhume spécial »
furent mécaniquement enlevés pour les remplacer
par l’actuel totalitarisme de la police médicale
nous précipitant dans le dogme vaccinal ou
de l’auto-vaxxasuicide.

Désormais il est vital, bien plus qu’un vulgaire
vaccin, de se rappeler que toute « vérité » officielle,
qui par là-même son « universalisme », son « officielle »
singe une religion, est par essence une
tromperie du régime capitalo-républicain.

Pourquoi le VRAI est toujours le LOSER ?
Parce que le VRAI dès qu’il est vu est FAUX.
Ou bien : le VRAI n’est jamais le Winner dès
qu’il se montre.
« Primum non nocere » disait Hippocrate :
NE PAS NUIRE, ce ne sera pas le cas de la
chimie industrielle de Big Pharma aux nombreux
effets secondaires et mortels, voir le cas
actuel de la thérapie génique des Pfizer Moderna
CHADOX1 NCOV-19, Johnson & Johnson de Janssen, de
cette « médecine » qui fait dans la quantitatif,
dans la même soupe vaccinale et républicaine pour tous.

La seule médecine authentique est celle qui
laisse au malade, ou au médecin, le libre choix de
sa thérapeutique. Avec le Nouvel Ordre Mondial
du capitalisme et de sa république
cela s’avère de la dissidence.


LA LUTTE À MORT VIENT CLAIREMENT DE COMMENCER.
Or dans les ismes actuels, maintenant
sanitaires, chacun se prétend l’incarnation dans
son groupe d’une vision de vérité de l’universalité
des choses. Chacun prétend posséder la clé de
l’universalité qui est en chaque être humain, le
« sanitaire » n’échappe pas à la règle, chacun étant UNIQUE.
Toutes les idéologies politiques liées à l’État
sont des MASQUES pour le besoin de posséder
l’absolu, des singeries de religions.



Les ismes vaccinaux covidesques qui se sont emparés des masses vont devenir cruels, impitoyables, voir sanglants ; les « ismes », quand ils s’emparent des foules, sont des aliénations collectives, genre catholicisme de ces croyants contre les incroyants ou ceux qui ne sont pas de même religion ou de même opinion.

Avez-vous remarqué l’aliénation des masses, pressées de se faire piquer à l’annonce d’Adolph Hitler, pardon, Adolph Macron-Rothschild, pour garder LEURS-DÉSIRS-POSSESSIONS, COMME « AVANT » (aller au resto, cinéma, voyages, etc.) ??? Les masses troquent en tout confort leur pauvre liberté de consommateur contre de simples avantages matériels comme de retrouver leur confort-consommation « d’avant ». Les masses d’indécis finiront pas se dire: finalement, se faire vacciner contre le covid n’est peut-être qu’un moindre mal (effets secondaires…..), pour pouvoir aller au cinéma, prendre le TGV, etc. Les masses deviennent complices de leurs bourreaux ou du dogme de leurs chefs : phénomène ou syndrome de Stockholm, ou de Milgram.

En raison de l’aliénation mondiale, le chaos humain est né de la CROYANCE aux possibilités illimitées d’une médecine dite « scientifique », dont le transhumanisme fait la partie de cette nouvelle superstition ou nouveau messianisme dans un domaine qui ne peut qu’être en perpétuelle mouvement et qui brime, détruit, la saine émulation des recherches qui sortent du dogme institué.
La république de 1949 votera pourtant la vaccination obligatoire du vaccin antituberculeux BCG, en deux fois : 1er lecture à l’Assemblée nationale à Pâques 1949 ; vote au Conseil de la République pendant les grandes vacances de 1949 ! Une deuxième lecture aura lieu à l’Assemblée nationale toujours au moment des vacances (de Noël 1949).

Texte de loi, adopté par le Conseil de la République, le 12 juillet 1949, à la majorité absolue, par 218 voix contre 22.
- Article premier : Sont soumis à la vaccination obligatoire par le vaccin antituberculeux B.C.G. (remplacez par anti-Covid-19), sauf contre-indications médicales reconnues dans les conditions fixées par le règlement d’administration publique prévue à l’article 7, les personnes comprise dans les catégories de populations suivantes :
1 : Les enfants du premier âge et du deuxième âge qui sont placé en maisons maternelles, crèches, pouponnières ou en nourrice ;
2 : Les enfants vivants dans un foyer, où vit également un tuberculeux [c’était la mode à l’époque…] recevant à ce titre des prestations des collectivités publiques ou des organisme de Sécurité Sociale ;
3 : Les enfants d’âge scolaire, à partir de la douzième année (addition,  malgré opposition du Ministre et de la Commission) fréquentant des établissements et d’éducation de tous ordres, visés par l’ordonnances n°45-2407 du 18 octobre 1945 ;
4 : Les étudiants se préparant au certificat de physique-chimie-biologie, les étudiants en médecine et en art dentaire, les élèves des écoles d’infirmiers, d’infirmières, d’assistants, d’assistantes sociales ou de sages-femmes ;
5 : Les personnels des établissements publics et privés ;
6 : Les personnels des administrations publiques ;
7 : Les militaires des armées de Terre, de Mer et de l’Air.
[…]
Les personnes âgées de plus de vingt-cinq ans ne sont pas soumises à la vaccination obligatoire.

(Il est précisé que la vaccination dispensée dans les centres est gratuite ; et que ceux qui le désirent peuvent se faire vacciner hors des centres prévus mais à leurs frais).

Dans une civilisation à régime capitaliste ou puni toujours par le porte-monnaie !
Art. 5 : Sera puni des sanctions prévues par l’article 471 du Code pénal (50 à 300 fr, environ 9 euros de maintenant), quiconque refusera de se soumettre [c’est bien le mot….] ou de soumettre ceux, dont il a la garde ou la tutelle, aux prescriptions de la présente loi, ou qui en aura entravé l’exécution.
En cas de récidive, les sanctions appliquées seront celles prévues par l’article 475 du même code (300 à 600 fr).
Des décrets pris sur le rapport du Ministère de la Santé publique et de la Population et du Ministère de l’Éducation nationale détermineront les sanctions disciplinaires applicables aux étudiants visés à l’alinéa 4 [ci-dessus] de l’article premier, qui ne se conformeraient pas aux prescriptions de la présente loi.

Prétexte sanitaire prémonitoire : à partir de cette date la race française est DÉJÀ ZOMBIFIÉE PAR LE RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN ET SON ASSEMBLÉE NATIONALE PAR DES OPINIONS VOTÉES « À LA SAUVETTE », le texte n’ayant pas été discuté comme il convenait de le faire lors d’un débat devant le Conseil de la République, qui restait dans l’ignorance des faits… Le bal des vaccins ne faisait que commencer, le mot « vaccin » concernant AUSSI, ET MÊME AVANT TOUT, LE MENTAL DU CITOYENISÉ.

Valable tant qu’existera un État :
Ni l’Ordre des Médecins ni les Médecins ne sont les larbins de l’État et de ses institutions, les valets d’administration, c’est-à-dire des rouages de la machinerie étatique (et maintenant capitaliste totalement liée), des domestiques rampants dépendant de la politique et de leur porte-monnaie, l’Ordre des Médecins étant devenu un collège de laquais serviles auxquels on donne la livré - alors que la Médecine est un Art, dont les principes et règles doivent rester indépendantes de tous lois, décrets et conventions serviles et dictatoriales fabriqués par des politiciens soucieux de leur pouvoir et de la sécurité de leur porte-monnaie, cet Art de la Médecine doit retrouver sa dignité, inséparable du respect qui est dû à celui qui ne doit soumission et servitude qu’à sa conscience et sous sa propre responsabilité, ce qui est tout l’Art de cette chose, belle et grande : la Tradition Médicale. (En référence au Docteur Paul Chavanon, son livre : La guerre microbienne est commencée [BCG, etc…] - Les Français devant les vingt familles [les plus riches de France et en réseau avec le gouvernement français])

AVEC ADOLPH MACRON-ROTHSCHILD et la finance, pour rendre la thérapie génique anti-covid obligatoire :
- Le serment d’Hippocrate disparaît.
- Idem pour le code de déontologie médicale : article 36, article R41.27.36 du code de la santé publique : « Le consentement de la personne examinée ou soignée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade, en état d’exprimer sa volonté, refuse les investigations ou le traitement proposé, le médecin doit respecter ce refus après avoir informé le malade de ses conséquences ».
- Idem pour le code de Nuremberg de 1947. « Le consentement du sujet humain est absolument essentiel. Le pacte international relatif aux droits civils et politiques a repris cette interdiction contre toute expérimentation involontaire, dans son texte de 1966 qui stipule : nul ne peut être soumis sans son consentement à une expérience médicale ou scientifique ».
- Idem pour la déclaration de Genève de 1948. « Je respecterai l’autonomie et la dignité de mon patient. Je n’utiliserai pas mes connaissances médicales pour enfreindre les droits humains et les libertés civiques, même sous la contrainte. Je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Je considérerai la santé de mon patient comme mon premier souci ».
- Idem pour la déclaration d’Helsinhi de 1996, article 35. Article 25 : « La participation de personnes capables de donner un consentement éclairé à une recherche médicale doit être un acte volontaire. Aucune personne capable de donner son consentement éclairé ne peut être impliquée dans une recherche sans avoir donné son consentement libre et éclairé ».
- Idem pour la convention d’Oviedo de 1997, article 5 : « Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé. Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l’intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques. La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement ».
- Idem pour la loi Kouchner du 4 mars 2002, article 1111,4 : « Toute personne prend avec le professionnel de santé et compte tenu des informations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ses choix. Si la volonté de la personne de refuser ou d’interrompre un traitement met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en œuvre pour la convaincre d’accepter les soins indispensables. Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ».
- Idem pour l’arrêt Salveti de 2002 : aucun traitement médical n’est obligatoire au sein de l’Union européenne : « en tant que traitement médical non volontaire, la vaccination obligatoire constitue une ingérence dans le droit au respect de la vie privée, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme et des libertés fondamentales » (arrêt Salvetti c/Italie-CEDH décision du 9 juillet 2002 ; n°42197/98).
- Idem pour le Code Civl Français, article 16,1 : « Chacun a le droit au respect de son corps. Le corps est inviolable ».
- Idem pour la Résolution 2361 du Conseil de l’Europe et l’article 55 de la Constitution Française : Article 7.3.1 : « de s’assurer que les citoyennes et les citoyens sont informés que la vaccination n’est pas obligatoire et que personne ne subit de pressions politiques, sociales ou autres pour se faire vacciner, s’il ou elle ne souhaite pas le faire personnellement ».
Article 7.3.2 : « de veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risque potentiel pour la santé ou pour ne pas vouloir se faire vacciner ».

Tant qu’un vaccin n’est pas rendu obligatoire par le Code de santé publique, l’employeur ne peut pas obliger à se faire vacciner.
Si un employeur impose un vaccin contre le covid-19, c’est une violation du droit à disposer de son corps et du droit à l’intégrité physique, deux libertés qui sont fondamentales.

Donc le paradis de la consommation ne dépend que de NOUS, puisque Nous sommes le ROI, nous sommes le seul RESPONSABLE-ADULTE-ET-VACCINÉ (comme dans le dicton populaire de cour de récréation d’école primaire). Ainsi le non-vacciné sera le mauvais roi qui plombera l’économie française. Comme le « vaccin » anti-covid risque fort en France de jamais être obligatoire pour tous, Macron-Rothschild et ses suivants vont rendre le vie infernale pour les non-vaccinés devenant de ce fait quasiment des TERRORISTES (du social, de l’économie), DONC PUNISSABLES. Haine sociale, haine sexuelle, haine vaccinale, HAINE EN TYRANNIE DE L’OPINION = AMPLIFICATION DE LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS.

AU FINAL : POURQUOI TANT INSISTER POUR QUE LES MASSES SE FASSE PIQUER ? ALORS QUE LA PESTE N’EST PAS RÉPANDUE, et alors que, encore une fois, des médicaments comme l’Ivermectine et l’hydroxychloroquine et autres existent pour combattre la maladie ?
UNE SEULE RÉPONSE POSSIBLE : PARCE QUE LE CAPITALISME ET SON RÉGIME LA RÉPUBLIQUE EST EN PHASE TERMINALE.


POURQUOI TANT INSISTER POUR QUE LES MASSES SE FASSE PIQUER ? PARCE QUE VOUS NE POURREZ PAS REVENIR EN ARRIÈRE (protéine spike), CONTRAIREMENT AU VACCIN CONTRE LE VULGAIRE GRIPPE (où l’on peut s’en passer et, par exemple, s’en protéger en Homéopathie chaque entrée de l’hiver par les doses mises à jour annuellement d’Influezinum en 9ch. Avec la thérapie génique, votre immunité est sous la dépendance des Pfizer-Moderna etc., PAS DE RETOUR ARRIÈRE, VOTRE SYSTÈME IMMUNITAIRE EST CUIT ! ET VOUS DEVRER RÉGULIÈREMENT, À VIE, VOUS FAIRE PIQUER, VIOLER).

POURQUOI TANT INSISTER POUR QUE LES MASSES SE FASSE PIQUER ? POUR AMPLIFIER LA SACRÉE DUALITÉ À L’OCCIDENTAL : FAIRE UN CHOIX, COMME VOUS CHOISISSEZ LA COULEUR DE VOS CHAUSSETTES.

Les « vaccins » covidesques, surtout depuis si peu de recul de temps, n’ont aucun efficacité démontrée : Vous êtes en bonne santé, mais on vous injecte, demain sous la contrainte d’une loi  dictatoriale imposant L’EMPOISONNEMENT POUR TOUS, un produit OGM ou de thérapie génique en phase expérimentale dans votre corps :
COMMENT POUVEZ-VOUS PROUVER QU’AU BOUT D’UN AN PAR EXEMPLE UNE PERSONNE EST RESTÉE EN BONNE SANTÉ GRÂCE À CE QUE VOUS LUI AVEZ INJECTÉ DANS LE CORPS IL Y A UN AN ???

LA DICTATURE EST CLAIREMENT PRÉSENTE EN FRANCE DEPUIS CE 12 JUILLET 2021 ! (Notez que le nombre 12 n’est pas neutre, il renvoie au TOUT, à ce qui est achevé et parfait ; aussi symbole de nourriture spirituelle et matérielle : les 12 pains que le Christ-Jésus rompit à la dernière cène, Lui-même étant le pain puisque le Soi. Notez aussi que le nombre 2021 par addition 20+21 forme 41, principe de l’individualité incarnée dans le vie physique, le corps ; selon certains ce nombre est symbole du bonheur. Maintenant, comme de tout, ce ne sont que des chiffres…)
Les médias aux ordres du régime ne parlent plus que de NOMBRE DE VACCINÉS, les morts sont au paradis, on n’en parle presque plus.

VOUS VOULEZ VIVRE ? FAITES-VOUS VACCINER, PIQUER PAR LA MARQUE DE LA BÊTE DU RÉGIME. (on accepte un malade « vacciné », même s’il infecte les gens alentour, mais on refuse un être en bonne santé s’il n’est pas « vacciné »). On se moque de la maladie elle-même dont aucun média ne précise jamais les symptômes. Désormais le Graal de la Liberté c’est d’être piqué par la marque de la bête : LE RÉGIME CAPITALISTE ET RÉPUBLICAIN. Le judéo-maçon Vincent Peillon qui rêvait d’une religion républicaine A GAGNÉ : L’HOSTIE, C’EST LE VACCIN. Si vous n’êtes pas consacré, si vous n’avez pas communié au vivre ensemble, vous ne vivrez pas.
Si Macron-Rothschild « pense » à la vaccination obligatoire pour tous les Français, cela est à traduire QUE L’OBLIGATION EST DÉJÀ LÀ. En cas de refus, c’est l’interdiction totale d’accès au social, VOUS DEVENEZ UN PESTIFÉRÉ COMME AU MOYEN-ÂGE. Au moins le texte de loi de 1949 pour le BCG cité plus haut était clair !!! Il ne restera que la possibilité de tout acheter sur l’Internet, avec la conséquence d’entretenir le système par un autre côté !
Le « QR code » est la nouvelle carte d’identité numérique républicaine : vous devez être « majeur et vacciné », comme dans le dicton populaire, « majeur » ayant le sens de « responsable » (avoir sa ”raison”) !
Notez que Macron-Rothschild a aussi parlé de « troisième dose », celle voulue par Bill Gates et le chef de Pfizer. Ce qui signifie que les « piqués » ne pouvant reculer comme expliqué plus haut devront se faire piquer régulièrement tous les six mois ; et cela uniquement pour le variant « delta », avec les autres variants ça finira par une piqure mensuelle (quelques médias commencent à en parler). LA MARQUE DE LA BÊTE ET SA DICTATURE EST CLAIREMENT EN PLACE.
En premier temps c’est évidemment le QR code ou pass sanitaire qu’it faut refuser, surtout si un commerçant vous le demande : il perdra un client.


Macron-Rothschild, c’est le « Haut chancelier » du film V for Vendetta, les homosexuels et opposants pourchassés lors de l’« Assainissement », ce sont les non-vaccinés. Les Wachowski sont étrangement prémonitoires…..

L’ÉTAT RÉPUBLICAIN ET CAPITALISTE EST CLAIREMENT CONTRE NOUS TOUS, SURTOUT CONTRE CEUX QUI SE CROIENT NAÏVEMENT OU PAR IGNORANCE PROTÉGÉS PAR CET ÉTAT (et ses vaccins obligatoires, son vivre ensemble).

Limitez votre dépendance au social-société si à la mode de son « vivre ensemble » du quantitatif, sociale qui se contente actuellement de vous exclure de sa société : selon le paradoxe suivant souvent énoncé sur le site : le vrai Roi ou vrai Spécialiste, c’est le Soi ou le EST, le qualitatif, qui ne sera jamais du chiffre et de la quantité, parce que le EST est simplement LA VIE, le Sans Pourquoi. La fausse spécialisation actuel qui, depuis 1789 en France, consiste à dire que tout le monde est devenu le roi, selon la logique du « pouvoir du peuple », consiste au contraire du vrai Roi, le Christ ou Soi, à engendrer l’UNIFORMITÉ, la PENSÉE UNIQUE, LE VACCIN OU MARQUE DE LA BÊTE, et par là-même, elle ne connaît pas de limite : ON PEUT DIVISER SANS FIN OU VACCINER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ, PUISQUE LE VACCIN EST LE MÊME POUR TOUS (MALGRÉ LES VARIATIONS DE VIRUS QUI S’ADAPTENT AUX VACCINS)). Telle est la clé de ce visible paradoxe qui engendre simultanément l’atomisation et l’uniformité.
Le Vrai Roi ou vrai ‘Je’ est la Vrai spécialisation : le Christ.


LE SEUL VACCIN POSSIBLE : le Soi ou Christ. Le seul « rappel » possible, et de seconde en seconde.

AINSITÉ : ni s’enfuir, ni s’approcher. Le Centre est nulle part et la Circonférence est partout.
Ni apparaître, ni disparaître, seulement « Je suis ce JE SUIS » ou immortalité, éternité du ‘Je’. Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Il m’arrive encore de désirer le retour au Néant, l’anéantissement du ‘Je’. Mais, écrivant cela, je m’aperçois que c’est impossible. Retour au Néant ? Mais on ne peut retourner « à quelque chose » qui, par définition, ne peut être le Néant, le Rien. L’anéantissement du ‘Je’ ? Mais ce ‘Je’ est la fine pointe de mon âme, par laquelle je suis une « personne », selon la définition qu’en donne Olivier Clément, par laquelle je touche Dieu, je suis Dieu. Pouvoir tuer mon ‘Je’, ce serait pouvoir tuer Dieu. Idiot, stupide ! Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ».


AINSITÉ : croire à l’existence réelle des choses, c’est se comporter comme dans la pensée unique, ou se comporter comme des animaux, comme des instincts grégaires qui réclament des protections tels des vaccins et la protection de l’État. Mais croire à l’inexistence des choses, c’est se comporter pire que des animaux.

AINSITÉ : LE FEU : POINTER
symbolisé par : « N’EST PAS X »,
ou :
C’EST LE « UN POINT C’EST TOUT » : POINTER.

Être dans l’Instant, le ‘Je’ ou Christ = échapper au messianisme vaccinal et surtout messianisme du pass sanitaire devenu LA CAROTTE POUR FAIRE AVANCER L’ÂNE, LE CONSOMMATEUR (qui ne pourra consommer que muni de sa carotte pass sanitaire).


vendeta2_macron_guerre.jpg 
 
 

Dernière mise à jour : 14-07-2021 02:38

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >