Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Trading = Racine du Mal A-F-Faire
Trading = Racine du Mal A-F-Faire Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-02-2023 19:05

Pages vues : 1760    

Favoris : 29

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
sans_contact.jpg
 
 
Trading = Racine du Mal A-F-Faire
(du A privatif et F-orme, F-lèche,
F-oudre et Feu : ne pas faire.
IL N’Y A RIEN DE NOUVEAU
À ROBER
(telle une ROSE qui a perdu son
Sans Pourquoi par son S devenu B oB-jet
et SAISIE).
Comme A-tribut : pas de manifestation
du triple but [la trinité à a-teindre]
par contre : fixer, posséder en nom-la-forme
par le social et son conventionnel et ses
idées reçues par l’inconscient collectif ça
donne les étiquettes-opinions et
racine du mal).

Pourquoi un foetus humain ne pète pas dans
le ventre de sa mère, ce qui simplement
causerait à la mère des problèmes de GAZ ?
Parce que le foetus est PRIVÉ de microbes
ou protégé du Dedans-Dehors : aucun microbe
dans son embryonnaire intestin le DEDANS
SANS DEHORS.
 
 
RACINE DU MAL = OPINION, qui prétend de baser sur une logique. Le problème est que la logique est un concept, un système, si correct qu’il soit, part toujours de prémisses qui sont par définition incontrôlables, adoptés pour le seul motif de la racine du mal, le Dehors sous forme de satisfaction de penchants sentimentaux totalement obscurs comme de recouvrir toute chose du masque de son obsession en coloration de ses opinions. Et ces valeurs premières vont nécessairement prendre valeur de dogmes, qu’on en soit conscient ou pas. Et ce dogmatisme sera d’autant plus intraitable qu’il est inconscient, parce que tout danger de n’y plus croire engendre la PANique DEVANT LA VACUITÉ, devant la possibilité de ne plus « avoir raison » donc de ne plus pouvoir METTRE EN VALEUR LE TEMPS-IDÉATION (la raison, la possession)…

PUR-IMPUR DÈS LA NAISSANCE DU NOURRISSON EST LA CROYANCE MÊME (alors que vient faire, plus tard, le concept de « laïcité » ? Qui de ce fait n’est qu’une opinion totalitaire).

Cette planète actuelle est en train de chuter dans la racine du mal : DEDANS-DEHORS ou BIEN-MAL (PUR-IMPUR) : régression au niveau du nourrisson éjecté au Dehors : BIPOLARITÉ en PERSONNALISATION-DÉPERSONNALISATION. La déperso. d’un représentant l’objet Dedans de la pulsion qui, de toute éternité (Essence (1)) existe en Nous, du seul fait que NOUS SOMMES L’UNIVERS et donc NOUS SOMMES SES CONSTITUANTS), ce qui va se projeter ou s’halluciner sur l’objets au Dehors (projection ou messianisme, mise en valeur du temps).
Personnalisation-opinion par le GAIN de la représentation de l’objet Dehors que Nous SUÇONS (et enregistrons dans notre chimie du mental, ou, et, ”dans” le non-local…).

La rencontre du Dedans et du Dehors = pulsion biologique et représentation de l’objet Dehors correspondant. Comme la rencontre de deux moitiés de l’objet : ce sera le SYMBOLE, qui n’est jamais fixe. ÉVIDEMMENT SEULEMENT À L’ÉTAT DE VEILLE !
Or : « Mais en vérité nous sommes partout [le Centre nulle part et la Circonférence partout], nous sommes tout ce qui EST et il n’y a rien d’autre » (Ramana Maharshi 29, 4-2-1935).
Idem : « Shrî Bhagavân expliqua alors que le terme Dieu signifie samashti, c’est-à-dire tout ce qui existe plus l’Être – de la même manière que ‘je’ désigne l’individu plus l’Être et que le monde comprend la multiplicité plus l’Être. Dans chacun de ces cas, l’Être est réel. Le tout, la multiplicité et l’individu sont tous irréels. De même, l’union du réel et de l’irréel, leur mélange ou fausse identification, constitue une erreur. Cela revient à dire : sad-asad-vilakshana, transcender le réel et l’irréel, le sat et l’asat. La Réalité est ce qui transcende tous les concepts, y compris le concept de Dieu. Dans la mesure où le nom de Dieu est employé, il ne peut pas correspondre à la Vérité. Le terme hébreu Jehovah (Je suis) exprime Dieu correctement. L’Être absolu est au-delà de toute expression.
Le mot Dieu ne peut ni n’a besoin d’être remplacé ». (Entretien 112, 17-12-1935)

Pas de ”trading” : « Tout ce qui est nécessaire consiste à se débarrasser de la pensée ”je n’ai pas réalisé” [je n’ai pas ”tradé” ou échangé dans le Dedans-Dehors] » (entretien 245 du 8-9-1936).

« L’absence de pensées n’est pas un vide. Il faut qu’il y ait quelqu’un pour connaître le vide. La connaissance et l’ignorance relèvent du mental. Elles sont nées de la dualité. Mais le Soi est au-delà de la connaissance et de l’ignorance. Il est la lumière même. Il n’est pas nécessaire de voir le Soi avec un autre Soi. Il n’y a pas deux Soi. Ce qui n’est pas le Soi est non-Soi. Le non-Soi ne peut pas voir le Soi. Le Soi n’entend ni ne voit. Il est au-delà de ces deux fonctions, tout seul, en tant que pure conscience.
Une femme s’imagine par erreur avoir perdu son collier qu’elle a toujours à son cou. Elle se met à le chercher partout, jusqu’à ce qu’une amie lui dise qu’il est à son cou. Elle a créé son sentiment d’avoir perdu le collier, sa propre anxiété de le rechercher, puis son propre plaisir de le retrouver.
De même le Soi est toujours présent, que vous le cherchiez ou non. Tout comme la femme s’imagine que son collier a été retrouvé, de même éprouve-t-on le sentiment que le Soi, toujours présent ici et maintenant, se révèle lorsque cessent l’ignorance et la fausse identification. C’est ce qu’on nomme Réalisation. Mais il n’y a rien de nouveau. C’est simplement l’élimination de l’ignorance, et rien de plus.
Le vide est le résultat néfaste de la recherche du mental. Le mental doit être tranché, racines et branches. Cherchez qui est le penseur, qui est le chercheur. Demeurez le penseur, le chercheur. Toutes les pensées disparaîtront ». (Entretien 245).

« Tout ce qui naît doit mourir. Tuez l’ego ; il n’y a pas lieu d’avoir peur d’une mort pour ce qui est déjà mort. Le Soi subsiste même après la mort de l’ego. C’est la Félicité, c’est l’Immortalité ». (Entretien 251 du 29-9-1936).

RACINE DU MAL : DUALITÉ DES EGO CONTRE DES EGO : des ‘je’ ou citoyens aux côtés d’autres ‘je’, les consommateurs, les usagers du spatio-temporel et de leur croyance à ce spatio-temporel : un ‘moi’ par rapport à un ‘toi’, qui le limite par ce qui le différencie de ce ‘toi ; d’où les guerres perpétuelles.
Ainsi celui qui pensera différemment du dogme courant, sera considéré comme ennemi (au mieux traité de ”complotiste”). Le mental de l’humain actuel en est rendu au niveau d’une cour de récréation d’école primaire du judéo-maçon Jules Ferry.
Si bien que « au nom de la tolérance » et de la fameuse « égalité », ON EST ENTRÉ DANS LA VIOLENCE EXTRÊME (sans le catholicisme par exemple pour la tempérer), parce que ce sont les mêmes winners qui vont faire valoir leur dogme sentimental noyé sous leur ego. Tout cela sera d’ailleurs AMPLIFIÉ PAR L’INTELLIGENCE ARTIFICIEL : des algorithmes et de la logique artificielle aussi.

Si le monde existait réellement, aucun besoin de TIQOUN (la réparation des mécanos Juifs), car pour avoir un monde il faut une personne, car il n’y a de visible, donc à l’état de veille, que ce soit situé dans le cœur, le Dedans, ou dans le Dehors, qui soit susceptible d’être détruit pour le remplacer ou pour le réparer (à la différence du Seul Réel qui ne saurait être ni réparé ni détruit).
Or c’est la force de la loi de succion vulgaire qui est la cause de la souffrance du monde. Si le monde existe, la loi de succion vulgaire existe, mais si l’on réalise que le monde est aussi susceptible de voler en éclats comme l’eau d’un mirage, alors aucun désir, aucune loi de succion pour quoi que ce soit ne saurait exister chez quiconque (et fin pour le capitalisme… terminée la racine du mal…). D’où viendrait l’attraction ’universelle” ou loi de succion vulgaire chez l’humain qui rêve qu’il peut boire l’eau d’un mirage ?

REFRAIN NÉCESSAIRE : cette « civilisation » par son SOCIALISME ALIÉNANT EST EN TRAIN DE BOUFFER L’HUMAIN, DE LE FORMATER, et gare à celui ou celle qui n’est pas aux normes édictées, et, par l’inconscient collectif, et, par les cancéreux du Pour-Voir et aux gros ego et gros capital. La future Gouvernance Mondiale idéale est la dictature d’un seul ou d’un petit groupe qui « dit » la vérité du jour et ce que sera celle du lendemain, qui décide du dogme à tout instant remis en question. C’est Sisyphe qui pousse son rocher, c’est un pape, une Église à l’envers, en creux comme un cuivre repoussé.
SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE = ASSASINAT du Soi, ASSASSINAT de la Singularité, ASSASSINAT DE LA VIERGE NOIRE ET NÉCESSAIREMENT DE SON ENFANT : ASSASSINAT DE DIEU PAR LA PANique devant le non-nécessaire, devant le GRATUIT, devant l’AMOUR. ASSASSINAT qui va autoriser la résignation à sa propre Singularité donc à sa propre LIBERTÉ AU PROFIT D’UN ORDRE IMPOSÉ PAR LE DEHORS DE LA RACINE DU MAL.
REFUS DU GRATUIT = REFUS DU RÉEL PERÇU COMME CRU-EL (pas cuit, pas mis en valeur par le temps ou l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui Coule).


REFUS DU GRATUIT se traduisant par ce monde d’aliénés qui rejette tout, QUI CONFOND-IGNORE TOUT : confusion des corps-sexe, confusion des générations (on attaque les personnes nées vers 1945 par l’injure en un mot anglais du capital : ”baby boomer”), confusion des classes, confusion des opinions, etc., produisant l’actuel CHAOS HUMAIN ET SES VIOLENCES, DE CETTE SOCIÉTÉ DU POUR-CONTRE.
Plus vous cherchez des ”folovers” (faux lover (2), engrenage, chaine) ou des ”amis” sur les réseaux a-sociaux, et moins vous êtes dans le lien social, puisque tout est faux, virtuel informatique !


L’humain est réduit en MACHINE THERMODYNAMIQUE : CONSOMMER-CONSUMER : TOUT AU DEHORS : les mers, les montagnes, le ciel, la terre, les rivières sont vus au DEHORS et UNIQUEMENT AU DEHORS (le terme ”écologie” en atteste, ces éléments du monde n’apparaissent pas au DEDANS en faisant ”Comme si” ils étaient aussi au Dehors).
HYPER-CONNEXION AU MONDE (inform-atique) ET LIEN AVEC PERSONNE = MONDE D’ALIÉNÉS QUI SE VEUT « VIVRE ENSEMBLE » OU SOCIAL….
TOUT DOIT ÊTRE NORMALISÉ DANS CETTE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE, LES TRAITEMENTS MÉDICAUX DOIVENT DONC ÊTRE TOUS LES MÊMES POUR TOUS : terminé l’Homéopathie accordée au Tout de la personne, terminé le traitement cancéreux adapté au malade qu’on a devant soi : place à l’HOMME-OBJET-MACHINE, place à la quantité-rentabilité : aucune tête ne doit dépasser, sinon, elle sera coupée (comme en France en 1789…).
L’être humain de l’après 1789 en est réduit à ce qu’il PENSE, à ce qu’il OPINIONE (la mode de la fameuse ”raison” instituée ou amplifiée par les riches perruques poudrées au 18è siècle appelé ”lumière”), et gare à ceux qui ne pensent pas comme tout le monde !

Actuellement, nombre d’humains zombifiés par la propagande anglo-américaine des deux W (Washingtonisme, Westminsterisme et donc PROTESTANTISME-ANGLICANISME), voient la Sainte Russie comme LE PASSÉ ET À DÉPASSER : EFFACER LA SAINTE RUSSIE DE LA PLANÈTE : ON EN PARLE ”COMME SI” ON L’IGNORAIT (comme l’Ukraine de la marionnette Zélinsky interdisant Dostoïevski, Pouchkine, etc., jusqu’aux ”sanctions économiques” nouvelle forme de guerre conforme à ce monde virtuel et de la DISTANCE (physique comme ses réseaux sociaux), comme son paiement sans contact… Ainsi la Russie est ”COMME SI” elle n’existait plus, elle est du passé dans la logique des ”plus jamais ça”).
Comme le confinement dictatorial dans le covidisme et l’Ukraine, Nous sommes dans la logique des ”Plus jamais ça”, ou des ”Si c’était votre enfant” (qui se ferait enlevé ou violer), à y ajouter le récent « vous et vos proches [ou ”les autres”] » produites par la croyance à l’ego, à la SAISIE et au DEHORS.

- Vous voulez vivre dans ce chaos et cette complexité technologique qui est le principe de ce monde Luciférien de « programmes » (réformes) ou de mise en valeur du temps ?
- Ou Vous voulez RE-trouver votre Singularité, votre Idiotès, RE-trouver la VIERGE NOIRE ET SON ENFANT : MIROIR : Le Libéré Vivant ou Réalisé Vivant est comparé au reflet dans un miroir sans tâche [miroir clair ou sans tain] dans un autre miroir semblable. « Que peut-on trouver dans un tel reflet ? Le pur akasha [éther, ou Lumière de la Conscience]. De même, la Félicité reflétée du jnâni [Sage, Bienheureux] représente la véritable Félicité (ânanda).
Ce ne sont là que des mots. Il suffit que la personne devienne antamukti (tournée vers l’intérieur). Les shâstra [écritures sacrées] ne présentent pas d’intérêt pour ceux dont le mental est tournée vers l’intérieur. Ils sont destinés aux autres ». (Ramana Maharshi, entretien 513 du 16-9-1938).
L’Univers est sans Dedans-Dehors ou sans ailleurs : aucun miroir ne peut SAISIR le reflet de l’Univers, on ne sort pas de l’Univers pour le voir, aucun oeil ne peut saisir le corps de la Vierge Noire : l’Univers et son contenu manquent à jamais de leur complément en miroir : ILS SONT À JAMAIS IDIOTS (SEULS, aucun social….).


Nous sommes dans un monde narcissique du ”Votre ceci, votre cela” et par là-même du ”développement personnel” et de la libération FAUSSE déjà dénoncée il y a plus d’un millénaire par Nagarjuna dans la Stance 16,6 : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ».

Forme moderne DANS LA LOGIQUE DU ”SANS CONTACT” du covidisme et de sa distanciation physique et de son ”travail à distance” et des Schwab-Harari : ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux”, MAIS EN CREUX, COMME DE TOUT MAINTENANT.
Cette nostalgie du paradis.
« Celui qui dans l’action peut voir l’inaction, et qui peut voir l’action continuant encore dans la cessation des œuvres, celui-là est parmi les hommes l’homme de raison vraie et de discernement ; il est en Yoga et il est l’Ouvrier universel aux capacités nombreuses [zéro indien…] ». « Ayant abandonné tout attachement aux fruits de ses actions, à jamais satisfait, sans aucune sorte de dépendance, il n’agit pas, bien que [par sa nature] il s’engage dans l’action ». « Quand un homme libéré, délivré de tout attachement, le mental, le cœur et l’intellect fermement fondés sur la connaissance de soi, fait les œuvres comme sacrifice, toute son activité se dissout ». (Bhagavad-Gîtâ, chapitre 4, 18-20-23).
LA DÉLIVRANCE N’EST PAS INDIVIDUELLE, ELLE N’EST DONC PAS DANS LE SOCIALISME DE CETTE SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE DES SCHWAB-HARARI ET DE LEUR MONDE INCLUSIF.
LA DÉLIVRANCE N’EST NI DANS LE DEDANS-DEHORS, NI UNE DÉLIVRANCE, comme énoncé plus haut dans le TIQOUN ou réparation juiviste.
DÉLIVRANCE = SANS PENSÉE….


Notes.
1. ESSENCE : dans le sens par exemple du principe de l’outil appelé tour : déplacer un outil coupant sur une pièce qui tourne, produisant des copeaux. N’existerait-il rien au monde, pas même la Création, que ce principe SERAIT, Essence éternelle du tour ; mais ce qui ne serait pas, c’est le tour concret, et on peut en réaliser une infinité de modèles à partir du principe ou Essence : l’ex-istant. Un tour ne peut engendrer son principe, ni aucun machine, même construite par un transhumaniste : la recherche ou le bricolage peuvent éveiller l’idée d’un principe, elles ne le créent pas.…. Quand un humain découvre un principe, c’est qu’il le portait déjà en lui, comme une plaque photographique non révélée, dans les structures intimes de son être.

ESSENCE: ce qui existe de toute éternité à l’état latent, en Vraie Télépathie, et qu’on a appris à connaître au fur et à mesure de l’évolution de notre cerveau. Ce qui n’a pas l’Essence ne peut produire l’Essence. « L’essence qui voit est la seule chose qu’on ne puisse attribuer à rien » dit Le Secret de la Fleur d’Or. « Mais, lorsqu’on voit le voir, si ce voir n’est pas le voir, l’essence qui voit est alors aussi attribuable à quelque chose. Cela renvoie à l’essence qui voit, telle qu’elle s’exerce dans la continuité répétitive de la conscience habituelle - ce que les Écritures bouddhiques évoquent en ces termes : « Faire usage de la conscience habituelle et répétitive, c’est faire erreur ».

Comme tout est conscience, y compris les objets ou le monde extérieur, et qu’il n’y a pas de conscience sans un monde ou sans des objets extérieurs, RESTE À RE-TROUVER CE QUI EST ESSENCE OU CONSCIENCE INFINIE SEULEMENT (à retrouver par le « QUI SUIS-JE ? »).

Le mot « Essence » peut se définir à travers l’entretien 363 du 20-2-1937 de Ramana Maharshi, le guide : « Par « guides spirituels », nous entendons ceux qui sont « spirituels » [entre guillemets parce que ce mot est un fourre-tout] par opposition à ceux qui sont « matériels ». L’Esprit est illimité et sans forme. Il en est de même du centre spirituel. Il n’y a qu’un seul centre de cette sorte. Que ce soit en Occident ou en Orient, il ne peut être différent ; ni être localisé d’aucune manière. Étant illimité, il inclut les guides, les hommes, le monde, les forces de destruction et de construction. Il n’y a pas de distinction. Vous parlez d’établir des contacts parce que vous pensez que les guides spirituels sont des êtres incarnés. Mais les hommes spirituels ne sont pas des corps ; ils n’ont pas conscience de leur corps. Ils ne sont qu’esprit, sans limite et sans forme. Ils sont toujours en unité entre eux et avec tous les autres ; bien plus, ils englobent tout.
L’Esprit est le Soi. Si le Soi est réalisé, ces questions ne peuvent pas s’élever ».

ESSENCE = CE QUE NE PEUT JAMAIS ÊTRE ILLUSOIRE, PARCE QUE LA SEULE RÉALITÉ.
« Le Soi ne peut jamais être illusoire. Il est la seule Réalité. Ce qui apparaît doit également disparaître, ce n’est pas permanent. Le Soi n’apparaît jamais et ne disparaît jamais, il est donc permanent ». (Entretien 363).
 
2. Jacques Lacan : ”L'amour, c'est offrir à quelqu'un qui n'en veut pas quelque chose que l'on n'a pas“.
 

Dernière mise à jour : 05-02-2023 19:58

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >