Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Utilitarisme = la raison, penser
Utilitarisme = la raison, penser Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-08-2023 03:03

Pages vues : 482    

Favoris : 36

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
gnomon-21juin.gif
 
 
Utilitarisme = la raison, penser
QUI VOUS A DEMANDÉ DE PENSER AUX PENSÉES ?
À ce hui PENSÉES = MARCHANDISES-OBJETS
ET OBJECTIVITÉ.
Penser = temps de pensées ou ESPACE-TEMPS.
 
À quoi vous sert-il de penser à la mémoire
et à la perception d’objets ?
”C’est sans fin [comme l’opinion], comme le
vieux débat sur ce qui était là en premier
(la cause ou le Big Bang], l’arbre ou la graine.
Demandez-vous qui a cette perception et cette
mémoire. C’est le ‘je’. D’où vient-il ?
Trouvez cela. Car perception, mémoire et toute
autre expérience ne viennent qu’à ce ‘je’.
Vous n’avez pas de telles expériences durant
le sommeil et pourtant vous dites que vous
existiez. Et vous existez aussi à présent.
Cela montre que le ‘je’ subsiste, alors que
les autres choses vont et viennent.
[…]
Vous devez vous concentrer pour voir d’où
s’élève la pensée ‘je’. Au lieu de regarder
vers l’extérieur (2), regardez à l’intérieur
et voyez d’où surgit la pensée ‘je’. […]
Il n’y a pas de Réalisation du Soi (1).
Comment peut-on réaliser ou rendre réel ce
qui est déjà réel ? Tout le monde réalise,
ou considère comme réel, ce qui est irréel.
Il faut renoncer à cela, c’est tout ce qu’il
y a à faire. Alors vous demeurerez tel que
vous avez toujours été, et le Réel sera réel”.
(Ramana Maharshi au jour le jour, 3-7-1946).

”Il ne s’agit pas de devenir, mais d’ÊTRE”
dit Ramana Maharshi le même jour.
”Le Soi est toujours le Soi et il n’y a pas
lieu de le réaliser. Qui doit réaliser quoi,
et comment, si tout ce qui existe est le
Soi et rien que le Soi ?”
Le Soi ou Instant. ”Et vous l’êtes en
permanence”, dit Ramana Maharshi.
”C’est comme si vous demandiez à des gens le
chemin vers Ramanâshramam, puis que vous vous
plaigniez que chacun vous indique un chemin
différent et que vous ne sachiez pas lequel
emprunter”. (Principe actuel du
républicanisme et de son social en tout
connecté, principe du DEHORS,
principe de la PERDITION).

QUI VOUS A DEMANDÉ DE PENSER AUX PENSÉES ?


L’Univers étant DANS le mental, fait de tous les ‘Je’-‘Je’ qui y habite comme la coquille de l’escargot qui y habite aussi, il est fait de tous les ‘je’ ego qui y agissent. Et certains ‘je’ plus gros que d’autres voudraient bouffer tous les ‘je’.

MAIS : ”Y aurait-il deux Soi” (1) : conscience vulgaire ou ”lumière de la conscience” dans le Secret de la Fleur d’Or, provoque déjà le PARADOXE DE LA RÉALISATION DU SOI : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ [ou ego] et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la Réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ». (Ramana Maharshi entretien 28 du 4-2-1935).

L’INSTANT OU LE ICI ET MAINTENANT EST LE SEUL INSAISISSABLE POSSIBLE : la ”lumière de la conscience” ne peut saisir la conscience-Conscience, parce qu’elle est ICI ET MAINTENANT. Mais elle n’est pas Ici, parce qu’elle serait vu par le ‘je’ conscience, qui serais un ICI ET MAINTENANT abstrait : en « COMME SI ». En ce sens, ‘je’ ou ego n’existe pas tout comme n’existe AUCUN SPATIO-TEMPOREL. C’est le SANS COMMENCEMENT NI FIN qui fait exister la conscience-Conscience. Sans le Soi, IL N’Y A RIEN ; le ‘je’-‘Je’ n’existe que par l’Absolu de l’Instant ou Soi.

SAINT CHAOS = TOUS NOMS-LES-FORMES EST DÉJÀ CONSCIENCE, au sens où ils se « voient » eux-mêmes tel le Paradoxe de la Réalisation du Soi et s’y organise de même, QUAND IL N’ A PAS D’INTERFÉRENCE OU DE DÉVIATION, appelée « ordre » par les déviants : ceux qui « organisent l’ordre ». Tant qu’il y aura de tels « organisateurs » sur cette planète il n’y aura jamais de Vraie Paix, ce qui sera tout bénéfice pour le capital de ces même organisateurs de leur « ordre » (aussi appelé ”valeur”).
Chaque nom-la-forme dans son EST est ce qui peut être appelé « Intelligence » (plutôt : Connaissance).
Actuellement ce monde étant plongé dans la racine du mal (2) le mot, plutôt maux ”intelligence” s’entend selon la racine du mal : UN DEDANS SAISISSANT UN DEHORS et non un être qui s’entend de ses propres affaires (3), mais dans le monothéisme républicain et son socialisme : un être qui pourrait com-prendre nos affaires, et dont nous pourrions nous-mêmes com-prendre les affaires, soit la définition du COMMERCE (com : relation, rapport ; et merx, mercis : marchandise, marché, et en conséquence bourse), SOIT LA DÉFINITION DU TOUS CONNECTÉS informatique et donc DU VERROUILLAGE MENTAL PLANÉTAIRE LARGEMENT INSTALLÉ DÉJÀ (4) ; et évidemment la définition de la trinité judéo-maçonnique de « liberté-égalité-FRATERNITÉ ».
Notons que le MacroRothschild se comporte totalement selon le principe du « PEUPLE ÉLU », CES SORTES DE FAVORISÉS BIOLOGIQUES PAR LA CIRCONCISION AU HUITIÈME JOUR DE LEUR NAISSANCE. Le Macron-Rothschild a toujours raison, il est sans défaut comme s’il remerciait Dieu d’être son élu POUR MIEUX S’ADMIRER LUI-MÊME, tel le ”Peuple élu” remerciant son Yahvé pour mieux s’admirer lui-même et ainsi engendrer le winnirisme si présent dans le monde actuel.
Macron-Rothschild est une PHARISIEN, un MEMBRE DU PEUPLE ÉLU : TOUT DANS LA FAÇADE, L’ABUS DU RITUALISME, LA VANITÉ, LE VIDAGE DE L’EFFORT AU DEDANS, AVEC SON MASQUE EN FORME DE : « VOYEZ COMME J’AI BIEN RÉUSSI ». Il a un dialogue uniquement avec lui-même, LE COMBLE POUR UN PRÉSIDENT D’UNE RÉPUBLIQUE DANS CE MONDE DU ”PARTAGE” (d’infos et de co-ceci, co-cela] !
Macron-Rothschild est un pharisien de ces « révolutionnaires-qui-s’admirent-eux-mêmes » beaucoup plus répandu que le pharisaïsme des conservateurs classiques.

La conscience relativiste actuelle ou lumière de la conscience dans le Secret de la Fleur d’Or procède dans la racine du mal (2) à la façon de la MISE EN VALEUR DU TEMPS, non un être qui s’occupe de ses propres affaires, mais un être QUI CHERCHE UN CHEMIN ET DONC QUI METTRAIT EN VALEUR LE TEMPS :
« Vous parlez de chemins comme si vous étiez dans un endroit et le Soi dans un autre et que vous deviez aller l’atteindre quelque part. Mais en fait le Soi est Ici et Maintenant et vous l’êtes en permanence. C’est comme si vous demandiez à des gens le chemin vers Ramanâshramam [l’ashram de Ramana Maharshi], puis que vous vous plaigniez que chacun vous indique un chemin différent et que vous ne sachiez pas lequel emprunter ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 3-7-1946).

« Vous vouliez connaître la Voie. La seule Voie est celle qui vous fait retourner là d’où vous êtes venu » (Ramana Maharshi au jour le jour, 27-12-1946). L’ÉTERNEL RETOUR, la Nuit obscure de Jean de la Croix (alors que chez le peuple élu c’est le PROJET-PROJECTION, LA MISE EN VALEUR DU TEMPS, LES TRUCS QUI FONCTIONNENT AU COURANT ÉLECTRIQUE).

Notes.
1. Pas de Réalisation du Soi comme il n’y a pas de Chute et donc pas besoin d’A-méliorer (rendre meilleur : CUIRE.
”Y aurait-il deux Soi”, dit Ramana Maharshi à l’entretien 146 : ”l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé”. Au même entretien : ”Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental”.
Idem dans le Soûtra de la Liberté inconcevable : « La personne et la cessation de la personne forment dualité [sujet-objet]. Or la personne est cessation de la personne, puisque celui qui voit l’Apparence réelle de la personne ne croit pas à la personne ni à sa cessation. La personne et sa cessation ne sont point deux réalités différentes : rester dans cet état sans appréhension ni terreur, c’est accéder au Réel dans la non-dualité ».

La recherche de sa propre identité est comme le VRAI cesse d’être vrai dès qu’il est vu ou saisi. La recherche de sa propre identité est LE PARADOXE parce que ce qui est Réel est précisément ce qui, pour être sans double, demeure réfractaire à toute entreprise d’identification. Il ne peut exister que le EST, le Sans Pourquoi.

2. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)

3. « Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles ». (Ramana Maharshi, entretien 479 du 22-3-1938). De nos jours les gens ne s’occupent que de leur DEHORS et de tout ce qu’ils peuvent SAISIR (la smartphonite favorise cela beaucoup).

4. Toute la loi de succion formant les émotions négatives issues de la croyance à la permanence, au bonheur, au corps ou à la matière et à la « valeur » des choses viennent de la SAISIE et en conséquence de l’IGNORANCE (d’autre chose, la saisie est par nature limitée : elle engendre le ”toujours plus” de l’évolutionnisme) qui méconnaît l’Essence même de la Connaissance transcendante. Toutes les pratiques commencent donc par la Re-connaissance ou Nouvelle Naissance envers cette Connaissance transcendante.
Le Pèlerin qui s’exerce au Retournement de la Lumière en un nombre ineffable de contemplations basées sur la Connaissance transcendante accède au Gate gate… de la vérité de la Voie du Sentier, le Gate gate…

Un packaging de l’égrégore actuel de l’inconscient collectif fait dans la croyance que le cerveau est un amas bio-truc-adn située SOUS UN CRÂNE, donc dans la croyance au corps et à l’état de veille ; CE QUI VA PRODUIRE L’ACTUEL MODÈLE DE TOUT CONNECTÉ À PARTIR DE LA RACINE DU MAL LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS : une communication de cerveau à cerveau, du fait de son illusion de logique a produit UN VERROUILLAGE MENTAL MONDIAL EMPÊCHANT SA REMISE EN CAUSE (l’égrégore est devenu trop puissant). Cette logique apparente de communication de cerveau à cerveau est la même logique que l’inconscient collectif de C.G. Jung, l’INCONSCIENT COLLECTIF CONVENTIONNEL.

La Télépathie est notre langage originel, notre communication ultime se situant dans la Réalisation du Soi-Instant, le ici et maintenant, et surtout LE SILENCE cher à Ramana Maharshi.
Ce qui reste de la Télépathie est utilisé contre les populations pour les manipuler. C’est pourquoi depuis l’installation de l’étatisme, aussi bien monarchique que républicain, la Vraie Télépathie est la chose la plus interdite à la conscience des Terriens : il suffit de voit la puissance de l’IMAGE (cinéma, théâtre, musique, médias et informatique), LA PUISSANCE DU SPECTACLE OU REPRÉSENTATION (maintenant dans le cirque médiatico-politique et financier-économique). Je dirais comme Ingo Swann que la Télépathie est si interdite que certaines religions et courants ésotériques préfèrent parler de « réincarnation », soit l’existence de l’âme après la mort, comme si c’était là encore une « chose extérieur » et n’impliquant aucune possibilité de Télépathie ; ce qui est faux, car par exemple Danielle Fecteau dans son livre : Télépathie - L’ultime communication, donne maints exemples de Télépathie au-delà de la mort, donc dans l’Après-Vie.

La Vraie Télépathie ce n’est pas la communication d’ego à ego ou de cervelle à cervelle, puisque comme le SILENCE elle se situe dans le Soi-Instant, donc dans le Centrum Centri (le Centre est nulle part et la Circonférence est partout). L’opinion qui voudrait que la Télépathie se produise uniquement d’ego à ego, donc LOCALISABLE, est la meilleure Inquisition possible avec sa castration planétaire (localisable pas smartphone, tout connecté).
De toute façon comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 18 : « La Télépathie ne peut exister sans quelqu’un qui entend [le récepteur], et la clairvoyance sans quelqu’un qui voit », comme la conscience dépend de l’objet extérieur et inversement. Bref, seul l’auditeur ou le voyant a de l’importance, peut importe la « distance ». Sujet et Objet ne sont qu’une seule chose.
Le social brandit par tous pouvoirs capitalo-socialistes est une forme de répression du développement télépathique originel, et c’est masquer les raisons réelles que le pouvoir a d’agir comme il le fait. Rendez-vous compte, la Télépathie permettant une transparence totale, cela dérangerait n’importe quelle institution de n’importe quel étatisme ! La Télépathie permettant de « percer le moindre secret » d’un État et ses mensonges permanents et de le démasquer doit être effrayant pour tous pouvoirs ! Et ce serait la disparition définitive du politisme en opinions à n’en plus finir. Les gens au sommet de la pyramide du Nouvel Ordre Mondial ne veulent absolument pas que l’espèce humaine se développe, s’élève, c’est pourquoi les médias et l’entertainment aux ordres du pouvoir et des Couilles en Or font tout leur possible pour endormir et abrutir les masses.

« La télépathie ne peut exister sans quelqu’un qui entend, et la clairvoyance sans quelqu’un qui voit. Quelle différence y a-t-il entre entendre de loin ou de près ? L’auditeur seul a de l’importance. Sans auditeur, il ne peut y avoir d’audition ; sans voyant, il ne peut y avoir de vision ». (Ramana Maharshi, entretien 18 du 26-1-1935).

Ne jamais oublier que nos Anciens qui n’utilisaient que le langage parlé et n’étaient pas aussi matérialistes que maintenant se moquaient de la chose ou objet mais fonctionnaient en mettant en première place l’information à obtenir et par tous moyens, et ne s’embarrassaient pas de logique et autre analyse. Aujourd’hui avec le langage écrit en plus, nous pensons en termes de CHOSES À ACQUÉRIR, À POSSÉDER. Par exemple, si de nos jours nous pensons que le mental et l’intuition sont des « outils » permettant d’acquérir de l’information, des connaissances, nous mettons de la distance entre l’outil et l’information : ce n’est pas directe, donc pas bon. Il ne doit pas y avoir d’outil du tout, pas de dualité sujet-objet, pas de Dedans-Dehors, mais seulement le direct, l’Instant ; comme un mental vide qui ne pense pas à sa vacuité, ce qui est le seul véritable Vide.
 
 

Dernière mise à jour : 24-08-2023 03:29

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >