Accueil arrow News arrow Dernières news arrow NOIR ou BLANC = MÊME VACUITÉ
NOIR ou BLANC = MÊME VACUITÉ Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-10-2023 11:05

Pages vues : 421    

Favoris : 34

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
arunachala18062022a.jpg
 
 
NOIR ou BLANC = MÊME VACUITÉ
le Rien dans le TOUT.
NOIR couleur de PUTRÉFACTION-RENONCEMENT.
La Couleur de KEMIT :

 
- AL-KHIMIA (chimie). Khimia en Arabe, du Grec Khémia : magie noire (pas au sens négatif d’une certaine sorcellerie), de la racine Égyptienne Kêm (noir). Kemit : la terre noire ou réunion des 2 contrées d’Égypte. ALCHIMIA : herbe.
- KHIMÉRA – KHIMAIRA : CHIMÈRE ou rêve ou monstre mythologique en Grecque, ou folie. Chimère, c’est le gouffre des représentations imaginaires avec ses dangers. Le Gouffre sans fond tel le Gate gate (3).
- AL-QUIMIE = AL le Soleil EL (1), principe Divin qui mit E ou tridents du E Trinité. Rassembler le Tout dans le principe/origine à partir de ce principe/origine.

AL ou EL le Grand Réservoir ou la ”Vache du Ciel” dans l’Égypte ancienne, KEMIT le Grand Réservoir de toutes choses : Homère voit l’océan noir. La Vierge Noire et des grandes Déesses-Mères sont souvent noires. L’Art noir est celui d’Osiris ressuscité par sa sœur Isis…
L’art grec c’est le jeunisme, le transhumanisme avant l’heure en son caractère essentiellement androgyne.
En résumé, l’art grec et de l’Égypte ancienne NE CONCERNE QUE L’APRÈS-VIE : toute leur courte vie les Anciens Égyptiens la passait à préparer leur Après-Vie. Il n’en est bien-sûr pas de même avec le jeunisme actuel transhumaniste et LGBTQIAiste.

L’androgynisme actuel est considéré par le LGBTQIAisme comme une « libération » : CELLE DE CONSOMMER BRÛLER COMME DE TOUT MAINTENANT ; en 1789 le paysan devenait citoyen et roi en même temps et habitant des villes où l’on consomme des productions du commerce, et le LGBTQIAisme est ce nouveau roi qui consomme encore dans les villes.
L’androgynisme se retrouve dans la géométrie euclidienne de la ligne droite : le passé et le futur et le présent-androgyne : le mariage mystique d’Adam et Ève.

L’androgynisme va se retrouver jusque sur le sommet de la TOUR SAINT-JACQUES à Paris : les 4 points cardinaux : KRVB : griffes du lion, face de la femme, croupe du taureau et ailes de l’aigle. KRYB ou Krub (chérubin) qui a été comparé au Minotaure assyrien (mais il est un mâle par essence…. même si les ailes peuvent être un symbole de l’androgynisme).
Dans le SPHINX égyptien il manque les ailes-aigle.
Ku-er-ve-be : le Griffon ou Carabas androgyne. Le Dieu à tête carrée de Salomon et de Moïse n’était pas une divinité égyptienne, ni assyrienne, mais une divinité éolienne : PLATON ET MOÏSE avaient puisé à la même source (réf. Grasset d’Orcet : Œuvres décryptées, vol.2, chapitre De l’androgynisme dans l’art ancien et moderne, page 55)
Le Dieu carré de Salomon fut à même d’influencer la Trinité chrétienne en y ajoutant la Vierge-Mère qui fait le quatrième terme de l’ancien Dieu carré de Salomon et de Moïse, interprétation très possible et d’après Grasset.
Élohim le Démiurge faiseur du Ciel et de la Terre par les rédacteurs de la Septante, qui firent effectivement DANS LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : L'A-DORATION DU SOLEIL, L’INVENTION DU DEDANS ET DU DEHORS : « IL » SÉPARA LE CIEL ET LA TERRE (les deux termes de l’androgyne d’Aristophane, écrit Grasset, c’est-à-dire la ligne droite passé-futur ; de la même façon qu’Ève est séparé d’Adam).

Le sommet de la Tour Saint-Jacques à Paris symbolise l’OISEAU À 4 CORPS ou 4 Génies défendant le VASE-VALLÉE des Origines : ILS TIENNENT EN RESPECT LES ENFANTS DE LA RÉVOLTE, LES ENFANTS DE LUCIFER (l’actuelle démence de la technologie et de l’ego tous liés à l’argent).
4 corps ou 4 éléments unis dans un corps indissoluble : la Mère-Père de Ré : XANTHOSIS. ÉLOHIM (voir ci-dessous), le Soleil ou Puissance du Jour qui naîtra de l’Aurore, l’Or Rose, sorte de ”Pré-Matière” ; Or Rose analogue à la FLEUR DE LOTUS, ”Espace-Temps-Mouvement” la Première Figure fermée de Jean Coulonval, Première Figure fermée ou Premier Pneuma et support de Lumière et naissance du monde actuel.


Le Génie dans la bouteille (les antiques piles…), L’OISEAU DE LA FOUDRE, l’Hostie dans l’ostensoir avec le NOIR (Melanosis), BLANC (Leukosis), puis ROUGE (Iosis ou Pourpre ; avec en Alchimie occidentale l’intermédiaire entre Blanc et Pourpre :
la Citrinité : XANTHOSIS. ÉLOHIM veut dire ”la puissance du jour” (mais derrière l’AURORE et son « OR ROSE »…), l’Or, le Jaune du ”Xanthos”, le jaune du fauve ou du blond. Le nom JÉHOVAH se compose de deux rythmes du verbe ÊTRE (ou vivre) en hébreu : ”Éheiéh”, il vivra ; et ”havah” : il a vécu. Quant au MARIAGE ou SYNCHRONISME entre les deux rythmes tel les Points noir et blanc ou deux Pôles du Taiji, il reste LATENT, sous entendu tel le Soi, tel L’OR ROSE….
Chaque ”Voyage” du Noir au Blanc et des Enfers au Ciel amplifie l’Osiris découpé et qui ressuscite par ce que l’Alchimie nomme MULTIPLICATIONS.

Bref, le jaune de l’Or métal et du Soleil feu tout aussi vulgaire sera ADORÉ au lieu d’être SIMPLEMENT honoré !!!
L’Élohim qui parle à Moïse et non Jéhovah, ou plutôt le Vrai Jéhovah au sein du BUISSON ARDENT lorsqu’Il se définit Lui-même : « Éheiéh ashèr Eheiéh » (Je serai celui qui sera), ce que la version des Septante transforme en ”Je suis celui qui suis” ou ”Je suis ce JE SUIS”. CAR FIXER L’ICI ET MAINTENANT EST L’EXACTE MÊME IMPOSSIBILITÉ DE ”SORTIR” DE L’UNIVERS POUR « L’AMÉLIORER », ET DONC « S’AMÉLIORER SOI-MÊME », C’EST-À-DIRE JOUER AU COMPLEXE DE PROMÉTHÉE !
Il dérobe des allumettes ou plus tard construit des Tchernobyl.
La ”désobéissance artistique” et social sera le DÉVERGONDÉ, DIONYSOS, L’ÉCOLE BUISSONNIÈRE. L’enfant urbanisé et bétonisé ne connaît pas le foyer qui fait cuire entre 6 pierres des petits gâteaux dans un semblant de four à feu de bois…

4 Génies de la Tour Saint-Jacques tel un RUDRÂKSHA (Grains de Rudra) à quatre faces est Brahma Lui-même (puisqu’Icelui possède quatre visages). Il détruit le péché d’homicide. Sa vision et son contact font atteindre les quatre buts de l’existence humaine.

- Rudrâksha à 1 face : Om Hrîm namah
- Rudrâksha à 2 faces : Om namah
- Rudrâksha à 3 faces : Klîm namah
- Rudrâksha à 4 faces : Om Hrîm namah
- Rudrâksha à 5 faces : Om Hrîm namah
- Rudrâksha à 6 faces : Om Hrîm Hum namah
- Rudrâksha à 7 faces : Om Hum namah
- Rudrâksha à 8 faces : Om Hum namah
- Rudrâksha à 9 faces : Om Hrîm Hum namah
- Rudrâksha à 10 faces : Om Hrîm namah
- Rudrâksha à 11 faces : Om Hrîm Hum namah
- Rudrâksha à 12 faces : Om Kraum Ksaum Raum namah
- Rudrâksha à 13 faces : Om Hrîm namah
- Rudrâksha à 14 faces : Om namah
Les mantra et leur correspondance, dans La légende immémoriale du Dieu Shiva - Le Shiva-purâna, trad. et notes de Tara Michaël.

Le monde actuel matérialiste a totalement perdu la « religion du Non-Agir ».
Le monde actuel fonctionne sur des FAIRE/FER ou actes, « engagement », contrat social, destiné à la majorité des êtres, et consiste en l’accomplissement de rites : salaire, fin de semaine, vacance et loisirs, etc., l’observance de règles, l’offrande (à la Française de Jeux dans la croyance de gagner, et l’offrande au régime par l’impôt), l’oblation, l’exécution de sacrifice devant évidemment porter des fruits, des bénéfices, renforce ce monde de Wall Street et de l’égrégore, monde qui procure des bénéfices identique au messianisme qui lui, promet à tous une vie après la mort : pour les bons, le paradis, pour les méchants, les Enfers.
L’autre côté du symbole est le NON-AGIR, le contraire du Faire/Fer qui permet de se libérer du déluge incessant des renaissances (samsâra) et, par la PUTRÉFACTION-RENONCEMENT, permet au laboureur (celui qui Ouvre ou Œuvre) de se fondre dans la Divinité, faire UN (ni naissance ni mort : « Tu n’es ni Dieu ni Titan, ni humain ni animal, ni brahman ni shûdra [caste de service], ni homme ni femme ni eunuque. Lorsque tout a été nié, ce qui subsiste, tu es CELA ». Shiva-purâna, chapitre 15 : Ascèse de Satî).

Rudra en tant que yogin, immuable, immobile, pratiquant le Non-Agir, ne peut accomplir sa mission. Pour accomplir sa fonction cosmique, il lui faut un parèdre, c’est-à-dire une Shakti [énergie]. Cet argument tantrique renforce le précepte védique implicite qui veut qu’un humain ne soit pas habilité à agir rituellement et religieusement sans une épouse (qui accomplit son dharma avec lui). Comme si tant qu’il n’est pas marié, il ne peut assumer sa fonction, et sans cette fonction, la création ne serait pas viable !

Le NON-AGIR chez Jean de la Croix dans la nuit obscure.
« C’est parce qu’il ne goûte rien et ne comprend rien en particulier [le mental], ou demeure dans le dénûment, l’obscurité et les ténèbres (3) qu’il est très bien disposé à tout pénétrer ; de la sorte se vérifie mystiquement en lui ce mot de saint Paul : Nihil habentes et omnia possidentes : « Nous n’avons rien , et nous possédons tout » (II Cor.6,10). Telle est la béatitude qui est réservée à une telle pauvreté du mental ». La Lumière du Rien du Tout.
DONC LE CONTRAIRE DE CE MONDE ACTUEL QUI VEUT TOUT (le transhumanisme anglo-américain le prouve assez), et qui n’aura rien !

AMOUR-GRATUITÉ, au Soleil.
Voici les neuf formes de la dévotion :
Écouter, louer, se souvenir, servir, se dédier, adorer, rendre hommage, aimer et s’abandonner.

1 - ”Écouter”, c’est s’imprégner des mythes et des attributs qui me [Shiva, la Divinité] décrivent, écouter avec amour, dans une posture stable, ce qui est narré à mon sujet. Cette écoute attentive confère à la fois les plaisirs de ce monde et la libération ultime.
2 - Après avoir conçu en son esprit et s’être représenté toutes mes manifestations et toutes mes activités, en faire l’éloge à voix haute et pleine de joie, c’est ce qu’on appelle ”louer”.
3 - Ô Déesse, lorsqu’on a réalisé que je suis omniprésent, l’intrépidité qu’on éprouve en se le remémorant, c’est ce qu’on appelle ”se souvenir”.
4 - Ce que l’on accomplit, depuis l’aube jusqu’au coucher du soleil, avec son esprit, sa parole, ses mains et ses pieds en l’offrant en tant que service à la Divinité, c’est ce qu’on appelle ”servir”.
5 - Se consacrer au service de la Divinité en lui offrant toutes les expériences des organes des sens avec enthousiasme et exaltation est ce qu’on appelle ”se dédier”.
6 - Exécuter les seize actes d’adoration rituelle (2) dans la mesure de ses capacités est ce qu’on appelle ”adorer”.
7 - Méditer en son mental, répétant des mantra et se prosternant en touchant le sol avec les huit parties du corps (ashtanga-pranâma (4)) est appelé ”rendre hommage”.
8 - Avoir la foi que ”tout ce qui m’est accordé, en bien ou en mal, par la Divinité l’est pour mon bien est ce qu’on appelle ”aimer” Dieu”.
9 - S’offrir entièrement, corps, âme, esprit, faculté et possession, à la Divinité et ne rien retenir pour soi-même est ce qu’on appelle ”s’abandonner” à Dieu.
Ces neufs formes de dévotion envers moi me rendent propice, elles sont la source de la Connaissance parfaite et elles engendrent à la fois le bonheur en ce monde et la libération de ce monde.
(Shiva-purâna, chapitre 23,1-9).


Notes.
1. Homéométallurgie parce que MÉTAL = EAU :
Première étymologie d’après le son : Met-Al : M de Matière et Al le Soleil (El). Al signifierait le Dieu Mithra, le SOLEIL, le conservateur, le sauveur (d’après Godfrey Higgins, cité par H.P. Blavatsky dans Isis dévoilée, page 70, vol.1) D’après Sir W. Drummond, cité dans Isis dévoilée, Beth-El signifie la maison du Soleil, et non de Dieu. « EL, dans la composition de ces noms Chananéens, ne signifie pas Deus, mais Sol » [William Drummond, Œdipus judicus, p.250).
Al et le Soleil et MOÏSE sont identiques (au sens du Vrai Feu). Évidemment si les anciens hiérophantes ou prêtres à religions à mystères ne considéraient le Soleil visible que comme un emblème du Soleil central invisible et spirituel, ils auraient alors accusé Moïse d’adorer les corps planétaires et de s’être rendu coupable de culte du Soleil, dont fait la partie le « Buisson ardent » avec ses chefs se prosternant devant le Seigneur : le Soleil, et jusqu’à Abraham construisant des autels de Feu, et les sacrifices des Juifs monothéistes à Astarté, la Reine du Ciel, il y a aussi l’héliolâtrie des Chaldéens (en référence à Isis Dévoilée, et évidemment description du feu vulgaire qui allait donner la métallurgie, la chimie artificielle et les guerres et les bombes, les avions, les tanks, etc.).

Le mot Métal est si proche du mot MENTAL ! Évidemment ce n’est pas un hasard ! Dans Mental il y a M de Matière et N de Nord : orientation de l’idéation mais surtout le N de Noun ou la Sainte Eau chaotique originelle, NOUT sont les ondes courants sur Terre...

EAU = RÊVES - PLOMB = RÊVES.

2. Offrir un siège, offrir de l’eau pour se rafraîchir, laver les pieds, offrir de l’eau pour ablution rituelle, offrir un bain, offrir des vêtements, offrir des parfums, offrir des fleurs, offrir de l’encens, offrir une lampe, offrir de la nourriture, agiter des lumières, offrir du bétel, se prosterner, terminer le rituel en permettant à la Divinité de redevenir invisible et inaccessible.

3. Tel le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi). Et cette devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ».
Le Gate gate chez Jean de la Croix : « La foi, en effet, met l’entendement [la raison] dans les ténèbres [et ce ne sera pas bon pour le commerce du monothéisme républicain], le prive de toute son intelligence naturelle, et par là le prépare à s’unir à la Sagesse divine. L’espérance fait le vide dans la mémoire et la sépare de la possession de tout objet créé, car, comme dit saint Paul : l’espérance tend à ce que l’on ne possède pas (Rom.8,24). Elle écarte donc la mémoire de ce qu’elle peut posséder, et la met dans ce qu’elle espère. Aussi l’espérance en Dieu seul dispose-t-elle d’une manière d’autant plus pure la mémoire à s’unir à Dieu, qu’elle la laisse dans un vide plus profond ». (La nuit obscure, chapitre 21).

4. Prosternation complète (danda-pranâma) : les huit parties du corps qui doivent toucher le sol sont les mains, les pieds, le front, les épaules, la poitrine et les genoux.

[En haut de page : « Et puisque cette théophanie du linga s’est élevée en hauteur comme une montagne de feu, elle sera fameuse sous le nom d’Arunâchala » (Shiva-purâna, chapitre 9,21).
Arunachâla : la ”Montagne de feu”, le ”Rougeoyant ou Flamboyant Immuable”. Arunachâla synonyme du Soi.
ROUGE-NOIR : Noir brillant comme Blanc brillant comme la Substance universelle : Œuvre au Noir, au Blanc, puis au Rouge]
 
 

Dernière mise à jour : 06-10-2023 11:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >