Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Régime républicain contrôle des peuples et
Régime républicain contrôle des peuples et Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-04-2024 22:19

Pages vues : 137    

Favoris : 27

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Oie, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
05122008livr_orang_wb_separation.jpg
 
 
Régime républicain contrôle des peuples et
constante tel le Dieu créé dans la CROYANCE.
Désormais pour ceux qui ont de l’argent tout
devient possible avec des moyens bas, y compris
la vertu morale, y compris les simulacres possibles
d’une fausse sainteté genre Bill Gates.
 
Et les humains ne demande qu’à CROIRE,
à condition qu’on leur mente : ils croient
ceux qui affirment, donc ceux qui les gouvernent,
et non ceux qui savent ; car précisément, ceux qui
savent ne parle pas et n’affirme pas, car ils
affirment d’autant moins qu’ils en savent d’avantage.

Un gouvernement avec ses Grands Prêtres est un
MAÎTRE À DOUTER AIDÉ PAR SES MÉDIAS JOURNALEUX.
Car aucune Vérité ne peut être révélée : le Vrai
devient faux dès qu’il est vu, saisi.
Un politique, un journaliste, sera un MAÎTRE
À DOUTER, UN MAÎTRE À CROIRE.
Car qu’est-ce que la FOI authentique ?
C’est un combat contre le DOUTE.
Tant de Grands Prêtres et du régime républicain
et de ses médias sont des apôtres détruisant la
substance de la Foi en prêchant de fausses
certitudes (et sans hésitation !).

PEUR DE LA MORT : vieille stratégie politique depuis l’invention de l’État où, aux États-Unis, cette peur atteint son paroxysme avec l’American way of life et les usines à bidets à douche ascendante avec la religion du salut du prolongement de la vie, qui espère abolir la vieillesse, du moins pour ceux qui pourront se payer ces béquilles. Ce sera la civilisation où l’humain sera devenu un OBJET pour l’humain, chose déjà largement accomplie.

Cependant, ce culte de la peur du Grand Âge ne vient pas d’un « culte de la jeunesse », mais d’une amplification de l’ego, une culture du ‘moi’.
La mode au prolongement de la vie est un exemple du fantasme du pouvoir sadique qui imprègne ce culte du ‘moi’, ce culte du consommateur. C’est PATHOLOGIQUE DU MESSIANISME qui ne jure que par PROJECTION : Demain On Rase Gratis la médecine transhumanisme vous refera un corps « zéro défaut » ; pathologie caractéristique d’une civilisation qui CROIT, paradoxalement comme si elle vivait dans l’Instant, ne plus avoir d’avenir ; comme si « l’éternité n’avait pas d’avenir », puisque tout est connecté et speed.

L’épreuve ultime humaine prochaine sera :
- La Réalité invisible, insaisissable, d’une éternité sans avenir,
- Le messianisme ou mirage éclatant en eyes candy commercial d’un avenir sans éternité.
Donc on opte pour l’éternité et le Dieu qui s’est fait Homme, ou pour l’homme qui s’est fait Dieu : Prométhée, Lucifer et sa loupiote, le transhumanisme des Harari-Kurzweil et autre Google de leur Vallée siliconée.

Arriver (atteindre un but) et arriver (avoir lieu, survenir) semble illusoirement désigner la même chose, mais ils s’excluent l’un l’autre : tant qu’il arrive quelque chose, on n’est pas arrivé, cas du messianisme ; et quand on est arrivé, c’est la « fin des temps » et ”Circulez ya plus rien à voir !”.

Selon le régime républicain, surtout français, puisque depuis 1789 tout le monde est devenu le roi lui-même ou la reine, tout le monde est devenu en quelque sorte ce DIEU QUI S’EST FAIT HOMME : le Christ générique ou Réalisé vivant. Évidemment il n’en est rien puisque le roi devenu consommateur en est réduit à consommer à côté d’autres consommateurs et que ça forme « la société ». Donc pas de roi, pas de globalité, puisqu’il se définit par rapport à l’Autre, qu’il est donc limité par ce qui le différencie de cet Autre. Il en est ainsi de l’ego de chaque consommateur ou ”citoyen” qui ne peut pas être roi, le TOUT, l’In-fini, comme le laisse entendre ce régime étatique républicain, et sous forme de CONSTANTE, puisqu’il se targue d’être « universel ».

Régime républicain et constante tel le Dieu créé dans la CROYANCE.
OMNIPOTENCE Républifric Républiflic.
Depuis le 1789 français : tous des rois et reines, soit LA FAUSSE SPÉCIALISATION qui ne connaît pas de limites, puisque tous des rois et reines, certains appellent ça ”libéralisme”, donc un système par le ”isme”, et, par là même, cette fausse spécialisation ne connaît pas de limites : on peut diviser sans fin un corps anonyme, indifférencié.
Telle est la clé de cet apparent paradoxe faisant croitre simultanément atomisation et uniformité.

Toutes les grandes Vérités sont issues des Eaux Primordiales. Les villes et villages se construisent autour d’un point d’eau, ou d’un fleuve. Distinguons : le lieu commun actuelle stérilement rabâché par le tout connecté de l’informatique des industries du capitalisme, et celui puisé à la Source, telles LES ESSENCES ; soit distinguons entre ceux qui prennent l’eau au robinet ou en bouteille, et ceux qui s’abreuvent au flot vivant. C’est avec ce qu’il y a de plus SINGULARITÉ, de plus IDIOTÈS en Nous, que Nous devons absorber les Vrais Lieux communs, soit Nous abreuver aux Eaux Primordiales, aux ESSENCES (et le républicanisme n’est pas une essence….).

[En haut de page : aquarelle de Michel Roudakoff sur kraft blanc]
 
 

Dernière mise à jour : 01-04-2024 22:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >