Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’être humain et son monde ne sont que REFLET
L’être humain et son monde ne sont que REFLET Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-11-2020 20:57

Pages vues : 665    

Favoris : 32

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Image, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Mieux, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Panoptique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, Religions, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Yokaï

 
keanu_masque_covid.jpg
 
 
L’être humain et son monde ne sont que REFLET
Car la Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu
et donc utilisé.
Le présent système solaire n’est que le
reflet du Centre qui est nulle part et de
la circonférence qui est partout.
Tous les phénomènes du monde manifesté
sont le reflet du Soi, puisque
TOUT EST DANS TOUT.
 
Il y a ainsi une différence entre Cause
et Reflet (ou Re-présentation).
Ne pas prendre le Reflet pour la Cause
correspond au : « Je suis CE JE SUIS »,
qui est LA PREUVE du Soi ou de ce ZÉRO
INDIEN ou Énergie supérieure, faveur ou
encore miséricorde, cela ne vaut que pour
l’activation du Reflet dans la Création,
et il lui faut trouver UN VÉHICULE ou
VAISSEAU CONTENANT LE REFLET
comme l’Eau primordiale prend
la forme du contenant dans la Trinité
Matière-Fourneau[Vase]-Régime.
Cette Trinité sera « l’espace » du Reflet
ou l’Effet de la Cause première, la Preuve
du Soi ou Seule Réalité.
IMPORTANT : dans le mot « Vaisseau », ou
« Vase », Vallée, Cour, se rapporte donc à
des dimensions ou ESPACES qui iront d’une
densité extrême comme la nôtre (où on parle
de « formes ») à une densité des plus subtiles.

À l’échelle cosmique bien des savants confondent
Reflet et Cause comme avec le concept de « Big Bang »
ce qui ne peut que fabriquer des limites sans fin.

Limites sa fin nommée polémique, évolutionnisme :
une découverte naît, elle aura naturellement une mort,
comme en ce moment certains CROIENT avoir « touché »
la cause d’une maladie, d’un virus, ils se
réjouissent, puis ils s’aperçoivent avec le temps,
Qu’il y a encore quelque chose à trouver, car les
effets ne sont ni probants mais entraînent surtout
des phénomènes inattendus.
Ceci vient de ce que la Cause du mal était bien
la cause relative au spatio-temporel, et
SEULEMENT DANS L’EFFET par rapport au Soi.
Tout ce qui concerne l’espace-temps est du domaine
du samsara (cycles des naissances et des morts et
monde des phénomènes) et est toujours à
renouveler : tour à tour dans la chaine sans fin
des causes et effets en une sorte de stérilité
qu’on appelle ici « thermodynamique ».
Mais quand l’humain comprend son être par son
« QUI SUIS-JE ? » la dualité sujet-objet
inhérente au mental ou ego disparaît et l’Être
de s’unie au Centre qui est nulle part dans
la Circonférence qui est partout.

Le « QUI SUIS-JE ? » s’applique au moindre atome
ou à la moindre poussière en passant par la Montagne
et par l’intermédiaire qui pourrait être l’humain.
Il y a donc un « QUI SUIS-JE ? » dans les trois Règnes
Minéral, Végétal, Animal et Humain dont chaque Règne
a son Origine, et qui sera aussi le Reflet de cette
Origine, de ce « QUI SUIS-JE ? » (qu’on peut aussi
appeler « Principe des Principes ou Centrum Centri).


REFLET (ou Re-présentation) : ne fonctionne pas sans l’OMBRE. Le Reflet double, il a aussi le privilège de SE FAIRE VOIR (ce qui n’est pas le cas de l’écho).
Maintes fictions ont imaginées des corps sans reflet… Saisir un Reflet… comme le Miroir saisit : dans le sens double : capter et faire tressaillir… par l’« autre », par l’extérieur.
Re-présentation : évocation non pas du Seul Réel tel qu’il est l’Instant, mais de dévoiler : paradis ou « tirer le rideau » un « réel antérieur » (effet dominos), qui existe avec toute l’énergie de la Réalité sans avoir cependant été clairement possédé. Comme dans l’effet dominos la représentation la plus « réelle » ou la plus « vraie », ne peut que désigner un domino ou un réel « déjà ancien »… Ici on touche le Retournement de la lumière (2) : ce qui est le Sentier des plus proches est pour le mental humain du temps de l’idéation en séquence le Sentier le plus long et le plus difficile.

Le Soi n’est ni un Reflet ni un « Reflet-Aspect », ni une Manifestation par le spatio-temporel donc aucune participation ! Et dans la cause de la disparition des espèces et des races, le Soi est toujours et éternellement dans l’Instant, Ici et Maintenant, car dans le cas de disparition de la race humaine il y aura TRANSFERT D’UNE ORIGINE : TOUT EST FLUIDITÉ, AUCUNE FIXATION : nous aurons un nouveau départ d’une lignée qui se présentera sous une autre forme, non pas modifiée à la façon des Juifs-Google et transhumanistes et leur « Homme augmenté » c’est-à-dire comme s’il s’agissait de croisement et d’hybridation genre un « humain OGM » (1), mais au contraire, sous de toutes nouvelles formes, aspects, qui n’auront aucune ressemblance avec les précédentes, parce que leur Origine sera autre.

L’Origine devenue autre par le fait même du processus des mutations qui fait qu’il y a transfert de ces mêmes éléments en un autre Point qui va devenir, à son tour, comme dans l’idéation en séquence, « Point Originel », et de là partiront les nouvelles manifestations des nouveaux Noms-les-Formes devenant, à leur tour en séquence, un « Aspect-Reflet » du Soi.

RAPPEL : Actuellement les humains ont un mental qui fonctionne par IDÉATION EN SÉQUENCE, ce que d’ailleurs confirme le Mathnawi au Livre 3 à 1145 : « L’intellect discursif est tantôt dominant, tantôt abandonné [idéation en séquence de petits bouts de machins] ; l’Intelligence universelle [la Conscience infinie non locale ou Conscience « en parallèle »] échappe aux calamités du temps ».

Et à 1151-52 : « L’homme qui transcende l’espace, en qui est la Lumière de Dieu, que lui importe le passé, le futur et le présent ?
Qu’il soit passé ou présent est seulement par rapport à toi [le « temps philosophique » de l’Alchimie] : tous deux sont une seule chose, et toi tu penses qu’ils sont deux ».
L’Intelligence Originelle fonctionne en PARALLÈLE. Parce que les cinq sens sont purifiés : ni méditation ni discours par les sens se l’imagination. « Dieu, en effet, commence ici à se communiquer à l’âme [Retournement de la Lumière (2)], non plus par les moyens des sens […] mais par le moyens de l’esprit pur [non-dualité] où il n’y a pas de discours successifs [l’idéation en séquence]. Il se communique à elle par l’acte de simple contemplation, où ne peuvent arriver les sens intérieurs et extérieurs de la partie inférieure. Aussi l’imagination et la fantaisie [la fiction, l’opinion] ne peuvent-elles y trouver un point d’appui pour y faire une considération quelconque, ni s’y fixer alors ou après [la pensée retrouve son idéation sans idéation ou en parallèle », dit Jean de la Croix dans La nuit obscure.


PARALLÈLE : DANS L’INSTANT ET EN TOUT. Soit dans le Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante ; soit : MARCHER EN SÛRETÉ DANS LES TÉNÈBRES, DANS LE SAINT CHAOS.
POURQUOI ?
Parce que depuis longtemps ce qu’il y a de plus clair et de plus vrai Nous semble plus obscur et plus incertain : NOUS FUYONS ET MASQUONS CE QUI NOUS CONVIENT LE MIEUX ; et, au contraire, ce qui brille davantage et satisfait nos regards, Nous l’embrassons, Nous le poursuivons, quand c’est ce qu’il y a de pire pour Nous et un danger constant pour l’âme (pour référence à Jean de la Croix : La nuit obscure).

IMPORTANT : l’« intelligence » c’est comme la Liberté ou l’Univers : INCONCEVABLE, pour la raison que la connaissance par l’humain de sa nature humaine ne sera jamais une science ou un IA puisque toute science naît de la dualité d’un sujet étudiant un objet et que cet humain EST l’Univers Lui-même, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant ou faisant une IA d’un « Univers » qui lui serait extérieur. CROIRE le contraire c’est procéder comme le Diable qui veut ORGANISER, ADMINISTRER, donc ne pas se casser le cul en fabriquant une IA comme on fabrique un moteur qui remplace le cheval, ou une ampoule électrique qui remplace une lampe à huile  ou un domestique remplacé par un robot ou un Amazon-Internet quelconque…
Les Juifs des Google et transhumanistes sont des CROYANTS, non pas SACHANTS. Les Juifs-Google font dans la fiction….. (l’HOTC : Histoire-Opinions-Temps qui Coule), pas pour rien qu’il y en a de nombreux aux postes financiers et de conception dans l’industrie de Hollywood ! Et qu’il y en a de nombreux dans le métier de psychanalyste….
Tant que Nous ne sortirons pas de la Croyance, c’est-à-dire du mental et de cette IA dans la symbolique de HAL (la machine informatique du film de Kubrick : 2001 Odyssée de l’Espace), et dans la symbolique du transhumanisme capitaliste-matérialiste, Nous ne serons pas libre.


LE PATRIARCAT DES HARDES.

Dramatiquement l’idéation en séquence continue ses ravages, mais pas seulement : l’État français républicain devient de plus en plus la Providence-Provende, le Patriarcat et Matriarcat à lui seul : le jeune patriarche Macron cherche à Nous foutre dedans (dans sa HARDE du régime, dans son « Vivre ensemble » collant avec « distanciation ») : avec le tout connecté informatique et autres technologies, le collectivisme ou socialisme de l’Église médiévale n’a pratiquement jamais atteint un tel degré actuel de pression sur les individus (les dividus en fait).
Ajoutez au Patriarcat-Matriarcat le port du masque-muselière obligatoire, et vous avez la MATRICE exposé dans le film du même nom. Keanu Reeves muselé est robotisé par la Matrice-Providence, il est CHOSIFIÉ comme à ce hui avec le port du masque. Le port du masque sanitaire covidesque  N’EST PLUS SANITAIRE MAIS SYMBOLIQUE : RITUALISTE (contrôler par la peur intérieure, celle provoquée par le mental) ; le TRANSFERT EN MARCHE (1)….
Chosifié par le masque covid l’humain est UN CORPS SANS REFLET : alternativement vivant et mort, et à vrai dire, ni tout à fait l’un ni tout à fait l’autre ; comme dans les créatures démoniaques des films d’épouvante, ces créatures humaines masquées meurent à la fin du film mais sans qu’on soit bien certain que c’est définitivement et pour de bon !


MASQUER = CONFORT : VOUS PAYEZ (masque, bouffe) ET VOUS ÊTES ASSURÉ, CONFORTÉ… MAIS VOUS PAYEZ, PAR LE MASQUE, CE N’EST DONC PAS GRATUIT : « Ayez pitié de moi, (2 fois), vous du moins qui êtes mes amis, parce que la main du Seigneur m’a frappé » (Job 19, 21). Ici on est dans la CHUTE ! Laquelle appelle son contraire : la Rédemption, soit ACCORDER DES FAVEURS, DU CONFORT.
LE CONFORT DE DIEU : LE SEUL RÉEL EST TOUJOURS DANS L’INSTANT MAIS COMME L’INSTANT EST IMPOSSIBLE À SAISIR IL N’APPARAÎTRA JAMAIS QU’AILLEURS : IL FAUT DONC REGARDER AILLEURS SI ON VEUT LE SAISIR OU LE VOIR…
PAYEZ = vous avez chuté, vous payer par la Rédemption ; sans chute : pas de Rédemption, PAS DE COMMERCE. SANS AILLEURS, PAS DE SAISIR. Sans cause, pas d’effet ; sans péché, il n’y a pas de repentir, et sans repentir, il n’y a pas la Grâce rédemptrice ; et sans le péché originel des religions du désert la rédemption du monde occidental n’eût jamais pu se produire et N’EST D’AILLEURS TOUJOURS PAS PRODUITE…. Car les Terriens consommateurs évitent de rechercher et d’examiner si la puissance du MAL n’est pas LE moteur de leur Dieu monothéiste. Mais, ne pas confondre le MAL avec le NOIR OU LA NUIT OBSCURE ; ne pas confondre le « Gate gate… » avec « l’ombre la plus noire de l’inconscient humain » ; ne pas confondre l’infernal avec le Noir de la Nuit obscure, de la Vierge Noire et d’Isis et de Kali, et de la PUTRÉFACTION, FLÉAU, PERTE, RENONCEMENT OU SILENCE ! LE NOIR DU SAINT CHAOS, DES EAUX PRIMORDIALES DU COMMUNIANT (Télépathie), DU TOUT, DE LA VIE LATENTE (le Mal s’y trouve nécessairement inclus genre « tramer de noirs desseins », où « la noirceur de l’âme », ou d’un « roman noir » et aussi « broyer du noir »).
Le Terrien, maintenant masqué, donc en AMPLIFICATION D’ÊTRE TOURNÉ UNIQUEMENT VERS L’EXTÉRIEUR (en plus de sa « réussite » dans sa vie, son travail de salarié, ses sentiments, etc.) ce que accentue sa perturbation, NE VOIT PAS LE DANGER MONDIAL QUI LE MENACE. En temps de guerre avec une armée et un conflit avec des bombes qui explosent et qui font des morts on agit en conséquence, mais depuis 1945 les Terriens en majorité se croient « en paix » puisqu’aucune guerre mondiale n’est officialisée, et que la guerre du voisin ne touche que le voisin, et ne signale pas un état d’urgence, alors que le COVID-19, oui…
Ce monde est maintenant entré dans une GUERRE D’OPINIONS-RELIGIONS.

Mais pas d’inquiétude encore moins de peur, MA DEMEURE DU PAYS DU RIEN DU TOUT ÉTAIT DÉJÀ EN PAIX (sans péché originel), DANS LA VALLÉ-VASE-ENCLOS, LÀ OÙ SE TROUVE L’AMOUR-GRATUITÉ.

Le péché originel est LA MONSTRUOSITÉ DE L’ABRAHAMISME ET DU YAHVISME DE CES RELIGIONS DU DÉSERT ET DE SON « PEUPLE PRÊTRES » : PAYEZ, ET VOUS SEREZ CONFORTÉ, NE PAYER PAS ET VOUS SEREZ DANS LA MERDE. Vous pouvez payer et c’est tout confort, vous êtes pauvre et ne pouvez payer et vous êtes le contraire du confort : malade, affaibli, ébranlé. C’est à peu près ce qu’écris Jacques Attali page 18 de : Les Juifs, le monde et l’argent : « L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [celle du péché originel]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [l’HOTC et en conséquence l’argent et le matérialisme y afférent] », la « réinvention du paradis perdu », dixit Attali] ». Le Dieu des Juifs est un salaud qui rend Adam « migrant », un vagabond démuni le plongeant dans la violence. Un Dieu qui fout le bordel partout (notamment un déluge style GRAND RESET rêvé et en projet de l’oligarchie), comme les humains et leur chaos…. Un Dieu salaud doublé de pervers narcissisme qui se nourrit de la faiblesse des humains, faiblesse qu’il entretient afin d’avoir toujours de la bouffe : « Plus ça change et plus c’est la même chose »… FAIBLESSE QUI DEMANDE OU ENGENDRE RÉPARATION, TOUJOURS LA DUALITÉ DE CETTE CHAÎNE SI SOLIDE ET SANS FIN DE CAUSES ET EFFETS EN GÉOMÉTRIE EUCLIDIENNE DE LA LIGNE DROITE ET DU PLAT DÉSERT.

 
 
Notes.
1. « Humain OGM » = reconnaissance de l’Origine même à travers les traits mutants. « Mutation » se rapporte aux formes. « Transfert » indique qu’on se réfère à l’Origine ou au Soi, car, s’il y a mutation des formes comme dans le cas Google de « l’Homme augmenté », il ne peut pas y avoir mutation de l’Origine mais seulement « transfert » (déplacement d’une chose à une autre, donc SEULEMENT déplacement, comme une cession, un transfert d’appel, une machine à transferts, une transmission, une délocalisation, une redistribution, une transplantation, COMME UNE IDÉATION EN SÉQUENCE de petits bouts se succédants).

2. « Lorsqu’on utilise cette technique pour la première fois, on a l’impression d’un non-être dans l’être. Mais une fois le travail achevé, quand on a un corps au-delà du corps, on a l’impression d’un être dans le non-être [le « sentiment océanique » de Coulonval] ».
« Ce n’est qu’au bout de cent jours de travail concentré que la lumière est réel, qu’elle est le feu du mental. Car au bout de cent jours, la lumière jaillit spontanément : de même que le rapport entre une femme et un homme forme l’embryon, soudain, d’un point d’authentique énergie positive, surgit une perle. Il convient de l’observer, calmement, tranquillement. Le retournement de la lumière est le processus de « mise à feu ». […] La Lumière n’est ni en soi ni en dehors de soi. Les montagnes, les rivières, le soleil, la lune et toute la Terre participent aussi de cette Lumière qui ne se trouve pas seulement en soi. Toutes les opérations de l’intelligence, la connaissance et la sagesse, participent également de cette Lumière qui ne se trouve donc pas en dehors de soi. De même que la Lumière du ciel et de la terre emplit l’univers, la Lumière d’un seul Être s’étend naturellement aux cieux et embrasse la Terre. Voilà pourquoi si l’on retourne la Lumière, le monde entier se retourne également », dit si clairement le Secret de la Fleur d’Or. Centrum Centri, se concentrer là-dessus « pour passer la Porte [Stargate] », pour vivre le Point Focal…
Riplée (Ripley) définit la Putréfaction, la mort des corps et division de la Matière, comme la conduisant à la division, donc au démontage, soit LA CORRUPTION SUIVIT DE LA GÉNÉRATION : « la Putréfaction est l’effet de la chaleur des corps entretenue continuellement, et non d’une chaleur appliquée manuellement. Il faut donc se donner garde de pousser la chaleur excitante et extérieur au-delà d’un degré tempéré : la matière se réduirait en cendre sèche et rouge, au lieu du noir, et tout périrait », dit fort à propos Dom Antoine-Joseph Pernety à l’article ”Putréfaction” dans son Dictionnaire Mytho-Hermétique.
 
 

Dernière mise à jour : 25-11-2020 21:28

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >