Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Loi de fellation ou de succion
Loi de fellation ou de succion Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-02-2021 01:52

Pages vues : 398    

Favoris : 42

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
gaine_bequille_vaccin.jpg
 
 
Loi de fellation ou de succion
Fellation, succion de faire du chiffre (d’affaires)
et des liquidités, de l’eau et faire une pipe :
Le riche pipant nécessairement les dés accumule la
richesse aux dépens de tous les autres. Ainsi
commence la guerre de tous contre tous, et après ça
il y en a qui demandent un « sauveur » (chez les Juifs),
quand d’autres rêvent de coloniser [polluer] Mars !


FELLATION : SUCER LE SANG SANGLOT (étym. d’avaler, gluttire, le son eau, O Océan de Origine du O-céan : Ici et Maintenant [séant, comme une assise, une station], y est présent).(1)
 
 
 
RAPPEL : Le « vaccin » est la forme « moderne » ou incarnationelle du messianisme christique, pour « vaincre la mort », et le temps qui coule, DICTATURE SANITAIRE DE 2020-X IDENTIQUE AUX RITUELS JUIFS DE « PURETÉ » (2): au lieu de se CON-Naître soi-même, et avec difficulté, on a recourt à un CONFORT OU UNE BÉQUILLE sauveur messianique EXTÉRIEUR appelé « vaccin », étymologie de vache (vache à lait, réservoir du Tout, garde-manger, profit, etc., et aussi vaccin de « vaciller »...). Ce « vaccin » est vu par beaucoup comme le  MESSIE-CONFORT : prévenir et protéger ; ce messie dont le principe du moteur repose qu’il ne doit jamais arriver !

CE MESSIE QUI NE DOIT JAMAIS ARRIVER EST LA FELLATION OU LOI DE SUCCION : LA CAROTTE (attachée à distance de la tête de l’âne pour le faire avancer, et si l’âne arrive à bouffer la carotte, il n’avancera plus sauf si on lui apporte une nouvelle carotte, et ainsi de suite en évolutionnisme sans fin...).
Et la CAROTTE MONDIALE a prise la forme des GAFAM (États dans l’État) et de leurs fondations quincaillerie (Gates, Rockefeller-Rothschild, Soros, Carnegie, etc.), qui tous contrôlent leur puissance financière.

SUCER LE SANG comme le fait le « prêtre » juif sur le sexe du bébé nouveau mutilé circoncis. Jacques Attali écrit page 22 dans son livre Les Juifs, le monde et l’argent: « On retrouvera à mille et une reprises ce lien entre l’argent et le sang, lancinant avertissement lancé par Dieu [sic] au Hébreux et, à travers eux [sic et parce que ce sont les mécanos des humains] à tous les hommes : l’argent est d’abord un moyen d’éviter la violence ». Est-ce que Monsieur Attali est inconscient par ce qu’il écrit ici ?
Il est plutôt un excellent commerçant comme tous ses paroissiens qui savent entretenir savamment la fellation : CRÉER UN BESOIN ET PAR LÀ-MÊME UN DÉSIR : « L’argent va devenir pour lui [le Juif] un moyen de négocier au lieu de combattre [voir l’histoire du « petit coq » du Rav Ron], de faire la paix. Par l’argent, le peuple juif va dire sa haine de la violence. Jusqu’à ce que la violence de l’argent se retourne contre lui… », écrit Attali.

Leur cher commerce et fellation : « être ou devenir juif apporte le double bénéfice d’une solidarité communautaire [comme celle de Facebook et du tout connecté] et d’un réseau commercial unique en son genre », écrit Attali page 105. Pas étonnant qu’il y ait tant de Juifs chez les Judéo-francs-maçons spéculatifs !!! Facebook, Twitter et autres « réseaux sociaux » cette « synagogue informatique et  républicaine » pour non-Juifs : « … ne faire confiance qu’aux sien, transmettre aux générations futures une langue et une Loi, obéir à un prince du pays d’accueil, rester groupés, communiquer entre communautés », écrit Attali page 109.
SYNAGOGUE LES MARCHANDS DU TEMPLE ET PREMIÈRE ANPE (Pôle Emploi) et développement de l’esclavage du salariat, décrite en page 110 du livre d’Attali : « Si bien qu’un pauvre homme venait à rentrer dans la synagogue , il reconnaissait immédiatement les membres de sa profession ; ces derniers lui procuraient du travail, ainsi qu’aux autres membres de sa famille » ; toujours les réseaux utilitaires qui arriveront à maturité en Angleterre avec Cromwell et sa judéo-maçonnerie uniquement politique et utilitariste ou fellationniste : cette judéo-maçonnerie adonhiramite recrute ses paroissiens dans toutes les professions qui servent leurs intérêts lesquels construisent le principe de la démocratie, forcément limité par ces intérêts qui ne peuvent qu’engendrer des conflits par ses limites ce qui ne peut qu’engendrer LE POLITISME comme Nous le subissons à ce hui. C’est pourquoi il n’y a pas de comparaison entre les Compains ou Compagnons (Artisans, Ouvriers, Tailleurs de pierres, Charpentiers, etc.) et les « réseaux sociaux » totalement artificiels et guerre de tous contre tous par la tyrannie de l’opinion ; les Compains ou ancienne Franc-Maçonnerie était dans l’optique de la Réalisation du Soi, donc avant tout INDIVIDUELLE : la religion du BEAU ou de l’AUTHENTIQUE. Tel est l’abîme qui sépare la judéo-maçonnerie de Cromwell comprenant jusqu’à l’actuel Grand Orient de France et les Compains de la Variation du Soi. Il est essentiel de toujours le rappeler tant le mot OUVRIER veut dire OUVRIR dans le sens de l’Éveil ou du « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi), du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante ; identique à la devise alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ».


LA RAISON OU CALCUL : LA SEULE LOI : LE MARCHÉ, où l’antijudaïsme chrétien du Moyen-Âge inséparable de la dénonciation économique, cyclique, se retrouve à ce hui.

SUCER LE SANG, FELLATION ET CIRCONCISION (circon-scission) : DUALITÉ : CRÉER UN BESOIN POUR VENDRE-ACHETER : les frères Abraham et Simon Oppenheim déclaraient ceci en 1840 : « Vendre une perle que vous avez à quelqu’un qui en a envie, ce n’est pas faire des affaires ; mais vendre une perle que vous n’avez pas à quelqu’un qui n’en veut pas, voilà ce qui s’appelle faire des affaires ». (Réf. page 451 du livre de Jacques Attali).

FELLATION LA RACINE DU MAL : LA SAISIE, SUCER SUITE À LA CRÉATION D’UN BESOIN, D’UNE UTILITÉ :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou Eucharistie].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme, du Désir, du Sans-Forme].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors, lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 14)


SEUL L’ÊTRE HUMAIN EST CET UTILITARISTE QUI EST LE PRÉDATEUR SUPRÊME, ÉGALE À SON DIEU.

RÉSEAUX SOCIAUX OU SOCIAL = LIENS D’AUTRUI ET GRUMEAUX, GRÉGAIRE, LIEN IDENTIQUE À LA PEUR QUI EST UN LIEN PARFAIT : « ”S’il est impossible de défaire les liens d’autrui lorsque soi-même on est lié, il est possible de défaire les liens d’autrui lorsqu’on n’est pas lié soi-même” [enseignement du Bouddha]. C’est bien pourquoi le bodhisattva [être d’Éveil, celui ou celle qui, de vie en vie, n’a souci que d’éveiller tous les êtres, autrement dit, de Re-trouver l’Éveil des bouddhas ou Réalisés] ne doit pas se couvrir de lien lui-même [surtout de la « couverture sociale » et de sa convention-opinion]. De quels liens ? Comment s’en délivre-t-il ? L’intime attachement aux saveurs de la concentration est un lien qui entrave le bodhisattva ; de ce lien il se libère en renaissant dans le samsâra [cercle des morts et des renaissance, cercle des existences] selon des méthodes habiles. La connaissance dissociée des méthodes est un lien dont il se libère en pratiquant la connaissance associée aux méthodes ». Bref, NE RIEN SAISIR : être dans le sans-caractéristique et du sans-souhait, donc ne pas tomber dans le « besoin » artificiel maintenant (en référence au Soûtra de la Liberté inconcevable, chapitre V, 15-17).

« VACCIN » PRODUCTION INDUSTRIELLE POUR ZOMBIS = ANTI-PATIENCE DONC ANTI-NATURE :
ANTI-PATIENCE = LE TEMPS C’EST DE L’ARGENT, CONFORMÉMENT AUX JUIFS POUR QUI L’ARGENT EST LE « SAUVEUR », LE FÉTICHE, LE RACHAT DES PÉCHÉS, COMME ON SE RACHÈTE UNE SANTÉ, COMME ON RACHÈTE UN PRODUIT DONT LA DATE D’OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE EST PÉRIMÉE.

PERDRE PATIENCE = CROIRE : à un individu ou ego, soit croire à l’opinion d’un être « réel », à l’opinion d’un être animé, croire à une vie. C’est-à-dire CROIRE À UN CONCEPT, DU CHIFFRE, CROIRE AUX NOMS-LES-FORMES, CROIRE AUX SONS, AUX ODEURS ET AUX SAVEURS ET AUX LUMIÈRES. En perdant PATIENCE on se fixe sur les phénomènes mentaux.
En conséquence l’Éveillé authentique et parfait ne se fixera sur quoi que ce soit, d’où la « Fixation Cavalante ». Pourquoi ? Parce que tout ce qui est un Point de fixation n’est pas un Point de fixation, ce qui est la définition même de la GRATUITÉ : l’Éveillé pratiquera la Gratuité, Générosité, sans se fixer sur quoi que ce soit. CE SERA DONC L’INVERSE DU RACHAT JUIF DU PARADIS.


À quoi ça SERT de vivre ? Pour beaucoup d’humains, dont les commerçants Juifs (euphémisme par rapport au Rothschild…), ça sert à CONSOMMER-CONSUMER (richesse), CONFORMÉMENT AU PRINCIPE DE PREMIER PRÉDATEUR QU’EST DEVENU L’ÊTRE HUMAIN QUE BEAUCOUP D’ANIMAUX FUIENT. Premier Prédateur qui cherche à coloniser et à exercer sa prédation sur d’autres planètes, dont Mars…
Non, non Monsieur Attali, l’argent n’est pas vivant et ne doit pas travailler, il est, comme le FEU VULGAIRE, UNE ERREUR, UN FAUX ET USAGE DE FAUX ; comme le feu vulgaire de sa thermodynamique a conduit aux : épées, flèches, casques et boucliers, canons, bombes et obus, avions et tanks et industrie du nucléaire. Feu vulgaire et argent faisaient bon ménage !

CONSOMMER-CONSUMER = CADAVRE (sens de chuter, être attiré par la gravitation ou par des désirs et des besoins) : le corps ou ego, le ‘je’, est ce cadavre qui, un comble, réclame une béquille, une gaine, pour le protéger ! POURQUOI ? Parce qu’il émane dans le Cœur du cadavre un certain ‘Je-je’ silencieux [sphurana (3)]. C’est une présence ou conscience, unique et non divisée, car les nombreuses pensées divisées ont disparu. Si l’on demeure ainsi sans la quitter, même le ‘Je-je’ [sphurana] - qui a entièrement annihilé le sens de l’individualité, la forme de l’ego, ”Je suis le corps” - finira par se résorber de lui-même, à la façon de la flamme qui allume le camphre. Cela seul, les grandes âmes et les Écritures l’appellent LIBÉRATION. (En référence à Ramana Maharshi cité dans Padamalai, par Muruganar (1890-1973) un des proches disciples éveillés de Ramana Maharshi, au même regard « du TOUT » que celui du Maharshi). Page du site de David Godman, le spécialiste de Ramana Maharshi.


Hélas le « peuple juif » est la DIVISION MÊME : LA CHUTE D’UN CÔTÉ ET LA RÉPARATION DE L’AUTRE, réparation qui, comme le messie, ne finira jamais… Parce que en libérant la cause l’effet ne pouvait qu’être engendré, comme la valeur engendre le voleur et le policier pour l’attraper ; comme la méditation sur un objet pour contrôler son mental engendre la dualité artificielle entre la personne qui médite et l’objet de sa méditation.
« Vous devez apprendre à réaliser le sujet et l’objet comme unité [puis TOUT est dans Tout, l’Univers est DANS le mental] », dit le Maharshi.
« Tenter de détruire l’ego ou le mental à l’aide de pratique autres que l’investigation du Soi [Atma vichara], est analogue au voleur se déguisant en policier pour attraper le voleur qui n’est autre que lui-même [comme de vouloir éteindre un feu de forêt par un contre feu]. Seule l’investigation du Soi [Atma vichara] peut révéler la vérité selon laquelle ni l’ego ni le mental n’existent réellement, et elle seule permet de réaliser l’Être du Soi pur et indifférencié ou Absolu » (le Maharshi ou Bhagavan cité par Muruganar).



Notes.
1. Remontons donc jusqu’à la cause fondamentale du ‘je’, ou personnalité. L’idée de ‘je’ se manifeste dans un ego incarné et doit donc être en rapport avec un corps ou organisme. Cette idée du ‘je’ est-elle située dans un endroit spécial du corps avec lequel elle entretiendrait des rapports particuliers, comme la parole et l’émotivité qui ont leur centre dans le cerveau ? Pareillement, le ‘je’ a-t-il son centre dans le cerveau, le sang ou les viscères ? On considère que la vie de la pensée se déroule dans le cerveau et la moelle épinière, lesquels sont à leur tour alimentés par le sang qui leur apporte nourriture et oxygène sous forme d’un savant mélange se transformant en tissus nerveux. C’est pourquoi l’on dit que la vie végétative – comprenant la circulation, la respiration, l’alimentation, etc. –, appelée aussi force vitale, est la partie centrale ou l’essence de l’organisme. Ainsi, le mental peut être considéré comme la manifestation de la force vitale et celle-ci comme étant située dans le Coeur. (Ramana Maharshi, entretien 26 du 4-2-1935).

2. La rabbi Yehouda en 188 compile soixante traités subdivisés en 6 ordres ; l’agriculture, le cycle annuel des cérémonies, le mariage, le code commercial civil et pénal, le service du Temple, les Rituels de pureté… Jusqu’aux 3 traités : Baba Qamma, Baba Metsia, Baba Batra, soit la « première porte » [Gate…..], la « porte du milieu » et la « dernière porte », où sont regroupées les lois sur la propriété…. (Réf. page 117 du livre d’Attali). Bref, c’est une partie d’un ensemble qu’on appelle de nos jours « Le Talmud de Jérusalem », avec sa fameuse antienne : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entoure », déjà le réseau, le social et son vivre ensemble, la république et sa démocratie (cité dans le livre d’Attali pages : 340, 359 et 365). Les Juifs se veulent donc les « réparateurs du monde » (comme l’écrit Attali page 165), « car le monde est, dit la Mishna [Talmud], le résultat d’une ”brisure de vases”. Le rôle du peuple juif [sic] est d’aider à le réparer, en étant solidaire [république, réseaux ou social et politisme] de tous les autres hommes », écrit Attali. MAIS, DE QUOI CES GENS SE MÊLENT-ILS !???

3. « Le sphurana est ressenti en diverses circonstances, lors d’une grande peur, d’une excitation, etc. Bien qu’il existe de tout temps et en tout lieu, il est ressenti en un certain endroit et dans certaines conditions. On l’associe aussi à des causes antécédentes et le confond avec le corps.
Alors qu’il est seul et pur ; c’est le Soi. Si l’attention se fixe sur le sphurana et si on le ressent de façon continue et automatique, c’est la Réalisation.
Aussi le sphurana est-il un avant-goût de la Réalisation. Il est pur. Le sujet et l’objet procèdent de lui. Si l’homme se prend par erreur pour le sujet, les objets doivent nécessairement apparaître différents de lui. Ils sont alternativement retirés et projetés, créant le monde et la jouissance qu’en a le sujet. Mais si l’homme parvient à se sentir lui-même comme l’écran sur lequel sont projetés le sujet et l’objet, il ne peut y avoir confusion. Il peut observer tranquillement leur apparition et leur disparition, sans que le Soi en soit troublé [l’état de COUR, dans le sens d’absence de distance ou de division entre le sujet et l’objet, le mental et ses calculs et ses distances du spatio-temporel est la seule usine à illusions] ». (Entretien 62 du 6-7-1935).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 22-02-2021 02:46

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >