Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LA CRÉATION D’UN BESOIN
LA CRÉATION D’UN BESOIN Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-03-2021 23:31

Pages vues : 824    

Favoris : 89

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Ampoule, Anarchie, Araignée, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occident, Oligarchie, Opinion, Ouvrier, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Pieuvre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Rire, Royauté, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Washingtonisme, Yokaï

 
john_martin_macbeth_gp.jpg
 
 
LA CRÉATION D’UN BESOIN
CELUI DE SE FAIRE VACCINER
SOIT UN ARTIFICE MATÉRIALISTE DE PLUS DU
SÉCURITAIRE TOUCHANT AU CORPS DONC À L’EGO.

Création d’un besoin corporel ÉGOÏSTE en 5 étapes.
Mon « bonheur » de consommer avant tout y compris
consommer les autres (le social, mais à distance…)

 
 
1 - Aucun vaccin contre les virus à couronne (corona) n’ont jamais été un succès vu qu’il faut recommencer tous les ans, ce qui est tout bénéfice pour l’industrie de Big Pharma. De plus les vaccinés risquent de tomber malades bien plus lourdement que les non-vaccinés. Les quelques « vaccins » contre le SRAS ont provoqué une hypersensibilité au virus du SRAS.

2 - L’élaboration d’un vaccin demande un développement de recherche pendant au minimum 10 ans. Or les différents « vaccins » contre le Covid-19 ont été développés, et approuvés, en moins d’un an ! Évidemment à n’en pas douter par nostalgie du paradis perdu en forme du « Jour d’avant » (quand les affaires marchaient bien pour le capital…..).

3 - Les Pfizer-Moderna dit « vaccins covid ARN messager » sont des thérapies géniques jamais expérimentées à grande échelle sur l’humain et donc encore jamais mis « sur le marché ».
AUCUN RECUL SUR LA TOLÉRANCE À CET ARN MESSAGER. Que va-t-il se passer chez les vaccinés dans une année quand leur corps « augmenté » sera confronté au énième « variant » de corona ? Devront-ils se faire piquer sans arrêt ?

4 - L’industrie de Big Pharma qui produit ces ARN messager ne peut pas être attaquée en justice en cas de mort ou d’effets secondaires graves. Ils sont donc au-dessus des « lois ». Ce qui est une bonne preuve qu’il y a de sérieux doutes à avoir !
La Grande-Bretagne a même été plus loin, accordant l’immunité légale permanente au gouvernement et à tout fonctionnaire intervenant dans cette fiction sanitaire, pour tout dommage causé à un patient traité pour le COVID-19-X ou “suspecté de l’avoir”.

5 - Enfin, comme pour toutes grippes, beaucoup de gens survivent.
Alors : pourquoi cette création d’un besoin ? BESOIN CRÉÉ POUR (sur)VIVRE DANS CE « MONDE INCLUSIF » (SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE et PARADOXALEMENT EN CONTRAIRE DE TOUT CONNECTÉ [distanciation sociale ou physique] DANS SON MONDE INCLUSIF EN GÉLATINE OU GRÉGARISME DE CRAPAUDS.

L’INCLUSIF qui fait croire que le « prix est inclus » !
INCLUSIF = QUI ENFERME, COMME LE POUVOIR ENFERME OU CONFINE, VACCINE, EMPÊCHE DE VIVRE : TOUT POUVOIR EST L’ÉTEIGNOIR DE LA CHANDELLE.
INCLUSIF = JUDÉO-MAÇONNERIE DE SES MENSONGES « LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ » MODÈLE « EXCLUSIF » DE SA RÉPUBLIQUE.

MONDE INCLUSIF = La sécurité est la plus grande ennemie des mortels, disait Hécate dans Macbeth : l’illusion constitue la sécurité en personne, elle en est la substance (avec son corollaire le contrôle, afin de sécuriser). Et ce monde recherche avant tout sa sécurité (surtout de façon grégaire depuis la fiction étatico-politique du 11 septembre 2001…).

En fuyant le risque, la créature devient d’une gravité ou pesanteur sans retour (vers le Soi).

La Stargate ou PORTE de l’Éveil défini par le « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi), du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante, ne S’OUVRE que par la PERTE, LE GRATUIT OU AMOUR : pour beaucoup, la Révélation ou Éveil surgit à l’INSTANT…. de quitter cette dimension : « La mort est un rendez-vous avec Soi : il faut être exact au moins une fois », écrit André Ruellan dans son ”Manuel du savoir-mourir”.
PORTE OU AUBE, OR ROSE OU « Jeunesse du Jour ». L’Aurore Boréale est cette « Gate gate… » entraînant vers l’Après-Vie. Rose, Rosée, élévation (sans pesanteur (1)) : tel le Scarabée qui tôt le matin d’été roule sur l’herbe sa perle de Rosée d’un diamètre de 3 à 5mm. (Fait réel observé).
Aube puis AURORE : OR = OR ROSE DU POMMIER.

SANS AURORE C’EST L’EGO, LA CROYANCE LIÉE À L’EGO. Surtout depuis l’illusion « démocratie », Nous sommes enclins à croire que nos actions (de consommateurs ou d’usagers) sont libres, autant que Nous inclinons à croire que nos réactions sont déterminées puisque Nous nous sentons dans l’impossibilité de les contrôler. Au mieux, Nous reconnaissons une volonté de suppression, mais ce n’est pas du contrôle. L’ego est le sujet de ce processus rendant l’ego INCLUSIF, PRISONNIER, ENFERMÉ. Alors aussi longtemps que Nous demeurerons identifiés à l’ego, au ‘je’, Nous demeurerons PRISONNIER, INCLUS-if, tels des ROBOTS OU ZOMBIS : des entités réagissant à des stimuli tels des êtres digitalisés, numérisés, conditionnés. Il s’en suit, CLAIREMENT MAINTENANT, que plus Nous devenons détachés de l’ego illusoire et sécuritaire, et plus Nous atteignons la Liberté d’agir comme Nous l’entendons. Cependant ce n’est pas l’après 1789 français judéo-maçonnisé dans le « libre arbitre » ou la « liberté d’expression » si illusoire actuelle de ce culte du narcissisme et du pouvoir d’achat.
Le Libéré vivant ou Réalisé, le Bienheureux, est celui qui a transcendé son ego en s’en libérant, ainsi il n’agit plus en fonction d’un choix-opinion, il agit comme il se doit : MAÂT, DIRECTEMENT, SPONTANÉMENT, sans l’espace-temps de la raison.

À l’état de zombis de ce monde fourmilière ou inclusif, Nous ne sommes pas Nous-mêmes une partie illusoire de la Réalité (oublié surtout depuis la Renaissance en Occident), Nous sommes plutôt la Réalité elle-même CONÇUE ILLUSOIREMENT EN MONDE INCLUSIF DE L’ÉVOLUTIONNISME UTILISATEUR MARCHANDISE DU « TOUJOURS NOUVEAU ».



Si depuis la fin du 19è début du 20è siècle certains vaccins tel celui contre la tuberculose ont été utile, il n’en est nullement de même des « vaccins modernes » de ces dernières décennies, de ces décennies DE MODE DU SÉCURITAIRE SUITE À L’APRÈS 1939-1945 ET L’INSTITUTION DE L’IMPÉRIALISME DU WASHINGTONISME WINNERISTE.
La f(r)iction du Covid-19-X est maintenant comparable à une prophétie de têtes d’œufs capitalistes qui enferme leurs victimes dans une sécurité en forme de messianisme : le messie c’est le vaccin, soit la prophétie ou le messie sur lequel la personne qui cherche sa sécurité dans l’autre comme de rechercher un vaccin ou une protection dans UN PERSONNAGE DE RECHANGE, UN AVATAR, UN EXTÉRIEUR, L’ÉTAT, soit un échappatoire à son propre sort, à son propre Soi.
La sécurité est un PIÈGE qui achève de lier l’être à son destin en l’enfermant (monde inclusif) en lui-même : par son corps AMPLIFIÉ OU STIMULÉ PAR UN « VACCIN ».
VACCIN COVID = LUTTE CONTRE LE TERRORISME DANS LA LOGIQUE DU 11 SEPTEMBRE 2001.
La mise à l’abri, par le « vaccin », l’esquive s’expriment par un geste qui constitue précisément, et de toutes pièces, le dommage dont on voulait se protéger.
C’est en voulant éviter de tuer son père qu’Œdipe se précipite sur la voie du meurtre ; c’est en voulant à tout prix être autre chose que lui-même que l’être humain se confirme habituellement dans son « Plus ça change et plus c’est la même chose » : un jour sans fin qui se répète sans fin, une répétition POUR ÉCHAPPER SANS FIN À L’ÉTERNEL INSTANT. Qui répète ne dit rien, c’est l’état de ne JAMAIS être en état de répéter, puisque JAMAIS dans l’Instant (et Paradoxe).  

De sorte que la sécurité dont se croit protégé celui qui a entrepris d’esquiver son destin constitue le moteur même de sa perdition.
Le messianisme ou l’ailleurs apparent n’est autre que l’Ici et Maintenant ou Instant dont se CROYAIT éloigné, et la protection ou le vaccin sur lequel on comptait se révèle comme ce qui a justement causé la perte ; voir la montre du pêcheur, dans la Descente dans le Maelström d’Edgar Poe, montre qui doit signaler l’heure dangereuse de la marrée et dont on s’aperçoit trop tard qu’elle s’est arrêtée à sept heures. Ainsi la fausse sécurité est la totale alliée de l’illusion et en constitue la substance même et est l’illusion en personne COMME TOUS VACCINS (lesquels illusionnent aussi les virus).

L’écran de cinéma qui bouffe les images, doit se limiter à ne rien bouffer comme image, pour rester l’écran ou le Soi, comme l’indique le Maharshi dans nombre de ses entretiens (13, 65, 177, 199, etc.) : donc UN CHOIX UNIQUE, RESTER SANS DOUBLE, SANS IMAGES. (Voir l’expression populaire : « On ne se refait pas »). D’ailleurs le curé d’Ars disait : « Si on se voyait sans masque, on mourrait ». Pourquoi ? Parce qu’on se trouverait hideux ? Mais plus surement parce qu’on ne trouverait que du RIEN, du VIDE : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés » (Ramana Maharshi, entretien 264, du 20 octobre 1936).
L’écran de cinéma sans images est intemporel, comme le Soi, comme Dieu : ils ne changent jamais : LA LIBERTÉ D’AUCUNE COMPARAISON, SOIT LA LIBERTÉ DANS LA NON-DUALITÉ : TOUT SE COMPARE À RIEN, AINSI NOUS SOMMES LIBÉRÉS DE LA TYRANNIE DE L’OPINION. D’ailleurs l’expression « Il [ou elle] est incomparable ! ». Ne plus com-parer, ne plus « parer », ne plus masquer ou habiller, c’est être NU, comme l’écran de cinéma neutre.
Le Pour-Voir et ses masques et sécurité mortifère Nous refuse cette NUDITÉ, Nous refuse cet état originel. Ce monde épouvantable du sécuritaire absolue fausse liberté qui veut PARER (arranger, ordonner ou orner et or-nement, masquer) à toute éventualité. PARER = MESSIANISME, CAROTTE…

Être Rien, ce serait terrible pour l’ego utilisateur et son capitalisme….



Note.
1. « Je m’estois attaché tout autour de moy quantité de fioles pleines de Rosée, et la chaleur du Soleil qui les attiroit m’esleva si hault qu’a la fin je me trouvé au dessus des plus haultes nuées ». (Savinien de Cyrano de Bergerac, L’autre monde, le Soleil). Savinien qui écrit dans Fragment de Physique : « Le Mouvement est le passage d’un corps du voisinage de certains estres dans le voisinage d’autres estres ». (Ce n’est pas le déplacement d’un corps d’un lieu en un autre lieu). Lieu et corps sont la même Matière, SANS ESPACE-TEMPS !
Le monde manifesté provient de Nous et Nous provenons de lui. Les mots étant par essence du spatio-temporel, ils ne peuvent jamais exprimer ce que la Conscience EST, ils ne peuvent que suggérer, donc TROMPER, AMBIGUÏTÉ: Nous savons trop et ne comprenons RIEN.
Alors, comment une chose ou un monde, un extérieur, peut-il exister en dehors du mental ? Car tout acte consiste à engendrer un concept lequel engendre un ego. C’est pourquoi la Conscience n’est en aucune manière un concept ou opinion, mais seulement un état abstrait et inexprimable de Connaissance pure.
 
 

Dernière mise à jour : 06-03-2021 00:12

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >