Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Télé-pathie-portation
Télé-pathie-portation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-06-2021 22:12

Pages vues : 398    

Favoris : 54

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Bouche, Bouteille, Brique, Capitalisme, Catastrophe, Caverne, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Foi, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Transhumanisme, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
anu22tore_f.jpg
 
 
Télé-pathie-portation
dont l’Homéopathie est une rejeton
très rachitique.

Comment une molécule d’ADN a-telle été
reconstruite SANS AUCUN MODÈLE, ou sans
extérieur ?
 
Une eau pure imprégnée par la mémoire globale
d’un nom-la-forme ne peut qu’émettre une
vibration, une émission susceptible d’être
enregistré par un récepteur : disque dur ou
ordinateur à distance : c’est la téléportation.
À des centaines ou millards de kilomètres, voir
à des centaines « d’années lumières » un
récepteur reçoit cette émission et reconstitue
complètement l’émission originelle du nom-la-forme.
Bref, il s’agit d’une « duplication à distance »
de l’ADN, et pour terminer : de la forme.

Nous sommes l’Eau Primordiale avant l’apparition,
donc une naissance (puis une mort) de l’apparition
de l’oxygène. La vie ne peut que débuter dans
l’Eau, autre « forme » de la Conscience infinie,
celle qui est nulle part (1) et dont la
Circonférence est partout : Nous.
Seule l’apparition de l’oxygène et de la
PHOTOSYNTHÈSE par cyanobactéries pouvait
commencer à engendrer ce déchet appelé
oxygène : CE QUI OXYDE : ce qui attaque.
Et « Dieu sait » que l’Occident est
l’Attaquant (sa langue anglaise commerciale),
bien plus que les Asiatiques sous la forme
des Huns et autres Attila contre cet Occident !
Ce fut Nomades contre Sédentaires.


L’eau : molécule ou SUCRE de l’effet domino basculant ou « émettant » les uns sur les autres. Mais, une ligne droite ou une ligne de sucres ou molécules d’eau basculant les uns sur les autres et formant un cercle, perdent leur réalité sa réalité de quantité finie (Pi est un nombre incommensurable). De même que le cercle, en se développant en sphère, perd sa propriété de surface définie par un périmètre. L’Univers doit-il être conçu selon une géométrie ou la sphère perd ses propriété ? Est-t-il fini ? Ou infini ? Infini en le considérant comme DANS LE MENTAL… Bref, seul le MARIAGE des contraires peut retrouver l’Eau primordiale.

L’ADN de l’individu est donc enregistré dans un SUCRE ayant « forme » du MARIAGE DES CONTRAIRES (mariage que certains « scientifiques » appellent « cohérence », ce qui revient au même mais fait plus laïque et plus vendeur….).
L’Eau primordiale, c’est NOUS ; alors pourquoi ne pourrait-elle pas avoir de « mémoire » ? ou une conscience ? TOUT EST DANS TOUT. Voir la page Rien ne se passe s’il n’est réduit en Eau.

L’Eau est la composante première du corps humain : 70% de volume de nostre corps. Dans une cellule : 99% d’eau. Tout n’est qu’ondes (oscillations haut-bas) dans le spatio-temporel. Bien-sûr et en toute logique la médecine prochaine sera celle du traitement par les ondes : mort de Big Pharma, de ses gélules et de ses piqures à ARN messagers…

La médecine chimique actuelle et si matérialiste fonctionne en un effet des molécules par « contact entre elles » (loi de succion) ; pour les matérialistes, s’ils ne voient pas de molécules, c’est qu’il n’y a rien et que ça ne peut pas fonctionner. CELA NE VOUS RAPPEL PAS LE SOCIAL ACTUEL ? qui devient d’ailleurs de plus en plus « quantique » ou non localisable par « contact à distance » (carte bancaire sans contact et réseaux sociaux et tout connecté informatique, puis distanciation sociale ou physique sous fiction covidesque-19 proche de l’opinion transhumaniste de tout supprimer de ce qui est Nature et donc malade, selon eux).
SOCIA-SOCIALISME : TOUJOURS VERS L’EXTÉRIEUR, TOUJOURS LA QUANTITÉ-OBÉSITÉ, TOUJOURS LE MESSIANISME, LA CAROTTE….

La « médecine numérique » est déjà l’œuvre dans l’Homéopathie et dans l’orfèvrerie de l’antiquité (coupe de Lycurgue).
« Ce que vous trouvez, personne ne vous croit » (Professeur Luc Montagnier).
Pourquoi y aurait-il des scientifiques et des « pseudo-scientifiques » comme il y aurait une médecine traditionnelle et une médecine commerciale et chimique ? Où les uns seraient « compétents » et les autres « non-compétents ». Ces divisions doivent cesser car elles sont la ruine du monde.

- Question : Nous pouvons voir Abraham Lincoln qui est mort il y a longtemps.
- Maharshi : Un objet peut-il exister sans quelqu’un qui le voit ? Les expériences peuvent être réelles, mais les objets dépendent de celui qui les voit.
- Question : Un de mes assistants a été tué durant la guerre. Neuf ans plus tard, une photographie fut prise d’un groupe de ses amis. Sa forme apparaît sur la photo. Comment est-ce possible ?
- Maharshi : Il est possible que des pensées se soient matérialisées… Allez à la racine de cela.
- Question : Comment ?
- Maharshi : Si le chemin était extérieur, des indications seraient possibles, mais il est à l’intérieur de vous-même. Cherchez en vous-même. Le Soi est toujours réalisé. Seul quelque chose qui n’a pas encore été réalisé peut être recherché. Mais le Soi est à la portée de votre expérience.
(Entretien 163 du 24-2-1936).

MÉMOIRE DE L’EAU = PSYCHO-IMAGE.
Tout événement qui se déroule en un lieu localisé, et dans le temps et dans l’espace déposent sur un support quelconque, air, eau, pierre, etc., comme une sorte de film invisible. Au contact de ces éléments, le récepteur psycho-image, tel l’effet Larsen dans le TCI par méthode vidéo schreiber, éprouve une portion des éléments qui se sont déroulés en présence de cet objet-support (comme dans l’effet Larsen en vidéo), mais dans l’espace-temps l’objet-récepteur continu d’émettre : sons, images avec ou sans mouvement, odeur, température, etc.

L’Atome ultime (Anu, en haut de page) comporte des jeux de spirilles imbriquées les unes dans les autres comme des poupées russes. Il y en a 7 niveaux, parce que TOUT DOIT CIRCULER (principe du « Gate gate pâragate… »). Pour ce faire, les Anciens inventèrent l’ÉTHER, dépourvu de masse, qui imprègne Tout, qui est infiniment élastique, comme l’Eau. Cet Éther (Akasha)(2) a été foutu aux ordures par Einstein ! Bref, TOUT ESPACE CONTIENT UN CHAMP.
Qu’est-ce que c’est la masse ? C’est un propriété acquise par l’interaction des particules avec leur environnement : les particules sont aussi soumises à la LOI DE SUCCION.

« PARTICULE FONDAMENTALE » : le « sucre » ou domino de l’effet domino comme une VIBRATION SE PRODUISANT LE LONG DE COURBES FERMÉES EN TORE OU EN SPIRILLES FERMÉES (bouclées, en tore) : TOUT TOURNE.


LOI DE SUCCION ET ROBOTISATION DE L’HUMAIN : LE QUANTITATIF PRODUCTIVISTE ET SOCIALISTE COMMANDE (le Moi-Collectif ou la démocratie commande).

Au 4 avril 2016, Le Figaro titrait en gros caractères : « La magnétogénétique permet de manipuler le cerveau à distance » :


« Le comportement de souris génétiquement modifiées a été changé par un champ magnétique. Une révolution à venir dans les neurosciences.

Stimuler à distance un comportement est devenu réalité grâce à une nouvelle technique, développée par des scientifiques américains de l'université de Virginie et détaillée dans la revue Nature Neuroscience. Les chercheurs ont mis au point une protéine, baptisée Magneto et capable d'activer les cellules nerveuses en présence d'un champ magnétique, puis l'ont introduite dans des neurones précis du circuit de la récompense chez des souris. Celles-ci ont alors montré une préférence marquée pour l'endroit où régnait un champ magnétique élevé. Les chercheurs ont ainsi fait la double démonstration du rôle joué par ces neurones et de la possibilité de les activer directement, instantanément et à distance par l'application d'un champ magnétique continu ».


L’ANTI-RÉALISATION DU SOI CONSCIENCE INFINIE OU LE SOCIALISME EN SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE où n’est tolérée aucune liberté individuelle.

« Nous avons besoin d’un programme de psychochirurgie et de contrôle politique de notre société. Notre objectif, c’est le contrôle physique de l’esprit. Quiconque se détourne de la règle établie [le régime républicain] peut être mutilé. L’individu peut bien penser que la chose la plus importante, c’est sa propre existence, ce n’est que son point de vue personnel, dépourvu de perspective historique. L’homme n’a pas le droit de développer son esprit. Ce genre d’orientation libérale est très attractif. Nous devons contrôler le cerveau électrique. Un jour, soldats et généraux seront contrôlés par l’électronisation du cerveau », écrit le docteur José Delgado, un adepte du projet MK Ultra, lequel fit une démonstration de radio-contrôle d’un taureau, transmise sur la CNN en 1985. José Delgado entre dans le Thème de la guerre multi-millénaires de Yahvé contre Baal et dans la judéo-maçonnerie spéculum de 1717.
Avec la voie du Néolithique nous sommes entrés dans l’ère où L’UNIVERS SE TROUVE À L’EXTÉRIEUR DE NOUS, NOUS NE SOMMES PAS DEDANS puisqu’il y a déformation de l’humain « formé à l’image de Dieu » donc il règne sur la Nature, encore une fois comme si l’Univers lui était extérieur, ce qui ne pouvait que donner le communisme ou socialisme : règne de l’opinion arrivée à maturation où ce sont les accidents, la matière, qui engendre les essences ; ON SE PLACE EN DEHORS DE L’UNIVERS alors que nous sommes dedans, Il est nous. De plus le « formé à l’image de Dieu » ne veut rien dire, le mot « Dieu » n’est qu’une conception du mental comme dit parfois Ramana Maharshi, il faut une personne, un ‘je’ pour concevoir Dieu….


Avec le concept-opinion de José Delgado, en jouant avec un rayonnement magnétique et un récepteur préalablement implanté dans le cerveau d’un être vivant, on peut ensuite agir à distance et quasi instantanément sur les neurones de cet être et donc modifier son comportement.
Le cauchemar de José Delgado a commencé : une fois les trois quarts de la population mondiale piqués aux ARN messagers, il suffira d’agir électromagnétiquement sur les individus (par la 5G, nanomachine et autres…) pour affecter possiblement plus ou moins leur conscience conceptualisante ou raison. Le monde devient de plus en plus ZOMBIS.
Il n’existe pas de démocratie puisqu’en triomphant la libre pensée en Occident à la Renaissance signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour un État et son gouvernement de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. Ainsi, le pouvoir doit MANIPULER LES MASSES POUR OBTENIR LEUR CONSENTEMENT ; IL NE PEUT LE FAIRE QUE DE PLUS EN PLUS SOURNOISEMENT, SINON ON L’ACCUSERA DE DICTATURE.



Notes.
1. Thème de la bande haut du site de ce mois-ci :
L’habitude qu’il n’y ait rien
Finit aussi par disparaître.
Comment une irréalité
Dépourvue de support
Peut-elle se trouver
Face à quelque chose ?

Ce quelque chose est la Centre qui est nulle part.


2. Akasha, espace : « Tant que le mental sera considéré comme une entité de ce genre [Le mental est localisé dans le cerveau. Le cerveau est à l’intérieur du crāne qui n’est qu’une partie infinitésimale de l’Univers….], les doutes persisteront. Mais, qu’est-ce que le mental ? Réfléchissons-y. Quand l’homme sort de son sommeil, il perçoit le monde. Cette perception vient après la pensée ‘je’. Puis, la tête se soulève et le mental devient actif. Qu’est-ce que le monde ? C’est l’ensemble des objets répandus dans l’espace.
Qui contient cet ensemble ? Le mental. Mais le mental qui contient l’espace (akasha) ne serait-il pas lui-même espace ? L’espace est l’éther physique (bhûtakasha). Le mental est l’éther subtil (mano’ kasha) qui est, lui, contenu dans l’éther transcendantal (chidakasha). Le mental est donc le principe éther (akasha-tattva). L’éther étant le principe de la connaissance (jnana-tattva), la métaphysique identifie le mental à l’éther. Le considérant comme tel, il ne devrait plus y avoir de difficulté à réconcilier la contradiction apparente contenue dans la question. Le mental pur (shuddha-manas) est éther. Les aspects dynamiques (rajas) et engourdis (tamas) du mental se manifestent sous forme d’objets du monde grossier. Par conséquent, l’Univers entier n’est que mental.
Prenez encore l’exemple d’une personne qui rêve. Elle s’installe dans une pièce dont les portes sont fermées de façon à ne pas être dérangée durant son sommeil. Elle ferme les yeux pour ne voir aucun objet. Et pourtant, lorsqu’elle rêve, elle voit tout un monde dans lequel des gens se meuvent et elle-même parmi eux. Tout ce monde est-il entré par la porte ? Non, il lui a simplement été présenté par son cerveau. Mais s’agit-il du cerveau du dormeur ou du cerveau du personnage du rêve ? Bien entendu, de celui du dormeur. Comment se peut-il alors qu’un monde aussi vaste puisse être contenu dans des cellules aussi minuscules ? L’explication en est que l’Univers entier n’est qu’une pensée ou une série de pensées ».
(Ramana Maharshi, entretien 451 du 4-2-1938).

Entretien 485 du 30-4-1938 : « Le mental est comparable à l’akasha (l’éther). Tout comme il y a des objets dans l’akasha, il y a des pensées dans le mental. L’akasha est l’équivalent du mental et les objets l’équivalent des pensées. On ne peut espérer mesurer l’Univers et étudier les phénomènes. C’est impossible. Car les objets sont des créations mentales. Vouloir les mesurer est comparable à la tentative de mettre le pied sur la tête de sa propre ombre pour l’immobiliser. Plus on avance, et plus l’ombre avance aussi. Il est donc impossible de poser le pied sur la tête de sa propre ombre.
Quand un enfant cherche en vain à attraper la tête de son ombre avec ses mains, sa mère prend pitié de ses efforts inutiles ; elle prend la main de son enfant, la lui pose sur la tête en lui faisant ensuite observer à terre la tête de son ombre avec la main dessus. Il en va de même pour l’ignorant qui cherche à étudier l’Univers. L’Univers n’est qu’un objet créé par le mental et qui a son existence dans le mental. Il ne peut être mesuré comme le serait une entité extérieure. Il faut atteindre le Soi, pour atteindre l’Univers.
Les gens demandent souvent comment contrôler le mental. Je leur réponds : “Montrez-moi le mental et vous saurez ce qu’il faut faire.” Le fait est que le mental n’est qu’un faisceau de pensées.
Comment voulez-vous le supprimer par la pensée ou par le désir de le faire ? Vos pensées et vos désirs ne sont-ils pas des parties intégrantes du mental ? Par de nouvelles pensées qui s’élèvent, le mental ne fait que s’accroître. Par conséquent, il est stupide de vouloir tuer le mental par le mental.
La seule manière de s’y prendre, c’est de trouver sa source et de s’y agripper. Alors, le mental s’affaiblira de lui-même ».
Shiva = dissolution-destruction ET RÔLE CENTRAL dans l’existence de Ramana Maharshi comme le mont Arunachala est Shiva Lui-même (entretien 143). SHIVA LE VRAI FEU…

Pour voir le monde, comme pour le temps,
il faut un spectateur, sinon le
monde n’existe pas (pas de monde sans
le Soi).
Les phénomènes sans un spectateur pour
les voir n’existent pas.
Shiva le Soi est le spectateur (la shakti).
Shiva est non manifesté alors que la
shakti se manifeste en raison de sa
volonté indépendante (svatantra).
La manifestation de la shakti est la projection
du cosmos sur la pure conscience, telles des
images reflétées dans un miroir (entr. 288).
Sans miroir : aucune image.
Si quelqu’un agit, il faut quelque chose.
S’il n’y a personne qui agisse,
rien n’est fait.
En vérité absolue, il n’y a rien qui
agisse ni rien qui soit fait (entretien 264)
C’EST LA VIERGE NOIRE : une identification
consiste par loi de succion à ramener un terme
inconnu à un terme connu ;
opération impossible dans le cas du Seul Réel
qui est seul à ÊTRE : « Un être unilatéral
dont le complément en miroir n’existe pas »

(selon la formule d’Ernst Mach).

LA VIERGE EST NOIRE.

Le Seul Réel n’est pas identifiable car non possession.
Il sera alors TOUJOURS INSOLITE : tonnerre, foudre…



PAS DE MONDE SANS LE SOI, L’ÊTRE PUR : « L’homme à son réveil dit qu’il ne connaissait rien durant son sommeil. Une fois réveillé, il voit des objets et sait qu’il est là ; tandis qu’en sommeil profond il n’y avait ni objets ni spectateur, etc. Le même individu qui parle maintenant était plongé en sommeil profond. Quelle est la différence entre ces deux états ? Maintenant, il y a les objets et l’activité des sens qu’il n’y avait pas dans le sommeil profond. Une nouvelle entité, l’ego, a surgi, se meut par les sens, voit les objets, se confond avec le corps et dit que le Soi est l’ego. En réalité, ce qui existait pendant le sommeil profond continue à exister maintenant. Le Soi est immuable. C’est l’ego qui s’est interposé. Ce qui apparaît et disparaît, c’est l’ego ; ce qui demeure inchangé, c’est le Soi ». (Entretien 143 du 23-1-1936).

LA RÉALISATION EST DÉJÀ LÀ. PAS DE CHUTE BIBLIQUE OU DE MESSIANISME QUI CHERCHE À « ATTEINDRE » OU À PROJETER ET PAR LÀ-MÊME QUI FABRIQUE LE TEMPS. CAR LA RÉALISATION N’EST PAS QUELQUE CHOSE DE NOUVEAU NI D’EXTÉRIEUR. ELLE EST TOUJOURS ET PARTOUT, ICI ET MAINTENANT. (En réf. de l’entretien 174 du 2-3-1936).
La Réalisation est intérieur et le chercheur ne peut pas la trouver comme un objet extérieur à lui. Le seul but utile de la naissance présente est de se tourner vers l’intérieur et de le réaliser (entretien 219).
CE QUE JUSTEMENT LE SOCIALISME MONDIALISTE VEUT EMPÊCHER PUISQUE SON OMNIPOTENCE DÉCIDE POUR LES MASSES.
 
 

Dernière mise à jour : 19-06-2021 22:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >