Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les « Lumières » = judéo-protestantisme
Les « Lumières » = judéo-protestantisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-10-2021 21:59

Pages vues : 359    

Favoris : 63

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Aiguille, Argent, Artifictiche, Banque, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Égrégore, Enfer, État, Feu, Guerre, Images, Jardin, Marchandise, Nostalgie, Paradis, Peur, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Silence, Social, Spirale, Vie, Vierge

 
smartphone_slave_horiz_lumieres.png
 
 
Les « Lumières » = judéo-protestantisme
Lumières au sens : inter-actions d’ego, réseaux,
échangisme, judéo-maçonnerie spéculative et
calculatrice de la politique de Cromwell.
Tout cela ne peut que reposer sur la disparition
progressive du féodalisme européen (pendant et
après la Guerre de Cent ans en France, à Paris,
les monnaies changent constamment, d’après le
« Journal d’un Bourgeois de Paris »).
 
Lumières : VOIR, POUR-VOIR,
SPÉCULER, INGÉNIERISER, MONTRER (monnaie)…


Page précédente : MONNAIE = SYMBOLE et TITRE

PRÉCISION : le but de la Franc-Maçonnerie au Moyen-Âge est identique à celui des COMPAGNONS DU DEVOIR, les constructeurs de bâtisses en pierres sculptées tels : châteaux, demeures et cathédrales, ouvrages d’art tels les ponts, les gisants, et pour le bois des meubles, et en orfèvrerie des vases, des coffrets etc. ; ces Francs-Maçons sont à rapprocher de l’ASHRAM-ASHRAMA : étape de la vie traditionnelle d’un hindou, retraite du monde, renoncement [samnyâsa], et lieu où vit un ermite ou un sage : l’ashram de Ramana Maharshi. La Franc-Maçonnerie du Moyen-Âge était ainsi une « religion individuelle » ou forme de RÉALISATION DU SOI à travers les œuvres d’art : former des artisans dont la divinité était l’harmonie. Et après la disparition de la féodalité européenne, va commencer à s’installer cette judéo-maçonnerie uniquement spéculative qui ne construit plus rien, sauf des opinions déluges de chaos et de réformes sans fin qui va se retrouver dans le politisme étatique gouvernemental et financier. (Judéo-maçonnerie parce que la plus grande partie de leur symbolisme possède depuis lors un aspect liturgique judaïque).
Tel est l’abîme qui sépare la judéo-maçonnerie spéculative adonhiramite, organisée par Cromwell dans un but uniquement politique et intéressé, utilitaire, de l’ancienne Franc-Maçonnerie des corps de métier, qui ne visait qu’à faire de bons artisans dans leur spécialité, et par là même naturellement de leur permettre à travers leurs ouvrages de commencer à Réaliser le Soi, en quelque sorte, comme le confirme Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux (1).
La judéo-maçonnerie à partir de Cromwell, C’EST LE SOCIALISME, LA RÉPUBLIQUE ET SON « VIVRE ENSEMBLE », LA RAISON, LE CORPS OU MENTAL, LES RÉSEAUX NOUVELLE ÉGLISE SOCIALE MONDIALISÉE ; CETTE JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE FAIT BIEN LA PARTIE DE L’ACTUEL RÉGIME CAPITALISTE ET RÉPUBLICAIN.

Alors à partir de ce temps « SPÉCULATIF-SPÉCULUM-ANAL » et MENTAL, toute la vie des êtres humain sera construite sur LA CONSTANTE ALIÉNATOIRE DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : SATURNE (ça tourne, mais dans seulement le sens de la flèche du temps évolutionniste, sens horaire), « Le roi Charles V, en 1370, ordonne que toutes les cloches se règlent sur l’horloge du Palais Royal, qui sonne les heures et les quarts d’heures ». (D’après Jacques Le Goff, dans “Pour un autre Moyen Âge”, chapitre Temps et Travail, page 76). Invention du temps de l’horloge, d’où découle l’ère productif, et l’argent des bénéfices du Travail Abstrait ou de la Main Morte.
L’être humain aliéné n’existe plus que dans l’horloge du temps : LA MISE EN VALEUR DU TEMPS SIGNIFIANT LE RÈGNE DE LA QUANTITÉ, DU TOUJOURS PLUS, LE RÈGNE DU WINNER, DE L’ORGUEIL, DU PROJET-PROJECTION EN TOUJOURS PLUS… DE RÉFORMES ; donc le RÈGNE DES « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » : LE RÈGNE DES LIEUX COMMUNS, DU TEMPS MIS EN VALEUR.
Paradoxalement le consommateur prisonnier des « projections messianiques », veut TOUT TOUT DE SUITE, il veut alors être « payé tout de suite » de tout ce qu’il fait, il court « sur-le-champs » jusqu’au bout de toutes les possibilités de plaisir…
La MONNAIE sera synonyme d’EXPLOITATION : monnaie est de famille étymologique de MONTRER, donc dans le Thème du POUR-VOIR ou POUVOIR : montrer, indiquer ; et penser, di-vertir, a-vertir ; rattaché à une racine indo-européenne men (penser), à rapprocher de MEN-tir. Montrer et MONSTRER, MONSTRE, MONTRE (bracelet), SEMONCE, etc.

MONTRER = CHOSIFIER, FABRIQUER LA DUALITÉ SUJET ET SON OBJET.
MONNAIE = UNITÉ DE COMPTE DES CALCULS DE LA CHOSIFICATION, DE L’OBJECTISME.
La monnaie est INHUMAINE, elle n’est aucunement une « libération », mais une TOTALE SOUMISSION PIRE QU’ÊTRE SOUMIS À UN DIEU OU À UN DÉMON (monde).
La monnaie ne pouvait que chosifier l’humain, devenu une patate dans un sac à code-barres, une patate pasteurisé à QR code sous forme de « pass sanitaire » ou autres « pass » informatiques dans ce monde digitalisé.
CALCULER = CHOSIFIER, OBJECTIVER, QUANTIFIER, ÉVALUER, WINNERISER, RENTABILISER.
MONNAIE = unité de chosification calculée : MONTRER… RELATIONNER (relativiser : inter-action, rapport, calcul, etc.)
MONNAIE = RELATION SOCIALE, UNITÉ DE LA CHOSIFICATION : Je suis le 1, mon voisin est le 2, etc. Dans cette civilisation et son social, la vie se limite à d’uniques besoins physiques, absolument tout invite à CROIRE que la vie se limite au sensible, au mental ou corps, entre le berceau et la tombe. C’EST LA CHOSIFICATION DE L’HUMAIN ; ET DANS CE CONCEPT, IL N’Y A PAS DE LIMITES, C’EST LE RÈGNE DE LA QUANTITÉ PUISQUE ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS CHOSIFIÉ, INDIFFÉRENCIÉ.

CORPS CHOSIFIÉ : PLACE À LA PERSONA-PERSONNE : L’INDIVIDUALITÉ, LE ‘MOI’.
Comme il n’y a plus de roi, il n’y a que des « personnes », des « individus ». Par exemple, on épouse une personne de son choix (« mariage pour tous ») ; un régime politique s’incarne dans une personne, et meurt avec elle, etc.
MARCHANDISES IDOLÂTRÉES, HUMAINS IDOLÂTRÉS. Les chosifications humaines sont devenues « le domaine privée ». Au Moyen-Âge, on pouvait mépriser un roi et un pape, et cette époque ne s’en est nullement privée ! Et sans remettre en question le moins du monde le concept de la papauté et de la monarchie…

Cette monnaie unité de compte est identique à l’OPINION : toute conception de l’Être en soi issue de l’expérience de l’existant (concept de John Locke et de David Hume). Dans ce concept, aucune doctrine n’est immuable parce qu’elle a sa source dans la « mise en valeur du temps » (le spatio-temporel, l’incertitude, le changeant). C’est pourquoi la monnaie et la doctrine du régime politique construit sur la démocratie, donc sur l’opinion, est perpétuellement fluante, souple, se pliant aux circonstances.
Régime républicain et démocratie tournent toujours autour du postulat :

« Nos sens physiques et l'expérimentation scientifique étant les seules voies par lesquelles l'homme prend conscience de tout ce qui existe, et étant donné comme vérité de sens commun qu'il ne peut y avoir contradiction dans la vérité, les schèmes abstraits par lesquels nous intellectualisons le connu ne doivent pas être contradictoires. Là où deux opinions sont contraires, une seule est bonne et l'autre doit disparaître; ou toutes deux ont tort et une troisième doit les éliminer par dépassement dialectique ». La méthode par laquelle s'accomplit cette sélection des opinions s'appelle le « matérialisme dialectique historique et scientifique ».
Pourquoi historique ? Parce que la perception de l'existant s'accomplit dans le temps, dans l'histoire. C'est le temps qui a créé l'univers.
Pourquoi scientifique ? Parce que la matière étant la source de toutes choses, l'homme est nécessairement, lui aussi, issu de la matière. La méthode scientifique qui vaut pour la matière, vaut donc également pour la connaissance de l'homme. L'homme devient donc un objet pour l'homme [c’est l’auteur de cette page qui souligne]. L'homme qui possède comme objets un ou d'autres hommes est celui qui est reconnu comme possédant le mieux la doctrine, et l'homme-objet possédé est celui qui se reconnaît ignorant de la doctrine et qui consent à se laisser former, fabriquer, par son possesseur qu'il reconnaît comme ayant pénétré plus avant dans les arcanes de la matière et du temps [ce sera le cas de partis politiques]. Ainsi, le communisme [le socialisme et sa république] ne fait que conduire à ses dernières conséquences logiques le règne de l'opinion, aboutissant à une religion et une mystique renversées, en creux, au renoncement volontaire de l'homme à sa liberté propre ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, Texte 1 écrit en 1960).

Les régimes politiques de la république sont une corruption démagogique ruinant dans l’humain le sens du social. D’une part en confiant quasiment à un paternalisme d’État-abstraction le soin de conduire et d’assister le citoyen, cette corruption tarit à la fois dans le citoyen le courant de l’initiative personnelle et le besoin du vrai prochain (1789 a aboutit à la suppression de tout le milieu immédiat et naturel de l’individu) et, par là, elle abolit la possibilité de profondes communions vitales [les actuels ”réseaux sociaux” issus de l’informatique n’ont rien de vital et sont seulement des miroirs aux alouettes] ; puis, en ouvrant aux désirs des consommateurs [les prolétaires] des mirages d’assistance (genre « chèque-énergie » et généralement au patriarcat étatique), elle développe les pires instincts parasitaires, et cultive et stabilise en routines les réactions anti-communautaires. Rien n’isole l’humain comme de dépendre uniquement de l’État, un monstre froid et mécanique. Cette monstruosité aboutit à LA GÉNÉRATION DES PRIVILÈGES : TOUS DES ROIS, TOUS DES EXPLOITEURS (par la monnaie et la consommation), EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES !

Si l’État veut vivre encore, et parce que le régime a d’autant plus besoin d’êtres inhumains, numériques, mécaniques, qu’il a sapé, pour se construire, le sens de la responsabilité personnelle et l’asphyxie par le grégarisme du social, alors que le social naturel, le sans social, est portant à la base vivante de toute communauté humaine. Aux liens intimes et spontanés qui unissaient naturellement l’humain à son semblable, et qu’on a détruits par l’augmentation du capitalisme et l’invention du régime républicain, on substitue, pour assurer l’existence d’un pays, les chaînes du social le plus grégaire, le plus asphyxiant possible, par son tout connecté informatique avec son « vivre ensemble » de consommateurs devenus des objets à mettre en boîtes, à conditionner : DES CHOSIFICATIONS CALCULÉES (la monnaie peut se valoriser comme réserve de la chosification calculée, COMME L’ÉGRÉGORE DEVENU AUTONOME, de la chosification calculée).

L’égrégore de la marchandise EST DEVENU AUTONOME, et s’incarne dans un ‘je’, une persona, qui s’empare du monde et qui fabrique le « Marché mondial », le fétiche DEVENU UN TOUT, UNE TOTALE AUTONOMIE : le fétiche est le RÉEL dont les autres sont des COPIES : non pas une image du RÉEL, ou de la CHOSE, mais BIEN LA CHOSE ELLE-MÊME, C’EST EN CELA QUE L’ÉGRÉGORE EST DEVENU AUTONOME. C’EST POURQUOI IL PEUT DEVENIR LA CAROTTE (devant l’âne pour le faire avancer), IL EST DEVENU LE MESSIANISME (dont le messie ne doit jamais arriver). Comme le Réalisé, ou par exemple le Dieu égyptien Ptah, Il tire sa réalité non d’ailleurs, du Dehors, mais de LUI-MÊME. Or ce Seul Réel ne se possède pas ni ne se laisse approcher. Comme un symbole : il se découvre un bref instant pour mieux re-voiler l’instant suivant et plus fortement que précédemment.
L’égrégore de la marchandise EST DEVENU AUTONOME à partir de 1914-1918, le PREMIER VÉRITABLE GREAT RESET (supérieur à celui de 1789, comme le signale poétiquement mais de façon pragmatique Hyacinthe Dubreuil dans : J’ai fini ma journée.

1914-18 : ÉGRÉGORE-ÉCHANGES : les calculs de la chosification, la monnaie sera « l’âme des échanges » et échangée comme « âme » de la chosification calculée. Bref, on utilise du vent pour acheter et vendre… Nous sommes bien dans le processus que je n’arrête pas de répéter en refrain sur le site, et en référence à David R. Olson (L’univers de l’écrit - Comment la culture écrite donne forme à la pensée), que nous en sommes arrivés à une pensée sur les représentations des choses, soit à une pensée sur la pensée, et avec le numérique à encore une autre « pensée » : l’ordinateur qui calcul. Alors il n’est pas étonnant que certains puissent inventer « la réalité augmentée », puisqu’elle a disparu depuis longtemps….

L’égrégore, le fétiche autonomisé produit une monnaie étalon de la dépossession, de l’aliénation, car l’humain est aliéné par l’exploitation mondialisée, le quantitatif, dans une unité de compte de calcul de la chosification, dans une réserve de valeur irréelle de calcul de la chosification, dans une SPÉCIALISATION des échanges de calcul de la chosification. Mais, jusqu’à quel point peut calculer ce calcul de la chosification ?
Chosification ou COAGULATION est extrêmement dangereux ET ABOUTIT À LA MORT DE LA CHOSE CHOSIFIÉE, FIXÉE. Coagulation, ou liquéfaction, mais se fixer UNIQUEMENT sur le « rendre solide » ou sur le « rendre liquide », et c’est la mort, parce que ces deux principes essentiels ne peuvent se concevoir À L’ARRÊT.
« Les nombreux travaux que j’ai cités montraient que des métamorphismes étaient observés en phase solide : tout au plus peut-on aller jusqu’au ramollissement mais pas à la liquéfaction qui risque parfois de donner un verre, un genre de scorie vitreuse (la prison), où nageraient des micro-cristaux et même parfois les cristaux ne se forment qu’à la suite d’un recuit. Il ne m’apparaissait donc nullement évident que la réaction cherchée puisse se faire à la fusion ; elle me paraissait même à éviter puisque, dans la Nature le métamorphisme [transmutation phénoménale des roches sédimentaires en roches cristallophyliennes] semblait bien se produire en phase solide ». (L. Kervran, Preuves en géologie et physique de transmutations à faible énergie, page 89. Je ne met pas le lien Kervran du Wikipédia parce que totalement non neutre, mais dans un seul sens : négatif, du genre « Circulez ya rien à voir » et critique non constructive. Non neutralité comme le pratique si souvent le Wikipédia lié au régime, dont un bon exemple sont ses attaques ou parties pris contre la revue Nexus édition française, qui d’ailleurs poursuivra le Wikipédia français en justice).

La monnaie ne peut qu’être L’ÉGRÉGORE DE LA RELATION SOCIALE, LA RELATION SOCIALE ELLE-MÊME, LE GRÉGARISME ASPHYXIANT. FÉTICHE = ARTIFICE, MONNAIE = ARTIFICE À LA PLACE DU NATUREL.

ÉGRÉGORE DÉFINITION : formes-pensées vibrant à un même rythme tendant à s’assembler pour constituer cet égrégore. Alors il y aura autant d’égrégore qu’il y a de familles, de classes, de communautés, de partis politiques, de philosophies, de sectes, de religions, bref d’opinions. Par exemple, les membres d’un parti ou mouvement politique liront les mêmes journaux et se nourriront mentalement de courant de pensée bien déterminé ; ils auront un langage propre et des expressions identiques dont ils useront et abuseront pour évangéliser, même s’ils en ignorent le plus souvent le sens véritable. Bref, ils se croiront « libres », alors que ce sont les premiers conditionnés par des « larves astrales » constituant leur égrégore, comme des vampires se nourrissant de leur sang, d’autant plus redoutable que nous ne pouvons pas nous en rendre compte lorsqu’ils nous ont atteint personnellement, le siège de son action de situant exclusivement dans notre inconscient. C’EST POURQUOI UN ÉGRÉGORE EST UNE FORME-PENSÉE COLLECTIVE INFINIMENT PLUS DANGEREUX QUE L’HOMME LE PLUS RICHE DE LA PLANÈTE ET DE WALL STREET RÉUNIS, CAR IL EST ENGENDRÉ PAR LE MENTAL CRÉATEUR D’UNE MULTITUDE D’ÊTRES ET S’ÉTALE SOUVENT SUR DES CENTAINES VOIR DES MILLIERS DE GÉNÉRATIONS.
L’égrégore est donc comme une PIEUVRE DONT LES TENTACULES SONT SES MEMBRES QUI SE CROIENT « LIBRES » MAIS QUI SERVENT À LEUR INSU UN MÊME MONSTRE IDENTIQUE : sous prétexte de création et d’organisation, LE POUVOIR DU DIABLE EST IDENTIQUE AU POUVOIR DU DIEU DÉMIURGE OU GRAND ARCHITECTE ORGANISATEUR DE L'UNIVERS.

ÉGRÉGORE = PRINCIPE DU DIABLE : CELUI QUI ORGANISE UN PETIT BOUT DE VÉRITÉ (de verroterie, V.I.T.R.I.O.L. Visita Interiorem Terrae Rectificando Invenies Operae Lapidem [ou Occultum Lapidem] (Descends [ou explore] dans les entrailles de la terre [donc réalise le Soi, ou le « Connaître toi-même par toi-même »], en distillant [ou en rectifiant] tu trouveras la Pierre de l’Œuvre [le ”Je suis ce JE SUIS”]).
Ainsi, la Vérité pour qui ?
L’égrégore comme le diable bouffe de l’organisation. Ramana Maharshi dit que la Libération est déjà là. Mazu Daoyi (709-788) dit la même chose parce que : « Toutes choses sont parfaites en soi, rien ne manque. Utilise-les spontanément, à quoi bon rechercher vers l’extérieur [et s’il n’y a pas de loi eu dehors, il n’y en a pas non plus au dedans de soi-même] ».

Avec le mot ÉGRÉGORE il est essentiel de distinguer :
- Le socialisme qui prétend « servir les autres », et fait ainsi dans la dualité Dedans-Dehors comme s’il se mettait en DEHORS DE L’UNIVERS, ET PIRE : QUI PRÉTEND SE « SACRIFIER » POUR UNE CAUSE. Pour un judéo-maçon du 33è degré comme C.W. Leadbeater, il écrit page 28 dans Rites Mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie, à propos du mystique : « il me semble perdre l’immense avantage de l’effort accompli par l’occultiste [au sens d’appartenance à une loge ou à un groupe], soutenu par l’aide si considérable des Êtres supérieurs [sic] dont il évoque la présence [?] ». Ici les « Êtres supérieurs » peuvent allègrement être confondu avec l’esprit de groupe ou une forme d’opinion publique : UN ÉGRÉGORE. Leadbeater précise tout de même que les deux formes de chemin de vie mènent « vers Dieu ».
- Le mystique et la contemplation, dont évidemment Ramana Maharshi fait la partie. Et ici l’égrégore n’existe pas, du moins au départ, car ce sont les autres, le dehors, qui peut en faire, ou du bien, ou du mal, ET TOMBER DANS L’ORGANISATION, DANS LA CRÉATION, LE CONCEPT.
DIABLE, DIEU, CONCEPTION = ORGANISATION, PROJET-PRÉDICTION (à des fins d’ego et calculs de confort-sécurité, et d’invention d’une « création »).

COMME LE DIABLE : AIDER À ORGANISER, qui est la définition même du mot CONCEPTION : donner naissance à : organiser le chaos, ou ARRANGEMENT INTENTIONNEL D’ÉLÉMENTS, DONC ISSU DU MENTAL QUI VEUT « ORGANISER », ARRANGER, AUGMENTER, FAIRE MIEUX QUE LA OU SA NATURE !!! DONC LE CONTRAIRE DE CE QUE DIT MAZU. Le transhumanisme veut « augmenter » l’homme et la « réalité ». D’une certaine façon cela suggère que tout est pensé ou que tout a été conçu, genre créationnisme et même genre Intelligence Design ; il y a donc le même PARADOXE que la Réalisation du Soi : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, entretien 28 du 4-2-1935).

COMMENT PEUT-ON EN TOUTE CONFIANCE RECONNAÎTRE DE FAÇON ABSOLUE UNE CONCEPTION ? En l’absence de tout « QUI SUIS-JE ? » ? Il ne s’agit pas ici de conception évidente telle celle du jardinier d’un parc communal qui a taillé les arbustes de haies pour former un labyrinthe et arrangé les parterres de fleurs en dessins géométriques.

L’égrégore comme le Diable bouffe de l’organisation, laquelle engendre cet égrégore, car le soi-disant « ordre » organisé par le mental humain est désordre et nourriture à égrégore, car toute chose s’ordonne d’elle-même dans son « Je suis ce JE SUIS », son EST, correspondant au : « Le moksha [Libération, délivrance spirituelle] consiste à savoir que vous n’êtes jamais né. « Reste tranquille et sache que je suis Dieu ».
Rester tranquille veut dire ne pas penser. Ce qu’il faut, c’est savoir et non pas penser ». (Ramana Maharshi, entretien 131 du 6-1-1936). La monnaie est typiquement comme l’essence actuelle de l’organisation de l’humanité sur la totalité de cette planète. C’est en cela qu’il faut comprendre le sens du mot FÉTICHISME (de la marchandise idolâtrée complètement religieusement) ; et les « Lumières » font nécessairement la partie de cet égrégore, de ce fétiche, de cet artifice (les caverneux se réfugient dans la Caverne de Platon, ils préfèrent la « lumière » des ombres projetées sur les parois de leur caverne).
Fétichisme qui touche la vie même de l’humanité. Là est la CLÉ comme semble l’avoir compris Charles Marx et son copain.

L’impérialisme français s’écroule à la bataille de Waterloo : après, la France n’a plus aucune autonomie stratégique, elle est soumise. Impérialisme naval et judéo-protestant de l’Angleterre à l’industrialisation intensive, et la France puissance d’une rente foncière d’un « clovisme » du catholicisme de l’Église papale de Rome à développement plus lent, plus naturel, après 1815, l’Angleterre impose en 1816 L’ÉTALON OR MONDIAL, ANGLAIS.
Le fétichisme ou l’égrégore va fabriquer son autonomie : le FANTÔME de la dématérialisation monétaire : le fétiche étant le Réel dont les autres ne sont que des doubles, non pas une image de la Chose, mais la Chose elle-même ; l’étalon OR, anglais ; le Marché Mondial n’est plus le marché mondial de l’investissement industriel qui surdétermine l’investissement financier, mais le marché mondial de l’investissement financier qui surdétermine l’investissement industriel : le fétiche devient la Chose elle-même.

Pour se délivrer du capitalisme il faut savoir ce qu’est un égrégore, un fétiche, afin de s’en délivrer, car les deux confondus sont en bonne place dans le mental, et il n’y a AUCUN « VACCIN » AU DEHORS, CHEZ BIG PHARMA, qui est lui-même une des tentacules de cet égrégore, DE PLUS, TOUT EST DANS LE MENTAL. Donc ça ne sert à rien de s’attaquer uniquement à Big Pharma, d’incendier des banques quelconques, ou même de s’attaquer uniquement au régime républicain et à sa politique, ses valeurs. NOUS SOMMES EN PLEINE MAGIE NOIRE. la délivrance viendra effectivement du « Reste tranquille et sache que je suis Dieu » : NE PAS PENSER AFIN DE NE PAS SE FAIRE A-VOIR PAR LE DEHORS QUI NOUS FORCE À PENSER, À FAIRE DU BRUIT-OPINION, COMME L’ÉGRÉGORE QUI NE FAIT QUE BOUFFER DE LA PENSÉE. LA 5G SERA EXTRAORDINAIRE POUR L’ÉGRÉGORE… QUI VA ENFLER, ENFLER, ENFLER, SURTOUT IMPACTANT LES PERSONNES AYANT REÇU DES INJECTIONS DES PRODUITS EXPÉRIMENTAUX À ARNm…
Trois mots proche du Thème Égrégore et du social : opinion, politique, et surtout INCONSCIENT COLLECTIF.

LE PIRE DU PIRE : c’est que le FÉTICHE EST LE PLUS EXTRAORDINAIREMENT FAIBLE DE CE MONDE : LA CUPIDITÉ LE PERDRA ; ET PLUS IL A DE MILLÉNAIRES DERRIÈRE LUI, PLUS IL EST FAIBLE… Parce que le fétiche contient un TRÉSOR, puisqu’il est la CHOSE ELLE-MÊME : IL EST DONC CE TRÉSOR : COMME LE DIAMANT QUI BRILLE EN SON SEIN, qui n’est autre que le label de sa réalité, de sa non-copie, (de son ens realissimum). Le fétiche de la marchandise tire sa réalité NON du Dehors, mais de lui-même (Tout est dans Tout). Mais cette Réalité ne se laisse pas posséder ni même approcher : à peine le diamant est-il entrevue quelques secondes, que la grotte s’écroule sur le voyant-croyant (Catalan, Jean Servais dans le film L’homme de Rio). Diamants qui retournent à la Terre, le CHARBON, dont ils sont issus. LA CHOSE EN SOI S’EST IMMÉ-ET-DIABLEMENT ENFUIE, COMME LE MENTAL QUI N'EXISTE PAS ; il faudra continuer à vivre au milieu des contrefaçons (du mental). Essayez de retrouver une aiguille dans une botte de foin de plusieurs mètres de haut, ou dans une grotte qui s’est effondrée ! ET POURTANT… LES DIAMANTS SONT TOUJOURS LÀ (Tout est dans Tout, sous forme de ZÉRO INDIEN)…
 
Le fétiche étant l’argent-marchandise, en perdant ses diamants il a perdu sa qualité de « premier de cordée » ou « d’objet premier
 », « adamique » et de l'Arche, IL EST DEVENU CONVENTIONNEL, BANAL, LE : « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ».
La délivrance viendra quand plus personne ne cherchera midi à sa fenêtre, car le Seul Réel, le non-fétiche, le non-égrégore, n’est que dans l’Instant, seulement dans le Ici et Maintenant. Mais si l’on veut faire comme les Juifs, alors on va aller voir ce qu’il se passe sous le tapis, ou en Palestine, ou aux États-Unis, n’importe où pourvu qu’on soit rassuré ne n’y jamais rien trouver, ne jamais trouver que ce qu’on cherchait réellement : rien.

RIEN DU TOUT : le fétiche-égrégore contient un TRÉSOR, puisqu’il est la CHOSE ELLE-MÊME, LE MENTAL LUI-MÊME : AYANT EU NÉCESSAIREMENT UNE NAISSANCE (au Néolithique pour le cas de la Terre actuel), IL AURA UNE MORT
L’indicible vibre doucement comme une feuille d’Ortie au bord d’un sentier…. alors qu’il n’y a apparemment aucun vent…


Note.
1. « Il n’est plus guère d’ouvriers [actuels] qui perçoivent le divin et le cosmique au travers de leurs outils et de leur ouvrage, sauf dans le compagnonnage. Pour les vrais ouvriers il y a perception immédiate, sans un hiatus qui doit être comblé par un discours logique, de l’identité d’essence du sacré et du profane. C’est vrai pour tout art, pour tout artisan. C’est l’imbécilité des temps bourgeois qui a distingué l’art gratuit du travail qui n’aurait pour fin que l’argent. […] L’ouvrier manuel, opératif, vit la soudure des Essences et des accidents d’une façon immédiate, sans ce hiatus que le spéculatif [je judéo-maçon après Cromwell] prétend combler par le discours logique. Pour l’ouvrier, la non-conformité des accidents aux essences est immédiatement sanctionnée : son travail est loupé et il ne passe pas à la paye. Au contraire, le spéculatif peut passer sa vie à construire des systèmes philosophiques [à spéculer donc, à travailler du chapeau ou raison, de l’opinion, de la politique] qui satisfont son appétit de « VÉRITÉ POSSÉDÉE », passer sa vie d’universitaire à enseigner des conneries sans s’en porter plus mal, au moins financièrement. S’il sait prendre le vent de l’opinion du moment, de la température des pulsions telluriques [celles des ÉGRÉGORES en place], de l’instant historique, il fait fortune en imaginant un nouveau philosoph-isme, qui sera remplacé par un autre, au gré des appétits du ”savoir”.
La maçonnerie spéculative est une singerie de la Maçonnerie opérative. Elle ne construira jamais une cathédrale sociale, Elle n’a fait que des H.L.M. ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 49 à Louis Pauwels, 12 avril 1978).
 
 

Dernière mise à jour : 10-10-2021 23:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >