Accueil arrow News arrow Dernières news arrow LE TROU
LE TROU Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-08-2023 02:36

Pages vues : 831    

Favoris : 107

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Conformité, Consommateur, Dehorscratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Winner

 
 
 
LE TROU
Vous voulez réaliser « votre » Soi ?
Alors ce sera le TROU, là où il n’y a
rien d’autre que le Trou donc aucun Trou
à « voir » c’est-à-dire à réaliser pour
soi-disant vous « libérer ».
”Tu peux souder la profondeur d’un puits,
la profondeur de ton mental est INSONDABLE,
C’EST LE TROU, l’INFINI”
. Autrement dit :
LA SAINTE CHIMÈRE. Le Sentier est l’ABSENCE
de la racine du mal (1), alors le mental
SAISIT le TOUT dans la non-saisie,
signification de la FONTAINE DE JOUVENCE
et TOUT devient, en-fin, possible……
 
 
De nos jours : TOUT EST FAIT POUR LA SAISIE (inje(on)ction en haut de page).

Le Trou, parce qu’un Réalisé l’est forcément
naturellement : plus un Réalisé fait comme
le Trou : RENONCE à ses pour-Voir ou pouvoirs,
et plus il en a et pour le ”bien”. Car un tel
Être ne tombe pas dans le winnerisme à la
mode des ”jeux olympiques” et du socialisme du
tous connectés de l’informatique smartphonique
et du ”Vivre ensemble” CAR IL N’EST PAS
UN MIROIR POUR LE DEHORS (2) : IL INCARNE
NATURELLEMENT L’ABSENCE DE RACINE DU MAL :
LE DEDANS-DEHORS ET DONC LA SAISIE (1) .
L’absence de racine du mal se nomme :
SIMPLICITÉ.


« Il n’est rien en ce monde qu’il puisse gagner par l’action qu’il accomplit, et rien non plus par l’action qu’il n’accomplit pas ; il ne dépend aucunement de toutes ces existences, pour rien (qui soit à gagner ou à saisir par loi de succion) ». (Bhagavad-Gîtâ III,18)
Et dans sa Variation à IV,15 : « Celui qui dans l’action peut voir l’inaction, et qui peut voir l’action continuant encore dans la cessation des œuvres, icelui est parmi les hommes l’homme de la raison vraie et de discernement ; il est en yoga et il est l’ouvrier universel aux capacités nombreuses [Zéro Indien, Fontaine de Jouvence] ».
IV,20 : « Ayant abandonné tout attachement aux fruits de ses actions [ou loi de succion], à jamais satisfait [aucune Tiqounerie ou réparation suite à une prétendue ”chute”], sans aucune sorte de dépendance ’au plomb ou à la pesanteur, l’attraction], il n’agit pas [il ne tombe pas dans le business ou le faire/fer qui rouille], bien que (par sa nature) il s’engage dans l’action [même une inaction est action] ».
IV,39 : « Celui qui a la foi, qui a conquis et maîtrisé son mental et ses sens, qui a fixé tout son être conscient sur la Réalité suprême, celui-la atteint la Connaissance ; et, ayant atteint la Connaissance, il va rapidement à la Paix suprême ».

Des « sucres » ou effet domino.

Le temps n’existe que s’il y a un personne ou une conscience pour le voir, comme voir la SUCCESSION des ombres qui se suivent sur le cadran solaire ou la position de l’aiguille de l’horloge qui change de place successivement, comme les paupières viennent de battre, mon humeur est différente, une fleur s’est ouverte, un nuage passe devant le soleil, etc. C’est la définition de l’univers phénoménal, ou ”monde”, le perpétuel changement. Quand le mental se stabilise et prend du recul (pour ”voir l’ensemble” comme en dessin ou en peinture d’art), la perception du temps ou du monde devient relative. Le Réalisé vivant adapté à chaque Instant EFFACE LE TEMPS QUI COULE : IL EST DANS UN ÉTERNEL INSTANT, OU ÉTERNEL ICI ET MAINTENANT. Les contes de Fées commencent toujours par : IL ÉTAIT UNE FOIS… Cette ”Fois” est la STARGATE éternelle et universelle, Maât, sans dualité, sans copie : l’Énergie ou Fontaine de Jouvence coule sans interférence possessif du mental qui veut ”avoir raison” et qui CRÉÉ UNE MATRICE, UN MOULE, UN RÉGIME, LEQUEL TRANSFORME L’ÊTRE EN AVOIR (le consommateur qui devient Acteur en Ré-acteur ou Ré-action, puisqu’il vote, alors il parle de ”démocratie” ou d’”autonomie”, de ”responsabilité”).

LOI DE SUCCION = ADHÉRER.

Adhésion : c’est donner son accord à une doctrine et au programme qu'elle engendre, au groupe humain qui se crée pour l'appliquer, et au maître doctrinal de ce groupe.
« Adhérer à un parti politique, c'est se fondre dans un corps psychologique, mental et intellectuel, différent d'autres corps politiques dont on se fait l'ennemi. C'est participer à la nature profonde des antagonismes sociaux, à quelque niveau qu'ils se situent, et donc les entretenir, les nourrir. C'est consentir à se faire malaxer l'âme par les maîtres à penser du parti. C'est une attitude de nature masochiste, une singerie de la passivité du mystique devant les impulsions divines sur l'âme. Les martyrs de l'action politique, quels qu'ils soient, de droite, de gauche ou du centre, sont des caricatures sataniques du vrai martyr pour le Christ. La différence est que l'expérience mystique et le martyr authentique se réalisent par-dessus, au-delà de la forme de pensée qu'on appelle l'opinion.

L'opinion prétend toujours se baser sur une logique. L'ennui, c'est que tout système logique, si correct qu'il soit, part toujours de prémisses qui sont nécessairement, par définition, des postulats incontrôlables, adoptés pour le seul motif de la satisfaction de penchants sentimentaux fort obscurs. Ces prémisses prennent nécessairement valeur de dogmes, qu'on en soit conscient ou pas. Et ce dogmatisme est d'autant plus intraitable qu'il est plus inconscient, parce que tout danger de n'y plus croire crée la panique devant le vide, devant la possibilité de ne plus avoir de raison de vivre.
Le vrai mystique n'a pas à craindre cette panique, parce qu'il ne croit pas le dogme, il le sait ; et c'est pourquoi, s'il a des dogmes, il n'est pas dogmatique ».
(Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 26 du 25-11-1973).

À coups de transistors : à coups d’opinions : ”crée un être magique et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre à son tour”, ou qu’une opinion créé magiquement en créé une autre à son tour, ET ÇA N’A PAS DE FIN MAIS A TOUJOURS FAIM : LE MENTAL HUMAIN SE CONSTRUIT SES OPINIONS À LA FAÇON D’UN CARRELAGE (comme celui des carreaux noirs et blancs des loges judéo-maçonniques) ; c’est pourquoi dans la croyance au corps-mental IL NE PEUT Y AVOIR DE PAIX, car il ne peut y avoir deux corps-mental humains qui puissent vivre la même série d’événements, ou de vivre le même événement de façon identique, ”normalisée” comme le rêvent les démiurges globalistes. Chaque humain est dans sa façon de penser, de sentir, un résultat de la vie, de sa vie à lui. Il est fabriqué, moulé dans un cadre sensible, scolaire-social et temporel, d’autant plus flagrant que sa vie est maintenant normalisée par son smartphone et son ”tout connecté” comme ses ”réseaux sociaux”.
IL EST CONDITIONNÉ COMME UN OBJET DE SUPERMARCHÉ OU SUR AMAZON. IL N’EST PAS LIBRE.


Ce qu’il appelle « liberté », ce n’est que le droit et la permission octroyée par ses ”Droits de l’Homme” de rechercher les conditionnements qui l’arrangent et le confortent le mieux, dont il joint le plus, ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’autre citoyenisé. Résultat : de perpétuels CONFLITS entre individus, classes et nations, à y ajouter le masque des ”élections”.

Le régime capitaliste et républicain et sa méthode de la dialectique ou opinion matérialiste historique ou temporel prétend ”unifier” (uniformiser) mentalement tous les humains en standardisant leur vie dans le temps et dans l’histoire et leur comportement social par une sorte de transposition sur le plan éducatif et de la consommation des méthodes de fabrication industrielle en série maintenant confortée par la technologie informatique et de son ”intelligence artificielle”. C’est le ”Vivre ensemble” actuel.

Notes.
1. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

TOUT EST FAIT POUR QUE LES MASSES S’ATTACHENT UNIQUEMENT À LA LETTRE OU À L’UTILITAIRE, À LA RAISON, CONFORMÉMENT À CE MONDE EN TRAIN DE SE DIGITALISER, DE SE NUMÉRISER.
C’EST CE MONDE DU SÉCURITAIRE TOTALITAIRE QUE VEULENT FABRIQUER LES CANCÉREUX DU POUVOIR, DONC INSTITUER CE MONDE D’ESCLAVES COMME BIEN ANNONCÉ DÉJÀ PAR LE MATHNAWÎ.

LOI DE SUCCION DANS LE MATHNAWÎ, LIVRE CINQUIÈME 719-752 : « Un petit oiseau chassait un ver : un chat saisit cette occasion et s’en empara. L’oiseau était dévorant et chose dévorée, et, absorbé dans sa chasse, ne savait pas qu’il y avait un autre chasseur.
Bien que le voleur chasse des objets, cependant le chef de la police avec les ennemis du voleur sont sur ses traces.
Son mental est occupé avec les biens, les verrous, la porte : il est inconscient du préfet et du tumulte qui s’élève à l’aube. Il est absorbé par sa passion pour le gain qu’il ne prend pas garde à ceux qui le recherchent et le poursuivent.
Si l’herbage boit l’eau pure, ensuite l’estomac d’un animal s’en nourrira.
Cette herbe est dévorante et décorée : il en va ainsi pour toute chose qui existe, excepté Dieu. Étant donné qu’Il est Celui (dont il est dit) : Il vous nourrit et n’est pas nourri, Dieu n’est pas dévorant et dévoré, comme la chair et la peau.
Comment ce qui est dévorant et dévoré serait-il en sûreté contre ce qui dévore et qui réside dans une cachette ?
La sécurité de ceux qui sont susceptibles d’être dévorés traîne le deuil à sa suite ; va vers le Portail [le « Gate gate pâragate… »] de Celui qui n’est pas nourri.

Chaque imagination dévore une autre imagination [surtout dans cette tyrannie de l’opinion] : une pensée se nourrit d’une autre pensée. Tu ne peux être libéré de toute imagination ni t’endormir de façon à t’évader complètement. Tes pensées sont comme les frelons, et ton sommeil comme l’eau (dans laquelle tu es plongé) : quand tu t’éveilles, les frelons reviennent.
Et maintes imaginations pareilles à des frelons volent et t’emportent tantôt ici, tantôt là.
Cette imagination est la moindre de ceux qui dévorent : le Tout-Puissant connaît les autres [Zéro indien…]
Écoute, enfuis-toi loin de la troupe de tous ceux qui dévorent, vers Celui qui a dit : « Je suis ton protecteur » [équivalent de la Parole du Christ : « Qui perd sa vie la gagne »].
Ou vers celui qui a acquis ce pouvoir de protection, si tu ne peux te hâter vers le Protecteur Lui-même. […] Tu as pris pour guide ta raison qui est devenue infantile, étant voilée par le voisinage de l’âme charnelle [la tyrannie de l’opinion, l’égrégore du moment, surtout celui de la folie du sanitaire en 2020-X, celui du réchauffisme allant avec l’aliénation de l’économie tout azimut consommateur sous prétexte et à la suite du covidisme et du réchauffisme se poursuivant avec la ”guerre en Ukraine”].
[…]
L’avidité pour la chasse fait oublier qu’on est soi-même une proie [le citoyen la proie de l’autre, la proie des élections et des virus, du politisme, de l’inflation économique fabriquée et des banques et de la SAISIE OU LOI DE SUCCION] : le chasseur s’efforce de gagner des cœurs [du consensus], alors qu’il a perdu le sien ».

2. Le ”Je pense donc je suis” de Descartes = le productivisme ou chaîne sans fin de raisonnements :
« La nature du Soi, ou ‘je’ doit être la lumière. Vous percevez toutes les modifications et leur absence. Comment ? Dire que vous recevez la lumière d’un autre amènerait à se demander d’où il l’a reçue lui-même et il n’y aurait pas de fin à cette chaîne de raisonnements. Vous êtes donc vous-même la Lumière.
L’exemple courant à ce propos est le suivant : vous préparez avec divers ingrédients toutes sortes de sucreries aux formes diverses. Elles ont toute un goût sucré car elles contiennent du sucre et la saveur sucrée et la nature même du sucre. De même, toutes les expériences, comme aussi leur absence, contiennent la lumière qui est la nature même du Soi. Sans le Soi, ces expériences n’existeraient pas, tout comme sans sucre aucun des plats que vous préparez ne peut avoir une saveur sucrée.
[…]
D’abord on voit le Soi comme objets, ensuite comme vide et puis comme le Soi. C’est seulement dans cette dernière étape qu’il n’y a pas de ‘voir’ [comme dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir] car voir, c’est ÊTRE [le scribe de cette page souligne] ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 21-7-1946).

La Lumière de l’Essence : « Le mental ne peut rien par lui-même. Il n’émerge qu’avec la Lumière et sans elle il ne saurait accomplir aucune action, bonne ou mauvaise. Bien que la Lumière soit toujours présenta et rende le mental capable d’agir en bien ou en mal, elle ne ressent pas le plaisir ni la douleur qui en résulte, tout comme, en martelant une barre de fer incandescente, ce n’est pas le feu qui reçoit les coups mais le fer ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 28 juin 1946).
 
 

Dernière mise à jour : 04-08-2023 02:54

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >