Accueil arrow News arrow Dernières news arrow ÉGALITARISME
ÉGALITARISME Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-08-2023 02:01

Pages vues : 1209    

Favoris : 116

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Celtes, Conformité, Banques, Consommateur, Dehor scratie, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Horticulture, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Or, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke

 
universites_us_fabrique_prophetes_modernes.jpg
 
 
ÉGALITARISME
NIHILISME MODERNE : LE WOKISME :
ON EFFACE OU ON COUPE LE POIL OU LA
TÊTE QUI GÈNE. C’est l’inclusivisme,
l’indistinction, effacer le genre
masculin-féminin, le mondialisme avec
effacement des frontières dans un mode
plus socialo-communiste que jamais !
C’est la NOUVELLE ANTI-DUALITÉ AVEC EGO
À GOGO.
C’est le TIQOUNISME OCCIDENTAL
DANS TOUTE SA LOGIQUE ANTI-CHUTE OU
DE MISE EN VALEUR DU TEMPS.

LA FAUSSE COMMUNION DES SAINTS.
ET, LE SALUT OU LE SANS LIMITE POUR QUI ???
Le « nouvel » éveil socialiste vétérotestamentaire
du protestantisme anglo-américain (qui était un peu
en sommeil !).
LA SOCIÉTÉ DU « ZÉRO DÉFAUT » ‘POINT ZÉRO’.


AMPLIFICATION DU MENTAL.
 
 
REFRAIN : « Le salut pour qui ? [la libération pour qui ?] Qui désire le salut ? Et qu’est-ce qu’une conduite juste ? Qu’est-ce que la conduite ? Et qu’est-ce qui est juste ? Qui peut juger de ce qui est juste et de ce qui ne l’est pas ? Selon les samskâra (tendances), chacun a des considérations différentes sur ce qui est juste [le mot ”juste” renvoie nécessairement à l’opinion et donc au wokisme]. Ce n’est qu’en connaissant la Réalité que l’on peut savoir ce qui est juste [seul un Total peut connaître un Total]. La meilleure attitude serait de trouver QUI désire le salut. La juste conduite est de remonter jusqu’à la source originelle de ce QUI, ou EGO ».
(Ramana Maharshi au jour le jour, 31-12-1946).
SOURCE ORIGINELLE = « LE MÉTAL AU MILIEU DE L’EAU PRIMORDIALE » (le Plomb ou absence de racine du mal, absence de loi de succion vulgaire ou attraction).

Seul un total peut connaître un Total.
Or, le ‘moi’ du consommateur ou électeur donc le DIVIDU, LE DIVISÉ, LE CITOYEN (habitant de la cité, donc l’urbain) ne peut être un total, une globalité comme le rêve assurément le juge-wokiste, une Conscience infinie, puisque le ‘je’ ou ego se définit par rapport à un social : le ‘toi’, les autres ou le DEHORS QUI N’EXISTE PAS (2) qu’il est donc limité par ce qui le différencie de ce ‘toi’, de ce social. Il ne peut y avoir qu’un Soi, car s’il y en avait deux, chacun serait limité par ce qui le différencie de l’autre et ne serait donc pas infini. Il en est ainsi de chaque consommateur et électeur qui ne peut être un Tout, un Infini, comme le lui laisse croire le monothéisme républicain QUI CROIT ET DONC FAIT CROIRE, maintenant un monothéisme socialiste wokiste.

Par contre, le ‘Je’ vécu dans la plénitude du sentiment océanique (1) n’est pas un dividu (le divisé) à côté d’autres dividus formant le fameux « Vivre ensemble ». Il n’est pas non plus la perception d’un Moi-Collectif ou d’une multitude (le tout connecté informatique par exemple). Il est essence pure.
Le Vrai ‘Je’ transcende le dilemme du Moi-individuel/Moi-Collectif qui est la toile de fond de tous les conflits dans le politisme du régime d’État.

Le ‘toi’ et le ‘moi’ sont transcendés dans le ‘Je’ qui les unifie par triangulation :

    Je
Moi - Toi

Qui est appelé dans le sens du Vrai Christ, Celui qui n’est pas devenu un OBJET, une MATÉRIALISATION d’une religion : COMMUNION DES SAINTS.
CHRIST = le ‘Je’ :
Je suis le cep (‘Je’) et vous êtes les sarments (‘moi’-‘toi’ et ‘Nous’-‘Vous’).
Wokistes et anciennement béhavioristes, spécialistes des sciences sociales, psy en tous genres, ont en commun de ne tenir compte que de ce qui informe l’âme par le corps : les cinq sens du mental. Et quand ils rencontrent quelque phénomène dont la cause est manifestement « en haut » (inexplicable), ils se livrent à des acrobaties logiques pour prouver que cela vient « d’en bas » (du mental). Ils veulent ne connaître que le sens de la mise en valeur du temps, l’évolution, et nient l’involution, comme un électricien qui prétendrait ne tenir compte que d’un seul pole du courant électrique.

Drogue, islamisme et judaïsme = soumission, prison, dogmes en tous genres de ces cultures aliénatoires, le contraire de la Communion des Saints équivalent des Eaux Primordiales du moins celles qui ne sont que symbole. Mahométans et Juifs sont les premières victimes surtout les Juifs qui se disent ”peuple élu” (au Centrum Centri de l’état actuel de l’humanité, en quoi ce peuple est-il élu ?).

- M. : L’éveil véritable est au-delà des trois états de veille, rêve et sommeil profond.
- Q. : Je suis réellement éveillé, je sais que je ne dors pas.
- M. : Le véritable éveil est au-delà de toutes différences.
- Q. : Alors quel est l’état du monde ?
- M. : Le monde vient-il vers vous pour vous dire « j’existe » ?
- Q. : Non, mais les gens dans le monde me disent que le monde a besoin d’une régénération spirituelle, sociale et morale.
- M. : Vous voyez le monde et les gens qui s’y trouvent. Ce sont vos propres pensées. Le monde peut-il être séparé de vous ?
- Q. : J’entre dans ce monde avec amour.
- M. : Mais avant d’y entrer, étiez-vous loin du monde ? (problème de la racine du mal (2)).
- Q. : Je suis identifié à lui et cependant j’en reste séparé (2). Maintenant je suis venu ici pour poser des questions au Maharshi et pour l’écouter. Pourquoi est-ce lui qui me pose des questions ?
- M. : Le Maharshi a répondu. Sa réponse se résume ainsi : L’éveil véritable ne comporte aucune différence.
- Q. : Une telle réalisation peut-elle être universelle ?
- M. : Où sont les différences dans la Réalisation ? Il n’y a pas d’individus en elle.
Etc., etc., le missionnaire chrétien, le Dr. Stanley Jones étant un peu « dur de la feuille », il est renvoyé par un : « Le Royaume des Cieux est en Vous », sans condition et pour tous.
- M. : …. Quelle est votre nature véritable ? Comment pouvez-vous l’oublier ? Les états de veille, rêve et sommeil profond ne sont que des phases du mental ; ils ne concernent pas le Soi. Vous êtes le témoin de ces états. Votre nature véritable se révèle dans le sommeil.
- Q. : On nous recommande cependant de ne pas nous endormir pendant la méditation.
- M. : Parce que c’est de la torpeur, contre laquelle vous devez vous prémunir. Ce sommeil qui alterne avec l’état de veille n’est pas le véritable sommeil. De même que cet état de veille qui alterne avec le sommeil n’est pas le véritable état de veille. En ce moment même, êtes-vous éveillé ? Vous ne l’êtes pas. Vous devez vous éveiller à votre état véritable. Vous ne devez donc pas tomber dans un faux sommeil, ni rester dans un faux état de veille. D’où :
laye sambodhayec cittam vikshiptam shamayet punah (« L’esprit profondément apaisé dans la dissolution [Putréfaction ou Renoncement), il faut complètement le réveiller ; dispersé (dans les objets du désir et de l’expérience affective et loi de succion), il faut d’autre part le pacifier » - Gaudapâda III, 44a-b, trad. Bouy, 2000, p.190)

Quel en est le sens ? Le sens en est que vous ne devez tomber dans aucun de ces états mais rester dans votre véritable nature immaculée.
- Q. : Ces états ne sont que dans notre mental.
- M. : Le mental de qui ? Saisissez-le et voyez.
- Q. : Mais le mental ne peut être saisit. C’est lui qui crée tous ces états. On ne le connaît que par ses effets et non par sa nature véritable.
- M. : C’est cela. Prenez les couleurs du spectre. Ensemble, elles forment la couleur blanche.
Mais à travers le prisme apparaissent sept couleurs différentes. De même, le seul Soi se décompose en plusieurs aspects, le mental, le corps, le monde, etc. Il est donc perçu en tant que mental, corps ou monde. Autrement dit, il prend la forme de tout ce que vous percevez.
[…] « Détachement à l’intérieur et attachement en apparence », dit le Yoga-vâsishtha (3).
(Ramana Maharshi, entretien 495 du 29-5-1938).

ÉVEIL définition du BIENHEUREUX : qui vient de nulle part et ne va nulle part, si bien qu’on l’appelle le Libéré vivant ou Tathâgata, Ainsi-Allé, Bouddha authentiquement éveillé. (Soûtra du Diamant).


Pour le socialisme vétérotestamentaire le mal est dans le social, donc DANS LE DEHORS (2), ou encore la vieille dualité PUR-IMPUR qui commence dès le berceau, donc la LOI DE SUCCION VULGAIRE, à y ajouter l’actuelle dualité US occidentale WINNERS-LOSERS.

Réseaux « sociaux » ou mécanique informatique essaye en compagnie du protestantisme anglo-américaine de construire une « CONSCIENCE FONDAMENTALE » ou globale PRÉMISSE DU RÊVE GOOGLE ET CIE. DE METTRE CETTE CONSCIENCE DANS UNE PUCE INFORMATIQUE, VIEUX RÊVE JUDÉO-MAÇONNIQUE D’UN ARMAND BÉDARRIDE : Les « faits », les INFOS : la religion des VOYEURS, des conso-MATEURS telle la judéo-maçonnerie adonhiramite du Grand Orient de France d’un Armand Bédarride (les bouteilles [bout-œil], les ”Vas-y-voir”, surtout chez les autres) qui recrute des paroissiens dans toutes les professions, et leur seule religion ou seul lien, leur seule commodité qu’ils puissent avoir en commun est LA POLITIQUE ET L’UTILITARISME, LA MISE EN VALEUR DU TEMPS : récolter partout plein de petites vérités pour en former une grosse, comme de récolter partout les pièces d’un puzzle pour le reconstituer et que cela formera selon le rêve judéo-maçonnique « LE NOM PERDU DE DIEU », la sonorité de sa vraie prononciation. (Nostalgie, nostalgie…).
« Laissez Dieu de côté. Tenez fermement votre Soi », dit le Maharshi à l’entretien 241 du 29-8-1936.
« Laissez Dieu tranquille. Parlez pour vous-même. Vous ne connaissez pas Dieu. Il n’est que ce que vous pensez qu’il est. Est-Il séparé de vous ? Il est cette Conscience pure dans laquelle toutes les idées se forment. Vous êtes cette Conscience ». (Ramana Maharshi, entretien 453 du 8-2-1938).

OR, LA CONSCIENCE FONDAMENTALE OU CONSCIENCE INFINIE EST PUREMENT INDIVIDUELLE, et de nature du Tathagâta, la ROTA FUSÉE-FUSEAU, décrite dans le Verset 11 du Tao-tö king :

Trente rayons convergent au moyen
mais c’est le Vide médian
qui fait marcher le char.

On façonne l’argile pour en faire des vases,
mais c’est du Vide interne
que dépend leur usage.

Une maison est percée de portes et de fenêtres,
c’est encore le Vide
qui permet l’habitat.

L’Être donne des possibilités,
c’est par le non-être qu’on les utilise.
(Lao-tseu, Verset 11, trad. Liou Kia-hway)

La BRAISE éternelle
La théorie du Soi véritable flamboie
Comme une Braise allant s’éteindre dans la fin des temps
En consumant la brousse de l’inexistence du soi
Et de toutes les erreurs des voies de la réparation
et de la mise en valeur du temps telle la ”raison” (qui calcule et temporise).

I Axe ou FUSÉE-FUSEAU (Shiva esquif vase fuseau), Sagittaire. Dans les Upanishad la flèche est symbole de l’intuition fulgurante (absence de spatio-temporel) : sagitta est de même racine que le verbe sagire : perce-voir rapidement, ou de façon atemporelle.
RAPPEL : une homélie d’Origène qualifie Dieu d’archer… la suppression de loi de succion par la verticalité.

Le wokisme du vétérotestamentaire du protestantisme anglo-américain N’EST PAS la Réalisation du Soi : il reste dans le dogme de la CHUTE et du TIQOUNISME, UN PESSIMISME DE LA GLÈBE BIEN COLLANTE, pire, pour ces paroissiens, il n’y a pas de pardon, dans leur dualité du pu-impure, se considérant certainement dans le CAMP du pur,

BIS REPETITA : Les prophètes hébreux vont attaquer comme jamais dans l’histoire humaine les PAÏENS, c’est-à-dire les influences cananéennes, ce qu’ils appellent « prostitution ». Mais cette « prostitution » dont ils n’arrêtent pas d’attaquer est comparable aux actuelles attaques wokistes en tous genres, et ce qu’attaquèrent les prophètes hébreux est la spiritualité de la MÈRE DIVINE EN QUALIFIANT AUSSI SES REPRÉSENTATIONS D’« IDOLES ».
Le wokisme du vétérotestamentaire du protestantisme anglo-américain est un NOUVEAU CYCLE DU PATRIARCAT « UNIVERSITAIRE » DES UNIVERSITÉS US USINES FOURBISSANT CES NOUVEAUX PROPHÈTES. Les prophètes des Hébreux réussirent à évacuer la Nature de toute présence divine. SEUL COMPTAIT POUR EUX LE DÉSERT ; IL SEMBLE EN ÊTRE AUSSI DU PROTESTANTISME À LA MODE WOKE. Comme par le passé au passage des Hébreux et de leurs prophètes, des fontaines, des arbres, des sources, des pierres, des « hauts lieux », certaines récoltes furent déclarées comme « IMPURS », puisque souillés par le culte à la MÈRE DIVINE. La région « pure » par excellence sera seulement le DÉSERT, car c’est là que les « paroissiens hébreux » restent fidèles à leur Dieu. Le « désert » moderne semble maintenant être L’UNIVERSITÉ AMÉRICAINE…..

Le wokisme du vétérotestamentaire du protestantisme anglo-américain, est proche du principe de la judéo-maçonnerie d’un Armand Bédarride cité plus haut.

Le protestantisme woke anglo-américain procède de l’inclusivisme ou société de l’indistinction, celle où Nous sommes tous devenus LE ROI, DONC LE « SPÉCIALISTE » : cette FAUSSE spécialisation, cette fausse GLOBALISATION, CE FAUX TOUT, repose sur le PRINCIPE DE L’UNIFORMITÉ, et, par là même, elle ne connaît pas de limites : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ. C’est la clé de cet apparent paradoxe qui fait croître simultanément l’atomisation et l’uniformité. Le wokisme fonctionne selon une telle clé !
TRANSHUMANISME OU TRANSGENRE = MÊME LOGIQUE DE CONSCIENCE FONDAMENTALE OU INCONSCIENT COLLECTIF IMPOSÉE À TOUS.
RAPPEL de la Stance 16,9 de Nagarjuna en un COMBLE DE LA POSSESSION : « ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra”. Prendre les choses ainsi, c’est le comble de l’appropriation ». L’athée et l’agnostique sont ce comble de la possession en prétendant échapper à toute croyance dans la dualité de la racine du mal et du pur-impur ou spirituel-temporel :
idem avec la laïcité, ce comble de la croyance en la ”République universelle en sa sainte trinité Liberté-Égalité-Fraternité” judéo-maçonnique ! Dogme trinitaire judéo-maçonnique qui favorise et légitime les plus forts, en ego ou en argent.
LE CORPS RÉDUIT AU MENTAL DU COMBLE DE LA POSSESSION : ”Je choisis mon sexe (comme je choisis la couleur de mes chaussettes]”, la VOLONTÉ (ou ”auto-détermination”)  du : ”Un jour je m’éteindrai libre de toute appropriation, le nirvana m’adviendra” (puisque TOUT SERA EN ‘CO’ ceci, ‘CO’ cela).


IL Y A PIRE : Le protestantisme woke anglo-américain SINGE le Soûtra de l’Entrée à Lanka, et même de toute la philosophie de l’Inde : comme TOUT est conscience, y compris les objets au Dehors, et qu’il n’y a pas de conscience sans objet, il ne peut que rester LA CONSCIENCE INFINIE. QU’ELLE EST-ELLE ? d’où le « QUI SUIS-JE ? » d’Instant en Instant.
Dans le protestantisme US, le « Qui suis-je ? » se ramène au CORPS RÉDUIT AU MENTAL : ”Je choisis mon sexe (comme je choisis la couleur de mes chaussettes]”, dans la logique de la possession : « Votre ceci, votre cela » et la mode du ”développement personnel” héritage du NEW-AGE de l’époque Hippie des années 1960 et de la défonce (planer, trip, etc.). Et comme demain « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux » puisque TOUT sera en « CO » (co-voiturage, co-partage de ceci et de cela à la mode co-m-munisme (du M comme Marchandise et Matière, et de CO comme CO-m-munication), vous serez effectivement NOYÉ dans cette SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE DE LA RECHERCHE DE L’UNIFORMITÉ, DE L’INDISTINCTION CONFONDUE AVEC LE SANS LIMITES.


TOTAL VERROUILLAGE MONDIAL MENTAL = PROTESTANTISME US.

Le traitement de l’information touche la production de tout ce qui est conceptualisé pour formater ce qui est appelée ”réalité” dans la dimension du social : pour un groupe humain. C’est la fabrication de la ”réalité” complètement liée au traitement de l’information, parce que cette ”réalité” ne peut qu’être construite sans que l’information qui la concerne NE SOIT TRAITÉE D’UNE FAÇON OU D’UNE AUTRE ET AVEC LA TECHNOLOGIE ACTUELLE ET L’ARRIVÉE DE L’I.A. : ADIEU LA RÉALITÉ !!!
LE WOKISME EST UN TRAITEMENT DE L’INFORMATION COMME LE PRATIQUÈRENT EN LEUR TEMPS LES PROPHÈTES HÉBREUX CONTRE LES PAÏENS.

CONSTRUIRE UNE RÉALITÉ :
1 - Faits et preuves et information qui soutiennent la prétendue ”réalité” doivent être conceptualisées et enseignées comme le ”vrai”.
2 - Faits et preuves et information qui contredisent cette réalité doivent être mis à l’écart d’une façon ou d’une autre (et ne pas être divulguées).
3 - Introduction volontaire d’illusions nécessaires si 1 et 2 ne peuvent pas être mis en accord ou gérés de façon efficace.
Quiconque devient un ”spécialiste” pour gérer ces trois données devient un ”conseiller en communication-manipulation” (”spin doctor” très utilisé dans le politisme au moment des élections) évidemment très recherché aussi bien par la bande organisée de l’État que par les bandes organisées de l’industrie de la marchandise. Cet art, plutôt technologie, n’est pas récent et remonte au Néolithique avec l’arrivée de l’État et de la voie de l’AGRICULTURE ET DE SES MOYENS DE PRODUCTION.

La RAISON mis en exergue par les riches perruques poudrées françaises du 18è siècle est une MACHINE À GÉRER L’INFORMATION, qui d’ailleurs risque fort d’être remplacée par l’intelligence artificielle, qui calcul beaucoup plus vite ! Alors le Terrien sera la PROIE de la manipulation de l’information par l’I.A., parce que la ”raison” du Terrien gère l’information de façon MÉCANIQUE, alors l’I.A. le fera de façon fulgurante…

TERRIENS : SAVEZ-VOUS QUE VOUS AVEZ TRÈS PEU BESOIN D’INFORMATION, DEPUIS VOTRE BERCEAU JUSQU’À VOTRE TOMBEAU ?
TERRIENS : SAVEZ-VOUS QUE VOUS VOUS FAITES PARASITER 24h sur 24h PAR DES INCESSANTES INFORMATIONS FAUSSES, SURTOUT CELLES EN PROVENANCE DE CE QUI RESSEMBLE À DE L’OFFICIEL, À DE « L’AUTORISÉ », OU PIRE, PROVENANT DE ”SPÉCIALISTES” OU DE PROPHÈTES UNIVERSITAIRES ? Simplement parce que ça demande beaucoup de travail et de temps pour distinguer les informations fausses des autres, et de nos jours cette difficulté de démêler le vrai du faux ne peut qu’aller en s’amplifiant, à cause de la technologie, et du socialisme possessif de société fourmilière…

Le fait que les réalités des Terriens SONT des constructions du mental, constructions appelées ”réalité”.
ET DE NOS JOURS DE CHAOS RAMPANT RAPIDEMENT : QUI CONSTRUIT LA ”RÉALITÉ” ?
QUEL FABRICANT FABRIQUE LES FABRIQUÉS, NOUS ?
Car qui dit ”éducation” dit DRESSAGE, FABRICATION, COULAGE DANS UN MOULE (celui des ”valeurs de la république”). Et cette séparation entre fabricants (quelques-uns ou à la limite un seul) et les fabriquées (les milliards de Terriens) n’a jamais été aussi nette que depuis l’après 1945.

Enfin, la plupart des Terriens actuels construisent leur ”réalité” non en fonction de leur propre ”QUI SUIS-JE ?”, mais en fonction de leur environnement auquel ils s’adaptent (malgré les pollutions). Et par ce DEHORS d’eux-mêmes, la plupart des Terriens sont culturellement découragés à s’engager sur le Sentier de construction de LEUR RÉALITÉ : « Je suis ce JE SUIS », ou « Le Royaume des Cieux est en Vous », gratuit et pour tous.
Il y a indéniablement un empêchement de réalisation du Soi, comme si le DEHORS du MONDIALISME voulait BOUFFER, RÉCUPÉRER, AVALER le Soi de tous les Terriens.
NOUS SOMMES EN D’ANGER (issu de l’Ange qui prévient…. Gardien….). L’OGRE COMME LE TEMPS DÉVORE SES PROPRES ENFANTS ET MODIFIE TOUTES CHOSES.
O-GÉRÉ = OGRE, le O du Grand Architecte de l’Univers sera bientôt O-géré, par l’intelligence artificielle ou par une technologie quelconque (QR code, ADNm, un transhumanisme quelconque, etc.).
O-GÉRÉ = EAU DE TUYAU (réseaux, socialisme, administration…..)
O-GÉRÉ = SOCIÉTÉ DE LA RE-PRÉSENTATION SOCIÉTÉ DU SPECTACLE : David R. Olson dans : L’univers de l’écrit - Comment la culture écrite donne forme à la pensée :
« Mais il semble peu douteux que l’écriture et la lecture aient joué un rôle essentiel dans la genèse d’un bouleversement, par lequel nous sommes passés d’une pensée sur les choses à une pensée sur les représentations des choses, c’est-à-dire à une pensée sur la pensée [donc le RE et une distance entre]. Notre conception moderne du monde et de nous-mêmes est, pourrait-on dire, un sous-produit de l’invention du monde sur le papier » ; et page 220 : « Les signes ont été considérés au Moyen-Âge comme faisant intrinsèquement partie des choses, tout comme leur nom ; au XVIIè siècle, les signes deviennent des ”modes de représentation”. Les représentations finissent par être radicalement distinguées des choses représentées. Pour représenter de manière fidèle, la langue doit être amenée le plus près possible des mots ».
Par le langage écrit le germe de la société anonyme était présent et la VIOLENCE DU FAUX, DU VIRTUEL, POUVAIT COMMENCER SES RAVAGES EN MÉCANISANT L’ÊTRE HUMAIN EN MARCHE VERS LA SOCIÉTÉ FOURMILIÈRE :
Les civilisations qui n’ont laissé aucune trace visible, le bois, le torchis, l’argile séché étant périssables, parce qu’elles n’avaient aucun besoin de l’écriture pour communiquer, elles étaient fidèles à la mise en forme des structures universelles de la Matière : LES ESSENCES :   C’est que je veux bien fabriquer, ce que j’ai fais toute ma vie. Mais ne ne veux pas être « fabriqué ». Je veux être soumis aux ESSENCES mais non aux accidents [du spatio-temporel, et de l’ego de certains qui sont malade du pouvoir]. C’EST CELA LA « LIBERTÉ ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 47 du 21-1-1978).
Un descendant d’esclaves noirs parle dans le même sens : « Nous les Noirs, nous avons pu sauvegarder notre identité culturelle et religieuse parce que nous n’avons rien écrit. Ce qui peut paraître un manque est justement notre force ». (Émission Thalassa du 5-4-1991).

WOKISME = AMPLIFICATION DU MENTAL :

- M. : … C’est le mental qui empêche et voile notre bonheur. Comment savons-nous que nous existons ? Si vous dites que c’est à cause du monde environnant, alors comment pouvez-vous savoir que vous existiez pendant votre sommeil profond ?
- Q. : Comment pouvons-nous nous débarrasser du mental ?
- M. : Est-ce le mental qui désire se tuer ? Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réelle du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part.
Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental.
(Ramana Maharshi, entretien 146 du 26-1-1936).

Protestantisme woke et transhumanisme anglo-américain veulent « contrôler » le destin et pratiquer la TABULA RASA DES « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE » :
« Celui qui ordonne toutes choses contrôle le destin des êtres en accord avec leur prârabdhakarma [destinée causée par les actions des vies passées]. Tout ce qui est destiné à ne pas se produire ne se produira pas, quel que soit votre effort. Tout ce qui est destiné à se produire se produira, quel que soit votre effort pour l’empêcher. C’est une chose certaine. La meilleure conduite à suivre est donc de rester tranquille (trad. Narasimha Swami, B.V. op cit. p.62. Paroles qui peuvent être considérées comme le premier upadesha ou enseignement donné par Ramana Maharshi).
« Car notre Université forme des hommes qui sont incapables de concevoir qu'on peut accéder à la culture par d'autres moyens que ceux des écoles. D'autres moyens que le pauvre Van Gogh a indiqués avec une si cruelle exactitude, quand il a parlé des « cours gratuits de l’Université de la misère ». Non toujours de la misère matérielle, mais de l’autre, la misère morale qui réside dans le fait d’avoir à supporter la contrainte, l’humiliation, et le sentiment d’une injuste infériorité sociale ». (Hyacinthe Dubreuil, J'ai fini ma journée, page 159)

Notes.
1. Le « sentiment océanique » par Ramana Maharshi dans l’entretien 92 du 7-11-1935 : « Le ‘Je’-‘Je’ ininterrompu est l’océan infini ; l’ego, la pensée ‘je’, n’est qu’une bulle à la surface de cet océan ; on l’appelle jîva ou âme individuelle. De même, la bulle d’eau, lorsqu’elle éclate, ne fait que se mêler à l’océan ; et quand elle est bulle, elle fait toujours partie de l’océan. Dans l’ignorance de cette vérité simple, d’innombrables méthodes, sous différentes dénominations, telles que yoga, bhakti [dévotion], karma, etc., ont été enseignées. Chacune apportant de nombreuses modifications, elles ont été enseignées avec beaucoup d’habileté et des détails compliqués seulement pour séduire les chercheurs et semer la confusion dans leurs esprits. Il en va de même pour les religions, les sectes et les dogmes. À quoi servent-ils ? Uniquement à faire connaître le Soi. Ce sont des aides et des pratiques dont on a besoin pour connaître le Soi ». Cependant après cet après 1945 les religions sont devenus de plus en plus PERDITION.

2. - Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Ils sont introuvables pour la raison naturelle
que Nous sommes l’Univers et que la racine du
mal fait SORTIR de l’Univers comme pour l’examiner
et POUR-VOIR comment il fonctionne : ON SORT DU TROU
POUR EXAMINER LE TROU, et comme dans un Trou il
n’y a rien d’autre que le Trou : pas de Trou à voir.
POUR-VOIR OU POUVOIR SIGNIFIERA ALORS :
D’É-couvrir : augmentation de l’ego par l’opinion
ou le recouvrement de toutes choses par le MASQUE
LE RIDEAU DE SON EGO, CE SERA LA CHUTE :
SORTIR, DEHORS, SAISIR… ET TENTER D’AMÉLIORER
LA CONDITION HUMAINE…

3. NON-SAISIE = NON RECOURS AUX BÉQUILLES : NE PAS S’ÉTABLIR POUR Y PRENDRE APPUI, DANS LE CIEL DANS LE CIEL DES CHOSES QUI NE REPRÉSENTE AUCUN LIEU PARTICULIER : ABSOLU DÉTACHEMENT DES VALEURS TERRESTRES, conformément au principe du Yoga Vasistha : « L’apparence de ce monde est une confusion ; de même que le bleu du ciel est une illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser et l’ignorer » (YV I, 3). Ce qui ne dépend pas d’un choix, mais de la PARTICIPATION SPONTANÉE de l’Être (et non par calcul, par choix, par utilitarisme). Dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir.
 
 

Dernière mise à jour : 17-08-2023 03:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >