Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le Karma ou production interdépendante ou
Le Karma ou production interdépendante ou Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-12-2023 13:38

Pages vues : 257    

Favoris : 23

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
tach_sangcoagu.png
 
 
Le Karma ou Production interdépendante ou
Co-production conditionnée.
Les 12 éléments de la Coproduction conditionnée
ou le spatio-temporel, ce monde des accidents (1).
 
 
- L’ignorance conditionne les formations karmiques et à ce régime du monothéisme unilatéral républicain TOUT EST FAIT POUR MAINTENIR DANS L’IGNORANCE : ”jeux olympiques” pour anesthésier les masses dans la tradition de la décadence romaine : ”du pain, du vin, des jeux”, bref : CONSOMMER ET CONSO-ET-MATEUR ET INFORMATIQUE = IGNORANCE AUTHENTIQUE, à y ajouter « l’éducation nationale » qui fabrique les âmes-consommatrices dès l’enfance.
Formation karmique = une sorte d’ÉGRÉGORE qui demande sens cesse de la nourriture de la part du mental des humains et du monde des accidents (les égrégores se nourrissent [nourrice] surtout des accidents).

- Les formations karmiques et égrégoriennent conditionnent la conscience ou raison (et les samskâra : tendances innées, impressions), raison qui calcul tout.
- Cette conscience relativiste fabrique conventionnellement les noms-les-formes et par là-même le spatio-temporel, la « vitesse de la lumière »….
- Les noms et formes conditionnent les cinq sens et les sources de perception.
- Les sources de perception conditionnent le contact, l’échange donc elles fabriquent le Dedans-Dehors amplifiant le spatio-temporel.
- Le contact ou le Dedans-Dehors conditionne la sensation.
- La sensation engendre et conditionne le besoin, la soif ou loi de succion vulgaire.
- La loi de succion vulgaire ou « attraction universelle », le Plomb-pesanteur, conditionne la possession.
- La possession, la saisie conditionne le devenir ou messianisme juif, forme de darwinisme en évolutionnisme.
- Le devenir conditionne la naissance, le projet, l’organisation.
- La naissance, l’organisation, le projet, conditionnent et engendrent le vieillissement et la mort, la détresse, la souffrance, et dans le rabbinisme : le tiqounisme (réparation).
AU FINAL, dans le sens de la Genèse de la Bible des Juifs, ce qui est créé n’est alors qu’une immense masse de souffrance qui servira, par exemple, au conditionnement ou création du capitalisme et de ses technologies puisque reposant principalement sur ce capitalisme, donc entièrement artificielles.

QUAND CETTE IGNORANCE CESSE, CESSE ALORS :
- Les formations karmiques et égrégoriennes.
- Quand cesse les formations karmiques et égrégoriennes, cessent le nom et la forme et en même temps l’opinion.
- Quand cesse le conventionnel du nom et de la forme cesse les sources de perception : le Pour-Voir.
- Quand cessent les sources de perception, le Pour-Voir, cesse le contact et l’échangisme.
- Quand cette le contact ou l’échangisme, le troc ou la valeur d’échange, cesse la sensation.
- Quand cesse la sensation cesse la loi de succion vulgaire ou soif.
- Quand cesse la loi de succion vulgaire ou soif cesse la possession ou saisie, la propriété.
- Quand cesse la propriété et donc l’ego, cesse le devenir, le messianisme, le futur, la projection.
- Quand cesse le messianisme, cesse la naissance de toutes f(r)ictions, de toutes naissances.
- Quand cesse la naissance ou création cesse « la date de péremption (vieillissement, maladie, détresse, souffrance, lamentation et tiqounisme).
QUAND TOUT CELA CESSE, CESSE ALORS L’IMMENSE MASSE DE SOUFFRANCE DU CRÉATIONNISME BIBLIQUE ou D’OPINION en dialectique f(r)ictionnelle et matérialiste, et bien-sûr spatio-temporelle.

Ainsi est la définition de la COPRODUCTION CONDITIONNÉE ou production interdépendante, LA LOI DE SUCCION VULGAIRE, PAR EXEMPLE DANS LA MISE EN VALEUR DU TEMPS DES JUIFS : LA FLÈCHE DU TEMPS EN SENS UNIQUE (Jacques Attali, page 18, Les Juifs, le monde et l’argent).
Coproduction conditionnée en référence au Soûtra du Riz en Herbe, que l’on trouve aussi dans le Soûtra de la Pousse de Riz, regroupés dans le Soûtra du Diamant, trad. Philippe Cornu et Patrick Carré.

Ce monde est malade de la MALADIE DE LA COAGULATION : SE CROIRE ARRIVÉ, SE CROIRE FIXE OU COAGULÉ, SE CROIRE TOUT POSSÉDER OU SE CROIRE TOUT SAVOIR (2). Telle est la maladie de la Coagulation.
Pourtant, SON SANG OU SON ARGENT N’A JAMAIS SI BIEN CIRCULÉ GRÂCE AUX TECHNOLOGIES DU CAPITAL, DE LA RAISON, DE LA TÊTE DES TRAVAILLEURS DU CHAPEAU, CES FIXISTES DONT LEUR SANG VÉHICULERAIT, COMME L’ARGENT, LEUR ÂME !

COAGULATION ou ADHÉSION, CONTRAT (social, convention, CRÉDIT-CRÉDO-CRÉANCE-CROYANCE), et bien-sûr la numérisation ou coagulation, fixation, identification du monde, sa caractéristique et donc sa coagulation DÉPENDANTE.

LA VRAIE CARACTÉRISTIQUE OU VRAIE COAGULATION NE VA PAS SANS SON CONTRAIRE : LE VOLATIL, LE GATE GATE, c’est-à-dire sur L’ABSENCE DE COAGULATION OU ABSENCE D’ADHÉSION, ABSENCE DE CONTRAT, ABSENCE D’IDENTIFICATION PUREMENT OPINION OU IMAGINAIRE À LA CARACTÉRISTIQUE FORCÉMENT DÉPENDANTE.


Notes.
1. Le spatio-temporel, ce monde des accidents : CROIRE (la laïcité à la française n’existe que pour ceux qui y croient), COMME LES HÉBREUX QUI CROYAIENT QUE LES HUMAINS (les Cananéens), DONC LES ÉTRANGERS, N’AVAIENT ÉTÉ CRÉÉS QUE POUR LES SERVIR ET POUR ÊTRE DÉPOUILLÉS ; la preuve, les paroissiens qui se prétendent leurs descendants font commerce, échangisme, socialisme ou république, et proposent leurs ”services”, comme le rappel Jacques Attali, dans Les Juifs, le monde et l’argent, soit la forme de l’évolutionnisme, la religion du progrès ou darwinisme, sorte d’”Intelligent Design” : A-MÉLIORER (réparer), sous leur antienne talmudique en forme ”d’altruisme talmudique” : « RIEN N’EST BON POUR LES JUIFS SI CE N’EST BON AUSSI POUR CEUX QUI LES ENTOURENT » (Pages 166, 340, 359, 365). Donc vendre des services : acheter, vendre, acheter, vendre et évidemment ORGANISER pour cela et pondre des institutions et des lois et des complications, des divisions, des guerres…
Pour les bellicistes de la technologie liée au capital, dont la ”santé”, nous vivons un véritable âge d’Or : tanks équipés pour combats nocturnes, missiles sol-air détruisant les missiles sol-sol, etc., jusqu’au smartphone, et évidemment les drogues légales et illégales c’est kif-kif de Big Pharma et Big économies de la City de Londres, tous crèchent dans la même crèche.


2. Tout ce qui arrive est de l’ordre de l’événement et non de l’Instant, du Ici et Maintenant, car rien de Réel ni de définitif ne se produit dans ce monde des accidents. Ce qu’exprime le langage courant quand il dénonce ironiquement l’illusion de ceux qui confondent les accidents du chemin avec le but : « Le pauvre ! Il croit que c’est arrivé ! ». Ce qui signifie : c’est bien arrivé comme événement, mais cet événement n’a pas la consistance définitive, coagulée, fixée, que vous lui attribuez : dans ce monde des accidents et d’opinions, il sera balayé dans la mise en valeur du temps pour être remplacé par d’autres événements-opinions ; rien de ce qui ARRIVE dans le temps qui coule n’est vraiment une COAGULATION, et paradoxe dans ce monde qui veut tout FIXER, POSSÉDER, COAGULER : LA MORT SEULE FAIT LE MARIAGE ENTRE L’ÉVÉNEMENT ET L’ÊTRE, LA MORT OU LE BLANC-NOIRE DE L’INSTANT, DE LA VIERGE NOIRE ET SON ENFANT…
L’homonymie antre arriver (au sens d’atteindre le but) et arriver (au sens de survenir, avoir lieu) désigne par le même mot deux idées qui, creusés à fond, d’annulent l’une et l’autre : tant qu’il arrive quelque chose, on est dans la f(r)iction, ÇA CHAUFFE, PUISQUE C’EST LE MONDE DES ACCIDENTS, et quand on n’est arrivé, c’est la ”fin des Temps” : il n’arrive plus rien, terminées les f(r)ictions : ”Circulez ya plus rien à voir !”.
 
 

Dernière mise à jour : 02-12-2023 14:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >