Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Gaza-Ukraine
Gaza-Ukraine Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 26-12-2023 14:56

Pages vues : 428    

Favoris : 122

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
oiseau1350_pe_clair_gp1.jpg
 
 
Gaza-Ukraine
même logique du FRIC/FLIC
- À Gaza : guerre du pauvre et du génocide.
- En Ukraine : guerre du riche (les deux W du
Washingtonisme, Westminsterisme fournissent des
milliards de dollars à l’Ukraine et les Ukrainiens
font bombance dans les tavernes, en tout cas ils
ne meurent pas encore de faim-fin comme à Gaza).


Guerre de la Menorah contre l’Ouroboros universel.
 
 
Évolutionnisme typique, le chemin vers le haut, le chemin du messianisme, le chemin de l’esclavage.
Dans une salle : une cheminée fermée de chaque côté avec un grillage d’acier excepté un petit espace en bas. Un jour un petit oiseau s’y trouve piégé. Sa condition naturelle se trouve alors diamétralement opposée à son environnement naturel. En pénétrant dans la cheminée, il tentait d’en échapper mais ses efforts étaient stériles.
Parce qu’il avait subitement OUBLIÉ d’où il était venu : cet oiseau était alors soumis à une chose ARTIFICIELLE : l’opposé de sa propre Nature.
Soumis, ne sachant pas échapper de sa prison, il était apeuré.
Les efforts incessants que fournissait cet oiseau pour retourner à sa demeure naturelle étaient stériles parce qu’ils étaient dirigés vers le HAUT, le chemin du messianisme, le chemin de l’évolutionnisme, le chemin du projet-objet, le chemin de l’esclavage, plutôt que de se diriger vers le bas, la voie par laquelle il était entré.
(Illustration du symbole antique ou originel de l’OUROBOROS, ou le mythe de l’éternel retour, complètement opposé à cette actuelle « mise en valeur du temps » (1) et donc à sa fabrication-entretien, une permanente course en avant et après-moi le déluge !…  Comme le paysan qui agrandit son champ dans la logique du : « J’avance, j’agrandis mon champ, je fais un pas puis un autre, il n’y pas de raison que ça s’arrête… »)
Gaza-Ukraine est dans cette même logique du messianisme-projection, course vers le haut, esclavage. À ajouter à ce haut : la technologie qui maintenant couronne le tout ! L’oiseau n’est près de sortir vers sa Vraie Nature !

Idem, cela explique le chaos humain actuel car cet humain est totalement dirigé VERS LE DEHORS, VERS LA RACINE DU MAL, LE DEDANS-DEHORS, VERS LE DEHORS-HAUT QUI REND ESCLAVE, AU LIEU DU DEDANS, LÀ OÙ CET HUMAIN A ÉMERGÉ.
Le tendance naturelle de l’oiseau à se diriger vers le haut se manifeste avec force, alors qu’il essaye de se libérer.
Idem avec les humains dans la tendance à ERRER AU DEHORS en croyant qu’ils vont se libérer.
C’est là la tendance de l’humain depuis des millénaires maintenant et fortement amplifiée depuis cet après 1945.
Cependant, si grâce au discernement harmonieux ou à la Conscience infinie, cet humain INVERSE la direction de sa vision, comme l’indique le symbole de l’OUROBOROS, ce tournant vers le DEDANS, et qu’il s’en tient à cet UNIQUE DEDANS NATUREL, cela ne fait aucun doute qu’il RE-trouvera la Vraie Libération dans l’Instant.

« Il n’existe aucun refuge pour l’individu [jiva] en DEHORS de la Vérité. En conséquence, recherchez et connaissez votre propre vérité [qui n’est pas opinion (2)], qui est extrêmement proche de vous ». (Ramana Maharshi, dans Padamalai, de Muruganar, (1890-1973), un des proches disciples éveillés de Ramana Maharshi. Padamalai : recueils d’aphorismes ; Padamalai signifie : « une guirlande pour Padam », et Padam au sens littéral : pied, est ici synonyme du Soi, l’Être véritable. Le conte de Cendrillon symbolise le Soi puisque Cendrillon trouve : « chaussure à son pied »….)

« Où que le mental vagabonde [en se tournant vers le Dehors], alors qu’il oublie sa propre Nature, sa destination finale n’est que le Soi ».
 
ourobo_jaune.png
 
Notes.
1. La NORME JUIVE de leur dualité winners-losers (élus/non-élus et Dedans-Dehors) résumée page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites PAR LA SOUMISSION]. Ainsi est posé la fonction de l’économie, cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ».
« Elle fait de l’Alliance avec Dieu ». LEQUEL ? S’il s’agissait du Soi, l’état actuel du monde serait autre et l’asservissement sous toutes ses formes n’existerait pas !!!
Leur « Dieu » et son sel d’Arche d’Alliance n’est qu’une mouture de socialisme politico-étatique tribal et forme primitive de république, avec ses commandements copiés sur les sagesses égyptiennes : genres littéraires de l’Orient ancien, y compris l’Ancien Testament ; recueils de préceptes pratiques et moraux énoncés par une personne pourvue d’une longue expérience à l’usage d’un jeune homme, visant à lui faire connaître les « normes » de conduites dans la vie sociale.…

2. L’opinion : tout ce qui est issue de l’expérience de l’existant dans la dialectique matérialiste forcément historique. Dans la vision des choses par l’opinion, aucune doctrine ne peut être une ”constante”, parce qu’elle a sa source dans la CROYANCE À L’ESPACE-TEMPS. C’est pourquoi l’opinion est perpétuellement fluante, souple, se pliant aux circonstances, ce qui est la définition de la DÉMOCRATIE fonctionnant par conflits d’intérêts, qui la condamne à une frustration permanente par ses propres limitations.
L’opinion n’a aucun pouvoir politique, sauf celui de créer le chaos permanent.

« Le règne politique de l'opinion, du prétendu pouvoir du peuple, est la plus fantastique des illusions collectives de toute l'histoire, le plus grandissime tour d'illusionniste accompli par les puissances occultes avec l'assentiment des illusionnés. En réalité, l'opinion n'a jamais eu aucun pouvoir politique, sauf celui de créer le désordre. Nous avons vu que les régimes démocratiques ont pu tenir ou tiennent encore parce qu'ils dissolvent la conscience politique dans la conscience économique, en asphyxiant la vie métaphysique de l'âme sous le débordement des réactions sensibles, physiologiques et psychologiques, en procédant en somme à la « massification des peuples ». Et cela est vrai de l'américanisme aussi bien que du communisme [à ce jour, le monothéisme unilatéral républicain mondialisé et son ”Vivre ensemble” et absolue ”massification des peuples”]. Par-dessus la masse, les sociétés occultes exercent le véritable pouvoir politique ». (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, écrit de 1960).
 
 

Dernière mise à jour : 26-12-2023 15:07

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >