Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La démence humaine
La démence humaine Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-02-2024 19:34

Pages vues : 469    

Favoris : 135

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Conscience, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
etats_unis_guerre_washingtonisme_maconnerie_judaisme.jpg
 
 
La démence humaine
Démence : famille étymologique de MENTIR
évidemment à soi-même !
L’égarement, le délire, l’espace et le temps.


Maljour et Malvenu en régime républicain d’un Occident de Mort.
 
 
La foi du républicanisme de 1791 en Amérique du Nord repose sur les cadets de famille qui avaient servi sous les ordres de la perruque de La Fayette, c’était du Washingtonisme pur venant du Westminsterisme, un mélange à parts égales de chevalerie française en déclin et de puritanisme yankee, sans rien qui ressemble au soudard de l’Empire.
Les USA sont une variation du Thème du 1789 français : l’APOTHÉOSE DE L’ARGENT, qui amènera tout au long du 19è siècle la création de nombreuses banques amenant la « révolution industrielle » que nous subissons à ce hui.

Puritanisme yankee = métier des armes copié sur une certaine chevalerie française où les armes anoblissaient celui qui s’engageait dans cette carrière ! Chevalerie qui avait introduit le concept d’égalité et de solidarité, sans laquelle n’existait l’ensemble militaire (protéger la nation), et partant : point de noblesse. Mais la royauté lorgne déjà sur un aspect ”républicain” en supprimant le privilège de la chevalerie française en la ravalant à l’état de livrée de Cour et de valetaille titré (ainsi l’État pouvait mieux les contrôler).

Cet Occident qui doit son Empire mondial construit sur un christianisme mal compris divisé dans l’Enfer moraliste de la dualité bien-mal.
Cet Occident construit sur cette religion faisant la partie des trois religions abrahamistes qui n’ont pas de doctrines secrètes et qui se résument au Décalogue copié et déformé sur le rituel funéraire de l’Ancienne Égypte, qui le tenait probablement des ”Atlantes”. Ces religions abrahamistes sacrifient la logique métaphysique sur des bases républicaines, socialistes, moralistes, en forme de MESSIANISME : LE PROJET-PROJECTION modèle « Fin des temps » ou Demain On Rase Gratis (promesse pour les déshérités de ce monde d’une compensation certifiée dans une autre vie ; ainsi elles aboutissent toutes à la fièvre égalitaire et devant la « loi humaine », et devant la Loi Divine.
Les trois religion abrahamistes NE SONT que politiques et militaires, elles construisirent l’actuel Nouvel Ordre Mondial, amenant nécessairement l’OMNIPOTENCE du monothéisme unilatéral républicain : Le PANTHÉISME SOCIALO RÉPUBLICAIN ET DE SON ARGENT-CONSOMMATION.

Cette OMNIPOTENCE RÉPUBLICAINE (sens de puissance absolue, sans limitation puisque en constante évolutionnisme et recherche permanente d’informations) du régime étatique, est par essence LE PREMIER TERRORISTE DE LA PLANÈTE, il en a les moyens : aboubé, légalisé réciproquement par son capitalisme, son salariat et ses marchandises.
Omnipotence consolidée en Europe sous l’Empire romain avec la religion d’État : l’Église catholique de Théodose 1er, puis ensuite à la Renaissance avec la Réforme, l’imprimerie, l’arrivée du Galilée ou galiléisme technologique et de la collecte d’informations, suivie de Cromwell en Angleterre et du début de l’omnipotence de laïcité sous la franc-maçonnerie spéculative en nombre important qui recrute dans toutes les professions pour se constituer UN RÉSEAU, UNE TRAME, UN MAILLAGE PLANÉTAIRE (en forme de nouvelle religion évidemment en lutte contre les autres religions….).

Depuis l’omnipotence du régime de 1789, l’être humain devenu AUTRE, DÉMENTIA (de-mentia : le mental se ”défait”), n’étant plus à même de réaliser son Soi, son « Je suis ce JE-SUIS », cet humain aliéné se trouve automatiquement livré à CETTE MÊME OMNIPOTENCE INDIFFÉRENCIÉE, RÉPUBLICAINE, ÉGALITARISTE ET MONDIALISTE, CONFONDUS DANS UNE COLLECTIVITÉ, UN SOCIALISME RELIGIEUX, AU SENS D’ÊTRE RELIÉ PAR DES MACHINES (informatique, ou I.A.), LE SOCIAL DU ”VIVRE ENSEMBLE”.
Ainsi il est facile à ces humains aliénés de confondre leur Soi (leur Vraie Nature), qu’ils ne connaissaient déjà plus tel qu’Il est, et de prétendre l’imposer à tous comme le fait l’oligarchie du régime quand elle parle de ”valeurs de la république” ou de ”Notre démocratie” (dans sa dualité winners-losers où des pays seraient les losers parce qu’ils ne sont pas une ”démocratie” [marchande]).
La Réalisation du Soi, surtout dans les milieux anglo-saxon et donc du winnerisme aussi au sens de l’efficacité utilitaire si anglo-américain imposé de force au monde, est confondu avec le développement personnel par exemple le ”Voice Dialogue” des Hal et Sidra Stone……. dans la tradition new-âge de ”libération du moi” telle que commencèrent à l’entreprendre les Hippies dans les années 1960….

Le mondialisme présent est un MONOTHÉISME UNILATÉRAL par lequel passe un Dieu créé dans les croyances : LE CONVENTIONNEL, LA LAÏCITÉ (surtout celle du 1789 français !), laïcité à la française destinée à faciliter la consommation de n’importe quoi.
Ayant oublié son Soi depuis son enfance, c’est-à-dire ayant perdu sa Conscience infinie, chaque citoyen ou consommateur est livré à une hypertrophie dégénérant à l’aise en impérialisme spirituel, c’est flagrant en France quand des membres du gouvernement du régime parlent de « valeurs de la république » ou de « Notre démocratie » : la tâche n’est plus de faire que chacun réalise son Soi, sa Liberté, IL S’AGIT D’IMPOSER À TOUS LE MÊME SOI RÉPUBLICAIN ISSU DES RELIGIONS ABRAHAMISTES (dont fait la partie l’entité de 1948 qui détruit les Palestiniens), qui constitue ce qu’on appelle « le Nouvel Ordre Mondial ».

Nous sommes tous DIFFÉRENTS, UNIQUES, donc à chacun de POURSUIVRE LE SENTIER DE SA VOIE, MAIS LA SOURCE OU FONTAINE DE JOUVENCE EST UNE : LA CONDITION ORIGINELLE OU NATURELLE DE LA CONSCIENCE UNE, CONSCIENCE OU SINGULARITÉ. Sauf que l’Omnipotence républicaine ne l’entend pas ainsi et veut foutre tout le monde dans sa même soupe…..
Or dans le GATE GATE L’ÂME MARCHE DANS LES TÉNÈBRES ET EN SÛRETÉ (voir plus bas) : si on peut ouvrir un bon nombre de portes et les traverser, LA DERNIÈRE EST INFRANCHISSABLE À JAMAIS, PARCE QU’ELLE DÉPASSE ET CONFIRME L’ENTRETIEN 264 DE RAMANA MAHARSHI : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Entretien 264, du 20 octobre 1936). Si la dernière Porte était franchi (3), alors il y aurait Vraie Création…… et Mystère Absolu insaisissable……. Autrement, NOUS SOMMES EN « COMME SI », NOUS SOMMES EN MAGIE OU ILLUSION DU « COMME SI ».


- Quand l’objet a été complètement analysé,
L’analyse n’a plus de support.
En l’absence de support, il n’y a pas de naissance ;
C’est ce qu’on appelle nirvâna.

Celui qui admet la réalité de ces deux [choses]
Se trouve en fort mauvaise posture.
Si la conscience a le pouvoir de prouver son objet,
Sur quoi repose l’existence de la conscience ?

Si au contraire [comme dans le marxisme et la dialectique… et la croyance du monde actuel], c’est l’objet qui prouve la conscience,
Quel est le point d’appui de cet objet [comme par exemple une ”intelligence artificielle”] ?
S’ils dépendent l’un de l’autre pour exister,
Aucun des deux n’existe réellement.
(Shântideva - Bodhicaryâvatâra, La Marche vers l’Éveil, chapitre Connaissance 110-112)


LE CONTRAIRE DU RÉGIME RÉPUBLICAIN. Le dégoûtant des « Bon-jour et Bien-venu » des faux derches médiatiques des ondes en réseaux de la ”couverture sociale” ou ”Vivre ensemble”.

« Oh ! qu’elle est misérable la condition de la vie humaine [autant en 1570 qu’en 2024…], où l’on court tous les dangers et où l’on arrive si difficilement à la connaissance de la Vérité ! Ce qu’il y a de plus clair et de plus vrai nous semble plus obscur et plus incertain : nous fuyons ce qui ou convient le mieux ; et, au contraire, ce qui brille davantage et satisfait nos regards, nous l’embrassons, nous le poursuivons, quand c’est ce u’il y a de pire pour nous et un danger constant pour l’âme. Qui pourra dire les dangers et les alarmes où l’homme vit sur la terre ! puisque la lumière naturelle qui doit nous guider est la première à nous éblouir et à nous égarer (1), dans notre marche vers Dieu ! [au sens de la Liberté, de la Paix véritable] Si on veut arriver à suivre la voie sûre, il faut nécessairement fermer les yeux (1) et (2), et marcher dans les ténèbres pour esquiver les ennemis domestiques [ceux du Dedans et du Dehors], c’est-à-dire nos sens et nos puissances ! L’âme se trouve donc bien cachée ici et sous une bonne garde dans cette nuée ténébreuse qui est autour de Dieu. Car il elle est pour Dieu Lui-même un tabernacle et une demeure, elle le sera également pour l’âme [la Vraie Demeure du sans demeure, l’état COUR ou MÂÂT, direct] ; elle sera un rempart et une sécurité parfaite. L’âme, il est vrai reste dans les ténèbres, mais elle y est bien cachée ; elle y est protégée contre elle-même et contre tous les autres dangers qui peuvent venir des créatures, comme nous l’avons dit. C’est de ces âmes que David parle encore dans un psaume, quand il dit : « Vous les cacherez dans le secret de votre face, pour les mettre à l’abri des persécutions des hommes ; vous les protégerez dans votre tabernacle contre le déchaînement des langues [les opinions] » (Ps. XXX,21). Ces paroles signifient toutes sortes de protections ; car caché dans le secret de la face d Dieu, pour être à l’abri de la persécution, c’est être fortifié par cette obscure contemplation contre toutes les attaques qui peuvent venir de la part des hommes ; être protégé dans son tabernacle contre le déchaînement des langues, c’est être submergé dans cette eau ténébreuse que David appelle le tabernacle de Dieu. Aussi, comme l’âme est sevrée de toutes ses tendances et de toutes ses attaches, et que ses puissances sont dans les ténèbres, elle est affranchie de toutes les imperfections qui étaient en opposition avec son esprit, comme de sa chair et de tout le créé.
Elle peut donc dire à bon droit qu’ELLE MARCHE DANS LES TÉNÈBRES ET EN SÛRETÉ ». (Jean de la Croix, La nuit obscure, chapitre 16).

L’EAU PRIMORDIALE : « Car enfin, bien que ténébreuse, c’est de l’eau, et voilà pourquoi elle rafraîchit et fortifie l’âme dans ce qui lui convient le mieux, quoique ce soit dans les ténèbres et les angoisses. […] Ici, en effet, toutes les forces de l’âme, ses tendances et toutes ses puissances, étant dégagées de toutes les choses créées (1), concentrent uniquement au service de Dieu leur effort et leur activité.
De la sorte l’âme sort d’elle-même et de toutes les créatures pour arriver à la douce et savoureuse union d’amour à Dieu, DANS LES TÉNÈBRES ET EN SÛRETÉ ». (Jean de la Croix, La nuit obscure, fin du chapitre 16).

RIEN N’EST FIXÉ UNE FOIS POUR TOUTE, AINSI LA « LIBERTÉ » EST INCONCEVABLE À JAMAIS, INSAISISSABLE À JAMAIS, PARCE QU’ON NE DOIT PAS S’IDENTIFIER ET DONC PENSER À CELUI QUI AGIT : ÊTRE (et non avoir….). SI LA « LIBERTÉ » ÉTAIT FIXÉE UNE FOIS POUR TOUTE, L’UNIVERS DISPARAÎTRAIT (voir les ”Les neuf milliards de noms de Dieu” de Arthur C. Clarke, une FORME D’ORAGE ou de DÉLUGE, d’APOCALYPSE ULTIME…).
 
« Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et alors tout dans votre mental trouvera sa place appropriée et vous verrez les choses dans une perspective juste. Dieu est en vous, maintenant et en toutes circonstances [on ne ”sort’ pas de l’Univers….]. Vous et votre petit monde individuel [celui du consommateur ou acheteur] sont en Dieu. Si vous réalisez cela, vous réalisez aussi que tout dans votre vie est à sa place et dans un ordre juste, que la Loi de Dieu détermine toute votre vie et ce qui va avec. Rien ne peut être exclu de cette Loi si nous réalisions que notre vie est véritablement vécue en Dieu. Même dans nos occupations quotidiennes, c’est une aide de penser à Dieu, de reconnaître Sa Présence avec nous, en nous, autour de nous et dans notre travail. Encore une plus grande aide est de concevoir notre travail comme l’œuvre de Dieu, car ainsi nous trouvons de nouvelles et de meilleures façons de l’accomplir et nous sommes bénis dans son accomplissement ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 10-10-1945 matin).
Travailler à Wall Street est-il un travail de favoriser l’accomplissement de Dieu en Nous ???

L’ÂME MARCHE DANS LES TÉNÈBRES ET EN SÛRETÉ = « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi). Idem avec la devise Alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ».
Pour l’Église Chrétienne sur laquelle repose l’Occident et l’Empire US, les Ténèbres, ce sont le Diable. C’est comme s’il y avait une inversion.

Maljour et Malvenu en régime républicain d’un Occident de Mort, dans ce monde où tout n’est que changement et HEUREUSEMENT. Mais le plus imbécile des humains peut devenir roi ou reine sur une scène de théâtre, et du théâtre typique de l’État, monarchique ou républicain c’est encore le spectacle du régime, dont les GRANDS ACTEURS sont les serviteurs de cet État monarchique ou républicain, c’est kif-kif mais en plus moche chez les républicains. Mais après la représentation, chacun reprend ses « droits », sa position de consommateur comme tout le monde : à égalité : tout le monde fait caca au moins une fois par jour…. donc tout le monde MONTE SUR LE TRÔNE, À ÉGALITÉ…. ET SUPER ÉGALITÉ : TOUT LE MONDE MEURT AU MOINS « UNE FOIS DANS SA VIE », CE QUI MET AU MOINS UNE FOIS TOUT LE MONDE D’ACCORD, SANS MENSONGE  OU À ÉGALITÉ (sauf les transhumanistes qui ne veulent pas mourir mais qui veulent vivre « éternellement » ici-bas…). Ainsi est la vie, le rêve ou illusion appelée « réalité ».

Notes.
1. ”Vous n’êtes pas le corps”, répétait souvent Ramana Maharshi dans les entretiens entre 1935-1939.
NON-SAISIE = NON RECOURS AUX BÉQUILLES : NE PAS S’ÉTABLIR POUR Y PRENDRE APPUI, DANS LE CIEL DU CIEL DES CHOSES QUI NE REPRÉSENTE AUCUN LIEU PARTICULIER : ABSOLU DÉTACHEMENT DES VALEURS TERRESTRES, conformément au principe du Yoga Vasistha : « L’apparence de ce monde est une confusion ; de même que le bleu du ciel est une illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser et l’ignorer » (Yoga Vasistha, YV I, 3). Ce qui ne dépend pas d’un choix, mais de la PARTICIPATION SPONTANÉE de l’Être (et non par calcul, par choix, par utilitarisme de volonté). Dans un Trou il n’y a rien d’autre que le Trou, donc pas de Trou à voir.
NE PAS A-DORER LE SOLEIL, DONC L’OR (métal) issu du feu vulgaire, s’il est fondu en monnaie.

2. D’après l’Antique précepte : « Ne laissez jamais entrer dans le Laboratoire une seule mouche pendant les moments délicats ! » (Fermez les “bouches”). ”Mouche” au sens de ”réseau”, d’onde qui peut parasiter l’ensemble….

3. La Parabole des Neuf Clés (en rapport avec le TROU où il n’y a rien d’autre que le Trou, donc aucun trou à voir).
« Vous êtes si jobards, mes petits agneaux, que quand vous trouvez une clef, il vous faut sa porte, et quand vous trouvez une porte, sa clef.
Et le monde est si peu contrariant que toute porte a sa clef, et toute clef sa porte.
Le monde, mes petits agneaux, n'est qu'un labyrinthe de portes ouvertes qui font semblant d'être fermées.
Si vous voulez vous y perdre, ne vous gênez pas, surtout. Voici la recette : on ne lâche pas sa clef, et on ouvre, on ouvre.
La porte dont je parle, sachez-le, n'est visible qu'ouverte et, pour l'ouvrir, il faut, je ne dis pas trois, mais bien trois fois trois clefs. Pas six, ni huit, mais Neuf.
Tant que vous n'aurez pas la neuvième, les huit autres n'ouvriront rien, et l'on vous tiendra pour fou. On dira : « Voyez le fou avec ses clefs ! »
Puis vous trouverez la neuvième. Alors, ayant franchi la porte, épargnez-vous de revenir pour crier : « J'ai trouvé ! J'ai trouvé ! »
Car, dans la Porte Invisible, nul ne vous verra plus, et votre cri sera muet.
Epargnez-vous de revenir ».
(Aimé Michel, Le Mysticisme, l'Homme Intérieur et l'Ineffable - 1973)
 
porte_tra_ouvrier.png
 
 

Dernière mise à jour : 12-02-2024 20:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >