Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’Oeil ou la chefferie comme la Vérité
L’Oeil ou la chefferie comme la Vérité Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-04-2024 03:00

Pages vues : 104    

Favoris : 23

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Conditionnement, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Sionisme, Soleil, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
crotte_tr_frise.png
 
 
L’Oeil ou la chefferie comme la Vérité
n’appartient à personne.
(L’oeil sur le billet de 1 dollar est
une monstruosité humaine anglo-saxonne
juivo-maçonnique : les Voyeurs)

Encore moins ce qui touche l’identification
à un corps, comme c’est le cas dans ce
monde capitaliste où tout est réduit en
objet et utilitarisme.


MESSIE = OBJET et TRANSIT-ion (intestinale et désormais dans l’entier du corps-objet mondialisé. Corps-objet, une mécanique si visible dans l’hôpital…).
 
 
Pour qu’un messie ou objet soit objectif, il faut un voyant.
« Si vous vous conceptualisez en tant que corps, que vous vous limitez à ce corps et, qu’étant ce corps vous devez voir avec ses yeux. Dieu et le monde vous apparaîtront aussi doté d’une forme. Si vous réalisez que vous êtes sans forme, que vous êtes illimité, que vous seul existez, que vous êtes l’œil, l’œil infini, qu’y a-t-il à voir si ce n’est l’œil infini ? En dehors de l’œil, il n’y a rien à voir. Pour que les objets soient vus, il faut un voyant, ainsi que l’espace, le temps, etc. Mais si seul le Soi existe, Il est à la fois Celui qui voit et ce qui est vu, et il dépasse les faits de voir et d’être vu ». (Ramana Maharshi, dans Padamalai).
« Considérer le monde perçu comme étant distinct du mental qui le voit et lui attribuer toute une existence, est illusion ».
« Tout cela signifie que ce qui est vu considéré comme étant une entité indépendante, indépendante du Soi, est irréel. Ce qui est vu n’est pas différent de celui qui voit. Le Soi est ce qui existe : celui qui voit et ce qui et vu ne le sont pas. Ce qui est vu considéré en tant que Soi est réel.
[…]
Il n’existe rien de tel qu’un « monde » indépendant des pensées. Le sommeil profond est dénué de pensées ainsi que du monde. Les pensées et le monde sont présents dans les états de veille et de rêve. Tout comme une araignée tisse le fils de sa toile à partir d’elle-même puis le résorbe en elle-même, le mental projette le monde à partir de lui-même puis le résorbe plus tard [mais pas dans le judaïsme !]. Quand le mental s’élève du Soi, le monde apparaît. Lorsque le monde apparaît, le Soi n’est pas vu et quand le Soi apparaît ou brille, le monde n’apparaît pas ».

« Si vous coulez et restez retiré au sein de votre propre Nature, devenant ainsi extrêmement calme, le monde entier se trouvera immédiatement contenu en vous ».

La Vraie Vision concerne l’Être, et non le « corps-avoir » et ses sens physiques.
À partir de ce centre, l’œil a une vue insaisissable que tout l’existant. Il se situe au lieu même du « Moteur immobile » la Vraie Demeure du sans Demeure.
Deux personnes situées intellectuellement en cette sans Demeure n’exprimeront pas nécessairement les mêmes choses, ni de la même façon. Car ce que l’intellect perçoit à partir de cette sans Demeure, c’est l’indéfini, ce à qui il n’y a pas de limites saisissables, et chacun exprimera de cet indéfini que ce qui l’intéresse, ce qui affecte sa personne particulière, son Soi.
Mais, sauf ambiguïté dans le langage parlé, les visions, les paysages de pensée de deux individus ne pourront jamais être contradictoires. Ils ne seront jamais ennemis. « Il y a diversité de don, mais c’est le même esprit » (Corinthiens 12, 4-11).

Au contraire, dans ce monde de « démocratie » et des corps-objetsn où deux systèmes ou géométries intellectuelles, ou deux syncrèses qui ne seront que des systèmes de systèmes comme tente de l’imposer l’oligarchie ou CHEFFERIE ACTUELLE (l’uniforme des costumes-cravates), LA CONTRADICTION EST INÉVITABLE (règne de l'opinion).
Parce que, dans ce cas, l’œil intellectuel ne se situe pas dans la Vraie Demeure ou Moteur immobile, cet œil ne coïncide pas avec ce que les Catholiques appellent le « Verbe ». Autrement dit, la personne est aliénée par ses perceptions du sensible dans son identification à un corps. Ce sont les cinq sens, ces perceptions dans l’espace-temps, conçu en géométrie de la ligne droit ou évolutionnisme entre un passé et un avenir, qui dictent à l’intellect ce qu’il doit vivre et exprimer.
Or ces données sensibles qui deviennent le Graal de l’oligarchie varient d’un instant à l’autre en chaque individu, et ne peuvent jamais être identiques chez deux individus ; cela par la nature même des choses.
Hélas, l’intellect de l’ego tend par nature, pas sa fonction ontologique, à fixer, à coaguler en un semblant d’absolu et de valeur ”éternelle” à une connaissance du sensible, qui pourtant, par nature, ne peut en avoir. C’est ainsi que se développe l’OPINION.

L’OPINION est la démocratie en personne, n’étant jamais en sécurité à cause de sa construction sur l’ego, elle porte en elle l’angoisse de pouvoir être remise en question à tous moments. Aussi elle sera toujours en position de défense ou d’attaque, c’est devenu de plus en plus clair avec la guerre Russie-Ukraine et la guerre Hamas-Palestine contre Israël. La démocratie ou l’opinion sera nécessairement sectaire et intolérante. Tout ce qui n’adhère pas à la démocratie-opinion (contrat social), absolutisée collectivement telle une religion, sera ennemi. (En réf. à Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 4 de 1969).

Actuellement et depuis le système hygiéniste imposé par la tyrannie bourgeoise de l’après 1789 français, qui sévira tout au long du 19è siècle européen, ces bourgeois soumis à la mode de la « raison » chère aux riches perruques poudrées du 18è siècle français, dans leur volonté de donner une explication rationnelle, comme l’actuelle GOOGLEISATION DU MONDE, à tout ce qui touche les cinq sens, s’attaquèrent au 19è siècle aux racines du dégoût : il fallait rendre compte de la nouvelle répulsion devant l’excrément qui s’enracine tout au long du 19è siècle. Évidemment la région génito-anale était naturellement devenu le centre du dégoût. La pudeur s’installait autour de l’anus.

Depuis quelques décennies, la chefferie, l’oligarchie s’emparent du corps entier des masses : Nous en avons eux les prémices avec le Covid-19, une première tentative qui va être suivie par le mondialisme de l’OMS, avec au mois de mai 2024 la rédaction d’un « isme » ou système qui sous prétexte de corps, de sanitaire, est en train de mettre en place sa GOUVERNANCE MONDIALE sous déguisement du sanitaire, puisque c’est la continuité de la raison qui veut tout rationaliser, tout numériser, tout posséder, tout contrôler.

Ainsi, les masses seront soumises :
- Les nanotechnologies liées aux industries du capitalisme pourront s’amplifier.
- « numérisation » des informations sur les nouvelles maladies créées.
- Portes ouvertes à toutes les industries du capitalisme.
- Amplification des confinements et des ‘pass’ de ceci et cela.
- Amplification des mesures liberticides évidemment au nom de « la santé publique », santé interdite puisque soumise aux industries du capitalisme et donc du business et rendement en premier.
- Amplification des médicaments de la chimie des industries du capitalisme : injections obligatoires par exemple.
- Amplification évidente de la censure sur les remèdes naturels.

Les costumes-cravates ou oligarchie la nouvelle classe au Pour-Voir a considérablement abaissé son seuil de réception à tout ce qui touche au SALE :
L’hystérie des fosses septiques du 19è siècle européen est remplacé par la même hystérie cette fois ci dans le corps entier y compris le mental : la sécurité de tous et mondiale, mais évidemment avant tout, la sécurité des costumes-cravates.

Est considéré comme « SALE » tout ce qui est INSAISISSABLE, NON IDENTIFIÉ donc « INNOMMABLE », « IMMONDE », que les Google-Ordinateurs ne peuvent pas saisir : Dieu est caché, l’excrément est caché, le terroriste est caché…..
Ainsi, toute chose du soi-disant réel participe du « COMME SI ».
Est ”bon” ou ”propre” ce qui est SAISI, IDENTIFIÉ.
Le ’N’EST PAS X’ SERA INNOMMABLE car insaisissable le X étant l’inconnu.
Le Seul Réel insaisissable sera SALE, innommable, terroriste, puisque impossible à authentifier :
Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu.
Si bien que Céline faisait remarquer que toute la vulgarité de ce monde est non dans les choses réelles ou non-réelles et dans leur mention crue telle une pensée sur les choses, mais dans les PENSÉES SUR LES RE-PRÉSENTATIONS DES CHOSES, telle cette civilisation de la RE-présentation ou du SPECTACLE, du FAUX, du « COMME SI » par l’invention du
monde maintenant dans l’ordinateur des industries du capitalisme ; telle cette civilisation de la ‘transition’ (de ceci de cela).

Nous, le monde, sommes SOUS DÉPENDANCE DE PLUS EN PLUS POUSSÉE DES INDUSTRIES EN INFORMATIQUES ET NANOMATÉRIAUX DU CAPITALISME.
C’est maintenant cela la vulgarité du monde.

Le ’N’EST PAS X’ SERA INNOMMABLE car insaisissable, le X étant l’inconnu.
Le Seul Réel insaisissable sera SALE, innommable, non-identifiable, car NOUS SOMMES SOUS SA DÉPENDANCE EN TANT QUE REFLET : « Jamais l’âme et Dieu ne peuvent co-exister », Saint Bonaventure.

Selon cette logique de riches, leur « raison » les fait expulser tout ce qui est « innommable » : Haussmann fera expulser tous les innommables (classes dangereuses) à la périphérie de Paris. Pour les « olympiades capitalistes » de 2024, la même classe de riches fait expulser des « innommables » dans des campagnes. Les « classes supérieures », les voyageurs venus aux olympiades de 2024 seront ainsi sécurisés. Tout change parce que rien ne change : PLACE À LA VÉRITABLE POSITION SOCIALE (pour faire mentir la trinité judéo-maçonnique spéculative inscrite sur toutes les institutions du régime républicain français). Vers 1850 en France, dans les quartiers des prolétaires, 95% des enfants mouraient avant l’âge de 5 ans, alors que dans les quartiers des bourgeois, rue Royale à Paris par exemple, il n’y mourait que 25 à 30%. Elle est où l’égalité fourguée par cette judéo-maçonnerie républicaine ???

Le capitalisme sous loi de succion vulgaire fonctionne sur le relatif : la dualité sujet et objet. Tant qu’il vous faut un objet, soit le PLOMB, L’ATTRACTION, LA PESANTEUR,  pour soi-disant « être heureux », l’incomplétude, la frustration se fait ressentir. Quand seul l’INSTANT est présent, le Bonheur permanent demeure.
La Réalité de nostre propre Nature véritable, laquelle est l’Atman ou le Blanc de l’Instant, est qu’Il est l’Unité totale et non-divisée. La Félicité est ainsi nostre propre Réalité, c’est ce que Nous sommes. « Si vous plongiez, en toute connaissance, dans l’Atman, avec le conviction née de cette expérience, alors vous connaitrez l’état du Soi ». (Ramana Maharshi).

Atman, le Soi, le Blanc de l’Instant, le Silence absolu ou ZÉRO INDIEN aux possibilités vivantes infinies : L’OR ROSE OU L'AUBE DU POMMIER…. Le Blanc sera la couleur de la Mort et du deuil, de la poussière, avant tout Commencement, qui est identique à la fin….
Le Blanc couleur de la Grâce, de la Révélation, le SURFEU…

CAPITALISME = MISE EN VALEUR DU TEMPS : LE DÉSIR SANS FIN ET QUI A TOUJOURS FAIM ET QUI CHIERA ET EN CHIERA EN CONSÉQUENCE. Le désir est un abîme sans fin ni fond nécessaire à l’évolutionnisme nécessairement lié au capitalisme ; soit plonger sa vie dans une pauvreté insurmontable. C’est CELA le capitalisme.
La loi de succion vulgaire Nous maintient dans la pauvreté : un appétit insatiable, doublé de la raison qui calcul. C'EST CELA LE MESSIANISME QUI PROMET-PROJETTE.
 
 

Dernière mise à jour : 18-04-2024 03:20

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >