Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Gauche : le voleur crie au voleur
La Gauche : le voleur crie au voleur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-08-2015 00:04

Pages vues : 2636    

Favoris : 336

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bible, Bomb, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Cesium, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, CIA, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Drogue, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, État, Europe, FBI, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Hollywood, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Jihad, Juifs, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, NSA, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Or, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, URSS, USA, Vide, Volonté, Washington, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
droit_de_lhommistes.jpg
 
 
La Gauche : le voleur crie au voleur
principe de la Gauche « libérale »
Quoi de meilleur pour pas se faire
prendre à chaparder que de crier « Au voleur ! »

La « valeur » de la république est de
TOUT RÉCUPÉRER, TOUT BOUFFER.

LA GAUCHE : SINISTRA.
LA GAUCHE OU SOCIALISME.
LA GAUCHE LIBERTAIRE.
LA GAUCHE AUTORITAIRE.
LA GAUCHE GÉNOCIDAIRE (comme en URSS).
LA GAUCHE DES PRIVILÈGES.
qui devient LA GAUCHE ROYALISTE DE SANG.
LA GAUCHE ATLANTISTE ET CIBERNÉTIQUE
DE L’EMPIRE USIONISTAN.
 
 
Le Djihadiste (1) de 2015 c’est le nouveau Païen du temps des Hébreux contre Baal des Canaanéens. Le Yahvé et ses prophètes est remplacé par le républicanisme et ses « valeurs ». Tout est cyclique ou THÈMES ET VARIATIONS.

La puanteur s’accélère à grand républicanisme dans la démocratie mondiale.


Si vous refusez de vous laisser détruire, c’est que vous être un ringard bloqué dans votre mental, vous êtes un complotiste. Aller, envoyez-moi ça en psychiatrie.
AVEC LA GAUCHE : TOUS « PRÉSUMÉS » COUPABLES, PRINCIPE DE CONFORT OU PRÉCAUTION. Comme nous sommes tous coupables, nous devons faire la preuve de notre innocence, comme pour l’acheter. Seuls les « élus » et leur « peuple » ne seront jamais coupables, même s’ils tuent, et seront dispensés de puce électronique en suppositoire.
 
Gauche anti autoritaire qui est encore plus autoritaire. Ainsi il n’y a pas plus autoritaire et liberticide que la Gauche (voir du côté de l’URSS, Goulag & Cie.). La Gauche moderne ne veut plus de fuhrer, plus de chefferie.
Avec les rois, les Druides, les présidents de république, on savait qui était le pouvoir ; de nos jours avec le Gauche judéo-maçonnisée, on s’imagine qu’il n’y a plus de pouvoir, ou on crois que c’est quelqu’un d’autre, et c’est évidemment pire que du temps des rois (je simplifie).
Alors, est-il possible de s’accorder en société sans autorité ? Sans étatisme ?
Ce n’est que possible par la Réalisation du Soi-Instant d’au moins un millier de personnes sur cette planète, le rayonnement mondial se faisant naturellement !

Gauche inventée par la CIA avec la mode hippie, Beatles,  Mai 1968, contre-culture, psychiatrie ouverte, apparition des antidépresseurs, etc., pour contrer le stalinisme et le judéo-bolchevisme, et contrer le capitalisme. En fait il y avait tentative de FAUSSE réalisation du Soi-Instant récupéré en forme de spontanéité avec le mouvement hippie, le côté « bohème » et « on prend la vie comme elle vient », on chante et danse, voir aussi le système du rap, plus de règlement (interdit d’interdire), etc. Le pouvoir en place récupère absolument tout et en fait ce qu’il veut. Bien-sûr ce n’est pas cela la réalisation du Soi parce qu’avec la Gauche des années 1968-80 c’est du pur GRÉGARISME, du SOCIALISME en forme de religion de la laïcité judéo-maçonnique. On est toujours seul quand on est vraiment soi-même ! Il faut choisir l’uniforme, la vulgarité, et suivre les autres comme un mouton pour être à la mode ; ou choisir la solitude et le silence.

Il est aussi évident que la Gauche se mettait en place avec la révolution technologique commençant véritablement dans les masses avec l’invention du TRANSISTOR, qui devait donner rapidement le micro-ordinateur en deux branches : famille Apple, famille PC (IBM). L’ordinateur était et reste du pain béni pour le républicanisme : l’esprit technologique de l’humain se prenant pour Dieu engendrait sa propre négation en accouchant de l’ordinateur. L’humain se robotisait en même temps que la Gauche et devenait promoteur de Big Brother (contrôle des systèmes et donc répression) ; un Big Brother d’autant plus caché grâce à la mode fabriquée et nullement naturelle des réseaux sociaux, avec l’exhibitionnisme généralisé et le triomphe de l’ego des moutons qui l’utilisent : tous les secrets jetés aux miasmes de l’informatique deviennent autant de mensonges, c’est si facile, surtout si on ajoute la Novlangue du politicard.

Le libéralisme soit-disant de Gauche et libertaire est le principe de Big Brother et de la répression, un stalinisme inversée : ce ne sont plus les masses qui se contrôlent les unes les autres, mais la technologie aidé par certains cancérisés par le pouvoir.
Il n’y a pas plus emprisonné que celui qui se dit « libéré » ! La Gauche se voudrait « libre », la Droite prison ! Ça n’a aucun sens, c’est d’une imbécilité humaine !

Il n’y a pas plus autoritaire que la Gauche libertaire qui vend son organisation sociale sans autorité, sans chef ! Si ça marchait, depuis avant 1968 nous ne devrions plus avoir de gouvernement en France, et dans nombre de pays qui se disent « république autonome », ou de ceci ou de cela. Or ce n’est pas le cas…
L’autoritarisme de cette Gauche libertaire ne date pas de la fin des années 1950, elle est déjà dénoncé simplement par Fernando Pessoa dans : Le banquier anarchiste, où un groupe d’anarchistes devient plus tyrannique que la supposé tyrannie qu’ils sont censé combattre. Un comble !

Un bonne Gauche Libertaire à la mode est le LGBT, Femen, pures fabrications politiques et nullement de la part des intéressés eux-mêmes. Un LGBT et Femen qui font de Vladimir Poutine un nouvel Hitler en un Mai 1968 nouvelle mouture. il n’y a pas plus violent que ces mouvements : voir les vidéos Femen et LGBT sur le Net. La contre culture hippie est ultra-violente : culte de l'ego, drogues principalement, qui évidemment dans ce cas n’éveille aucune conscience…

Il est évident que la démocratie ayant pour principe d’obtenir le consensus des futurs électeurs, les masses seront de plus en plus contrôlés et manipulés. Suffit d’écouter « le réflex Info » de la radio de la maison ronde au bord de la Seine à Paris pour s’en rendre compte !

Big Brother de l’étatisme est le premier pirate informatique : le premier voleur d’informations (voir la fameuse NSA). La loi française sur le « renseignement » c’est du piratage de l’étatisme, qui dans ce cas devient « légal ». Alors ou est l’égalité ? De nos jours, détruire les velléités de protestation ne se fait pas frontalement mais indirectement, comme pour saper un mur de château.
Il n’y a pas pire violence que celle qui se pratique en douceur, comme la goutte d’eau qui tombe jour après jour sur la tête du condamné, tout comme l’internement en hôpital psychiatrique des opposants au stalinisme, ou à Guantanamo. Il n’y a pas pire que l’Inquisition qui demande au condamné de s’auto-censurer, donc de se renier, de renier sa Foi. Bref, il s’agit de détruire l’autre AVEC SON CONSENTEMENT ; détruire après avoir gagné la confiance (Lao-tseu dit la même chose dans le Tao-Tö king). Le tortionnaire va faire examiner par un médecin, ou un psychiatre, celui qu’il va torturer, afin d’avoir le supplice optimum, le plus efficace. Et la démocratie a justement ce principe du consentement dont le but sera les élections au « suffrage universel », équivalent de la signature que celui qui se sera condamné lui-même apposera sur le papier que lui tend un policier. Parce que le principe du vote est lié aux choix des candidats, et quand le choix de l’élite dirigeante qui se présente aux élections est nul, les votants se coupent eux-mêmes la branche sur laquelle ils sont assis.

Offrez la paix pour vous faire ouvrir les portes, les assujettis vous béniront ! La Gauche libertaire est toujours « ouverte », sympa, multiculturelle, etc. Soyez ouvert, foncez sur les réseaux sociaux ! Ouvrez-vous : Open Society Fondations (de Soros), place au super grégarisme pour qu’on vous contrôle mieux. Place à l’inconscient collectif ou Noosphère des C.J. Jung et Teilhard de Chardin bien dans le principe de la démocratie actuelle et d’une « liberté » qui pue la mort à des kilomètres.

Le grégarisme est comparable à la « société liquide » du Juif polonais Zygmunt Bauman, où « chacun serait livré à lui-même », donc encore là une fausse réalisation du Soi, puisqu’il n’existe plus que « le plaisir de la consommation » et donc « la liberté individuelle », tout cela pouvant varier en fonction des modes ou opinions du moment. My God, que d’imbécilité ! Le contraire de liquide étant SOLIDE, donc le Soi, il s’agit pour les cancéreux du pouvoir de l’éliminer, éliminer le Divin. Depuis 1789 nous sommes bien en une GUERRE DE RELIGION À MORT : il s’agit d’éliminer tout ce qu’il reste d’humain dans les masses : ÉLIMINER MÊME PHYSIQUEMENT.

Le grégarisme est du même thème que l’essaim, étymologie de exigere (emmener hors de) : un essaim d’abeilles quitte une ruche surpeuplée pour aller s’établir ailleurs. Ainsi de nos jours nous avons un ESSAIMAGE d’émigrés : une COLONISATION de quelques pays européen par les émigrés, et en Palestine par les talmudistes.

« L’ouverture généreuse » (aider les peuples) est typique de ce piège démocratie, une puanteur mondialisée comme il n’en exista jamais depuis la naissance de cette Terre. « Laissez venir à moi les petits enfants… pour je puise mieux les croquer ». Le camouflage est une stratégie de la Nature employé par nombre d’insectes, d’animaux… d’humains.
« L’ouverture généreuse » a permise la destruction de la Libye, de l’Irak, etc. Même « ouverture » avec les invasions d’émigrés, où les cancéreux du pouvoir devraient tout de même se demander POURQUOI ILS QUITTENT LEUR PAYS ???
SOS racisme et le « multiculturalisme » sont du même tabac. Idem pour l’anti-fascisme. Des slogans du grégarisme comme « Nous sommes tous des enfants d’immigrés » sont de la même pensée unique et grégarisme des « Nous sommes tous... », ou « Je suis Charlie ». C’est cela la Gauche libertaire dictatoriale.
EN RÉSUMÉ : c’est le grégarisme poussé à son extrême, soit le capitalo-socialisme ou CITOYEN dans toute sa ROBE 1789. DéRober : de rober (piller) et de rober (voler) .

ROBE : COMME UNE ROSE mais sans déploiement universel (roSe) et rendue prégnante (roBe) : UNE CHOSE. L’être humain est devenu une chose. Le capitalo-socialisme n’autorise pas le JE SUIS ; n’autorise pas le PERSONNE : le Créateur du mouvement déployé, et non des objets. La Père-Sonne, de Percevoir : Père Se Voir (voir autour de soi) : Réalisation du Soi-Instant ou connaissance du Tout.

Principe de la Gauche : au nom des minorités on attaque la majorité. Ce principe sert aussi à faire oublier que dans certains territoires ou quartiers ces « minorités » sont désormais majoritaires. Voir les criminels Adorno, Gilles Deleuze et Félix Guattari, tous travailleurs du chapeau conduisant à la catastrophe que nous subissons : le super grégarisme ou MAJORITÉ (la norme), DONC LA DIVISION : le plus grand et le plus petit, la dualité sujet-objet. Notons que ce mot « majorité » prendra le large en 1789… Donc la fameuse « égalité » est un mensonge. On plonge à fond dans le dilemme individualisme-collectivisme, car la minorité veut prendre la place de la majorité en devenant une majorité individualiste, ou MAJORITÉ DE MINORITÉS ! Histoire de cinglés. Là on rejoint Fernando Pessoa et son banquier anarchiste avec ses anarchistes tyranniques luttant contre l’autorité !

Nous passons de la civilisation du patriarcat (Adam, Yahvé, Abraham & Cie) à la civilisation du Terroriste patriarcal (à longue barbe jusqu’aux pieds) et à grosse bite sous forme de gros fusil. Yahvé faisait peur à « son peuple », de nos jours ce sont les terroristes, mondialisme oblige !
De nos jours cette Gauche génocidaire n’a plus que comme mode de gouvernement l’ANTI-TERRORISME, l’anti-tout je dirais ! Un exemple : le Stop-Djihadisme.gouv.fr censé lutter contre l’embrigadement des « jeunes terroristes », et sorti fin janvier 2015. LE RÉPUBLICANISME BOUFFE TOUT.

Le mouvement transhumaniste est dans cette continuité de Mai 1968, le transistor et l’informatique, les hippies, etc., du thème Gauche libertaire : ON CROIT RECULER LES LIMITES HUMAINES BIEN DANS LE THÈME DE LA RELIGION DE L’HOMME (le Royaume de Dieu (juif) sur Terre)

Suivant que vous mettrez votre espérance suprême dans l’éternité, ou dans la « fin des temps » du messianisme, vous optez pour le Dieu qui s’est fait Homme, ou pour l’homme qui s’est fait Dieu. (Réf. à Gustave Thibon : L’ignorance étoilée).
C’est la guerre à mort de l’Ouroboros contre la Menorah (la GAUCHE).
C’est la guerre à mort de l’Instant contre l’histoire ou événement :
« Cordoba lejana y sola… yo nunca llegaré a Cordoba… »
Comme moyen de défense contre cette Gauche de l’USionistan et de la Menorah : « Détachement à l’intérieur, et attachement EN APPARENCE » explique le Yoga-Vasishtha, cité par R. Maharshi à l’entretien 495. Donc réaliser l’Instant et donner l’illusion envers le système étatique. Comme déjà écrit : la peur ne peut venir que des LOIS ; or il n’y a pas de loi à l’extérieur, ni à l’intérieur. C’EST CELA LA LIBERTÉ, car Tout, la Nature est parfaite… (Voir les Entretiens du Maître chan Mazu).
Savoir, encore une fois, que la Réalisation du Soi ou Instant sera toujours maléfique pour tous les cancéreux du pouvoir, actuel ou prochain, si rien ne se passe de surprenant…



Note.
1. DJIHAD : effort suprême (djehad), mot à la mode en Occident depuis 1983. encore plus en 1997 avec « Djihadiste ». Le Djihad c’est défendre l’Islam, une « guerre sainte » (comment une guerre peut-elle être « sainte » ? Là encore imbécilité supérieure ! Ou opinion. Mais, hélas, déjà il y a plus de 4000 ans les Baal faisaient le Dhihad contre les Hébreux, et l’inverse. Idem les Celtes et les Druides contre l’Empire romain, puis la toute aussi criminelle Église romaine. Le Djihad devient permanent et généralisé. Ça ne plait pas à Big République universelle judéo-maçonnique.
 
 

Dernière mise à jour : 31-08-2015 00:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >