Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le soin médical de l’État ou sûreté
Le soin médical de l’État ou sûreté Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-07-2023 02:38

Pages vues : 810    

Favoris : 83

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Laïcité, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Mental, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, World Economic Forum, Yi King, Yokai

 
reseaux_sociaux_fabrique_egregore.jpg
 
 
Le soin médical de l’État ou sûreté
la CURE sûreté de l’État envers ses dominés.
Le Premier banditisme de la planète
c’est l’État : sans l’argent de la drogue
et de la fabrication et vente d’armes
tout son système capitaliste s’écroule,
ainsi les premières AIDES POUR l’État sont
les bandes des cités (banlieues) et leurs
commerces parallèles en tous genres :
sans ses bandes et leur système économique,
l’État s’écroule.
La « racaille d’en haut » ou parasites de
la bande organisée qui se nomme « État »
a besoin de la « racaille d’en bas » ou
parasites d’en bas, c’est une nécessité
pour le business et le politisme des
deux parasites contraires pourtant
”collaborateurs” comme le capitalisme est
inséparable du communisme ou racine du mal (1) :
 
 
« Nous savions déjà que l'argent de la drogue représente plus du tiers du flux de devises et des échanges boursiers mondiaux et que, sans elle, le système bancaire international s'effondrerait. En clair, le trafic de la drogue est indispensable à l'équilibre économique mondial. Si l'on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé et le gaspillage des dépenses d'armement, justifié également par l'équilibre de la terreur, on peut considérer que l'économie dominante, dite «libérale», est une entreprise de destruction ».
Philippe Desbrosses, docteur en environnement, expert consultant auprès de la C.E.E. et du Parlement européen.
LE GRAND BANDITISME D’ÉTAT EST CETTE ORGUEILLEUSE SÛRETÉ À ABATTRE, DONC ABATTRE LA PEUR QUE TOUT ÉTAT LÉGITIME !!! Car le mot « sûreté » ne peut qu’engendrer son contraire : le péril, le danger, la déprime-détresse et avec lui l’épisode du covid-19 en était un bon exemple FABRIQUÉ DE TOUTES PIÈCES PAR CET ÉTAT-COMMERCE ET SA SÛRETÉ DE CONSOMMATION : SÉCURITÉ DE VOTRE PLACEMENT FINANCIER !!!

Ceux qui sont lésés dans ce chaos organisé en France ce sont évidemment les personnes qui ne font pas la partie de ces deux bandes parasitaires : ceux de l’État et ceux des banlieues et leur économie parallèle.
La capitalisme ou libéralisme arrivé à sa maturité c’est LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS (avec le mot-clé : PILLAGE-POLLUTION). Aucune transcendance [les Essences] possible dans le libéralisme.
Le chaos mondial monte de plus en plus en un SEMBLANT de guerre civile communautaire, CLANISTE (de clans : comportement d'individus qui recherchent l'intérêt de leur groupe sans tenir compte de l’harmonie d’une communauté humaine ; par exemple les Blancs se retrouvent entre Blancs et les Noirs se retrouvent entre Noirs. Le clanisme du Ku-Klux-Klan, ou de la ligue, ou de l’État profond, ou de l’”invisible empire” comme celui de la judéo-maçonnerie à grosses obédiences tel le B’nai B’rith. CLANISME = ”FONDER UN CLUB OU UNE SOCIÉTÉ QUELCONQUE” : kuklos en grec signifie société ou cercle. Voir aussi les actuels Skull and Bones, le Siècle, Davos, le CFR, etc.).
LE CLANISME EMPÊCHE L’HARMONIE MONDIALE, ET C’EST NÉCESSAIREMENT VOULU PAR LE POUR-VOIR, l’État : DIVISER POUR RÉGNER ET DIVISER DANS L’INDISTINCTION, DANS L’INCLUSIVISME (2), puisqu’on peut diviser sans fin un corps indifférencié !

Comparez les Gilets Jaunes et la répression à leur encontre, et la manière dont les clans de banlieues sont traités : il y a un grand laxisme envers les clans, et une très grande répression chez les Gilets Jaunes qui cherchent à survivre honnêtement en dehors des deux bandes minoritaires parasitaires du haut et du bas.
ENCORE UNE FOIS : IL NE PEUT QU’Y AVOIR UNE COMPLICITÉ TOTALE, MÊME UNE STRATÉGIE DU POUR-VOIR DE L’ÉTAT ET DU CLANISME DES BANLIEUES ET LEUR ÉCONOMIE PARALLÈLE.
Si bien qu’on ne peut aucunement régler la violence urbaine, ou simplement la haine, SANS RÉGLER LE PROBLÈME DU BANDITISME D’ÉTAT DU POUR-VOIR ET DE SA BANDE ORGANISÉE.

L’État français fonctionnant de plus en plus façon du Washingtonisme ne peut qu’être de plus en plus violent et moralisateur façon Ancien Testament de l’anglicanisme (d’une certaine façon symbolisé par le baseball inséparable de la langue du capital-empire : l’anglais, son occidentalisme et sa ”démocratie”…).

Le Premier banditisme de la planète
c’est l’État : L’Empire USionistan
en est un exemple : LA DÉMOCRATIE,
C’EST LA GUERRE PERMANENTE AVEC À SA TÊTE
LA PROVENDE DES DEUX W :
Washingtonisme, Westminsterisme, même TROIS
W en y ajoutant le WORLD ECONOMIC FORUM.


Le 1789 français c’est le triomphe ”révolutionnaire” du consommateur : LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE PROCLAME LA SATISFACTION ILLIMITÉE DE LA LOI DE SUCCION, CONTENU DANS LE « POUVOIR D’ACHAT », L’ABOUTISSEMENT DE LA PROPRIÉTÉ (notamment le ”droit d’auteur”) LA SEULE FAÇON D’ATTEINDRE LA « FRATERNITÉ RÉVOLUTIONNAIRE » (singerie de la communion-communauté christique). Depuis le 1789 français LES HUMAINS SONT RÉDUIT À DES OBJETS RIGOUREUSEMENT INTERCHANGEABLES, puisque c’est « l’égalité » partout (2) : HOMMES ET FEMMES SONT DONC DES OBJETS D’ÉCHANGE OU DE COMMERCE : LA FRATERNITÉ EST CALCULÉ SUR LES « LOIS DU MARCHÉ » (boursier). SI BIEN QUE LE « PLAISIR » DEVIENT LA SEULE ACTIVITÉ VITALE : ÉVIDEMMENT JUSQU’AU VIOL ET AU MEURTRE ET À LA VIOLENCE SANS LIMITE, C’EST TOUT À FAIT NORMAL DANS CETTE CIVILISATION OÙ LA RAISON EST RÉDUITE À UN TIROIR-CAISSE MAINTENANT À UN ORDINATEUR, À UNE I.A. QUI CALCULE PLUS VITE QUE L’HUMAIN !
Dans le Monothéisme républicain IL EST OBLIGATOIRE DE JOUIR ET DE SE DONNER EN JOUISSANCE (par le réseau informatique).
Aucune de ces formes de mental telles : la liberté, l’égalité, la fraternité n’a de place naturelle dans une communauté humaine construite sur la production de marchandises jusqu’à la démence.


MONOTHÉISME RÉPUBLICAIN = L’INDIVIDUALISME PUR CONSTRUIT SUR LA RAISON ABOUTIT À LA RÉPUDIATION LA PLUS RADICALE DE SON INDIVIDUALITÉ (de son Soi), ce qui donne les ALIÉNÉS ACTUELS CONSOMMATEURS.
(En réf. au Marquis de Sade, qui sut se montrer d’une grande clairvoyance sur le Monothéisme républicain, dans : La Philosophie dans le Boudoir - Français, encore un effort si vous voulez être républicains).

Dans cette république de l’après 1789 ABSOLUMENT TOUT EST À L’ENVERS, EN CREUX, CAR PLUS L’ÉVOLUTIONNISME DE MISE EN VALEUR DU TEMPS EN CRÉDIT-CRÉDO-CRÉANCE-CROYANCE REND ALIÉNÉ L’HUMAIN, PLUS CET HUMAIN DEVIENT RÉELLEMENT UN WINNER OBJET ALIÉNÉ (augmenté) SOUMIS AU CANCER TERMINAL DE L’ÉCONOMIE MONDIALE. C’est maintenant cela la « réalité augmentée », TOUT ARTIFICIEL, FAUX, MENSONGES.

Pour Marx, « l’essence de l’homme » n’existe que sous la forme de la racine du mal (voir la note 1) : Le social, ET C’EST LE CHAOS : le LGBTisme, le genrisme, le Wokisme, l’inclusivisme (nouvelle mouture de l’égalitarisme (2)), le clanisme des minorités, l’anti-culture française sous la forme de celle du Washingtonisme et de l’anglicanisme exaltant le culte du corps et du socialisme. On en arrive à un CHAOS INCONTRÔLABLE : UN ÉGRÉGORE DEVENU INCONTRÔLABLE CAR DEVENU AUTONOME (3).

RAPPEL : La France n’est pas de tradition spirituelle chrétienne mais DE TRADITION DU PALÉOLITHIQUE :

Au sens du « Je suis ce JE SUIS » : VIVRE, en tant qu’être humain est originellement un acte spirituel : alimentation, vie sexuelle et labeur ont une valeur sacramentale. L’humain est fondamentalement un HOMO-RELIGIOSUS : une participation mystique ou MARIAGE AVEC L’UN. À ce titre, Homme et Dieux ne se distinguent pas. ET POURTANT, RIEN N’EST SIMULTANÉMENT PLUS DIFFÉRENT, DISTINCT, ÉLOIGNÉ QUE L’HOMME ET LES DIEUX. CE QUI ENGENDRE LA CONTRADICTION MAJEURE DES DEUX PÔLES : LA FASCINATION ET L’EFFROI (le ”numineux”] de la relation de l’homme face au sacré (toujours ambiguïté), et ça va déboucher sur la tragique dualité du PUR-IMPUR….
LA SPIRITUALITÉ DE LA FRANCE NE PEUT APPARTENIR QU’AUX POPULATIONS QUI OCCUPAIENT ORIGINELLEMENT LE SOL FRANÇAIS : CE SERA ÉVIDEMMENT LE CULTE DE LA TERRE-MÈRE ou MÈRE DIVINE (Vierge Noire au sens du secret de la Vie telle Isis la Noire : l’Eau de Vie), divinité et de la Vie et de la Mort, que par la suite les religions abrahamistes vont détruire en qualifiant ses représentants d’« idoles », ce sera le winnerisme du Dieu sur la Déesse et le Serpent se transformera dans l’organisation sociale par le passage du Matriarcat au Patriarcat (tellement visible sur le plafond de la Chapelle Sixtine…). Mais cette idée de la Mère Divine se retrouve dans l’ensemble du bassin méditerranéen. La Divinité protectrice des morts que l’on trouve présente sur les parois de quelques-unes des grottes sépulcrales néolithiques de la vallée du Petit Morin.

LA FRANCE EST LE DOMAINE DES PAGANS : ce sont les provinciaux de ces districts. Paganisme devrait bien signifier : ANCIENS CULTES DE DIVERS GROUPES DE POPULATION : le Pagan ou Paysan, l’homme du [PAIS] de PAGUS (Canton ou contrée) pays, terre, ferme, région ; le PAYSAN (MOUJIK en Russe) [PAISANT] ; [PAISTRE] : manger, des produits de la Terre.
La spiritualité des Gaulois à la différence de celle des Grecs et des Romains comportait une morale en forme d’ascension ou de Réalisation (du Soi) : Honore les Dieux - Sois brave - Ne fais rien de mal.  LES GAULOIS NE POUVAIENT QUE CROIRE À L’IMMORTALITÉ DE L’ÂME, donc la réalité du Soi, la Conscience infinie, leurs usages funéraires l’indique assez ; cette croyance leur était naturellement commune avec beaucoup d’autres peuples (jusqu’aux Mayas et autres ”Peuples du Soleil”).

La naissance de l’Église de Rome comme la naissance de l’État est pleine de crimes et de luttes des chefs et évêques à coups de conciles contre le culte des Pierres, des Arbres, des Fontaines et des Sources, des ÉLÉMENTALS DES CHAMPS ET DES FORÊTS, et bon nombre des Anciens Dieux topiques sont métamorphosés en saints par l’Église de Rome…

La naissance du CYBERCHAOS ET DES CYBER-PIRATES mondial se trouve dans le CHRIST INCARNATIONISTE ISSU DE L’ÉGLISE DE ROME qui en fit la première religion d’État : THÉODOSE 1er OÙ L’OCCIDENT PASSAIT D’UN CHRIST INTÉRIEUR OU THÉOPHANIQUE À UN CHRIST INCARNATIONNISTE OU DE CHAIR(e), CORPOREL, UN CHRIST D’OBJET ET DE POLITIQUE-ÉCONOMIQUE (les Croisades, ensuite les Conquistadors par exemple).
Ce fut comme un avant goût de la naissance d’Hollywood, DES F(R)ICTIONS ET DE L’ENTERTAINMENT des Juifs Adolph Zukor, du ferrailleur Louis B. Mayer, etc., La liste est longue depuis : IL FALLAIT POUR-VOIR : VOIR LES IMAGES POUR Y CROIRE (le ”Comme Si”) ; L’INCARNATION DU CHRIST DEVENAIT CHAIR, ET VIRIL : LE JEUNE PASTEUR ORPHIQUE, OU JEUNE PATRICIEN ROMAIN DEVENAIT LE VIEUX VIRIL À SYSTÈME PILEUX BLANC PEINT SUR LE PLAFOND DE LA CHAPELLE SIXTINE : LE TEMPS DEVENAIT HISTOIRE-HISTORIQUE, RE-PRÉSENTATION, IMAGES, EYES CANDY (avec en contrario de moins en moins de MIRACLES, puisque le DEHORS devenait WINNER). ON FAISAIT À FOND DANS LE ”COMME SI”, DANS LA MAGIE.

LE NOUNOURS DE LA « SOCIÉTÉ LIBRE » OU « INCLUSIVE » : le concept de « liberté » dans le spatio-temporel est la parfaite source de l’évolutionnisme en chaîne sans fin de causes et d’effets dont les deux bouts NE SE MARIERONT JAMAIS : AUCUNE COURONNE, AUCUN CHRIST SUR LE MONT DU CRÂNE (4), AUCUNE LIBÉRATION DANS LE DEDANS THÉOPHANIQUE RÉPUBLICAIN QUI RISQUE DE DEVENU CY-BERNÉ ET TOQUÉ (capitalisé, raisonné, computé-computer et UTILITARISME en FAIRE/FER…).


Notes.
1. Pour Marx, « l’essence de l’homme » n’existe que sous la forme de la racine du mal : le DEDANS-DEHORS OU SOCIAL (la relativité-relation ou dualité sujet-objet) : ”le règne de l’opinion [donc du Dehors, du social], à sa maturation, prend le masque de l’Universel en renversant les rôles : ce sont les accidents [du spatio-temporel] qui engendrent les Essences” (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettre 47 du 21-1-1978 au Père Brückberger).
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)
Pour le Marxengelsisme les hommes ne deviennent des individus, ou eux-mêmes, dans leur Vraie Nature, que dans le cadre du Dehors, donc le cadre d’un socialisme, et d’une façon complètement égoïste dans le contexte de l’Union européenne…..
On retrouve une Marxengelsiste chez Margaret Mead : « Il est bien plus cohérent de considérer la nature humaine comme un matériau tout à fait brut et parfaitement indifférencié, qui ne prendra une forme reconnaissable que lorsqu’elle aura été formée par la tradition culturelle ».
On est donc dans ce qu’écrivait Jean Coulonval cité en début de cette note : une CATHOLICITÉ À L’ENVERS, COMME L’ENVERS D’UN CUIVRE REPOUSSÉ.
L’opinion de Margaret Mead ne concerne que LE CORPS-MENTAL ET SES CINQ SENS : LE DEHORS FABRIQUE LES BESOINS CORPORELS ET LES MOYENS DE LES SATISFAIRE !
Les Eskimos, comme le Maharshi, disent que les cadeaux produisent les esclaves [la dualité sujet-objet, le Dedans-Dehors] ; ils disent aussi que le fouet produit les chiens ! Donc le Dehors, le monde des accidents fabriquerait, moulerait le corps-mental, EN CONTRAIRE DU « QUI SUIS-JE ? », EN CONTRAIRE DE LA RÉALISATION DU SOI.

2. INCLUSIVISME : être inséré dans un moule, dans une case, avec une étiquette QUI SE VEUT ANTI-ÉTIQUERRE, COMME UNE INDISTINCTION : Nous vivons le règne des systèmes, des dictatures : toute OPINION est le germe d’une DICTATURE. La magie de l’opinion réussit, ou elle avorte, mais elle est cela. Un homme peut refuser tout « isme », ce fut le cas de Jean Coulonval comme il l’écrit dans sa lettre 12 à Jean Charon le 15-5-1972.

L’INCLUSIVISME est dans la norme du productivisme capitaliste et de LA FAUSSE SPÉCIALISATION CONDUISANT À L’UNIFORMITÉ, ET, PAR LÀ MÊME, ELLE NE CONNAÎT PAS DE LIMITE : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ ! RÉALISATION DU PARADOXE QUI FAIT CROÎTRE SIMULTANÉMENT L’ATOMISATION DE LA PERSONNE ET SON UNIFORMITÉ, SA NORMALISATION MONDIALE.

L’INCLUSIVISME EST UNE TENTATIVE DE RÉALISATION MONDIALE DU SOI : ”Un modèle inclusif, considère tout le monde comme normal. C’est plutôt à l’environnement de s’adapter…”, précise la page internet ”Le marché de l’inclusion” .
« Les instructions spirituelles diffèrent selon le tempérament des individus et leur maturité spirituelle. Il n’est pas possible d’instruire en masse ». (Ramana Maharshi 107, 29-11-1935).
La démence mondialisée de la chefferie accompagnée de l’égrégore devenu autonome consiste donc à exiger des Terriens l’impossible : l’infini dans le fini du spatio-temporel, la Félicité dans les contradictions permanentes de la vie mortelle, le spirituel dans la matière des objets de consommation et, accessoirement, le divin dans l’humain. EXACTEMENT CE MÊME IMPOSSIBLE QUE LA GRÂCE NOUS DONNE GRATUITEMENT ICI ET MAINTENANT : « Le Royaume des Cieux est en Vous ».

« Mais le monde moderne étant ce qu’il est, cet homme renonce du même coup à être concrètement un être social [inclus], à exister, à être inséré, à ”compter” dans le corps social. Le Christ a dit : « Qui perd sa vie la gagne ». Mais c’est dur. Il faudra bien qu’un jour ce ne soit plus vrai. Quand il y aura de nouveaux Cieux et une nouvelle Terre. Alors il n’y aura plus de « rhinocéros ». Allusion au « Rhinocéros » de Ionesco. Ce n’est pas pour demain », écrit Coulonval.

3. Un égrégore devenu incontrôlable PAR LE FAIT MÊME QU’IL PEUT MAINTENANT ÊTRE FACILEMENT FABRIQUÉ PAR LES « RÉSEAUX SOCIAUX » DE L’INFORMATIQUE, CETTE NOUVELLE FORME DE MÉDITATION-SOCIALISTE SPEED, NOUVELLE FORME INCONSCIENTE DE MÉDITATION-ÉCHANGE DE GROUPES, QUI N’A AUCUNEMENT UN BUT BASÉ SUR LA BONTÉ, SUR LA GRATUITE, SUR L’AMOUR ; CE QUI VA ENGENDRER UN ÉGRÉGORE, UNE FORME-PENSÉE QUI PEUT À TERME DEVENIR UNE ENTITÉ AUTONOME ET INCONTRÔLABLE : NOUS LE VIVONS ACTUELLEMENT.
À ces « réseaux » il convient d’ajouter les ANCIENS RÉSEAUX TELS CEUX DE LA JUDÉO-MAÇONNERIE SPÉCULATIVE NÉE DANS UNE TAVERNE À LONDRES EN 1717. Réseaux qui sont nécessairement des fabriques à ÉGRÉGORE, et leurs membres ne peuvent que le savoir….


4. Le MONT DU CRÂNE : « Lorsque les Fontanelles se ferment, l’enfant se coupe des Anges », dit un dicton picard. Crâne, C.R.N. le Christ a été cloué sur la Golgotha, Mont du Crâne, et Il était Roi couronné : C.R.Né. Il n’est alors pas étonnant que les lieux de culte consacrés à Archange Michel soient construits sur des petites montagnes.
 
 

Dernière mise à jour : 11-07-2023 04:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >