Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Monsieur Poutine l’incendie de Moscou
Monsieur Poutine l’incendie de Moscou Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-03-2024 18:39

Pages vues : 259    

Favoris : 54

Publié dans : Les News, Dernières news

 
2002chev_poup_vas_450.jpg
 
 
Monsieur Poutine l’incendie de Moscou

Vous voulez faire pareil si la ”Russie est attaquée” ou si sa souveraineté est menacée et
non plus incendier Moscou, mais NUCLÉARISER, ATOMISER LA PLANÈTE ?
 
 
Parfait ! C’est une excellente et ultime expérience pour, enfin depuis l’histoire humaine, savoir si Nous sommes DANS l’Univers, ou DEHORS l’Univers comme vous semblez le croire : si vous faites péter la planète vous sautez avec, à moins à moins, que vous CROYEZ SORTIR DE L’UNIVERS avec un vaisseau spatial suffisamment puissant et rapide pour vous transporter vous et vos équipes sur une autre planète qui conviendrait au monde de vie de l’humain ; ce qui certifierait alors que l’humain, sa vie, n’est pas DANS l’Univers, mais, aussi, DEHORS l’Univers puisque vous vous rendez alors sur une autre planète : en DEHORS de Terre (avant que vous ne la faisiez exploser pour outrage à votre souveraineté !).
Si comme les Anciens de leur vivant à l’état de veille affirment que TOUT EST DANS TOUT, et ainsi qu’il ne peut y avoir de conscience sans objet, donc sans planètes, sans étoiles, et qu’il n’existe pas ces objets ou ce monde sans conscience, donc pas de conscience sans planète, lesquelles influences donc la conscience, puisque toute conscience naît d’un échange-dialogue : une TRANSPARENCE ENTRE UNE CONSCIENCE ET L’OBJET CONSCIENTISÉ, et que par ailleurs l’être humain étant ontologiquement, en ses essences, le résumé, la globalité de l’Être et de l’ex-istant(1) : il est lui-même l’Univers, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme d’un sujet voulant SORTIR de l’Univers comme s’il voulait le corriger, ou le faire exploser pour représailles.

Monsieur Poutine, comme TOUT EST DANS TOUT, FRACTAL, si vous faites péter la Terre vous sautez aussi, votre vaisseau spatial ne vous sera d’aucun secours.
Idem avec le sens du mot ”politique” que vous sembler vouloir exercer depuis votre jeunesse : le sens du mot politique implique la science de la gestion de la communauté humaine selon l’idée que se fait celui qui veut exercer cette action. En conséquence comme TOUT EST DANS TOUT, cette science implique, de la part de ceux qui veulent exercer ce pouvoir politique, la connaissance des essences de l’humain, de son ontologie. Connaissance qui ne peut pas s’acquérir à la façon de l’empirisme anglais à la John Locke qui procède nécessairement en dualité guerrière sujet-objet, donc connaissance qui ne s’acquière pas à partir du spatio-temporel pas plus que l’équerre à centrer sur un morceau de bois ou de métal ne peut définir un centre absolu, géométriquement vrai, lequel ne peut absolument pas être une opinion.

L’Absolu, c’est ce que toutes les religions appellent « Dieu », l’Être-Source de tout ex-istant (1). Ce besoin de l’Absolu régit tous les consommateurs-électeurs, ceux qui se disent ”civilisés”, et ceux que les ”civilisés” appellent ”sauvages” ou ”primitifs”. Hélas hélas, le mental de l’humain qui calcul tout a toujours été tenté de se déguiser en Prométhée en recherchant cet Absolu à travers le spatio-temporel ou monde des accidents, que vous, Monsieur Poutine, voulez, éventuellement, faire exploser, parce qu’il est paradoxale et surtout difficile de se réaliser par le « Je suis ce JE-SUIS ».
Les dites civilisations depuis la voie du Néolithique et de la vie sédentaire sont toujours construites sur des compromis entre l’Absolu et les perceptions par les cinq sens à travers le mental.

« COMME SI » = ÊTRE POSSÉDÉ PAR L’OPINION QUE NOUS AVONS UN EGO, ALORS NOUS FAISONS « COMME SI » IL EXISTAIT, ALORS QU’IL N’EST QU’UN FANTÔME. NOUS FAISONS « COMME SI » IL Y AVAIT UN MONDE, DES PLANÈTES, ETC.

Monsieur Poutine, si vous arrivez sur une autre planète, sous serez comme les platistes : vous saurez si votre nouvelle planète est plate, ou si elle est ronde, ou pourquoi pas : cubique, comme les platistes opinionnent la Terre plate comme un camembert. Vous saurez s’il existe d’autres formes de vie que sur la Terre, puisque VOUS SORTEZ de l’Univers comme un vulgaire cosmonaute NE SORT PAS dans l’inconscient collectif : TOUT LE MONDE REGARDE LE DOIGT QUI MONTRE LA LUNE AU LIEU D’ÊTRE, NON PAS SUR, LA LUNE, MAIS D’ÊTRE SOI-MÊME AUSSI LA LUNE, SA MATIÈRE ABSOLUE (Tout est dans Tout ; rien dans le Tout et tout dans le Rien).
En vous croyant sorti de l’Univers comme un cosmonaute atterrissant sur la Lune ou sur Mars, VOUS CHUTEZ DANS LE DOGME ACTUEL QUI FABRIQUE, À L’ÉTAT DE VEILLE, LE MONDE, LES PLANÈTES, LES GALAXIES, ET QUI D’UNE FAÇON SE LES APPROPRIE EN FAUSSANT TOUT : LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI DÈS QU’IL EST VU OU POSSÉDÉ : ALLER UNE SUR PLANÈTE, C’EST LA POSSÉDER COMME ON POSSÈDE UNE MAISON, UN SMARTPHONE ET UN COMPTE EN BANQUE.

La Lune, une galaxie lointaine, viennent-elles, quand vous êtes à l’état de veille, ou de rêve, vous dire qu’elles existent ? C’est vous, ou le cosmonaute et ses équipages qui disent, à l’état de veille et par vos appareils de mesures construits pas les mêmes humains à la même symbolique que celui de l’état de veille, que le monde, les planètes etc., existent.
À l’état de veille, Monsieur Poutine et les humains NE VOIENT QUE DES « COMME SI », NE VOIENT QUE DES SURFACES, DU SUPERFICIEL : une conscience face à l’objet, et inversement.
Saint Bonaventure écrivait : « Jamais l’âme et Dieu ne peuvent co-exister ». Ramana Maharshi dans l’entretien 28 du 4-2-1935 dit la même chose dans le Paradoxe de la Réalisation ou de la Vraie Naissance : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’ [Dieu (2)]. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction ».
L’itinéraire n’est pas itérer : le Retournement de la Lumière, permet seulement le processus du Retournement, mais ne permet pas le Retour à la Source (3)


« La question est de savoir s’il y a terminus ou pas terminus dans l’addition de surfaces planes, n’a plus aucun sens quand on considère la sphère, la question de savoir s’il y a terminus ou pas terminus dans l’addition de sphères à sphères, ou s’il faut allonger le rayon qu’on a la tentation d’assigner à la globalité cosmique, doit perdre tous sens intelligible dans la géométrie de l’Univers, de la Création. Elle doit réaliser l’identité des contraires du haut et du bas, du grand et du petit. Alors, comme doit-on la voir [la Boule]   Je n’en sais rien. Mon mineur butait sur la sphère. Je butte sur l’Univers, à un degrés au-dessus. Je suis aussi bête que lui qui me disait ses âneries en buvant chez moi le café et la goutte. J’ai la consolation de ne pas être tout seul ». (Lettre 30, du 4 juillet 1974, à Aimé Michel, à propos de sa lecture du livre donné par A. Michel : Du monde clos à l’univers infini, d’Alexandre Koyré).

Monsieur Poutine, vous êtes moi et je suis vous. Vous êtes responsable de moi comme je suis responsable de vous : TOUT EST DANS TOUT, COMME AVEC LES MATRIOCHKA LES POUPÉES RUSSES (comme celle en haut de page à droite dans l’aquarelle de Michel Roudakoff). Si un cosmonaute va sur la planète Mars, je n’irais pas avec lui tant que je ne serais pas moi-même UN PEU, LA planète Mars (l’itinéraire n’est pas itérer, n’est pas aller d’un point à un autre en fabriquant l’espace-temps et l’économie qui va nécessairement avec, suivant le concept de thermodynamique). Puisque Nous ne voyons que des SURFACES, DE LA NAISSANCE À LA MORT ICI-BAS, quoi que nous fassions et quelque soit la direction vers laquelle nous nous tournions ou nous dirigeons, nos SENS TOMBENT TOUJOURS SUR DES SURFACES, LA FLÈCHE DU TEMPS, INHÉRENTE À NOS SENS LIÉ AU MENTAL.

Actuellement ce monde ne vit que sur des surfaces, sur le principe de CAUSALITÉ : LA GÉOMÉTRIE DE LA LIGNE DROITE, LA TERRE PLATE (pour les platistes dans le monde boule), tel illustré par le CAMEMBERT du Mineur de Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux), Mineur qui croyait que la Terre était plate comme un camembert. Ce mineur était donc un « platiste » comme certains de nos jours qui croient en une « Terre plate » (et pourquoi pas pendant qu’ils y croient : une Terre cubique, avec passage hautement délicat sans tomber pour passer d’une face à une autre…).

La cause engendre l’effet qui ne peut plus agir sur la cause, cas de l’actuelle géométrie de la ligne droite. Le CAMEMBERT DU MINEUR SEMBLE DEVENU LE WINNER À LA MODE. Le ”passé’ semble INTOUCHABLE dans le cas de la ligne droite dans la dualité sujet-objet. Donc si la CAUSE a réellement existé, elle sera éternellement vraie, ce qui est la DÉFINITION MÊME DU SURFEU : L’OUROBOROS QUI SE FERME LA BOUCHE, quand le Feu se dévore lui-même et que l’énergie se retourne contre soi, alors l’Être se totalitarise SUR L’INSTANT DE SA PERTE OU FLÉAU apportant le PREUVE ULTIME DE SON EXISTENCE ÉTERNELLE.

ALLEZ SUR UNE PLANÈTE = INCONSCIENT COLLECTIF : il y va alors moi aussi : on matérialiste, on rend efficace, ON REND EN « COMME SI » : QUAND UNE MAGIE PARLE TOUTES LES MAGIES PARLENT, ET QUAND UNE SE TAIT TOUTES SE TAISENT. C’est la Stance 17, 31-33 de Nagarjuna : « De même que le Maître [le jnani ou Libéré vivant] par son pouvoir miraculeux [le Zéro Indien, la Shakti], crée un être magique [Adam par exemple, ou un big bang] et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre [le ”Croissez et multipliez” tel le FRUIT, et à Genèse 1, 1-26] à son tour, de même que l’agent se présente comme un être magique, et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier [une copie, un socialisme, une fractale].
Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes, sont pareils à un mirage, à un songe ».
De ce fait, Dieu et l’homme sont du domaine du ”COMME SI”, comme LE JEU D’ENFANT : « On fait comme si le loup y était », afin de se CRÉER UNE PEUR, UNE SOUMISSION comme dans le cas du judaïsme et de l’islamisme, UNE CAROTTE-MESSIE POUR AVANCER, UN SCÉNARIO, UNE HISTOIRE-ESPACE-TEMPS : un monde ni réel ni irréel, CAR DE L’ORDRE DE L’ILLUSION : ON FAIT ”COMME SI”, tout SEMBLE COLLER, OU TOUT SEMBLE SE COAGULER UN MOMENT (Quand une magie…..). Donc ON FAIT SEMBLANT D’Y CROIRE, L’HISTOIRE SE TIENT….

Monsieur Poutine, si par malheur vous arrivez à vos fins du nucléaire, alors il n’arrivera plus rien !

Nostre monde interne N’EST PAS UN MONDE D’IMAGES SUCCESSIVES à la façon de la stance 17,31-33, comme une SUCCESSION D’INSTANT EN INSTANT OU SUCCESSION D’IMAGES QUI FONT QUE « TOUT SE TIENT » (persistance rétinienne), ou « ON Y CROIT », donc un fonctionnement mental EN SÉQUENCES, EN SPATIO-TEMPOREL et quelque soit la « vitesse » des neurones ou de la machine à ”intelligence artificielle”. Cette vision du « réel » est spatio-temporel puisque vu d’un certain point de vue, qui formera avec d’autres point de vue, un « monde », à l’état de veille.
LA VRAIE « VISION » EST EN ALEPH : DEPUIS PARTOUT, SANS EXCEPTION, DE JOUR COMME DE NUIT. Cela semblera étrange voir impossible tellement NOUS SOMMES HABITUÉS À « VOIR » OU À POUR-VOIR DEPUIS UN POINT PRÉCIS DE L’ESPACE-TEMP
S, comme si le cerveau était situé dans ce point précise, localisé dans l’espace-temps, dans cette dualité jour-nuit !!! ET ÇA É-TOUR-DI de Babel !.....


Avec les Schwab-Harari et leur ”Vous ne posséderez rien et vous serez heureux”, vous serez pasteurisés, vous ne pressentirez plus rien au-delà de la tradition actuelle du ”Circulez ya plus rien à voir’, vous serez exactement comme CELUI QUI TROUVE SANS CHERCHER, vous aurez alors, suivant le formule de Simone Weil, toutes les raisons de « vous croire au paradis par erreur » (pour réf. à Gustave Thibon, L’ignorance étoilée, p.202). Ce qui signifie, comme c’est la cas actuellement le tout connecté informatique et son ”intelligence artificielle”, que VOUS AVEZ CHERCHÉ SANS TROUVER.

CONFORT : utiliser ”l’intelligence
artificielle”, vous trouvez,
sans chercher, ce qui prouve que
vous avez cherché sans trouver,
car si vous ne souhaitez pas la
Réalité, alors cherchez ailleurs,
vous y trouverez précisément :
rien à trouver, rien à chercher.

Les deux W des Washingtonisme, Westminsterisme veulent submerger la France de populations étrangères à la culture française, pour fabriquer un genre de leur melting pot ou de struggle for life darwinien, si bien que la France perdra son harmonie culturelle et son inconscient collectif (sa gauloiserie dissidente, insoumise et joyeuse) qui peut mettre en marche l’infrastructure de rapprochement avec l’Orient, avec la Russie.

Concernant le duel Gaza-Entité sioniste : AUCUNE SOLUTION possible : leur essence commune repose sur le DOGME, la LOI : LE TEXTE TOMBÉ DU CIEL OU DANS LE DÉSERT DE LA GEMATRIA. Les Palestiniens voudraient reproduire un étatisme bien à eux, comme celui créé pour les sionistes en 1948 suite au « gaschamber » goulaguisé, soit tomber dans le même excrément de l’État, du salariat et de la marchandise. AUCUNE PERSPECTIVE ET AU SIONISTE ET À LA PALESTINE : LA TRAGÉDIE EST EN RÉGRESSION À L’INFINI. La crise française, paysanne, n’a pas, pour l’Instant, de solution révolutionnaire, mais son EST, son « Je suis ce JE-SUIS » est Ici et Maintenant. Or en Sionistant comme dans le rêve d’un ”État palestinien”, le Ici et Maintenant n’existe pas, le « Je suis ce JE-SUIS » n’existe dans aucune personne composant ces deux États : Coran ou Talmud c’est le même fond : la Loi, intouchable, il y a donc aucune possibilité de SORTIR de cette coagulation, fixation mortelle pour aucune personne de ces États. Le seul espoir pour ces deux peuples est celui de l’EUROPE, de la France des Ici et Maintenant qui rayonnera jusqu’à chez eux pour balayer, RE-TROUVER l’Universel de l’ex-istant (1). Dans la rue en Sionistan, le ‘Je’ ne peut exister. Dans la rue Arabe, le ‘Je’ ne peut exister, sauf chez Ibn’Arabi et ses suivants.
Par contre, dans la rue parisienne, française, européenne, TOUT PEUT ENCORE SURGIR, RIEN N’EST COAGULÉ, et ça fait peur aux cancéreux du Pour-Voir (macron-rothschild parlait des ”Gaulois’ comme s’il semblait les redouter….)…

IL N’Y A QU’EN EUROPE, POURQUOI PAS À TRAVERS LE COURANT RAMANA MAHARSHI DE LA NON-DUALITÉ, QUE L’AUBE DES EAUX PRIMORDIALES PEUT SE LEVER. L’Inde ne peut pas toute seule se faire lever l’Aube des Eaux Primordiales : trop de courants spirituels dogmatiques, comme l’exposait Ramana Maharshi au cours des 653 entretiens entre 1935-1939.

En fait, CE N’EST MÊME PAS EN EUROPE, NI EN FRANCE, QUE L’AUBE DES EAUX PRIMORDIALES PEUT SE LEVER, C’EST PARTOUT, EN CHACUN DE NOUS : le monde, les planètes, etc., les forêts, les montagnes, sont une IDÉE, COMME LE DÉPLACEMENT D’UN POINT A VERS B implique un corps dans un état de veille. Corps, forêts, étoiles, sont EN NOUS, mais NOUS NE SOMMES PAS EUX (Ramana Maharshi, dernier entretien 653 du 1-4-1939).

La FÉLICITÉ ne se trouve ni en France, ni en Europe, ni en Inde, ni à certains moments. « ELLE DOIT ÊTRE PERMANENTE POUR AVOIR DE L’INTÉRÊT (Loi de Succion véritable ou Eucharistie). Un tel être permanent, c’est vous-même. Soyez le Soi, c’est la Félicité. Vous êtes TOUJOURS Cela [le scribe de la page souligne] ». (Entretien 653).

Le Moi-Collectif FAUX sous le nom de « république » vient s’aliéner en se prenant pour un Moi-Individuel : le consommateur ou électeur, c’est pareil, il consomme, il ”USAGER” toujours.
 
L’ÊTRE générique ou CHRIST n’a pas surgit au Moyen-Orient, ni en Grèce, ni en France, Il est EX-ISTANT, a-temporel (1), comme l’exprime Ramana Maharshi ci-dessus à l’entretien 653.
CHRIST = COMMUNION, EAUX PRIMORDIALES (le concept d’État (4) n’y existe pas).
 
Sans la finance internationale des drogues, de la poudre blanche, l’État n’existe plus. La fonction de l’État ne peut donc se borner qu’à ”réguler” le trafic de drogues : IL NE PEUT QUE SE CRÉER UNE OSMOSE PLUS OU MOINS INSTABLE ENTRE FINANCE INTERNATIONALE DE LA DROGUE ET ÉTAT : ILS SONT MARIÉS MAIS CHACUN GARDE SES ”BILLES”. LE NARCOTRAFIC NE PEUT QU’ÊTRE AU CŒUR DU SYSTÈME ÉTATIQUE.
Poudre blanche = RÉSEAUX : dans les médias, l’entertainment, et autres institutions politico-commerciales…. À y ajouter l’économie de la dépravation sexuelle liée au capitalisme, qui ne pourrait jamais exister sans ce commerce de la dépravation par la croyance au corps (affaire Miller, Olivier Duhamel, Palmade, etc.). Ces gens là, ces malades, JOUISSENT DE LA POSSESSION DE L’AUTRE DEVENU UN OBJET : POSSESSION QUI N’EST PAS LA FÉLICITÉ, POSSESSION QUI N’EST PAS DE L’AMOUR-GRATUITÉ, MAIS DU POUVOIR, DE LA DOMINATION, FAÇON SADO-MAS (domination fabrique à ahurissement, à stupéfiant-stupéfaction). Dans ces conditions de possession, pour ces Pour-Voir dépravés, IL LEUR EN FAUDRA TOUJOURS PLUS : d’où les meurtres et tortures d’enfants… IL LEUR EN FAUDRA TOUJOURS PLUS COMME DANS LEUR SYSTÈME CAPITALISTE : le consommateur perpétuellement insatisfait, agité, anxieux, et blasé, d’où la nécessité de ressentir en permanence un appétit insatiable, d’où les réseaux alimentants les meurtres et tortures d’enfants. Dans ces concepts, il n’est pas étonnant qu’une avorteuse soit dans l’église républicaine, et que cette opinion de crimes légales d’enfants dans le ventre de leur mère soit légalisé, inscrit dans les « commandements » républicains du moment ! Le Serment d’Hippocrate n’existe plus, il est interprété à l’opinion actuelle des objets-corps.

Naissance de l’avortement officiel = euthanasie officielle, voir euthanasie judiciaire en nouvelle condamnation à mort déguisée. Le rendement, le winnerisme, impose l’avortement généralisé, et l’euthanasie généralisée.


Un homme et une femme conçoive un enfant. Mais, l’enfant n’appartient ni à l’homme, ni à la femme, IL APPARTIENT À LUI-MÊME : DANS LE VENTRE DE LA MÈRE LE « Je suis ce JE-SUIS » EST ÉTERNELLEMENT PRÉSENT, ICI ET MAINTENANT. Or la république française LÉGALEMENT, puisque elle est RECONNUE par ses électeurs comme « officielle », TUE CET INSTANT D’ÉTERNITÉ, ELLE TUE LA FÉLICITÉ NATURELLE, ELLE SE TUE ELLE-MÊME, ELLE TUE DIEU (entretien 653 ci-dessus). La femme qui se fait avorter d’ailleurs contient dans son sang les cellules de l’enfant, encore pendant plusieurs années : couplage cellules mère-enfant.

AVORTEMENT = ”libération” capitaliste de la valeur d’échange qui s’empare de la croyance de la femme à son corps, pour en faire un CALCUL d’ajustement des flux de la capitalisation (ou du rendement). Demain les crétins de députés applaudiront dans leur assemblée nationale pour l’euthanasie officielle (les soins palliatifs coûtent trop cher… alors QUOI DE PLUS CONFORTABLE, QUOI DE PLUS RENTABLE QUE DE TUER LES VIEUX AVANT LEUR HEURE….)
 
Notes.
1. Ex-istant : « La vision globale, la synthèse de tout l'existant (Étant compris que Dieu est « Je suis celui qui suis » (ou ”Je suis ce JE-SUIS”), et donc n'ex-iste pas à proprement parler), parce qu'il est hors de sa Création. Ce qu'on appelle l'Être n'est que l'ex-istant ».
« Le principe du tour, c'est déplacer un outil coupant sur une pièce qui tourne. Résultat : des copeaux. N'existerait-il rien au monde, pas même la Création, que ce principe serait, essence éternelle du tour. Mais ce qui ne serait pas, c'est le tour concret, et on peut en réaliser une infinité de modèles à partir du principe : C'est l'existant. Un tour ne peut engendrer son principe, ni aucune autre machine. La recherche, le bricolage, peuvent éveiller l'idée d'un principe, elles ne le créent pas…. »
(Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux, lettres 8 et 36).

L’EX-ISTANT devrait signifier par essence le « N’EST PAS X », le GATE GATE… la BALANCE du FIXE ET VOLATIL ou SOLVE-COAGULE, la devise Alchimique = « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore », à l’identique de la NUIT OBSCURE de Jean de la Croix : « Aussi l’espérance en Dieu seul dispose-t-elle d’une manière d’autant plus pure la mémoire à s’unir à Dieu, qu’elle la laisse dans un VIDE PLUS PROFOND ». (Chapitre XXI).

FLÉAU = LE Soi, le TAO ou LA TEINTURE, LE FLÉAU UNISSANT non seulement les deux plateaux de la BALANCE, mais aussi évidemment SOUFRE et MERCURE. Plateaux de la Balance ou Soufre et Mercure sont COMPLÉMENTAIRES, jamais antagonistes comme le Droite-Gauche de la république de 1789 à ces jours de 2024.

2. Ainsité.
Iti désigne l’ainsité (ainsi), le Soi, la Seule Réalité, le « JE SUIS », tathata en sanskrit, shinyo en japonais (‘Je’ et ‘je’ et devient ku : au-delà de l’ego et de ses différences sur-mortelles par leur vulgaire loi de succion et du C(T)OUCHER.

AINSITÉ : ni s’enfuir, ni s’approcher. Le Centre est nulle part et la Circonférence est partout.
Ni apparaître, ni disparaître, seulement « Je suis ce JE SUIS » ou immortalité, éternité du ‘Je’. Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux : « Il m’arrive encore de désirer le retour au Néant, l’anéantissement du ‘Je’. Mais, écrivant cela, je m’aperçois que c’est impossible. Retour au Néant ? Mais on ne peut retourner « à quelque chose » qui, par définition, ne peut être le Néant, le Rien. L’anéantissement du ‘Je’ ? Mais ce ‘Je’ est la fine pointe de mon âme, par laquelle je suis une « personne », selon la définition qu’en donne Olivier Clément, par laquelle je touche Dieu, je suis Dieu. Pouvoir tuer mon ‘Je’, ce serait pouvoir tuer Dieu. Idiot, stupide ! Le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ».

L’œil ne peut fonctionner qu’en utilisant la lumière émanée du soleil, sans cela l’œil est inutile. De même, le jiva ou individu ne peut fonctionner qu’en utilisant la Conscience [le Sel…] qui émane du Soi. Également, de même que l’œil ne peut fonctionner que dans la lumière réfléchie du monde des  Essences. S’il l’œil se tourne pour regarder le Soi, il sera entièrement effacé et se fondra dans le Soi avec lequel il ne fera plus qu’un, comme le fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source. C’est le EST, le « Je suis ce JE-SUIS ».

3. Paradoxe de la Réalisation du Soi où le Vrai cesse d’être vrai quand il est vu, on a le Ici et Ailleurs comme la porte de prison dans le poème de Garcia Lorca, la Chanson du Cavalier :
Cordoue.
Lointaine et solitaire.
Cheval noir, lune grande,
Et des olives dans ma sacoche.
Bien que je connaisse le chemin,
Jamais je n’atteindrai Cordoue.
Par la plaine, par le vent,
Cheval noir, lune rouge,
La mort est là qui me regarde
Du haut des tours de Cordoue.


« L’ici et maintenant c’est Cordoue, et le cavalier s’en trouve définitivement éloigné, privé de toute relation avec autre chose que lui ; alors il n’y parviendra pas ; il pourra s’en approcher autant qu’il le voudra, il ne sera jamais ici et maintenant, puisqu’il est LÀ-BAS. AUCUNE ROUTE NE MÊME À ICI. Tout ce qui arrive est de l’ordre de l’Histoire-Opinion-Temps qui coule et non de la fin : rien de réel ni de définitif ne se produit ici-bas, c’est pourquoi il est imbécile de coller, par exemple, au mot « république » le mot « universel », qui ne peut que concerner le spirituel, soit le vrai sens du mot « politique » : « JE-SUIS ».
Alors, « L’homme politique », ou la femme politique, C’EST NOUS TOUS.
L’Histoire-Opinion-Temps qui coule correspond au spatio-temporel, soit tout ce qui naît et meurt, qui est balayé et aussitôt remplacé indéfiniment par d’autre Histoire-Opinion-Temps qui coule. Rien de ce qui arrive dans le spatio-temporel n’est une arrivée : la mort seule ou PAN fait le mariage entre l’événement et l’ÊTRE ; au mieux la Réalisation du Soi conduit au Réalisé vivant, encore si rare de nos jours.
Bref, la « fin des temps » ne peut pas exister : tant qu’il arrive quelque chose, donc l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, on n’est pas arrivé, et si par malheur on est arrivé, alors il n’arrive plus rien !
Comme l’Univers ici est hors d’atteinte et se dérobe à toute approche de la part de ce qui n’est pas ici. Du haut de sa tour le Cavalier de Lorca ignore à jamais son ailleurs !
L’attente du messie est identique à la peur du réel, de l’insolite, de ce que l’ego ne peut pas prévoir (il n’a pas le temps de raisonner, il ne peut pas se « sécuriser »). Donc toute peur est la peur du Réel : la PANique. L’attente du messie est encore un moyen politique de « socialisation » des masses ignorantes. Le Réel devient PANique si on y introduit le spatio-temporel : réaction de panique à l’égard de quelque chose qui loge d’une manière indéterminable à proximité. La nuit fait peur (surtout aux policiers et autres « services d’ordre »), l’invisibilité aussi, dans la mesure où il ne peut être identifié immédiatement et certainement (par cette même police). La peur survient lorsque la Réalité est toute proche.
Ainsi pour échapper à cette PANique nous survivons dans le CHARME, dans le FÉTICHISME, dans l’IDÔLE ; un comble pour les religions abrahamiques faisant la guerre contre les Païens qu’ils accusent d’être des idolâtres !!!
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort. (À rapprocher de la Caverne de Platon).
Les paroles vraies paraissent paradoxales (Lao-tseu).

AUCUN BUT À ATTEINDRE ON REVIENT AU POINT DE DÉPART EN CE SENS QU’ON NE L’A JAMAIS QUITTÉ : VOUS ÊTES COMME VOUS ÊTES, LA SUPER TAUTOLOGIE « JE SUIS CE JE-SUIS ».

4. Concept d’État : dilemme du Moi-Collectif et Moi-Individuel toujours non résolu à ce hui ; ce qui prouve assurément que ce concept est faux et le prouve chaque jour qui passe !… Le conflit entre ce qui vient d’en Haut et ce qui vient d’en Bas continu de plus bel….
État signifie « gouvernement », cela signifie que ceux qui exercent ce « gouvernement » exercent ainsi un POUVOIR POLITIQUE, en premier le président de ce gouvernement, lequel président nécessairement implique que lui, et ensuite ceux à la tête de ce Pour-Voir SAVENT ce qu’est l’Être générique, Christ, l’Humain, en étant eux-mêmes des Réalisés, des Natures authentiques, de l’ordre du QUALITATIF, ce qui n’est évidemment jamais le cas depuis l’invention du concept d’État en passant de la dictature à la monarchie à la république les trois dogmes politico-religieux socialisants……

Le concept d’État est tellement faux que les cancéreux du Pour-voir stockent leurs exemples dans une église, le Panthéon, tels les Badinter (qui était pour la censure, pour la défense des « méchants » mais pas des prolétaires), etc. Par exemple, ces Pour-Voir ”les faiseurs” n’ont pas fait entrer Simone Weil dans leur église, ils ont fait entrer l’autre Simone avec un V ; de toutes façons Simone Weil de son vivant n’aurait assurément pas accepté d’entrer là-dedans après sa mort !
Le crétin et fauseur scolaire otan-macron-rothschild panthéonise à tout va, y compris le terroriste manouchian qui assassinait avec sa bande des Allemands, à y ajouter les assassins y compris d’anarchistes = les FTP, qui tondaient aussi des femmes qui avaient été amoureuses d’Allemands ! Et le manouchian était FTP….
 
 
 

Dernière mise à jour : 15-03-2024 19:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >