Accueil arrow News arrow Dernières news arrow 33 v’la les Fric/Flic
33 v’la les Fric/Flic Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-10-2017 22:23

Pages vues : 2002    

Favoris : 292

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Banques, Capitalisme, Chrétien, Civilisation, Ego, Empire, Évolution, Fractale, Gentil, Gratuit, Guerres, Histoire, Instant, Juif, Laïcité, Langage, Liberté, Loi, Loser, Lucifer, Lumières, Maçon, Mahométan, Médecine, Microbes, Multiculturalisme, Opinion, Orgie, Ouvrier, Païens, Paix, Peste, Radicalisme, Raison, Réalité, Religions, République, Simple, Socialisme, Spiritualité, Terrorisme, Transhumanisme, Universel, Valeur, Vérité, Vin, Winner

 
argentestbonpartout.jpg
 
 
33 v’la les Fric/Flic
qui sont partout chez eux vu que l’argent
n’a pas d’odeur (monde-hôtel de Jacques Attali).
33 v’la les francs-macs !
 
 
Analogie avec le « 22 v’la les flics », où 22 signifiait « couteau » en argot du 19è siècle. L’uniforme des policiers à la fin du 19è siècle comportait 11 boutons, et comme ils allaient toujours par deux…
22 est typiquement l’HOTC (Histoire-Opinions-Temps qui coule) : les 22 lettres de la kabbale censées exprimer l’Univers, donc le mental ou équivalent de l’Alpha-Oméga façon Teilhard de Chardin et Apocalypse qui comporte 22 chapitres ; les arcanes majeurs du Tarot sont au nombre de 22.
 
NOMBRE 33 : 33è degré en judéo-maçonnerie ou « Souverain Grand Inspecteur Général » relié au « Roi Spirituel du Monde Lui-même qui tient le destin de la Terre entre ses puissantes mains » (admirez la modestie de cette secte !)
Autre exemple de « modestie » donné par le judéo-maçon du 33è degré le « Vénérable » C.W. Leadbeater dans son livre : Rites Mystiques Antiques - Un brève histoire de la Franc-Maçonnerie : « Le pouvoir du 33° est un véritable océan de gloire, de force et de douceur, car il s’agit du pouvoir du Roi Lui-même, du Seigneur qui règne sur Terre comme Représentant du Logos d’une ère à une autre ».

C’est en Amérique du Nord qu’est créé le 33° degré du Rite Écossais. Bref, le 33° degré selon Leadbeater c’est la « splendeur » et le « Très Vénérable Maître » (TVM) de la Loge et « son importance pour l’humanité »…
Ah ! la « modestie » des « sauveurs du monde » et leur sens de l’ego, de la hiérarchie… donc de l’évolutionnisme…

33 serait l’année de la « cruci-fiction » du Jésus qui « meurt » à cet âge. La Basilique de Saint Pierre à Rome compte 33 chapelles : 29 dans la Basilique elle-même et 4 de plus dans la crypte. Le chapelet musulman est divisé en trois séries de 33 grains. Il rappelle la présence de Dieu à toute action (démarquage du Judaïsme… HOTC…).
Le logo des Nations Unies représente un globe terrestre divisé en 33 parcelles. Et on compte 13 épis à gauche et à droite du globe, et 13 lettres des deux mots "Das UNO-Emblem".

En Guématrie : les valeurs numériques des mots hébreux ABL (aleph, beth, lamed ; 1+2+30=33) signifiant douleur, chagrin, tristesse, action de pleurer, BLA (beth, lamed, aleph ; 2+30+1=33) signifiant l'action de détruire, et GL (guimel, lamed; 3+30=33) signifiant se réjouir, fontaine, source d'eau, donne chacun 33.

Dans la Bible, 33 nombres sont multiples de 11 et 33 autres sont multiples de 18. Cinq livres de la Bible utilisent le nombre 33. Dans le NT, sept chapitres ont 33 versets et 33 nombres écrits sous leur forme cardinale sont multiples de 12. La somme des occurrences de tous les nombres de la Bible multiples de 19 donne 33. (Réf. Steve Desrosiers : Les Nombres - Symbolisme et Propriétés).

Les cités où furent rédigés la religion du Livre ou du Salut et de l’humain déchu furent érigées de part et d’autre du 33è parallèle Nord (Nippur, Byblos, Al-Koufa). À cette liste de villes s’ajoutent les sites d’Alamogordo (test de la première bombe atomique), d’Hiroshima et de Nagasaki, de Bagdad, et de HOLLYWOOD (sur le même parallèle que Byblos…).
En 1694 la Banque d’Angleterre est construite sur le site archéologique  londonien du temple de Mithra/Mercure ou le siège de la Banque Européenne à Francfort-sur-le-Main, ville cernée par de multiples « temples de Mithra » berceau de la dynastie Rothschild. Mithra : religion des militaires et fraternité en « frères d’armes » (les femmes ne furent jamais admises aux rites initiatiques) ; rites censés procurer : courage et intégrité et sentiment fraternel (voir le mot « fraternité » gravé sur les institutions du régime républicain en France). Ce sont des « sauveurs du monde » : « engagés à se battre pour le bien, ils constituaient un bloc uni face à tous leurs ennemis », écrit Leadbeater, annonçant pas là l’Empire USionistan qui veut « sauver la planète » La Maison-Blanche protège le monde du chaos »). Leadbeater précise qu’il y a de nombreuses analogies entre Mithriacisme et Christianisme : démocratie, adoration du Soleil-Lumière, déluge, arche, cloche, bougie, sanctification du dimanche et du 25 décembre, code morale et sentimentalisme, doctrine enfer-paradis, Logos (magie du verbe ou du nom-la-forme), sacrifice de l’expiation, évidemment guerre permanente entre Bien-Mal ou winner-loser, jugement dernier et résurrection de la chair (DORG Demain On Rase Gratis), destruction explosive de l’Univers. Toutes ces ressemblances ayant racines Moyen-Orient (Réf. Leadbeater et Encycl. Brit. art. Mithra)

Apocalypse et religions et Salut font dans l’HOTC de l’HOMME DÉCHU, cela dans la mesure où depuis près de 4000 ans l’être humain moderne est prisonnier de l’HOTC et de l’évolutionnisme (progrès) : HOTC et progrès sont LA CHUTE dans l’évolutionnisme en géométrie de la ligne droite avec TABULA RASA du TEMPS CYCLIQUE ET RYTHMIQUE DES ANCIENS (1)

Comme déjà écrit, pour moi le Christ-Jésus est un PAÏEN, c’est la religion qu’on en a faite qui va éjecter ce Païen et booster l’humain moderne, l’humain de l’HOTC, celui qui découvre la « raison » et par là même exacerbe son ego qu’il appelle « liberté personnelle » avec TEMPS QUI COULE et UNIQUEMENT DANS UN SEUL SENS : FLÈCHE DU TEMPS (impossibilité de revenir en arrière, d’où maintes histoires et délires sur le « voyage dans le temps »). Ainsi depuis près de 4000 ans l’invention d’un Dieu unique s’imposait en urgence à l’humain moderne, pour qui l’HOTC est une « réalité » mais qui le tient prisonnier, alors que l’Ancien pour combattre et annuler l’HOTC disposait d’une puissance créationnelle infiniment plus riche que la notre,, comme le MERVEILLEUX (Âge d’Or). Chez les Anciens il ne pouvait qu’exister l’idée d’un Dieu unique mais cela n’empêchait pas les expériences spirituelles comme le totémisme, le culte des Ancêtres, les Grandes Déesses de la Fécondité, etc., qui répondaient À LA RÉALISATION DE L’INSTANT.

Depuis l’invention de la Foi, au sens sentimental du judéo-chrétien du mot (croyance et carotte du « tout est possible à Dieu », puisqu’Il est un FABRICANT), l’être humain moderne ne peut plus se libérer de l’HOTC que par l’opinion de Dieu. C’est en supposant, en inventant l’idée de « l’existence » de Dieu que l’humain moderne acquière une « liberté » lui permettant une certaine autonomie dans un Univers régi par des lois (croyance en ces lois), il va inaugurer un mode d’être unique, ou moderne, dans cet Univers, donc dans son mental, et acquérir que l’HOTC est une « réalité ».
L’humain moderne est tellement prisonnier de l’HOTC que s’y retrouver en dehors va le conduire au DÉSESPOIR, qui sera tout bénéfice pour l’industrie de Big Pharma et de sa psychiatrie… Un désespoir non pas provoqué par sa propre existence humaine, mais par sa présence dans cet HOTC totalement artificiel, ce que Jean Coulonval appelle « MONDE DES ACCIDENTS », soit le spatio-temporel et sa flèche à sens unique (progrès), soit ce qui nous fabrique, nous colle une étiquette ou un adjectif, un « isme », une couleur particulière mais non celle du Blanc de l’Instant ou Soi. ET C’EST CE MONDE DES ACCIDENTS QUI PROVOQUE LA TERREUR ENTRETENUE EN PERMANENCE AUSSI BIEN PAR LES RÉGIMES MONARCHIQUES QUE RÉPUBLICAINS.
Religions du Salut comme laïcité judéo-maçonnique entretiennent cet état de l’HUMAIN DÉCHU ou monde des Accidents : de l’HOTC, Monde du Courant.

FOI : CRÉDIT-CRÉDO-CROYANCE : croire à la fidélité de Dieu et vous soulèverez la Banque de France. « C’est pourquoi je vous déclare : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez obtenu, vous sera accordé » (Marc 11, 22-24). RAPPEL : depuis l’apparition du Christianisme les miracles sont devenus rares, à cause des Chrétiens ! Dans ce contexte FAUX, la Foi signifie l’émancipation, l’autonomie totale EN APPARENCE : plus besoin d’aucune loi, ni au dehors ni au dedans comme le confirme en son temps Mazu Daoyi (709-788) maître chan (Zen) de la dynastie des Tang (618-907) MAIS DANS LA VRAIE FOI. Évidemment dans cette fausse foi cela va déboucher sur la religion de l’homme et ses « droits » et le saccage de sa planète sous prétexte de « contrôler » la Nature alors qu’il n’est pas capable de se contrôler (son ego) lui-même. Donc cette apparence de Foi et de fausse « création » est une singerie de la Vraie Foi ou Soi-Instant : Vraie Création par rapport à la fausse création ou totale anti-Nature actuelle, dont la thermodynamique. C’est-à-dire qu’il n’y a toujours pas de « collaboration de l’humain » à la Création ! La Seule Liberté ne peut résider que dans le Soi ou Instant, sans HOTC.
Depuis l’arrivée de cette Foi en religion du Salut nous avons une FAUSSE FOI dénoncée par Jean Coulonval justement à cause de ces religions du Livre ou Salut : « On ne doit pas pouvoir dire : ”C’est ma religion, la religion de mes pères, la religion de ma race”, pas plus qu’on ne peut dire : ”C’est ma vérité à moi”, car une chose est vraie ou pas vraie et le vrai ne peut en aucune façon être objet de propriété » ; et ça peut s’adresser aux faux Musulmans qui parlent de « mécréants », injure aussi raciste que les Hébreux-Juifs qui qualifient ceux qui ne sont pas comme eux de « gentils » comme d’appeler un être humain à la peau noire « nègre » !
FAUSSE FOI : exaltation des émotions ou de l’ego, c’est-à-dire que désormais FOI = CONFORT, SÉCURITAIRE et le moindre effort possible. C’est cela la singerie « d’autonomie » actuelle et ses religions du Livre qui cherchent le Salut dans les plaisirs du Ciel où Dieu Allah est un patron de bordel qui promet au paradis des femmes toujours vierges et toujours prêtes à être dépucelées et des jeunes garçons à sodomiser à consommer sans modération. Pas étonnant qu’il ait beaucoup de clients terroristes...

La FOI dans l’entretien 596 de Ramana Maharshi le 16 décembre 1938 : « Il y a des personnes qui cherchent à se libérer de leur misère. On leur enseigne que Dieu guide tout le monde et qu’il n’y a pas de souci à se faire. S’ils sont de meilleure trempe, ils y croient immédiatement et demeurent fermement établis dans leur foi en Dieu.
Mais il y en a d’autres qui ne sont pas aussi facilement convaincus de la véracité de cette simple affirmation. Ils demandent « Qui est Dieu ? Quelle est Sa nature ? Où est-il ? Comment peut-Il être réalisé ? » et ainsi de suite. Afin de les satisfaire, des discussions intellectuelles s’avèrent inévitables. Des théories sont avancées, le pour et le contre sont discutés et la vérité est ainsi rendue claire à l’intellect.
Quand tout cela est compris intellectuellement, le chercheur sérieux commence à le mettre en pratique. Il se demande à chaque moment : « À qui sont ces pensées ? Qui suis-je ? », etc., jusqu’à ce qu’il soit bien établi dans la conviction qu’un Pouvoir supérieur le guide. C’est alors que sa foi est devenue ferme. Tous ses doutes sont éclaircis et il n’a pas besoin d’instructions supplémentaires ».
Il ajoute que quand la foi est ferme aucune question n’est posée. « La recherche du Soi inclut tout : foi, dévotion, jnânâ [Connaissance, sagesse], yoga et tout le reste ».

L’Arche de Mithra sera modélisé au quartier du Fric/Flic de la Défense à Paris (Par-ISIS…) et dans les deux tours du WTC de New York. Le « temple » Mithra/Mercure (Dieu du Fric et par conséquence des voleurs) selon l’eschatologie bi-millénaire prit une tournure concrète le 11 septembre 2001 avec aussi les bombardements massifs sur l’Afghanistan et surtout sur l’Irak.

La Grande Arche de la Défense, dans la City à la française, est un des rares édifices matérialisant l’existence de la Kabbale Blanche sous forme d’une Kaaba Blanche, alors que la Kabbale Noire est celle de la Kaaba Noire qui tombe à fond dans la dualité sujet-objet : un lieu où le mahométan situé au loin est censé se tourner pour prier, donc il prie À L’EXTÉRIEUR ou SPATIO-TEMPOREL ! Mais là encore on est dans la dualité winner-loser et sujet-objet ; pour le moment le loser est la Kabbale Blanche, car la Kabbale Noire bouffe tout : notamment la Grande Arche de la Défense devenue un super quartier d’affaires petite copie de la City de Londres ou de Francfort, importante place financière de ce monde, qui donna naissance à Mayer Amschel Bauer (Rothschild) dans le ghetto juif !
Kabbale Noire, ce que Jean Coulonval nomme Franc-Maçon (les spéculatifs actuels à grosse obédience et cancérisées par le Pour-Voir comme le GODF). Bien-sûr cette réalité sera rabaisser en la qualifiant de « théorie du complot » ou tournée en ridicule. Se souvenir que l’HOTC est contrôlé par un pouvoir quelconque, icelui fera tout pour persuader « démentir » et convaincre les masses de ne pas donner crédit-crédo-croyance à ces « théories » qui relèvent pourtant du concret. Ce pouvoir fera tout pour persuader les masses que les complots ne sont aucunement les principaux moteurs de l’Histoire-Opinions-Temps qui coule. Ce que Jean Coulonval appelle dans son livre Synthèse et Temps Nouveaux : la dialectique matérialiste et historique, laquelle prétend imposer à des groupes, à une nation et finalement au monde entier qui devrait alors se comporter comme un individu unique, comme s’il n’était qu’un seul corps physique, donc un seul corps mental, bref : un corps ou matière ; et chaque individu ne serait qu’une cellule de ce corps. « Singerie du Corps mystique » écrit Coulonval, oui, car singerie du Soi !
Ensuite, à propos de « complot », ils sont la règle par manipulation des masses depuis que la « libre pensée » triomphait et du même coup signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour un gouvernement républicain (ou monarchiste) de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord !
 
 
Note.
1. Deux manière de noter le temps qui coule :
- AVANT : LOCAL (cyclique). Le mois de Lyyar dans l’année trente-cinq de Haretat, Roi de Nabatène (datation d’un événement par une inscription Nabatéenne, d’après J. G. Février : Histoire de l’écriture). Qualitatif, Natif.
- APRÈS : GÉNÉRAL (linéaire). 1843 après J.-C. mois de mars. Quantitatif, Grégaire, même heure pour tous, et déjà mondialisation politique et pensée unique conformément à ce que réclame le Fric/Flic. Fin du Merveilleux et « Circulez ya plus rien à voir » (sauf chez Hollywood).
 
 
 
 
 
 
Premier terroriste, premier faux-monnayeur : l’État et ses banques.
 
 
 

Dernière mise à jour : 08-10-2017 00:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >