Accueil arrow News arrow Dernières news arrow TRANSHUMANISME = WINNERisme UTILITAIRE
TRANSHUMANISME = WINNERisme UTILITAIRE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 09-07-2023 05:32

Pages vues : 657    

Favoris : 71

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Démocrapitaliste, Diable, Dragon, Echo, Egopinion, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, Hararielisme, HOTC, Images, Jardin, Laïcité, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Messianisme, Mental, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Spontacratie, Tore, Transhumanisme, Utotalitarisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
norme_egalitair_guerre_permamente.jpg
 
 
TRANSHUMANISME = WINNERisme UTILITAIRE
ET TECHNOLOGIQUE = CE CALCUL ÉGOÏSTE QUI
CARACTÉRISE TANT LA ”CI-VILE-I-sation”
actuelle du I ou Axe désaxé, dégénéré.
La cause de tous les maux et mots est L’EGO
et sa LOI DE SUCCION POUR LE POUR-VOIR :
ce qu’un certain Newton a copié en son
« attraction universelle ».
 
Loi de succion vulgaire que la pesanteur,
LE PLOMB, à ne pas confondre avec la Vraie
Loi de Succion tel l’EUCHARISTIE, la GRÂCE.

La cause de tous les mots/maux étant le
POUR-VOIR, la BOUTEILLE (le bout-oeil,
le ”Vas-y-voir” de cette judéo-maçonnerie
qui travaille du chapeau, qui spécule en
voulant sortir de l’univers : voir d’un
seul coup d’oeil toutes les faces d’un
polyèdre), qui fait naître l’ambition,
la cupidité et ses disputes violentes des
partis (politiques d’États) opposés.

Surtout depuis l’époque de la technologie
et des nano-trucs la nature humain est de plus en
plus REBELLE À LA LOI,
qui pourtant est devenue
son tyran : il y aurait en France à ce hui près de
400.000 normes, 11.500 lois avec leurs 320.000
articles auxquels il con-vient d’ajouter
130.000 décrets. Ainsi l’être humain qui se voudrait
”libre” croule sous un déluge de ”lois”, un
déluge de RÈGLES DU ‘JE’ OÙ CHACUN TIRE SON
ÉPINGLE DU JEU ET ‘JE’ (en premier ceux qui
fabriquent ces lois-règles).
LA LOI EST DEVENUE LE MAÎTRE DE L’HUMAIN
QUI SE RÊVAIT ”SANS DIEU NI MAÎTRE” :

IL EST TENU EN LAISSE, ÉTRANGLÉ PAR CE
DÉLUGE DE LOIS ET RÈGLEMENTS.

La règle du ‘je’ ou ego donc la RÈGLE DU
« COMME SI », LA RÈGLE DU FAIRE SEMBLANT
(de respecter lois et règlements), car naturellement
une LOI HUMAINE EST CONTRAIRE À L’ORDRE DE
TOUTES NOMS-LES FORMES DANS LEURS ”EST”,
DANS LEURS ”CELA”.
L’ordre fabriqué par l’humain est DÉSORDRE,
car toute chose s’ordonne dans son
« Je suis ce JE SUIS », sans temporalité,
sans attraction, SANS PLOMB, SANS PESANTEUR
dans l’harmonieux déploiement de son
ZÉRO INDIEN (l’Infini) lorsqu’elle n’est pas
parasitée par un Dehors toujours possible,
un Dehors étant bien-sûr un POUR-VOIR (Dehors)….
SAINT CHAOS =
être soumis à la Conscience Infinie dont
dépendent la conscience relative et les objets
au Dehors, et les objets du Dehors dépendent de
cette conscience relative liée au CORPS-ME(n)TAL.
SAINT CHAOS = LA NON-DUALITÉ : il n’y a rien
à perce-et-voir ni à comp-prendre ou saisir
dans le Saint Chaos.
SAINT CHAOS = DÉLIVRANCE DE LA DUALITÉ
ÊTRE/NON-ÊTRE.


Derrière ses maîtres, la nature humaine se montre
débridée (théorie du genre, LGBTisme, consommation
en tous genres, etc.), elle laisse éclater
winneristement sa loi de succion vulgaire, elle se
montre au-dessus de la justice et déclare
« TERRORISTE » ou « ENNEMI DE L’HUMANITÉ » TOUT
CE QUI EST AU-DESSUS D’ELLE, TOUT CE QU’ELLE
NE PEUT NUMÉRISER, DONC TOUT CE QU’ELLE NE PEUT
COM-PREMDRE, SAISIR, INGURGITER.

L’être humain dépendant de ce déluge de lois
et règlements ne peut que RÉGRESSER À L’INFINI :
IL NE PEUT PLUS EXISTER SI TOUT DÉPEND TOUJOURS
D’AUTRE CHOSE DU SPATIO-TEMPOREL DONC DU MENTAL !

Si un morceau de bois ou une feuille d’arbre
permet le déploiement de mille scenarii à Hollywood
ou chez quelques magiciens du ”Comme si”,
les humains soumis à la consommation percevront
la diversité ou le multiple, la quantité,
le CHIFFRE, À TRAVERS LES OBJETS, QU’ILS SONT
DEVENUS EUX-MÊMES !

Ainsi dans ce monde du ”Comme si”, ON Y CROIT :
Aux sots de percevoir les illusions magiques
du ”Comme si” ou du ”Faire semblant”, car dans
une feuille d’arbre ou dans un morceau de bois
il ne se trouve aucune magie, sauf si le sot
a entrepris de SORTIR DE L’UNIVERS POUR LE VOIR
DANS SA NÉVROSE DE L’UTILITARISME ET DE
L’EXPLOI-TATION SANS MERCI (où chaque citoyenisé
com-prend qu’il ne peut assurer son ”bien“ qu’en
soumettant autrui, le social, notamment à travers
les consommations-élections, et en exploitant
ses ressources pour parvenir à ses fins
(le but tel le ”Salut”.
C’est la vulgaire loi de succion, loi du survie
et winnerisme).

Ce qui dépend d’une autre chose, d’une loi,
détruit cette autre chose (en naissant).
Alors, comment concevoir ces deux choses
puisqu’elles n’apparaissent pas dans le
Pour-Voir ?

ON NE SORT PAS DE L’UNIVERS :
- RIEN D’EXISTANT,
- OU D’INEXISTANT.
IL N’Y A QUE LA CONSCIENCE INFINIE SEULEMENT
DE CHACUN.
ABSOLUMENT AUCUNE OPINION FICTIVE
OU UTILITAIRE.

SEULS LES SOTS, LES IGNORANTS, CROIENT
AUX CAUSES ET DONC AUX LOIS POUR REMÉDIER
À DES CAUSES-EFFETS À PROBLÈMES.
FABRIQUER DES LOIS = SORTIR DE L’UNIVERS
POUR LE POUR-VOIR.


RÉGIME RÉPUBLICAIN ET SA MYSTIQUE
ÉGALITAIRE DE 1789 = GUERRES PERPÉTUELLES :
Si chacun a les mêmes droits dans la psychose
de l’égalitarisme, alors c’est la guerre
permanente comme Nous y assistions en ”Nano-guerre”
à cette fin juin 2023 dans ce qui reste de la
France, et le problème est que cette NANO-GUERRE
NE PEUT QU’ABOUTIR À UNE VRAIE TYRANNIE :
D’UN COTE, COMME DE L’AUTRE DANS LE GOUVERNEMENT.

La normalisation des humains et leur
égalitarisme sont les grands symptômes des
époques où le primat social est dévolu à
l’ARGENT, ces époques où sévit la pire fièvre
égalitariste accompagnée du déluge de
règlements et de lois.

Face au régime et au capitalisme, tout le monde
se sent ÉGALE ET DIGNE D’ÊTRE WINNER DE CETTE
DIVINITÉ ANONYME COMME SA SOCIÉTÉ ANONYME,
TOUT LE MONDE SE SENT EN TOUT CONFORT,
DE JOUIR, ET À LA LIMITE DE NE RIEN FAIRE !

Une civilisation malade n’associe pas l’idée
de la Liberté à celle de l’absence de
la vulgaire loi de succion ;
elle ne connaît d’autre perfection que la
jouissance de l’ego et le sécuritaire ou
tout confort qui va avec.
SEULE UNE FRATERNITÉ PROFONDE PEUT NAÎTRE
DE L’ACCEPTATION DE L’INÉGALITÉ (en réf. à
Gustave Thibon, Diagnostics).
”La fraternité n’a pas ici-bas de pire ennemi
que l’égalité.
L’égalitarisme le plus malsain devient fatal
dès que la hiérarchie sociale n’est plus
fondée que sur des différences de fortune”.
(G. Thibon).

L’URSS fut fondé en droit sur l’égalitarisme
le plus rigide, ce qui a donné naissance à
l’institution économique du Goulag et à
des dizaines de millions de morts dans des
inégalités les plus révoltantes que l’histoire
ait jamais connus (réf. G. Thibon).

L’égalitarisme républicain ATHÉE, puisqu’en
laïcité, est source de chaos parce qu’il n’a
pas d’autre ressource que de rogner jusqu’à
l’infini les différences humaines.
Mais l’égalitarisme CHRISTIQUE ne peut qu’être
SAIN parce qu’il est fondé sur le ZÉRO INDIEN
au sens de : ”La vérité tout entière ne peut
consister en un puzzle de vérités partielles
cueillies un peu partout. Le Tout est autre
chose et plus que le total des parties”
.
L’égalité christique est construite sur
AUCUN BUT À ATTEINDRE, et non sur ”l’extinction
des différences”
, l’égalité christique prolonge
ces différences jusqu’à leur origine et leur
fin communes, et est L’AMOUR, le GRATUIT, là
où s’accomplit, dans l’Unité, la disparition
de la dualité égalité-inégalité (dualité
nécessairement liée au capitalisme).


MENTAL-CORPS ou TÊTE, CAPUT, CAPITAL : cruche, vase, vallée, coquille, carapace et bien-sûr CRÂNE : le Golgotha, le « Mont du Crâne » et Il était Christ-Roi en vérité : Couronne = C.R.N. phonétiquement à la manière des Hiéroglyphes égyptiens. Le Point Focal : un diction picard énonce : « Lorsque les fontanelles se ferment, l’enfant se coupe des Anges ». Ainsi l’Éveil authentique et parfait est le jaillissement de la Conscience : PANique, le TOUT DANS L’INSTANT, ET ÇA PIQUE : AUCUN TEMPS POSSIBLE, QUE DU DIRECT DE CHEZ MAÂT !

Le curé d’Ars disait : « Si on se voyait sans masque [sans persona, sans ”Comme si”, sans le ”faire semblant”], on mourrait ».
Pourquoi ? Parce qu’on se verrait hideux ? ou PLUTÔT PARCE QU’ON NE TROUVERAIT QUE DU VIDE :
« Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés ». (Ramana Maharshi, 264, 20-10-1936).

La lucidité absolue serait comme la révélation de la mort elle-même : NOUS MOURRONS FASCINÉ PAR L’HORREUR DE NOSTRE PROPRE VIDE.
À moins que la Réalisation, du Soi ne comble cette Vacuité de Sa présence, et Nous fasse renaître à une autre Vie (sens du ”ZÉRO IDIEN”). Comme TOUT est symbole, c’est le Princ(ip)e absolu du SYMBOLE : Le symbole ne se fige pas, c’est un Mouvement utilisable perpétuellement, comme un Minéral-Métal en fusion. Paradoxe du SANS POURQUOI, puisque le symbole DÉVOILE pour mieux REVOILER encore plus fort dans l’Instant suivant, le symbole mange du POURQUOI ; la chose se découvre, tout en se revoilant. “Ah ! elle est passé” (du conscient, elle est redevenu inconscient !)
 

TOUT SYMBOLE-OBJET, TOUT ACTE SACRÉ (qui se réclame de ”valeur” au sens de la loi de succion vulgaire) SERA LE DOMAINE D’UNE ABSOLUE AMBIVALENCE TOUJOURS EN MOUVEMENT (d’où d’ailleurs la possibilité de la MAGIE…)

L’arrachement du masque dénude la Vacuité et la COMBLE POUR UN INSTANT.
Le masque est le ”COMME SI” ISOLANT À DOUBLE ÉPAISSEUR : il empêche de mourir de la Connaissance de Nous-mêmes, il Nous empêche de vivre de la connaissance de Dieu : L’objet sacré quel qu’il soit est investi par une force prodigieuse (telle la mana des Polynésiens) ; autant icelle est bénéfique dans son côté divin, autant et proportionnellement elle peut d’un Instant à l’autre, se retourner en son contraire et agir en un ”Comme si diabolique” comme une énergie destructrice et mortelle.

Le masque du ”COMME SI” ISOLANT À DOUBLE ÉPAISSEUR : le saint est l’ombre du sorcier et le sorcier l’ombre d’un saint. DEVANT UN SAINT OU UNE SAINTE CHERCHEZ LE DIABLE, IL N’EST JAMAIS LOIN. Les Vrais Saints le savent tant ils dialoguent sans cesse avec Lui. Saint et Sorcier sont les deux pôles du même symbole : celui du SACRÉ.
Les Anciens Romains déclaraient ”sacer” (sacré) celui qui ne pouvait être touché sans être souillé et sans souiller, celui qui s’était rendu coupable d’inceste ou de meurtre, ou qui avait commerce avec une femme en période menstruelle. C’est que chacun porte en soi l’Univers.

L’être humain étant l’Univers Lui-même, il ne connaît pas de limite, ce qui sera son PARADOXE : « Le ‘Je’ rejette l’illusion du ‘je’ et cependant demeure en tant que ‘Je’. Tel est le paradoxe de la réalisation du Soi. Ceux qui sont déjà réalisés n’y voient aucune contradiction » (Ramana Maharshi, 28, 4-2-1935).
L’humain suivant qu’il se réalise en tant que Soi peut se dilater à l’Infini, ou s’il reste dans le mental-capital il peut se rétrécir sans fin (nano-époque du transistor…).

Celui qui cherche le Soi-Dieu le trouvera n’importe où, à condition de ne s’arrêter nulle part : Il est sur le Sentier le plus ingrat de la Terre, tant qu’on y marche et qu’on le dépasse ; Il est absent de la planète Mars, s’y l’on s’y rend avec un engin spatial.
En poussant AU-DELÀ DE LA PLANÈTE PLUTON OU NEPTUNE (en poussant au-delà des ”années lumières” du concept temporel de l’humain), ON DÉCOUVRE QUE LE MENTAL ET SES FONCTIONS NE SONT PAS LE ‘Je’ du Soi. (en réf. à l’entretien 25 du Maharshi le 4-2-1935).

Le curé d’Ars et la stance 17,31-33  de Nagarjuna disent le MASQUE du ”Faire semblant” qui cache la Vacuité : « De même que le Maître [le Buddha], par son pouvoir miraculeux, crée un être magique et que cet être magique, magiquement créé, en crée un autre à son tour [et avec l’I.A. Nous entrons plein pieds dans la concrétisation de la MAGIE, avec toutes les causes-effets augmentés], de même l’agent se présente comme un être magique, et l’acte accompli par lui est comme un deuxième être magique créé par le premier [socialisme]. Passions, actes, agents, fruits ressemblent à une ville de génies célestes [et de pouvoirs ou de transhumanistes], sont pareils à un mirage [eyes candy hollywoodien], à un songe ».

MASQUE DE LA MAGIE : APPARITION
(sortant du ”chapeau”) et disparition (aux yeux du Dehors), tel le doigt qui montre la Lune, les sots regardent le doigt qui montre de l’air de demander : « Où ça ? ».
Voilà pourquoi le monde et le ‘moi’ de la conscience ne sont ni réels ni irréels mais de l’ordre de L’ILLUSION, DU MASQUE DU ”COMME SI” comme l’énonce le curé d’Ars et Nagarjuna. C’est ce ARRIVE DANS LA FICTION : on com-prend, ON Y CROIT, c’est une illusion en cascade ”COMME SI” la vérité tout entière ne pouvait consister qu’en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout, telle que le procède une ”intelligence artificielle” à coups de transistors.
Quand les vérités semblent toutes de tenir en elles, façon égalitarisme à la république : TOUT SE TIENT !
QUAND UNE MAGIE PARLE TOUTES LES MAGIES PARLENT, ET QUAND UNE SE TAIT TOUTES SE TAISENT.
Ainsi le monde est un SYMBOLE fait de positif et de négatif, sans plus, nécessairement HORS DE LA RACINE DU MAL, LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS, QUI N’EXISTE PAS (sauf à ”sortir” de l’Univers). Monde illusoire en VIBRATION EXTRÊME, LAQUELLE VIBRATION CONSTITUE JUSTEMENT LE MASQUE (en porteuses [Dieu-Diable] et sous-porteuses, etc., d’où effectivement LA POSSIBILITÉ MAGIQUE d’un univers transhumaniste échappant à l’Univers naturel….)

ENLEVEZ LE MASQUE : s’il n’y a ni création, ou acte, ou agent, comment peut-il y avoir un fruit né de l’acte, à savoir pour les Hébreux-Juifs : Adam ?
Dès lors, en l’absence de fruit issu d’une cause ou d’un Big Bang, comme peut-il y avoir quelqu’un pour en jouir, et donc inventer le commerce ou caputalisme (pas de faute) ???
Dès lors, en l’absence de fruit, comment peut-il exister une conscience qui opinionne que RIEN N’EXISTE ? Les négateurs des noms-les-formes ne peuvent qu’être de FAUX NIHILISTES (les vrais peuvent-ils exister ?) CAR ILS NIENT AUSSI LES CONSCIENCES ET DONC EUX-MÊMES AUSSI !!!
De même comment une conscience serait-elle possible dans aucune intuition de la matière ? Comment subirait-on le samsarâ [cycle des naissances et des morts, monde phénoménal des noms-les-formes] en l’absence de toute conscience ?

ZÉRO INDIEN = « ÉNERGIE LIBRE » OU ÊTRE SANS POURQUOI, dans le Wou-wei ou Wuwéi : le "Non-Agir" de la Taoïcité, ou plus vulgairement : le "lâcher-prise". Tout ce qui se fait spontanément est supérieur à ce qui se fait volontairement, ou par calcul, par envie de. Le Wuwéi est l'état de celui qui a atteint l'Union mystique (comparable au Nirvâna bouddhiste).
 
 

Dernière mise à jour : 09-07-2023 06:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >