Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Catastrophe Agriculture et Consommation
Catastrophe Agriculture et Consommation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 18-06-2012 01:16

Pages vues : 1003    

Favoris : 105

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Goulag, Gouvernement, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Catastrophe Agriculture et Consommation

Coca-Cola Civilization
 
 
Civilisation du Coca-Cola = Monde anglo-saxon.
Si bien que deux Anglais font un match de football,
Mais trois Anglais font un empire, surtout si l’un d’eux est franc-maçon et en cheville avec la City de Londres.
C’est dire la fragilité du monde spatio-temporel de l’humain
ne reposant que sur l’OPINION.
OPINION à manipuler avec des pincettes dans certains régimes :
« Les voleurs, les putains et le NKVD travaillent surtout la nuit »
dit un proverbe sociétique (inquisition), valable dans tous pays !
 
 
La fin de la période de la glaciation de Würm verra le gibier changer, les cerfs et les sangliers remplacent les rennes et les mammouths. Ensuite au Néolithique viendra la catastrophe de l’Agriculture et de l’élevage. Ça permet de nourrir plus de monde, ça facilite le confort par la sédentarisation, avec dans la nourriture l’apport des sucres lents par les céréales de l’Agriculture. Cette sédentarité se poursuit avec la viande grasse, puis le sel de conservation et de consommation. On commence aussi à faire des réserves alimentaires, de troupeaux de bêtes domestiques et évidemment arrive rapidement la richesse et ses problèmes : convoitise et vol, etc.

Sur le plan nutritionnel il s’agit d’une lente « révolution » néolithique et la taille humaine va diminuer que quelques dix centimètres.
À la fin du 19è siècle, l’ère industrielle va accentuer ces phénomènes physiques et mentaux : plus de lipides (saturés) encore, des sucres rapides plus que des sucres lents, moins de fibres et une sédentarité accrue (confort) ; il faut ajouter à cela les drogues modernes : alcool, tabac, Coca-Cola, chimie de Big Pharma, etc.

Le passage des sociétés pré-agricoles à l’Agriculture est identique au passage de sociétés ayant échappées à la « démocratie » à l’occidentale et qui y succombe, de grès ou de force. Dans les deux cas c’est la catastrophe : fréquence considérable d’obésité et de diabète non insulino-dépendant, notamment chez les descendants des Inuits, les Amérindiens, les aborigènes australiens, etc. Ces peuples bénéficiaient désormais de ce qui va avec la « démocratie » à l’occidentale : la Coca-Cola Civilisation : l’abondance fruit du libéralisme, et l’inactivité physique et mentale fruit du confort.

Il est très intéressant d’étudier la nutrition paléolithique, qui a alimenté les humains pendant 99,6% de l’évolution de leur lignées, à cause des futurs événements à venir, et plus pour l’humain de demain.
Ainsi il ne faut pas recommencer l’erreur du système où les Rothschild-Rockefeller-Marxistes dirigent le monde !

La catastrophe qui nous pend au nez est celle de l’Instant que nous avons tant négligé : il y a catastrophe chaque fois que le mental n’a pas le temps d’entrer en action. Le mental n’a d’ailleurs pas à entrer en action, mais depuis des millénaires nous le sollicitons tellement que nous sommes pris de PANIQUE lorsque le réel surgit dans le spatio-temporel. Alors on agit en « catastrophe » : comportement erratique et imprévisible, qui peut ressembler à de l’hébétude, de l’évanouissement, ou se spasmes nerveux ; c’est pourquoi tout pouvoir veux pouvoir contrôler ce genre de catastrophe.

Les Rothschild-Rockefeller-Marxistes maçonniques nous promettent l’égalité, la liberté, la fraternité ; le Christ nous promet l’Instant.
« Tous les dictateurs, à toutes les époques de l’histoire, ont invoqué la justice sociale, c’est toujours au nom de l’Égalité qu’on a étranglé la Liberté, il ne peut y avoir d’égalité [sur cette terre] que sous un maître absolu [mondialisme] ». (D’après Georges Bernanos : La France contre les robots).

Le danger n’est pas vraiment dans le Coca-Cola, il est dans l’être humain tout simplement : suivre aveuglément la collectivité, tel est le désir de tous les Rothschild-Rockefeller-Marxistes maçonniques, qui possèdent les Machines ou le Pouvoir. Mais le danger n’est pas vraiment les Machines ou le Pouvoir ni les Rothschild-Rockefeller-Marxistes maçonniques, le danger c’est l’humain lui-même, et le pouvoir le sait bien ; c’est pourquoi il tient tant à sa « démocratie » et à une plus forte uniformité possible, soit l’Égalité de la liberté d’utiliser à fond son mental, échappant ainsi à la Vraie Libération ou Soi.

Je remet ici une « charte » anti mondialiste, donc anti simonie.
« REPRODUCTION AUTORISÉE.
Le régime matérialiste et corrupteur du profitariat intellectuel ou culte du mental et de sa prétendue « propriété littéraire » ou « propriété intellectuelle » a de ce fait généralisé la SIMONIE et provoque une pernicieuse, dangereuse et honteuse prostitution de l’esprit, et ne permet aucunement de se libérer du mental ou ego. Cette SIMONIE encourage le culte de l’ego.
Déjà que l’intellect est un obstacle, cet asservissement supplémentaire de l’intellect à l’argent renforce ce supplément d’obstacle bloquant la libération et empêchant la maîtrise de l’ego, maîtrise qui seule pourra sauver l’être humain sur cette planète.
Rompant avec les égarements mortels suite à la révolution de 1789 et à la mainmise de l’argent sur les individus, nous autorisons, nous sollicitons même la REPRODUCTION, partielle ou total, de tout ce qui est publié sous forme de textes, musiques et films, peintures et dessins et techniques (en citant la source, de préférence). Du mental au génie sous quelque forme que ce soit n’ont pas à entrer dans un quelconque business.
Nous demandons aux confrères : littéraires, musiciens, cinéastes, artistes et artisans et ingénieurs de toutes disciplines qui voudrons bien user de ce droit naturel, de nous faire le service ou le partage gracieux de leurs textes, musiques, films et autres arts et techniques. La libre circulation des connaissances (sous forme de TROC) pourra ainsi profiter au plus grand nombre de personnes. C’est aussi vital que l’air que nous respirons et l’eau que nous buvons.
Il est utile de rappeler qu’en matière d’intellect il n’y a rien de nouveau sous le Soleil. Ce que nous appelons « découvertes » ou « inventions » sont simplement des REdécouvertes faites par des hommes dont les tendances innées sont fortes dans tel ou tel domaine. Il n’y a de nouveau que ce qui a déjà été oublié. Aussi les essences sont les mêmes qu’il y a 5000, 10.000, 50.000 ans, etc. Le monde a été créé en mesure, nombre et poids et c’est vrai pour l’éternité.
Toutes industries, surtout celles travaillant sur le vivant et qui essayent de « breveter la Nature » ; tous lobbys et laboratoires de recherches ; toutes industries de l’entertainment et de médias dit de « grand public » sont des criminels qui font du business de leur intellect, et par conséquence de leur savoir faire, et de ce fait ils incitent naturellement à pratiquer ce qu’ils appellent le « piratage » et « contrefaçon ». Ce sont eux les premiers responsables. Ce sont eux les principaux SIMONIAQUES. Ils vendent comme une SUPÉRIORITÉ. Ils vendent de la VIOLENCE. L’Or métal, le luxe incite aux pillages ».

Cette « charte » me semble importante pour inverser la course mortelle de cette Coca-Cola Civilization. Car enfin, comme l’écrit si justement Georges Bernanos dans La France contre les robots, l’ouvrier qui se taille un marteau bien pratique ne s’en sert que pour faciliter sa tâche. Il ne va pas vendre son idée, son mental, sous forme d’un brevet, à une quelconque société anonyme ! Mais dans la Civilisation du Coca-Cola tout se vend et s’achète, tout est transformé en « machine à faire de l’or ». Voilà la SIMONIE.

Le système du Coca-Cola démocratique demande l’obéissance totale et spontanée, simple et joyeuse au Maître. Et celui ou celle qui ne marche pas droit selon l’équerre et le compas franc-maçonnique sera redressé par ces NORMEURS détenant la Vérité. Partant de ce système et comme tout système, toute norme, la police sera en droit d’arrêter et de s’acharner plus particulièrement sur un innocent, simplement pour le punir de n’être pas le coupable qu’il devrait être, narguant par son innocence le sérieux de la « justice démocratique » et de ses représentants. C’est ce pure sophisme policier qui était appliqué chez les socialistes Juifs bolcheviks : « Jamais nous n’arrêtons un homme qui n’est pas coupable. Et même si vous n’étiez pas coupable, nous ne pourrions vous relâcher, parce que les gens raconteraient qu’on rafle des innocents ». (Témoignage dans le livre de Anne Applebaum : Goulag une histoire). La police sociétique (inquisition) était surréaliste, et contre le peuple.
La pure et simple absence de cause se révèle, à l’usage du pouvoir imbécile, comme plus irritante que toute espèce de cause existante.

Il ne faut pas s’étonner que les Rothschild-Rockefeller-Marxistes maçonniques qui possèdent Hollywood n’est jamais fait le moindre film sur le Goulag institué par ses coreligionnaires. Par contre, un membre des Rothschild-Rockefeller-Marxistes maçonniques : Steven Spielberg, s’amuse à fabriquer La liste de Schindler, ou une film sur les camps de concentration japonais : L’Empire du soleil.

Pourtant, avec la saga du Goulag, si fantastique, si dramatique, il y aurait de quoi faire dans l’industrie de Hollywood. Mais quand ont sait quelle tribut détient le pouvoir là-dedans, il ne faut pas s’étonner. Rien que sur l’organisateur et la transformation du Goulag en institution de système économique de l’URSS : Naftaly Frenkel, il y aurait de quoi faire plusieurs films. Par exemple Frenkel fut envoyé au Goulag, et là il trouva le moyen de se transformer de détenu en commandant du camp !

Pour terminer, et en accord avec l’air de notre temps de crise économique mondiale : « Quand la société impose à l’homme des sacrifices supérieurs aux services qu’elle lui rend [voir la Grèce, l’Italie, l’URSS, la Chine communiste, etc.], on a le droit de dire qu’elle cesse d’être humaine, qu’elle n’est plus faite pour l’homme, mais contre l’homme [l’actuel gouvernement italien est composé que de technocrates, comme si la vie ne se réduisait qu’au fric] ». (Georges Bernanos).
Les technocrates mécanisent les âmes, violent les foules. Il n’est pas étonnant que la mécanisation des âmes fasse suite à la mécanisation industrielle commencée au 19è siècle, et inspira la normalisation et la mécanisation de l’Union sociétique et tente d’imposer le mondialisme.
 
 

Dernière mise à jour : 18-06-2012 01:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >