Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Instant Soi contre Judaïsme
Instant Soi contre Judaïsme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-09-2013 19:57

Pages vues : 3040    

Favoris : 369

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
table_compasequerre.png
 
 
Instant Soi contre Judaïsme

Le socialisme-capitalisme repose sur la religion ou opinion judaïque en forme compas-équerre,
aussi le messianisme et sa rédemption ou « fin des temps » EST CRIMINEL ET SOURCE DU MONDIALISME ET DE SA CATASTROPHE IMMANENTE et imminente
 
 
Le Centrum Centri : toute forme de vie, donc toute chose possède un Instant, ou Soi, ou Centrum Centri, et ils ont en commun un Centrum Commune : Cœur, Lumière, Conscience, Vérité, Dieu, Foi, et d’une foule d’autres noms selon le point de vue de chacun.
Une forme de vie n’est pas une mécanique, elle a ses propres buts ou intentions, aussi il n’y a pas d’extérieur genre un Dieu ou un messie juif décidant pour d’autres et leur assurant confort ou sécurité bien matérialiste. Comme l’expose Ramana Maharshi dans la grande majorité de ses entretiens, le Soi est aussi le Centrum Commune ou seule réalité : il ne peut y en avoir qu’une seule, comme il ne peut y avoir qu’une Vérité, c’est pourquoi à chaque question d’un questionneur le Maharshi lui demande : « Qui le demande ? », afin de recentrer le demandeur sur l’Instant, LE POINT FOCAL, seule possibilité, puisque chaque forme de vie, y compris un Cailloux, se conçoit de l’INTÉRIEUR VERS L’EXTÉRIEUR. Par exemple, le Maharshi explique à l’entretien 17 que la plupart des gens veulent savoir ce qu’est l’illusion, et ne cherchent pas QUI est l’illusion. Or l’illusion ne peut être qu’extérieure et inconnue, (même dans le cas d’une hallucination ou délire) alors que le chercheur est à l’intérieur et connu. C’est comme la division bien-mal : celui qu’on accuse de faire le mal connaît obligatoire le bien ! Sinon comment pourrait-il commettre le mal ? Donc recherchez ce qui est proche de vous, intime, au lieu de rechercher ce qui est extérieur et inconnu !
Tout bouge tout le temps, ainsi on ne peut pas dire que la Nature n’a pas d’intention. Ce que l’être humain nomme « intelligence » n’est que le MOUVEMENT : adaptation à la situation donnée, à l’Instant. MOUVEMENT = INTELLIGENCE ET ÉNERGIE. Un Cailloux, un brin d’herbe, un insecte ont une intention, les matérialistes appellent ça l’instinct ou automatisme (chez l’insecte) ou un truc de ce genre ; mais qu’est-ce qu’ils en savent ? Ils ne sont ni brin d’herbe ni insecte !
 
Le Centrum Commune dont fait la partie le Centrum Centri est l’Universel, il « appartient » à chacun, c’est pour cela que l’on peut dire que la conscience n’est pas située sous le crâne d’un individu, comme veulent nous le faire avaler les manipulateurs matérialistes actuels. D’ailleurs ces manipulateurs disent que les EMI (Expérience de Mort Imminente) ne sont que le produit du cerveau agonisant ou en faiblesse ; ils s’accrochent désespérément à leur extérieur, à leur matérialisme, à leurs choses qu’ils peuvent mesurer ou toucher avec leurs cinq sens.

Mesurer avec ses cinq sens et avec un instrument inventé par le matérialiste est une opinion, donc une forme de religion ou de culte : s’il ne mesure pas, le matérialiste panique, alors il invente un dogme ou une théorie pour avant tout se rassurer. Le matérialisme c’est comme la laïcité : une pseudo religion, et la plus fanatique de toutes : donner aux profanes l’illusion de connaître la vérité, qui évidemment n’est qu’une opinion bâtit sur les cinq sens dans ce monde spatio-temporel.

Les grands responsables du matérialismes sont les Yahvistes ou Juifs avec leur Judaïsme ou opinion matérialiste en forme adamique et sublimation de l’ego, de l’égoïsme ou de l’individuel. Ainsi il n’est pas étonnant que l’argent soit la base des adeptes du judaïsme. Le Judaïsme est en opposition avec la spiritualité cosmique des Anciens. Notre matérialisme repose aussi grandement sur l’époque de la Renaissance, avec l’apothéose au 18è siècle, siècle dit « des perruques poudrées » (ou des lumières), qui ensuite nous donnera les révolutions de 1789 en France et de 1917 en Russie, avec la dualité qui ne fait qu’un dans le système socialiste-capitaliste, dont le maître-mot est juif : le PROGRÈS (thème de la rédemption et du messianisme judéo-chrétien modèle Église romaine).
Le mot « démocratie » qui ne veut plus rien dite devrait être remplacé par le mot PROGRÈS (ou CROISSANCE), parce que la quasi totalité des pays de cette planète n’ont que ce mot dans la bouche. Le progrès ou croissance est quasiment une religion ! Une rédemption : vers la folie matérialiste et technologique !

C’est le siècle des perruques, puis 1789 et 1917 sous l’égide des Juifs et de leurs banques qui est responsable du culte matérialiste dont le dogme énonce que : « dans le principe est la matière » (et non le Verbe ou Conscience ou Instant), ce qui entraîne effectivement toute notre civilisation dans le dogme yahviste auquel doit se référer toute action individuelle et sociale, avec le système juif messianique et de rédemption en « fin des temps » où l’être humain sera « régénéré dans la pureté de son être » : il sera comme Adam, AVANT la faute d’icelui. Nous avons là un parfait éloignement de l’Instant.
Le socialisme repose donc sur la religion ou opinion judaïque. Le socialisme qui ne fait qu’un avec le capitalisme EST UNE RELIGION, ou OPINION, en ce sens qu’il mobilise la volonté des peuples dans la recherche et dans l’adhésion à une absolu : la fin des temps des Juifs, donc la recherche dans une réalité ultime qui est LA MATIÈRE (le Royaume de Dieu [juif] sur Terre) ; on le voit d’ailleurs avec la mode du transhumanisme et les destructions des traditions comme le délire du « mariage gay ».
Armageddon, rédemption et socialisme-capitalisme est, en un sens, métaphysique, parce qu’il enseigne une certaine idée ou opinion de la base de l’être humain, donc une gnose, à laquelle doit se référer tout action concrète dans le gouvernement de la société : voir l’exemple de l’adoption des lois noachides aux États-Unis et indirectement dans d’autres pays, dont la France droit de l’hommiste, parce que comme l’explique bien Pierre Hillard, les droits de l’homme de 1789 à la mouture de 1948 sont du pur noachisme.

Donc l’opinion yahviste socialo-capitaliste ne peut être qu’un système économique fort, et c’est son aspect le plus abjecte, le plus mortifère, le seul que semble entendre la masse humaine des moutons, qui dans les années de l’après seconde guerre mondiale soutenait activement le parti que l’on appelait « communiste », alors que ces moutons ignoraient, et en ignorent encore maintenant le fondement.

Le socialisme-capitalisme est à la fois pouvoir religieux, pouvoir politique, pouvoir économique. Il ne les distingue pas comme les Yahvistes ne reconnaissent pas la Trinité qui pour eux est de l’idolâtrie. Même chose pour l’Islam, mais en moins matérialiste puisque bloquant la Trinité pour soi-disant accéder au divin.
1789 a voulu abolir les trois pouvoirs ou trois castes de l’Occident de l’Église de Rome : Clergé, Noblesse, Tiers-État, pour ne former que le politique et l’économique. Mais uniquement en apparence, car le politique est dirigé en souterrain par la finance internationale et par la franc-maçonnerie spéculative genre Grand Orient de France.

Aussi dans ce dogme matérialiste judaïque il n’est pas étonnant que ces matérialistes judéo-maçonniques et socialisant rejettent toute forme de spiritualité sous prétexte que, pour eux, la réalité est ce qui peut être mesurée et approchée par les cinq sens, et que la « conscience » n’est que de l’électro-chimie du cerveau, et donc qu’à la mort d’icelui la conscience ne saurait lui survivre. C’est encore évidemment une opinion de plus ! Et ce sont les habitudes qui ont la vie dure...
La Réalité est un autre nom donné à l’Instant ou Soi, elle est ICI et MAINTENANT, elle est éternellement là et la même. Le faux ego est associé aux objets, à ce qu’on qualifie faussement « d’objectif », au corps ou au cerveau, donc au matérialisme. Cela donne naissance au faux ego, puis au monde spatio-temporel et à ses activités, d’où le résultat des problèmes, de la violence et de la souffrance dans les trois règnes.
« Ne pensez pas que vous êtes ceci, cela, ou quelque chose ; non plus que vous êtes comme ceci ou comme cela, ou un tel ou une telle [ou avec une fonction sociale ou économique]. Débarrassez-vous seulement de cette erreur. La réalité se révélera d’elle-même » (réf. M. Maharshi, entretien 46)
 
 

Dernière mise à jour : 02-09-2013 20:14

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >