Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Drapeau de la GAULE
Drapeau de la GAULE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-12-2013 20:29

Pages vues : 9737    

Favoris : 281

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
pyritcarrebepai-gallu440.png
 
 
Drapeau de la GAULE
pour remplacer la saga d'étatisme des Clovis & Co.
et des Chrétiens déjà droit de l’hommistes (1)
et monothéistes qui imposèrent leur Dieu,
alors qu'il y a DES DIEUX
et que de toutes façons tout n'est qu'opinion (chaos).
 
 
Pour 2014, et pour la « Bonne année », projet d’un drapeau pour LA GAULE.
Le drapeau de la Gaule est basé sur le TORE en 2 dimensions (voir les vidéos en fin d'article).
Le drapeau de la Gaule est en mouvement : CYCLE de neufs couleurs, mouvement illustré notamment par le Taiji, l’Ouroboros, etc., formant le Circulus ou Circumincession : NI COMMENCEMENT OU ADAM, NI FIN DES TEMPS. Le début et la fin SONT IDENTIQUES. Il n’y a pas d’histoire ou de Chronologie tueuse (idéation ou enchaînement de mots puis de phrases). Le drapeau est représenté avec 9 parties ou 9 couleurs formant le Blanc de l'Instant au centre. Les Phéniciens adoraient 8 Cabires comme protection de la navigation, mais le nombre exacte des Cabires reste toujours un mystère. Les Cabires sont les plus hauts Esprits planétaires, sorte de Chefs des Dieux.
Le drapeau gaulois se conçoit évidemment sans l'inscription du mot Gallutouta. Ce drapeau gaulois n'est pas le logo d'une nation ou un étatisme comme on l'entend de nos jours, il est plutôt un signe druidique de ralliement de l'ensemble des pays et des Pagans : le Blanc de l'Instant, le, ou la Gallutouta.
 
Explication du mot GALLUTOUTA :
GALLUTOUTA : mot gaulois pour remplacer le mot « démocratie » qui ne veut plus rien dire depuis 1789.
- De GALLU : pouvoir, puissance.
- De TOUTA : peuple, tribu, pays, contrée, gens ; Touta sonne comme TOUS.
Dans GALLUTOUTA il y a 10 lettres, comme dans « démocratie ». Le CRATIE du grec kratos dans le mot démocratie indique plutôt « la puissance aristocratique ». Gallutouta est à la fois féminin et masculin : on peut dire le, ou la Gallutouta.
On peut aussi écrire en 10 lettres GALIATOUTA, de GALI : bouillir, bouillonner, issue d’un radical gal (force), du vieil irlandais gal (vaillance, vapeur, bouillonnement : les Gaulois mènent l’assaut avec une détermination bouillante et une rage aveugle. (Réf. Dictionnaire Français-Gaulois, de Jean-Paul Savignac).
Les Français actuels sont les dignes héritiers des Gaulois, et ça commence à faire peur au pouvoir de la république française devenue province de l’empire USionistan et de l’Allemagne.
Les meurtriers de l’âme des Gaulois sont l’empire romain de César, car aucun romain cultivé n’a eu l’idée de transcrire des poèmes et chants des Druides ou des strophes des Bardes. Comment était-ce le fait de l’intelligence de ce temps qui n’ont point vu la beauté des idées et culture des vaincus ? D’autant qu’un peu plus tard un certain Charlemagne a eu l’idée de noter les chants populaires des Francs. Les impérialistes sont tous des ignorants, voir beaucoup d’Américains aujourd’hui pourvoyeurs de cadavres avec leur poison « démocratie », et qui notamment ont laissé délibérément piller le musée de Bagdad en 2003. Un pillage planifié très à l’avance. Effacer l’histoire du monde c’est très pratique pour le mondialisme et l’établissement de sa religion mondiale.
Le drapeau gaulois symbolise également le Point Focal, en Blanc, marquant l’Instant. Il est inspiré de la Pyrite de Fer.


schema_coulonv_focal_humain.jpg 
 
 
drapeau_gaulois1.png
 
 
Note.
1. Les Chrétiens veulent évangéliser les « mécréants » à coups de massacres, comme aujourd’hui les démocrates et républicains veulent « civiliser » les « sauvages » à coups de bombes sur la gueule.
« Romain que tu es, bien que tu nous rabâches toujours les mêmes choses, jamais tu ne pourras abolir nos coutumes. Nous célébrerons nos cérémonies, comme nous l’avons fait jusqu’ici et il n’y a personne au monde qui puisse nous interdire nos divertissements antiques, qui nous sont si chers ». (Paroles d’un Païen anonyme adressées à Saint Éloi près de Noyon, cité dans : Pierres et Eaux, Pratiques cultuelles antiques, par Arzh Bro Naoned).
L’Église de Rome pénètre en Gaule avec l’arrivée des rois francs. La répression contre les Druides fut moindre en Gaule qu’en Grande-Bretagne où elle fut terrible, tout au long du 2è siècle de notre ère. Les premiers missionnaires arrivent en Armorique vers la fin du 3è siècle, depuis Tours, et il faut trois siècles pour « évangéliser » le pays armoricain, même superficiellement. Mais les princes et leurs guerriers « évangélisaient » les armoricains, non à coups de bombes, ni à coups de Bible, mais à coups d’épée ! Ce qui revient au même, et comme de nos jours.
Concile d’Arles, vers l’an 452 : « Si sur le territoire d’un évêque, des infidèles [sic] allument des torches, ou vénèrent des arbres, des fontaines ou des pierres, et que l’évêque néglige d’extirper ces superstitions, qu’il sache bien qu’il est coupable. Quant à l’organisateur de ces pratiques, si, averti, il ne veut pas se corriger, qu’il soit privé de communion ».
En 554 le roi Childebert 1er renouvelle l’ordre de détruire les idoles et les mégalithes.
La liste de ces Conciles inquisiteurs est longue, jusqu’à Charlemagne qui en 789 et 800 promulgue des édits et ordonne la destruction de toutes ces pierres, auxquelles les populations continuent de rendre un culte. Toutes les pratiques religieuses sont des aides à faire connaître le Soi, comme l’explique Ramana Maharshi à l’entretien 92. Ces pratiques sont donc des béquilles, du confort, mais des aides tout de même.


Bonne année 2014
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 30-12-2013 21:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2017 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >