Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Siècle des lumières ou nouvel obscurantisme
Siècle des lumières ou nouvel obscurantisme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-03-2014 20:03

Pages vues : 3942    

Favoris : 440

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Siècle des lumières ou nouvel obscurantisme

Le siècle des lumières fut celui de L’EXTINCTION DES FEUX,
l’extinction de la LUMIÈRE ABSOLUE.
L’extinction des feux suite à l’établissement de la City de Londres, Nœud gordien de la religion mondiale du Saint Fric.



LUMIÈRES = FRIC et CRIMINELS = DICTATURE
LUMIÈRES = FRIC puisque depuis 1789 le client est devenu le ROI
 
 
Le Siècle des lumières c’est L’EXTINCTION DES FEUX, parce que JAMAIS, depuis l’institution de cette civilisation du CONFORT et du SÉCURITAIRE et de ses drogues de Big Pharma et de sa CULTURE DE MASSE, JAMAIS, les êtres humains ne furent aussi peu préparés à ce qui va arriver prochainement. Au moins nos ancêtres n’avaient peut-être pas de numéro de carte d’identité ni de sécurité sociale, mais ILS ÉTAIENT SOLIDAIRES et ils souffrirent moins.
 
Le siècle des lumières apporte le TOTALITARISME ou ÉTATISME des capitalo-socialistes. Chaque État qui dans son principe impose à l’ensemble est une dictature en puissance et en actes. En Gaule, l’étatisme commença avec l’occupation des pays gaulois par les Romains déjà érigés en empire. Constituer une « nation » est déjà de l’étatisme ; le nationalisme est de l’étatisme, et c’est pire quand une religion monothéiste s’en mêle, genre « France fille aînée de l’Église »... Étatisme = colonisation, sur son territoire et en-dehors, toujours au nom de son opinion ! Mais surtout pour piller, tuer, exploiter, évidemment au nom de leur Dieu ; au nom de leur « lumières » ou OPINIONS. C’est pourquoi le siècle des lumières fut celui de l’EXTINCTION DES FEUX : aujourd’hui comme hier, et avant-hier, on extermine toujours les PAÏENS ; ils portent d’autres noms : « Hérétiques » (temps des Croisades), « Complotistes », « Antisémites », « Délinquants », « Terroristes » (11 septembre 2001), « Brigands » (en 1789 et pendant les guerres de Vendée), « Révisionnistes », « Racistes », « Ennemis de la liberté », etc.

L’Extinction des Feux c’est l’ethnocide des Peuples du Soleil par les Conquistadors espagnols et portugais, c’est aussi la colonisation de la Vendée par les républicains de 1793, au nom du racisme, du pillage, et des massacres abominables.
L’Extinction des Feux ce fut les massacres des Païens par les Chrétiens au nom de leur Dieu, avec leurs armes nommées « Croisés », mais surtout « Bulles papales ».

TÉNÈBRES :
Lumière Absolue ou racine de la Lumière. Sans Ténèbres pas de lumière ! C’est bien dans les caves, les grottes sombres que l’on trouve les « Trésors » ! Pour l’Église Chrétienne, les Ténèbres, ce sont le Diable. C’est comme s’il y avait une inversion, comme tout ce qu’il se fait de nos jours...
CONNAISSANCE : comme dit une devise Alchimique : « Aller vers l’obscur et l’inconnu par ce qui est plus Obscur et Inconnu encore ».

Ce siècle des lumières que j’appelle celui des perruques poudrées, a amené renforcé la dualité winner-loser ou bon et méchant (dualité de la Chute) pour donner le gendarme américain ou « démocratie », symbolisé par la décadence en un Superman et en existentialisme à la Jean-Paul Sartre, par lesquels cette civilisation occidentale dite « chrétienne » retombe précisément dans les excès que le christianisme veut réprimer ! Cela a aboutit à la dualité chrétienne Bien-Mal avec un Mal simplificateur et traumatisant, parce cette dualité rompt l’unité de la personne, le « Je suis CE JE SUIS », en refoulant dans l’inconscient les aspirations et les inspirations profondes de l’être humain (inconscient ou « guerres intestines » aussi tordues que les intestins et les labyrinthes...). Ainsi dans cette civilisation mourante c’est le principe vitale lui-même qui se trouve atteint dans l’humain ; c’est pourquoi notre civilisation est mourante.
La dualité chrétienne Bien-Mal en la personne des Conquistadors espagnols et portugais extermina les Peuples du Soleil.

Le binaire winer-loser se retrouve non seulement chez les Chrétiens avec les Saints « terrassants » les Dragons, soit « tuer la bête que le Chrétien a en lui », mais se retrouve aussi chez les Païens du côté de Siegfried ! Genre de Superman tuant le Dragon Fafnir.
Cette dualité winner-loser ou « peuple élu » contre peuple non-élu, qu’on retrouve jusque dans le cancer politique Gauche-Droite est le cancer de notre civilisation, car « la vie originelle doit apparaître comme pur et simple Mal à la conscience diurne PARVENU À ÊTRE SÛRE D’ELLE-MÊME », comme l’écrit Hermann von Keyserling dans : Méditations sud-américaines.

L’assurance outrancière et bouffie d’orgueil du siècle des lumières, et sous prétexte de « raison », n’aboutit qu’à un nouvel obscurantisme, dont un bout se nomme « démocratie », et un autre bout en forme de trinité se nomme « liberté-égalité-fraternité ».
Renier la vie originelle et le Serpent qui l’incarne, c’est renier toutes les valeurs nocturnes si nombreuses dont il participe, et qui constituent la Source de l’Esprit. Il a fallut attendre le si matérialiste 19è siècle qu’on essayé de combattre à leur manière les romantiques, et une fois qu’ils révélèrent le piège de cette dualité, ils devinrent des « antisémites » de nos jours, donc les MAUDITS, LES MÉCHANTS, LES TERRORISTES ; c’est-à-dire justement tout ceux qui entreprennent la libération de la société !
« Laisse monter au jour ce que tu as vu dans la nuit », écrit le peintre allemand C.D. Friedriech, tandis qu’en France le peintre G. Courbet trop réaliste déclare « y voir trop claire, et qu’il devrait se crever un œil ».

Bref, le SERPENT c’est le symbole de l’inconscient, très bien décrit par l’écrivain H.P. Lovecraft, un savoir interdit, sous peine de folie ; un savoir que l’être humain n’est pas encore capable d’entrevoir, et qu’il ne peut alors contrôler. Il n’y a pourtant rien de plus simple qu’un Serpent, donc c’est scandaleux pour le mental de l’humain !!!

SERPENT-SIMPLICITÉ : Rampant, Ondulant (Archée)
Symbole de la Sagesse Divine, considéré par THOT/HERMÈS “ comme le plus spirituel de tous les reptiles ”.
Le Serpent représente le Guérisseur Divin et la *Sagesse*. On le retrouve même dans l’emblème des Pharmaciens où il crache son venin dans un récipient pour la préparation d’un remède. Le Serpent médecine.
Le Serpent représente ce qui est rare, le souterrain, l’ondulation (Fréquence, Eau).
La Terre comme la peau du Serpent se renouvelle.

Involution et Évolution sont les deux Serpents des deux courants cosmiques du Caducée d’Hermès (Mercure et monde de la manifestation ou des accidents).
L’ambivalence (les sens contraires) le Fixe et le Volatil qui se poursuivent et qui doivent « s’instanter » (ou s’actualiser).
Il y a d’autre part :
- PYTHON
- TYPHON
PYT s’inversent et deviennent TYP. Ce sont : VIOLENCE, INCONTRÔLÉ.

PYTHON est un Serpent monstrueux né de la boue de la Terre GAÏA, laissée par le déluge de l’un des 4 âges, l’âge de Bronze, et de Tartare. Python fut tué par APOLLON dieu Grec de la Lumière.
Python semble représenter dans la notion de dieu solaire, ce qui est bon et ce qui peut être néfaste : le Soleil apporte des vitamines pour le corps humain, mais il brûle aussi la peau et les yeux si l’on n’y prend pas garde.
TYPHON est un monstre de la légende Grecque. Il engendre CERBÈRE, L’HYDRE DE LERNE, la CHIMÈRE etc... Il a faillit vaincre ZEUS ! C’est donc l’ennemi de l’Esprit.
Selon H.P. Blavatsky, Typhon vient de l’Égypte ou l’inondation du Nil était appelé Typhon, en Basse Égypte les tertres élevés le long de la rivière pour empêcher les inondations fréquentes, portaient le nom de Typhoniens ou Taphos.
Typhon dans l’un de ses symboles est représenté par un âne.
Enfin Typhon représente aussi un gaz dangereux. (Volcans).
Le DRAGON : il est aussi symbole de Sagesse, de renaissance d’immortalité ; en Chine les Immortels chevauchent les Dragons volants.
Quant-à la SIMPLICITÉ [SIMPLECE] contraire de Complexité, elle est ce que tout le monde cherche et que bien peu trouve. *Transparence*
Elle s’apparente à l’Origine. Elle vient dès la première fois en un seul coup, selon certaines Circonstances.
Bible : Livre de la Sagesse : Ce qui est à notre portée nous ne le trouvons qu’avec effort.
- Nature ne connaît que la Simplicité. (Elle est directe, Maât).

Les soi-disants lumières n’en sont pas, car comme le christianisme, il se contenta de bâtir ses églises  sur d’anciens lieux de cultes druidiques, sur des sources guérisseuses et des puits sacrés des Celtes, ou à proximité de dolmens et de menhirs. De même partout les « saints » succèdent aux Druides de la Gaule. Il n’y a donc pas une province française qui n’est son « saint » local ayant tué, dompté, soumis, apprivoisé ou rendu inoffensif le Dragon, la Tarasque, etc.
Le Serpent a à voir avec l’antique « Vierge Noire », surgit de la déesse chthonienne celte ou gauloise.

Le Serpent est la Stargate : le Serpent d’Arc-en-Ciel Ungud, mot signifiant « en rapport avec l’eau », donc la Stargate, celle qui fait le pont entre le Ciel et la Terre, comme en Afrique noire.
L’Instant EST LE SERPENT PRIMORDIAL : l’Androgyne, et non le Dieu juif patriarche car Père masculin des trois principales religions monothéistes issues d’Abraham ; ni d’ailleurs la Déesse-Mère de certains Païens qui serait seulement féminine. Ne pas oublier que la Père-Mère Divine se manifestant masculin est avant tout pôle féminin ! La Père-Mère ou Mère Divine n’est pas visualisable, encore moins avec la dualité Bien-Mal, celle de LA CHUTE !
RAPPEL : les trois religions monothéistes : juive, chrétienne, puis islamique, ont fait la tabula rasa de tous les anciens cultes à la Père-Mère Divine en qualifiant ses représentants « d’idoles »... Et l’on passa du matriarcat au patriarcat (surtout avec le fou Yahvé et autre « père-Noël » à  barbe !)
La Père-Mère ou Mère Divine est la Féminité Manifestée, soit la VRAIE MASCULINITÉ (le Bleu du Futur) : L’ANDROGYNE ou MARIAGE DU ROI et de LA REINE. En Égypte l’Androgyne fut incarné par « une reine masculine » Hatchepsout, et « un roi féminin » Akhénaton.

Le Serpent est SOURCE : il jaillit toujours « d’une bouche d’ombre », y compris dans le rêve ! afin de cracher la mort ou la vie... puis il retourne à sa Source. Le Serpent EST L’ANDROGYNE : femelle et mâle en se jouant des contraires, jumeau aussi en lui-même, comme tous les Dieux créateurs qui sont toujours, dans leur symbolique originel, représentés comme des Serpents cosmiques.
Dans le tantrisme le Serpent est la KUNDALINI, lovée à la base de la colonne vertébrale...

L’avenir de l’humanité passe par l’organisation d’un nouveau paradigme politique et social, Une refonte à la base des sociétés : de petits Pays, des PAGUS OU PAIS (pays et proche du mot PAIX) d’un maximum de 10.000 habitants et totalement autonomes. Leurs habitants seront les PAGANS. Vous pouvez aussi, après la catastrophe imminente, appeler ces Pays des « ilots de survie et de Connaissance » (comme il est si justement dit dans la vidéo ci-dessous. C’est d’ailleurs le sens symbolique de l’Arche de Noé et de toute résistance à un système). Le seul lien, le seul FIL ROUGE qui unira ces PAIS sera le Serpent de l’Eau Primordiale avec une naturelle entraide originelle comme au temps des Chasseurs-Cueilleurs. L’étatisme c’est du colonialisme cancérigène qui est la ruine de notre civilisation aujourd’hui, sous le dicta de l’oligarchie des Couilles en Or ou juiverie financière internationale.

Voir aussi la page : La voie légale de la destruction de l’empire (anglo-saxon et de la City de Londres)...

[En haut de page : parodie de justice et interrogatoire de Damien, période plein pot des « lumières »]
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 28-03-2014 20:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >