Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Accidents ou oubli de l’intérieur
Accidents ou oubli de l’intérieur Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-10-2014 23:05

Pages vues : 3067    

Favoris : 490

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, ++ Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
frise_ouro1.jpg
 
 
Accidents ou oubli de l’intérieur
 
 
C’est comme les « Juifs » on peut pas taper dessus puisque ils sont le « peuple élu victimaire » (c’est copyright Shoah) ; alors que les Roms (c’est libre de droit), Tziganes, Gitans, ont peut… et même en dire du mal : « les Gitans voleurs de poules ». C’est ça la tyrannie de l’opinion du règne de l’IMAGE/IMAM (I-MA-GE). Règne de l’O-Pression, de l’ex-pression, de l’im-pression, de la dé-pression… Règne de la mode du moment… Règne de la morale du moment... Règne de la vitesse de l’évolution…

RAPPEL : Copyright signifie l’ego (‘je’), la possession, ce qui doit être acquis, donc contraire à l’Instant ou Soi, le ici et maintenant. Si le Soi ou Instant devait être acquis, donc possédé, copyrighté, il ne serait pas éternel.
 
Le PUITS : regarder à l’intérieur du puits, à l’intérieur de soi. La Lumière au fond du Puits : les Sages disent qu’une grande ombre accompagne toutes les innovations dans le vie de l’humanité. L’adepte se gardera de provoquer trop tôt l’apparition de cette ombre ; comme le Taoïste ressemblant à un idiot, il attendra que quelque lumière soit prête à se répandre en même temps pour dissiper les ténèbres.

ACCIDENTS : Quand l’homme se fait de l’absolu une conception qui convient à ses appétits, dans le monde du temps profane (ou spatio-temporel). Fabriquer ou imaginer un extérieur, en oubliant son intérieur. D’où le danger d’une imagination mal contrôlée. C’est aussi ce qui arrive quand on naît : on entre, comme toute Matière, dans le temps profane ou temps des accidents. Il y usure et fatigue : “ l’injure du Temps ”, l’oxydation.
Le temps profane ou temps visible, celui qu’il y a entre une naissance et une mort. Dés la première seconde après la naissance, le chrono est enclenché (Temps profane).
Le monde des Accidents c’est le monde des êtres gouvernés par la Nature, hors du domaine “ des Dieux ”. Accident parce que prisonnier de la Matière ; et tout ce qui est organiques : animaux, végétaux, est obligé de « manger ».
Dans le temps des Accidents, se trouve la mode de l’évolutionnisme : les gens aiment la nouveauté. Faire vendre un paquet avec imprimé dessus “ nouveau ”, ça marche !

« Les paroles sont un mouvement allant de l’intérieur vers l’extérieur. Le miam-miam va de l’extérieur vers l’intérieur. Équilibrez les deux, cela forme le caractère ». (D’après le Yi-King).
« Tout homme possède en lui la face invisible des choses (Universelles), il ne perçoit que L’ENVERS DES CHOSES (la partie Euclidienne et jalonnée). Mais dès qu’il vit son identité ontologique (être soi) en tout son “ vital ” avec l’intérieur des choses, il vit et voit (en Esprit) L’ENDROIT DES CHOSES. Sujet et objets’identifient, se fondent dans la perception de l’être (Involution).(D’après Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

La joie doit sourcer de l’intérieur. Si on est intérieurement vide, ou complètement fermé à la Source, et si on « n’allume pas une bougie », on risque de se perdre dans les « joies » (ou plai-sir) de l’extérieur (divertissement/amusement ou absence de Muses).

La PAIX, c’est encore :
Les humains sont illusionnés par la paix : leur société de consommation qu’ils appellent « bonheur parfait et permanent ». Mais la vraie paix ne réside pas dans des objets, mais dans l’Absolu. « C’est la Paix, libre de souffrance et de plaisir, c’est un état neutre » (Ramana Maharshi, entr. 28).

La Paix est la réalisation du Soi.

- Question : Comment obtenir la paix ?
- Maharshi : Elle est votre état naturel. Le mental obstrue la paix innée ; c’est pour cela que notre investigation s’effectue sur le mental. Cherchez le mental ; il disparaîtra. Il n’y a pas d’entité du nom de mental. À cause de l’émergence des pensées, nous supposons quelque chose à partir de quoi elles se manifestent. Et cela nous le dénommons « mental ». Quand nous cherchons à voir ce que c’est, il n’y a rien de tel. Quand il s’évanouit, la Paix se révèle comme éternelle.
(Entretien 238).

Remarque intéressante du Maharshi à l’entretien 238 à propos des castes : « Observez-les pour commencer. Les règles de caste servent à contrôler les caprices du mental. Celui-ci est ainsi purifié ».

Même entretien :
- Question : Comment peut-on contrôler le mental ?
- Maharshi : Un voleur se trahira-t-il lui-même ? Le mental se trouvera-t-il lui-même ? Vous ignorez ce qui est réel, et vous vous accrochez au mental, qui, lui, est irréel, tout en essayant de trouver qui il est. Le mental existait-il dans votre sommeil ? Il n’y était pas. maintenant il est là. par conséquent, il est impermanent. Pouvez-vous trouver le mental ? Le mental n’est pas vous. Vous pensez être le mental et c’est pourquoi vous me demandez comment le contrôler. S’il existe, il peut être contrôlé. mais il n’existe pas. Comprenez cette vérité par la recherche. La recherche de ce qui est irréel est infructueuse. Cherchez donc la Réalité, c’est-à-dire le Soi. C’est la manière de maîtriser le mental. Il n’y a qu’une chose qui soit réelle.
- Question : Quelle est la seule chose réelle ?
- Maharshi : C’est ce qui EST ; le reste n’est qu’apparence. La diversité n’est pas sa nature. Nous lisons les caractères imprimés sur le papier mais nous ne tenons pas compte du papier qui en est le support. De même, vous vous laissez prendre par les manifestations du mental et vous laissez de côté le support. À qui la faute ?

Entretien 239 :
- Question : Krishnamurti dit que l’homme doit découvrir le ‘je’. Puis le ‘je’ se volatilise n’étant qu’un agrégat de circonstances. Il n’y a rien derrière le ‘je’. Son enseignement semble très semblable à celui du Bouddha.
- Maharshi : Oui. Oui, c’est au-delà de toute expression.

Entretien 290 :
« Notre but est l’élimination de la souffrance. Vous ne pouvez pas acquérir le bonheur, il est votre nature fondamentale. La Félicité n’est pas une acquisition nouvelle. Tout ce qu’il faut c’est éliminer le malheur… ».

Si on ne trouve pas la Paix en soi-même, comment peut-on la propager dans le monde ? (entr. 331).
 
 

Dernière mise à jour : 12-10-2014 23:15

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >