Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les vrais terroristes
Les vrais terroristes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-11-2008 15:04

Pages vues : 2636    

Favoris : 202

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Argent, Business, Économie, Guerres, Militaire, Terroristes


dollar_dechi.png
 
Les vrais terroristes

Manipulation financière et stratégie militaire
 
 
Les bénéficiaires d’une guerre motivée par le profit font également leur choux gras de la récession économique et de la crise financière. Le processus d’effondrement économique résultant par exemple d’une hausse spéculative des cours du pétrole et des produits alimentaires, provoque des faillites à grande échelle, permettant ainsi à une poignée de groupes mondiaux et d’institutions financières internationales de « ramasser les morceaux » et de consolider leur contrôle sur l’économie mondiale réelle ainsi que sur le système monétaire international.
La manipulation financière est étroitement lié à la stratégie militaire. Les principales banques et institutions financières ont des contacts dans les milieux des renseignements militaires. La primeur ou l’exclusivité des informations obtenues par ces spéculateurs institutionnels concernant des attaques terroristes spécifiques faussement imputées à certaines personnes ou des opérations militaires au Moyen-Orient, sont sources de gains spéculatifs considérables.
La double perspective de la guerre et du train de sanctions économiques répand dans le monde, tout à fait à dessein, une atmosphère d’insécurité et de chaos économique.
À Londres, Chicago et New York, les spéculateurs institutionnels ne profitent pas seulement du chaos et de l’incertitude économique ; en manipulant les cours de l’énergie et des matières premières, ils contribuent à précipiter de larges pans de l’économie civile dans la faillite.
Les bouleversements économiques et financiers résultant de la hausse des cours du brut et des denrées alimentaires de base assurent des gains financiers à une poignée d’acteurs d’envergure mondiale. Les spéculateurs ne se soucient pas qu’une guerre enflammant l’ensemble du Moyen-Orient puisse avoir des répercussions terribles, et dégénérer en troisième guerre mondiale.
Le lobby pro-israëlien aux États-Unis sert indirectement ces puissants intérêts financiers. Dans le contexte actuel, Israël constitue un allié doté d’une capacité militaire importante, et donc un atout majeur pour atteindre l’objectif stratégique des États-Unis au Moyen-Orient. Washington, cependant, ne se préoccupe guère de la sécurité d’Israël, qui deviendrait dans le cas d’une guerre contre l’Iran, la première cible des représailles militaires de Téhéran.
L’objectif stratégique des États-Unis consiste à établir, par des moyens militaires et économiques, une sphère d’influence américaine exclusive dans tout le Moyen-Orient.

(Court extrait d’un article de géopolitique de Michel Chossudovsky, dans le journal NEXUS n°59 de novembre-décembre 2008)

On trouve l’article complet sur : http://tinyurl.com/5vhhvd

Michel Chossudovsky enseigne l’économie à l’université d’Ottawa et dirige le centre de recherche sur la mondialisation à Montréal, au Canada http://www.globalresearch.ca
Il est le rédacteur en chef de http://www.globalresearch.ca, le site internet du Centre auquel il contribue régulièrement. Il est l’auteur de Guerre et Mondialisation : A qui profite le 11 septembre ? (2002) et Mondialisation de la Pauvreté et nouvel ordre mondial (2005). Son dernier ouvrage s’intitule : America’s « War on Terrorism » (2005).
 
 

Dernière mise à jour : 14-11-2008 15:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2014 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >