Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Bite des Couilles en Or
La Bite des Couilles en Or Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-06-2016 21:50

Pages vues : 3320    

Favoris : 493

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
goldmansachsisrasat.jpg
 
 
La Bite des Couilles en Or
et leur socialo démocratie
soit le nomadisme capitaliste
ou « société ouverte » de
la même soupe pour tous,
le « monde hôtel » de Jacques Attali.


Bienvenue chez les capitalistes « routards » et « ouverts » et sympas.
Bienvenue dans le moderne chaos social.
Bienvenue pour la même Soupe pour tous.
Bienvenue dans la société fourmilière.
Bienvenue dans l’empathie artificielle.
Bienvenue dans un monde chosifié.
 
 
En effet, la trinité : Bite, Couilles et Démocratie = société patriarcale ou hétérosexuelle des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. Agriculture symbole de « croissance » ou PRODUCTION ; le mot Labour Labeur est de ce temps patriarcal. L’agriculture a pour emblème la CORNE D’ABONDANCE, UNE CHARRUE, OU UNE BÈCHE. L’agriculture correspond au VENTRE, et dans les intestins se trouvent non seulement la MERDE, mais aussi des cellules du cerveau… En radiesthésie le pendule oscille pareillement sur des excréments ou sur de l’or métal.
 
Le père ou patriarche est symbole de la bite, de la possession, de la domination, de la « valeur ». IL EST DONC SYMBOLE DE CANCER DU POUVOIR ou PUISSANCE (castration en terme de freudisme) ; et les Gaulois avaient seulement peur que le Ciel-Père leur tombe sur la tête.
PÈRE = AUTORITÉ, PATRON, SÉCURITÉ, INSTITUTIONS, HÉROS, SUPERMAN, etc. Le père représente la « raison » par excellence en face des forces naturelles de changement et d'irrationnel.
Le père symbolise le SOMMET DE LA PYRAMIDE.
Bref, le Vrai Père ne peut qu’être PÈRE-MÈRE ou MÈRE-PÈRE ! Or ce n’est pas le cas de notre civilisation construite sur sa religion de l’argent (le Business Model) !!!
Les civilisations patriarcales des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture et leur religions du Livre (juive, chrétienne puis islamique) sont synonyme de création de monnaies : LA BITE OU LE PHALLUS (le Roi, le masculin, le Feu ou Yang). Qui dit « roi » ou chefferie dit « échange », donc business et investissements ; la chefferie cancérisée par le pouvoir devient le guerrier, le mage-magicien, celui qui transforme ; tout cela au détriment de la Mère Divine car il y a VIOL. La victoire du Dieu sur la Déesse et le Serpent devenu le « méchant » dans ces religions du Livre se traduit donc dans l’organisation sociale par le passage du matriarcat au patriarcat.
Depuis 10.000 ans les divinité phalliques sont nombreuses : voir les Menhirs et toutes pierres dressées.

Le sommet de la pyramide moderne est donc la richesse financière concentrée dans les mains d’un nombre toujours plus réduit de Couilles en Or et ce qu’ils appellent « démocratie ». Tout s’accélère entre 1970 et 1999 avec les démantèlements des règles monétaires, avec en plus en 1971 la fin de la convertibilité du dollar en Or.

Le sommet de la pyramide est constitué de 28 banques : JP Morgan, Bank of America, Citigroup, JSBC, Deutsche Bank, Crédit Agricole, BNP Paribas ; puis derrière viennent : Morgan Stanley, Goldman Sachs, Société Générale, Banque Populaire Caisse d’épargne, etc. Ces banques sont plus puissantes que l’ensemble des étatismes affaiblis par la dette ; c’est donc le sommet de la pyramide qui dicte ses lois par l’intermédiaire des banques centrales. Ce sont ces Couilles en Or qui ne vivent que par le mot « croissance » véritable Graal de l’évolutionnisme actuel.
L’INTERMÉDIAIRE EST LE PARFAIT OUTIL DE CETTE DÉMOCRATIE D’APRÈS 1789. Plus personne ne peut dire franchement : « JE VAIS ENVAHIR L’IRAK », il passerait pour un « nazi », pour un méchant, les choses DIRECTES, MAÂT ne sont plus possibles après 1914-18 et 1939-45 où soi-disant le républicanisme nous a « offert la paix perpétuelle ». Il faudra donc un INTERMÉDIAIRE, un ARTIFICE ou SUPPOSITOIRE permettant de passer à l’action, un suppositoire genre triangle de Karpman avec victime-sauveur (et bourreau), une application de la division winner-loser.
De nos jours les cancéreux du pouvoir ne peuvent plus faire les choses directement, mais par intermédiaires, comme les « révolutions colorées » et autre Novlangue qui déguisent. Tout cela aboutit à une singerie de la compassion et un semblant de « paix » alors que la violence de par le monde est permanente car en plus médiatisée par les technologies ; et tout ça évidemment au nom des « droits de l’homme »… Évidemment HUMANITAIRE = BOURGEOIS SÉDENTAIRE ET OCCIDENTAL.

Les Armées de procuration sont aussi du domaine de la mode de l’intermédiaire, avec les « opérations humanitaires » et « la guerre au terrorisme ». Les armées de procuration détruisent la Syrie. Ces armées sont par principe furtives ou sournoises comme tout ce qui se fait dans cette démocratie mondialisée.
Exemple d’intermédiaire moderne et démocratique : le pirate informatique qui vous demande vos identifiants bancaires ! Quelle personne possédant un ordinateur et une liaison Internet n’a pas reçu ce genre de piratage BASÉ SUR LA CONFIANCE ET LA PRATIQUE DE L’INFORMATIQUE, donc l’informatoc ! Intermédiaire, ouverture ou social (Super Grégarisme) sont autant de pièges diaboliques des Couilles en Or et de leur républicanisme. « L’ouverture » c’est par exemple l’immigration actuelle… et son George Soros… encore un « peuple élu » de chez Attali… Tous ces gens sont des « open societys » car l’argent n’a pas d’odeur… Nous ne sommes plus au temps du capitalisme à la papa et au gros ventre du 19è siècle et du citadin-citoyen, mais à la mondialisation, donc aux capitalistes nomades et « routards » par avions ; c’est social, c’est à la mode, c’est de « gauche ». Les Couilles en Or nouvelle cuvée se veulent « ouvert », LA MAIN TENDUE ou COMPASSION ; bref, ils se veulent sympathiques pour MIEUX SE VENDRE OU MIEUX NOUS CROQUER. De nos jours de Big Image, le packaging, le eyes candy, c’est important.
IL SAGIT D’AIDER L’AUTRE : EN PRENDRE LE CONTRÔLE. NOUS SOMMES TOUJOURS DANS CE SYSTÈME MERCANTILE. Donc bidouiller l’ADN des entreprises et des humains ; tout cela doit être recombiné par l’ingénierie des Couilles en Or pour produire un « nouveau monde » qu'ils posséderont. Pour cela, tous les aspects de la vie sont attaqués, et toujours de façon sournoise et de démocratie pour empêcher toute contestation (les intermédiaires ou suppositoires…). Ainsi on va culpabiliser toutes réactions, comme par exemple c’est méchant de critiquer les « pauvres migrants » qui viennent chier dans les supermarchés. Bref, l’ouverture est à sens unique, sans contestation possible, puisque ces gens là se sentent détenir la vérité.


Depuis l’après 1789, toutes les crises qui frappent les pays de l’Occident sont toutes provoquées de façon artificielle par des banquiers, afin de détruire toutes économies indépendantes, toute tentative d’autonomie pour construire leur Nouvel Ordre Mondial. Depuis 1789 les multiples crises et GUERRES ne sont pas dues à des hasards conjoncturels, mais à un chaos organisé et contrôlé, qui va permettre la concentration de richesses. Chaos contrôlé : déstabiliser un système sans être déstabilisé soi-même. C’est encore une fois la figure pyramidale et la sournoiserie façon démocratie. Chaos contrôlé ou démolition contrôlée comme au 11 septembre 2001… Avec savant et diabolique calcul du choc en retour… COMME EN MAGIE...
Le sommet de la pyramide moderne c’est 1% de Couilles en Or, qui en 2015 possèdent 50% des ressources mondiales. Alors, qui contrôle les peuples dans cette « démocratie » ? MAIS C’EST LE PEUPLE ÉLU, GOUVERNEMENT INVISIBLE DU MONEY TRUST, dont un de ses dirigeants de Goldman Sachs déclaraient même devant une commission d’enquête du Sénat USionistan : « DIEU N’A PAS FAIT SON TRAVAIL, ALORS JE FAIS LE TRAVAIL DE DIEU ». Voilà un cas typique de cancer du pouvoir et de PSYCHOSE GRAVE.


GOUVERNEMENT INVISIBLE DU MONEY TRUST = création de la FED par les Couilles : JP Morgan, Rothschild, Rockefeller, Harriman, Lheman, etc. Le pire crime législatif  des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture.
FED = FAUX-MONNAYEURS puisqu’ils peuvent fabriquer de l’argent comme ça leur chante.
Tout étatisme et sédentarisation proche de la sphère de l’Empire USionistan perdra son pouvoir de création monétaire : voir la France en 1973… Ainsi en quelques décennies les nations deviennent totalement dépendantes des Couilles en Or : les gouvernements sous soumis à la volonté de ces Couilles en Or ; il n’existe absolument pas de « démocratie » tant vendu aux peuples depuis 1789 comme on vend un nettoyant « surpuissant » hautement toxique… Et cette dépendance des gouvernements sera en croissance permanente, avec notamment la conséquence d’une austérité en croissance, enfin, évidemment pas pour tout le monde ! Toutes les civilisations qui imiteront la civilisation sédentaire périront.

Depuis au minimum l’époque de la Renaissance les Couilles en Or font de l’argent avec de l’argent. Mais il y eut des moments de Paix : au Moyen-Âge à l’époque des cathédrales des 10è et 13è siècles, et surtout à l’Égypte antique entres les 5000 ans et 2300 ans en comptant depuis ici et maintenant et selon le comput de l’Église de Rome ! Des monnaies réservées uniquement à des échanges locaux de produits de base.

Depuis 1789 et le triomphe de l’ego et de sa « raison » le Graal c’est POSSÉDER, AMASSER qui va avec cette mode du sécuritaire symbolisé par le « terrorisme » fabriquée lui aussi artificiellement par ces mêmes Couilles en Or.


La Vraie PAIX viendra dans ce monde quand commencera à naître LA GRATUITÉ, LA DÉSINTERMÉDIATION OU AUTONOMIE (abandon de l’étatisme ou chefferie). Tout devient possible quand il n’y a plus d’intermédiaires, ces églises de crédit-crédo-croyance-confiance comme l’autorité centrale, les banques, notaires et autres chefferies institutionnalisées.
La délivrance viendra quand la monnaie ne sera plus privée, donc liée à l’ego ou possession (le ‘je’), mais sera ouverte (vraiment démocratisée). Soit encore une fois résoudre le plus vieux dilemme de ces 10.000 ans : individualisme-collectivisme, ce qui passe, comme l’expliquait Jean Coulonval à la fin de Synthèse et Temps Nouveaux, par la séparation du pouvoir économique et du pouvoir politique et du pouvoir spirituel ; ce qui n’est pas le cas de nos jours puisque l’Unité ou Dieu ce sont les Couilles en Or.
De nos jours dans le dilemme individualisme-collectivisme on doit y ajouter le VOIR-ÊTRE VUE, aussi bien par la mode de l’ego et le « selfie » individuel que par celle de Big Brother collectif de l’étatisme, DONC UNE INÉGALITÉ. Big Brother : surveiller sans se montrer : inégalité parfaite ou division winner-loser !


RAPPEL : Il y a peu encore, l’argent c’était des pièces en or et en argent métal. Mais du fait de ce que les humains leur attribuèrent comme valeur à cause uniquement de la rareté de ces métaux, par fainéantise et sens pratique on inventa les « lettres de change », première monnaie usuelle censée faciliter le mercantilisme. Cette monnaie était déjà un artifice, UNE RELIGION : PROMETTRE LE PARADIS OU PROMETTRE LA MONNAIE. Ainsi la « valeur » reposait sur LA CROYANCE-CONFIANCE CRÉDIT-CRÉDO sur cette « valeur » des métaux rares et la certitude d’accéder au Paradis, pardon, de disposer de ces métaux précieux en contrepartie de ces bouts de papier ou « lettres ».
Ce principe de « double monnaie » existe toujours, et la « vraie monnaie » est celle du mondialisme ou « monnaie centrale » émise par les banques centrales (sous chefferie de la City de Londres) et sous formes de billets et pièces et d’écritures comptables. La monnaie « d’usage » sera créée artificiellement par des banques privées, via des crédits octroyés (95% de l’argent en circulation) : L’ARGENT DETTE ou « lettre de change » naguère. Monnaie d’usage ou SAC VIDE, DU VENT COMME UNE PROMESSE.
Quand le 15 août 1971 Nixon met fin à la convertibilité du dollar en or métal, la monnaie devient totalement artificielle, VIRTUELLE COMME TOUT CE QUI EST INFORMATIQUE et BINAIRE, DONC TROMPERIE ou TROMPETER (annoncer publier). Ainsi c’est le Graal : possibilité illimitée de créer artificiellement de l’argent, donc de FAIRE DE LA FAUSSE MONNAIE. Mais le Graal est confisqué par les banques et intérêts privées contrôlant désormais toutes les banques centrales. Alors la « monnaie centrale » est volontairement limitée, à cause de l'opinion de certains.
Comme il disparaît plus de monnaie qu’il n’en a été créé, à cause du paiement du taux d’intérêt, cela donne naissance à la croissance afin que le flux d’argent ou « sang » en circulation ne meurt. D’où ce mot de « croissance » dans toutes les bouches des médias et des chefferies ; et l’inutilité de lutter contre la dette, puisque c’est elle qui fabrique l’argent !!!

Depuis 1789 et les « Enrichissez-vous » TOUT EST MONNAYABLE puisque c’est le triomphe de l’ego ! ET PAR LÀ-MÊME LA DESTRUCTION DE LA PLANÈTE !!!
Le républicanisme de 1789 était paradoxale : d’un côté il exaltait l’ego et sa raison, de l’autre côté il coupait les têtes, donc supprimait l’ego ! La décapitation ou « perdre la tête » ne serait pas alors un acte de violence puisqu’il n’y a plus identification avec le mental. Mais alors, on peut demander pourquoi ce républicanisme exaltait tant le « culte de la raison » ??? Ou alors ces « sans culottes » (sans culte) singeaient les saints qui tenaient leur tête coupée dans leurs mains, symbolisant sans doute la Réalisation du Soi ou Instant, donc la maîtrise absolue de l’ego : « perdre la tête mais garder la main »


À propos de Réalisation du Soi-Instant : IL N’Y A PAS D’ART OU CRÉATION SANS ARRÊT : A-Re-Te en prononciation euphonique ; chez les Peuples Anciens la Réalisation du Soi-Instant est permanente : pas de mentalisation, tout est MAÂT ou directe. Rien n’est fait dans l’esthétique ou travail du chapeau, tout est  utilitaire et sacré puisque directe.
Commerce et Art ?! Ça commence évidemment avec 1789, les « droits d’auteurs » et Cie. : c’est la bêtise bourgeoise commencée au milieu du 19ème siècle, qui a distingué l’Art gratuit du travail qui n’aurait pour fin que l’argent.
En ce qui concerne notre époque et son principe de démocratie voulant que l’étatisme fabrique du consentement de la part des peuples, cet étatisme désormais utilisera les drogues les plus insidieuses par manipulations mentales et d’opinions en des formes qui n’en ont pas l’air et qui donnent bonne conscience, bonne morale comme savent le faire avaler cette judéo-maçonnerie à pouvoir style Grand Orient de France. Ainsi, tout ce qui est « dragée » (D.R.G.) agréable comme la démocratie et sucrée comme le eyes candy détourne également l’être humain et l’endort comme le sucre attire les mouches. Dragée comme : entertainment, alcool, tabac, musique, café, médicaments, bouffe, sexe, bruit et vitesse, etc. détournent de l’essentiel.

À quoi servent les DRAGONS ? À DRAGUER L’EGO COMME ON ENLÈVE LES PIERRES, NETTOYER LE LIT OU FLUX POUR ACCÈS À LA TRANSPARENCE DÉLIVRÉE DE LA RAISON. Cette raison qui rend fou.
C’est ce besoin d’absolu que possède l’Homo Religiosus qui va le tuer ; ce besoin de posséder la vérité comme on possède sa voiture ; comme le rêve une certaine judéo-maçonnerie, de posséder le centre de toutes choses, ce qui fait de tous ces gens des dictateurs, en acte ou en puissance. L’être humain étant en ses Essences, un résumé, la globalité de l’Être, il est de ce fait dans l’impossibilité de se poser comme sujet étudiant d’un « Univers » qui lui serait extérieur. Prétendre le contraire est opinion et œuvre du Diable : renversement des rôles entre Essences et accidents.

 
 

Dernière mise à jour : 30-06-2016 22:26

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >