Accueil arrow News arrow Dernières news arrow État = station, nation, fixation
État = station, nation, fixation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-01-2017 23:58

Pages vues : 2758    

Favoris : 506

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Google, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
logo_repub_fr_judeomaconic1.jpg
 
 
État = station, nation, fixation
se ternir ferme, séjourner
seulement l’état étatisme
n’est pas le SOI !
Le régime républicain se veut fixation
puisqu’il s’auto qualifie « d’universel »,
« d’indivisible » comme l’Un,
mais il n’est qu’un phénomène avec une
naissance et une mort,
il n’est pas le Soi.
Tout ce qui est « conquête » (quérir-courir)
ne peut finir que dans l’œuvre du diable ou
Grand Architecte-Administrateur et ses normes.

Un Planète sous domination talmudiste judéo-maçonnisé, ces nouveaux Dieux (les élus ou démocratistés au huitième jour).
 
 
PRINCIPE-STATION MARCHAND ET GRECS-HÉBREUX : Pour les Chrétiens et d’autres croyants qui se disent « élus » les autochtones n’ont été créés que pour être dépouillés et assujettis (le « nouveau monde » fut beaucoup pillé et esclavagisé…). Le bourgeois ou citoyen s’empare de tout et dégueulasse tout et fomente la peur. Il y a un moment où la langue grecque servait exclusivement dans le commerce comme langue internationale. De nos jours cette fonction marchande est assurée par la langue de l’oligarchie anglo-américaine. Selon ce principe marchand, il est connu que PAIX = COMMERCE, mais même en temps de guerre, c’est aussi bon pour ceux qui l’ont déclenché, car avec la technologie moderne il va falloir reconstruire et ça fera rapidement des rentrées d’argent dans les bourses de l’oligarchie des Couilles en Or !
 
La station, le fixe, est l’État aussi bien au sens monarchique, tyrannique, ou républicain, donc de l’opinion. Le SOI ou Vérité même s’il peut s’apparenter à une « fixité », l’UN, n’est pas « fixe » ! Le Vide n’est pas « fixe », il est partout, et sans dualité personnel-collectif !!! Le « Je suis ce JE SUIS » NE PEUT PAS ÊTRE UNE OPINION diabolique genre « droit divin » (ou « État de droit » du dogmatisme industriel) héritier de l’Empire romain tombant sous l’Église de Rome. Ce qui va sortir de ce « droit divin » est « l’ordre établi » (fixé, comme une religion) ou étatisme dont nous subissons encore les conséquences de démences politiques en ce début 2017 où la chefferie perd son aptitude à être « techniquement saine d’esprit » ! « Droit divin » qui peut se traduire dans les religions du Livre : « droit au but », ou « but divin »… le Pour-Voir… Tout ce qui découle de l’ego, donc de l’opinion, va vouloir POSSÉDER, BOUFFER, OCCUPER, DOMINER, régner, administrer le plus grand nombre, entraîner les masses ; il en est de l’individu comme d’une nation ou État.

Toute station, toute fixation, toute CHARGE donc tout État implique une RÉSISTANCE, un DÉCALAGE-DÉPHASAGE, d’où d’ailleurs les diarrhées de lois étatiques à n’en plus finir !
Selon le principe Homéopathique, le RIRE est une bonne résistance, une charge (une accumulation, un réservoir). C’est une NON-FLUIDITÉ : le contraire de Résistance est donc Fluidité.
LE GRAND DÉCALAGE : Ce que vous cherchez : c’est là où vous ne l’attendiez pas ! Car cela peut déclencher la PANique ou GRAND DÉCALAGE.

DECALAGE.
DÉSACCORD. Charge naturelle : être décalé ou pas, en accord, par rapport à telle situation.
La charge est une Résistance, donc contraire de fluide, cela déclenche, provoque, d’où le principe du rire. Le rire est un décalage : au théâtre, le public applaudit le comédien, alors qu’icelui sait qu’il a fait une faute dans le texte de l’auteur. Décalage du temps profane.
Côté enfantin, avec une logique qui peut paraître absurde, mais ce n’est pas toujours le cas.
Décalage/Naïf/Charme/Maladresse.
Exemple : L’introduction de certaines sonorités en musique, surtout dans les orchestres Russes, à cause de la différence de sonorité dû à la taille de l’anche des hautbois, et à la particularité de certains cuivres. Cela donne un charme. On retrouve aussi la “ maladresse ” Russe, comme une sorte de décalage dans les objets de fabrication artisanale soutenus par un régime politique socialiste très présent (URSS).
Décalage : sorte de désaccord ou de déséquilibre entre le signe et l’idée.
Décalage : [GABER] plaisanter, se moquer. [GABE] moquerie, ruse.
Un autre exemple de décalage :
Un homme aimant passionnément les chevaux. Un jour, il frappe vigoureusement les moustiques qui s’amassaient sur les chevaux, ceux-ci s’emportèrent, cassèrent leurs mors et brisèrent la tête et la poitrine de l’homme. Bien que son intention fût bonne, cet homme n’a pas atteint son but. (D’après Tchouang-tseu).
En électronique actuelle on va avoir la résistance de transfert ou “ Transistor ” qui peut redresser ou amplifier des courants électriques, grâce aux semis conducteurs comme le Germanium, le Silicium, les Sulfures, le Sulfure de plomb, etc... Pour être jonctive ou passante, la diode ou le transistor doivent avoir une tension à l’Anode supérieure à 700 mV, ceci pour le Silicium.
L’Eau est Harmonie car elle ne résiste pas, et l’échange est présent, l’Eau gardant son caractère d’être incompressible (symbole de l’Eau Primordiale).
FLUIDITÉ OU NON-RÉSISTANCE : quand il y a maladie ou mauvaise circulation des fluides (aspect acupuncture) : “ Car le dérangement de notre corps ne vient uniquement, exception faite des indispositions mécaniques, que des courants de vie qui ne peuvent librement circuler ” (Cyliani).


État = station, nation, fixation
se ternir ferme, séjourner
seulement l’état étatisme
n’est pas le SOI !


La SOI n’est affecté par aucun phénomène du spatio-temporel et des opinions ou ego
.
« Tout comme les états de veille, de rêve et de sommeil profond ne sont que des phénomènes, la naissance, la croissance et la mort ne sont, elle aussi, que des phénomènes dans le Soi, lequel continue à demeurer inchangé et non affecté. Naissance et mort ne sont que des idées [des opinions]. Elle relèvent du corps ou du mental. Le Soi existait avant la naissance de ce corps et demeurera après la mort de celui-ci. Il en est de même de tous les corps qui ont été pris successivement. Le Soi est immortel. Les phénomènes changent et sont mortels [comme toutes opinions]. La peur de la mort relève du corps, pas du Soi. Une telle peur est due à l’ignorance. Réalisation signifie vraie connaissance de la perfection et de l’immortalité du Soi. La mortalité n’est qu’une idée qui cause la souffrance. Vous pouvez vous en débarrasser en réalisant la nature immortelle du Soi ». (Ramana Maharshi, entretien 487, du 2 mai 1938).

Un être humain non réalisé va dire que le monde est plein de douleur ; il va alors rechercher l’aide des Sages. « Le Sage explique alors, d’après sa propre expérience, que si on se retire dans le Soi, la douleur prend fin [même en pensant à un simple nuage]. Tant que l’on considère un objet comme étant différent de soi-même, on ressent la douleur. Mais quand on découvre que le Soi est un tout indivisible, qui peut encore ressentir quoi ? Le mental réalisé est le Saint-Esprit, tandis que l’autre mental est la demeure du diable. L’état de l’être réalisé est le Royaume des Cieux, « Le Royaume des Cieux est en vous ». Ce Royaume est ICI ET MAINTENANT [ET SANS CONDITION, C’EST GRATUIT POUR LES TROIS RÈGNES] ». (Ramana Maharshi, entretien 487a). Ainsi il n’existe pas d’évolution avec sa « fin des temps » ou Demain On Rase Gratis (DORG).
« Fin des temps » ou but à atteindre des religions du Salut et de leur TERRE PROMISE, comme Mithra (caverne, but) ; un but qui ne peut qu’être la mort et donc l’Après Vie : le Soleil sort vainqueur en égorgeant le Taureau. Toutes religions renferment des violences inouïes.

Une opinion qui détruit ce monde actuel est liée à la religion du catholicisme qui se croit « élu de Dieu » et que les non-élus seraient les « sauvages ». On retrouve cette dualité hélas depuis au moins les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture : PUR CONTRE IMPUR (SOLEIL CONTRE LUNE ou OLIGARCHIE CONTRE ESCLAVES, DOMINANTS-DOMINÉS). Dominer au nom de « la volonté de Dieu », c’est-à-dire au nom de l’opinion de la tête d’œuf ou du pape qui possède le pour-voir !!! Il y en a qui décident qu’ils sont les purs (les winners) et évidemment ceux qui ne sont pas de leur opinion seront les impurs (les losers, les ”terroristes”, les esclaves). Le monde duel marche comme ça, d’où les guerres à n’en plus finir. Pur-Impur ou Naissance-Mort, maladie-santé, sont donc des phénomènes du mental, des opinions.
À la dualité pur-impur il faut ajouter la nostalgie du Paradis perdu : l’énergie, qui apportera le fameux confort aux humains ; l’accumulation de découvertes pratiques est nostalgie de ce Paradis pas perdu puisqu’il s’agit de l’ÂGE D’OR. Cette nostalgie va éclater dans l’après 1789 tout au long du 19è siècle corrélativement avec la montée en puissance du capitalo-socialisme et une soif de POUR-VOIR : pose du premier câble maritime intercontinental en 1857, puis vont arriver le chemin de fer, le bateau à vapeur, le télégraphe, le téléphone et plus tard l’aviation puis le cinéma, l’ordinateur et avec lui la virtualisation de l’illusion que certains appellent « réalité ».

Concernant l’impur tel un cadavre, si certains animaux manifestent une « crainte » pouvant aller vers la « paniqu  », sorte d’hystérie bondissante (cas du chat domestique) vis-à-vis du cadavre d’un animal de même espèce, ou d’une chose aussi inquiétante ou très violente, c’est parce que l’aura humaine sera passé par-là depuis des millénaires. Le « droit divin » fait la partie de cette dualité meurtrière pur-impur ; et l’être humain va même jusqu’à inventer « la mauvaise herbe », ainsi il lui sera d’autant plus facile d’inventer le « terroriste » (à ce hui étatique) ! La laïcité du judéo-maçonnisme du Grand Orient de France se considère comme « peuple élu », comme le « pur », le winner, donc selon le principe de L’HOMO-RELIGIOSUS DÉSIREUX DE RETROUVER LE PARADIS. Évidemment ces judéo-maçons ne l’avoueront jamais ! Le transhumanisme est de cette même nostalgie de retrouver le Paradis, la « fin des temps » ou TERRE PROMISE (par qui ? sinon par l’opinion d’une tête d’œuf). Je plein les malheureux autochtones de cette « Terre promise » ! Les « heureux élus », donc les winners, vont avoir pour pour-voir leur Super Carotte : « la Terre promise », comme la dette remboursée, tout ça totalement éloigné du Soi-Instant ! Cette « Terre promise » est encore dans le système marchand des Hébreux-juifs.
Alors « les élus » nouveaux vont se permettre tous les droits, comme les Juifs talmudisés contre les Palestiniens, comme à l’origine leurs Yahvistes contre les Païens, comme les Anglo-Américains contre les Païens (les Amérindiens), comme les conquistadors portugais et espagnols contre les Peuples du Soleil (Mayas, Incas, Aztèques, etc.). Voir ici en pdf l’excellent : Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte, de  Steven Newcomb.

Les Chrétiens sous Théodose le Grand vont précéder les conquistadors espagnols et portugais et vont massacrer les Païens et la culture antique : Galla Placidia, fille de Théodose le Grand, régente de l’Empire d’Occident au début du 5è siècle, comme son père, elle contribua à l’effacement des cultures antiques. Cette régente obtiendra de l’Empereur son neveu que les lieux des Païens soient rasés et transformés en cimetières. Cette ordonnance de « Grand Architecte » fut exécutée en un parfait vandalisme dans tout l’Empire avec une implacable rigueur, et tout le mobilier des temples païens qui n’avait pas de valeur vénale fut transporté aux lieux des supplices. Dans ce nombre figuraient des ex-voto, des statues brisées et des cendres des sépultures païennes violées pour faire place à des Chrétiens.

La voie des 10.000 ans de l’Agriculture donna naissance au « SUPPLICE DU BLÉ » : LE DOUSH des Hébreux-Juifs, mais les autres peuples contaminés par l’Agriculture pratiquaient ainsi envers leurs prisonniers de guerre : ils les couchaient dans l’aire où l’on piquait le blé, au milieu des gerbes, et ils faisaient courir sur eux les traineaux armées de silex tranchants dont on se sert encre au 19è siècle dans tout l’Orient pour hacher la paille et séparer le grain. Engins de torture portant le nom de Tribola (au pluriel), et en hébreu : doush (ou dardar, nom de l’outil ; doush étant la manière se s’en servir). Ce supplice reflète bien la DIVISION (Osiris Dieu Vert fut coupé en morceaux). Plus tard criminels et esclaves et Chrétiens périrent dans les cirques : on les enfermait dans un filet et on les livrait aux assauts furieux d’une vache sauvage symbolisant Astarté (sainte Félicité et sainte Perpétue périrent de la sorte). Bien-sûr le filet représente le LABYRINTHE (plan, réseau et fil d’Ariane, aura ou radiation, œuf) ET LA VACHE LE MINOTAURE (le dominateur) !
La voie de l’Agriculture va aussi pratiquer (du moins en Occident) le PARRICIDE SUR LA VIEILLESSE FAINÉANTE : les vieux qui ne peuvent plus bosser aux champs sont trop de bouches à nourrir, alors on les éliminent, et quand il y a famine on les bouffent ! Ce n’était pas le cas du temps des Chasseurs-Cueilleurs où la moindre bouche à nourrir qui ne pouvait plus faire d’activité ou marcher était choyée et secourue.

Non seulement les Hébreux-Juifs inventèrent l’Histoire-Opinion-Temps qui coule, mais ils inventèrent aussi le COLONIALISME. Genèse 12, 6-7 : « Abram [qui deviendra Abraham] traversa le pays jusqu’au lieu saint de Sichem, au Chêne de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays. Yahvé apparut à Abram et dit : « C’est à ta postérité que je donnerai ce pays ». Et là, Abram bâtit un autel à Yahvé qui lui apparu ». Si les Cananéens étaient alors dans le pays, cela indique qu’ils étaient les autochtones du coin.

À la Genèse 15, 7 le Yahvé winner recommence sa Super Carotte de la « Terre promise » et les autochtones qui sont dedans. Abraham qui fourbira l’abrahamisme : judaïsme, christianisme, islamisme et les « états de droits divins » qui vont avec. Abrahamisme ou GRAINE, SEMENCE, PARASITISME.
L’actuel Empire USiopnistan (L’ISRAËL AMÉRICAIN) c’est le Canaan de la Genèse, « la Terre promise » !!! Et vous avez la procédure dans le Deutéronome 20, 10-18 et une affirmation de CANNIBALISME BIBLIQUE : « Lorsque tu t’approcheras d’une ville pour la combattre, tu lui proposeras la paix [sic]. Si elle l’accepte et t’ouvre ses portes, tout le peuple qui s’y trouve te devra la corvée et le travail [le tout confort d’époque façon colonialisme]. Mais si elle refuse la paix et te livre combat, tu l’assiégeras. Yahvé ton dieu la livreras en ton pouvoir, et tu en passeras tous les mâles au fil de l’épée. Toutefois les femmes, les enfants, le bétail, tout ce qui se trouve dans la ville, toutes ses dépouilles, tu les prendras comme butin. Tu mangeras les dépouilles de tes ennemis que Yahvé ton dieu t’aura livrés. C’est ainsi que tu traiteras les villes très éloignées de toi, qui n’appartiennent pas à ces nations-ci. Quant aux villes de ces peuples que Yahvé ton dieu te donne en héritage, tu n’en laisseras rien subsister de vivant. Oui, tu les dévoueras à l’anathème, ces Hittites, ces Amorites, ces Cananéens, ces Perizzites, ces Hivvites, ces Jébuséens, ainsi que te l’a commandé Yahvé ton dieu, afin qu’ils ne vous apprennent pas à pratiquer toutes ces abominations qu’ils pratiquent envers leurs Dieux : vous pécheriez contre votre dieu !… »
Notez que les Croisés se comporteront aussi comme les Yahvistes bibliques, tout ça au nom du « droit divin » qui deviendra « État de droit » aussi bien en régime monarchique que républicain…

RAPPEL : « Christophe Colomb fit ériger plus de trois cents échafauds dans différentes îles indigènes afin d’y pendre les Indiens à la « barre de la justice » : 13 à la fois, le chiffre correspondant à Jésus et ses 12 apôtres. Les Indiens qui furent pendus à ces gibets, le furent en s’étranglant doucement tandis qu’un feu était allumé sous eux et qu’ils mouraient d’une mort atroce par strangulation partielle puis totale après avoir été tourmentés par les flammes » (réf. le pdf en lien plus haut). Colomb est du thème conquistadors et des suites qui viendront jusqu’à nos jours, jusqu’à Israël et l’israëlisation de la planète. Il paraît que Colomb aimait cette perle biblique : « Dieu qui est juste et bon [sic] coupera le cou des pêcheurs », on croirait entendre avant l’heure un républicain laïcisé ou sans culotte (sans culte) de 1789 !!!
Comme pour le républicanisme, l’Église de Rome demande de croire, pas de comprendre, sinon personne n’adhérerait à leur système.
L’Église de Colomb et de l’actuel Vatican EST MORTE ET NE REVIVRA JAMAIS : ELLE EST NÉ À UN ENDROIT ET À UNE ÉPOQUE, ELLE MOURRA DE MÊME, PARCE QUE DEPUIS PRÈS DE 2000 ANS ELLE NE COUVE QUE DES ŒUFS CLAIRS, JAMAIS ÇA NE FERA ÉCLORE L’HUMAIN. L’ŒUF CLAIR NE PEUT QUE M(P)OURRIR.

DE LA BONNE HORTICULTURE.
RÉSISTANCE : c’est comme la diarrhée des lois du régime républicain : « Plus vous vous efforcez de rectifier votre karma et plus il s’accumule. Trouvez la racine du karma et coupez-là » (Ramana Maharshi, entretien 488)
 
 

Dernière mise à jour : 09-01-2017 00:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >