Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vo(a)leur = criminel
Vo(a)leur = criminel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-04-2017 00:41

Pages vues : 2057    

Favoris : 273

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Christ, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Eau, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Information, Inquisition, Instant, Islam, Israël, Jardin, Jeu, Judaïsme, Kronstadt, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Merde, Métal, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Moteur, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Pays, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Scarabée, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Univers, Vide, Volonté, Yokaï

 
menottes1justmarried_gendarm-voleur.jpg
 
 
Vo(a)leur = criminel
Celui qui a inventé le mot « valeur »
est le criminel par essence comme celui
qui a donné une valeur à ce métal nommé « Or ».
La Pierre Philosophale du républicanisme appelée
« démocratie » a produit la guerre de tous
contre tous : un ensemble de multiples
séparatifs, d’unités qui speed cahin-caha
avec leur dualité, leur ego ; ces multiples
sont prisonniers du relatif.
Le senti-ment DIVISE tout autant en
rejetant ceci ou cela, IL LIMITE.
ÉMOTION = DIVISION OPÉRÉE PAR LES 5 SENS.

Il y a énormément de criminels sur cette planète :
VOTER, C’EST DIVISER ET FAIRE DES LOSERS.
VOTER, C’EST INVENTER LE « VRAI » ET LE « FAUX ».
La parole est aussi criminelle que la lame
d’une Guillotine républicaine.

SPECTRE, SPECTACLE = TRANSFORMABLE À LOI-SIR.
Le nivellement par égalitarisme mondialisé en tuant
les différences entre humains tue la Vraie vie sociale,
ce qui donne toutes possibilités de manipulation
des masses privées de leur Soi.
SPECTRE, SPECTACLE = RE-PRODUCTION : RE-CHOSE.

Si vous donnez une valeur à ceci ou cela,
aussitôt vous fabriquez la division
winner-loser ou honnête-voleur, ordre-désordre,
vous tombez dans la dualité sujet-objet,
vous tombez dans la fausse demeure de civilisation et
de son tout béton et tout connecté en
fraternité marchande (les échanges).
Le Vrai Pays est le Pays du Rien du Tout
là où se situe la Vraie Demeure.

Google invente la « Compassion automatique » (1) tout confort.
 
 
Vo(a)leur = criminel, spectacle : Pour-Voir, spectre, spectrum.
Lutte contre la haine ou le racisme = criminel, ça divise encore et encore entre winner et loser.
Qui dit « lutte » dit spectacle, le Pour-Voir, idem pour cette dualité, de binaire sujet-objet.
 
Pour-Voir est criminel comme est criminel CELUI QUI DEMANDE DES PREUVES. PAR SON EGO IL DIVISERA DE CHEZ DIVISION comme le fabriquent les septiques. Demander des preuves c’est comme demander en prière quelque chose.
Est-ce qu’on demande à l'extérieur des preuves d’être à soi-même le propre objet de sa connaissance ?
En voulant par l’ego posséder des preuves on divise en ne voyant qu’une partie de l’ensemble.

Celui qui se considère comme un corps ou mental voudra des preuves.
Celui qui a commencé à mesurer quoi que ce soit est le killer inventeur de la division.
MESURER C’EST POSSÉDER : LE RELATIF (rapporter), L’ÉCHANGE, LA RELATION.
Avant le coup d’État français de 1789, du temps des Rois toute mesure était à portée d’homme ; on mesurait avec ce qu’on avait sous ses pieds et à côté de soi. (Monde du Septénaire et du Sénaire). Les mesures étaient fondées sur la largeur du pied humain par exemple. La mesure de toute chose était l’homme.
Maintenant c’est l’information, l'opinion, le géocentrisme qui sert de mesure, et l’informe ou uniforme sert de marchandise/business, on s’éloigne vers une abstraction pour tenter de mesurer le difficilement mesurable. Notre vision est limitée par nos organes des sens, à partir d’un certain ordre de grandeur nous ne pouvons plus voir mentalement la ”Réalité”.

Que des affirmations obtiennent des « preuves » ou n’en obtiennent pas, le phénomène est tout aussi criminel : il divise tout autant. Celui qui « sait » avec sa brouette de preuves ou celui qui ne sait pas et arrive avec son ignorance crasse sont tout aussi criminels.
La manipulation de la foule va se retrouver dans cette division sujet-objet : les meneurs existent la foule, ou maintenant en « démocratie » ils procèdent à des manipulations subtiles puisque la foule sera tourné vers l’extérieur au lieu d’être tourné vers l’intérieur (en régime républicain  et de grosse technologie les masses ne savent plus penser par elles-mêmes et se reposent sur « le politique » supposé être « le spécialiste » qui va annoncer le DORG (Demain On Rase Gratis) et qui de ce fait sera grassement payé par les impôts de ces masses. En régime républicain comme en tout étatisme LES PEUPLES DEVIENNENT DES ASSISTÉS… par des spécialistes genre « peuple élu » ou « peuple-prêtres » QUI VOUS ASSISTERONT. C’est la nouvelle compassion automatique et tout confort). Un monde d’assistés non seulement par le « peuple-prêtres », mais évidemment par Google et ses transhumanistes qui veulent nous « augmenter » (allonger l’âge de la vie terrestre suivant le principe du matérialisme judaïque), et suivant le principe de Jacques Attali et son « monde hôtel » : TOUT CIRCULE COMME L’ARGENT ET LES GENS AUSSI. TOUT CIRCULE DANS UNE RUE PASSANTE, COMME QUAND TOUT EST UNIFORME (« United Colors of Brentnitron »), dépersonnalisé : or-hors, dehors : exu en gaulois, et extérieur.

Mesurer, posséder des preuves est le propre de cette civilisation en tyrannie de l’opinion de son tout connecté et de l’Internet qui bouffe des inform-ations de tierce en tierce et de seconde en seconde à longueur d’année. Posséder des preuves ou des inform-ations est comme acheter son paquet de lessive au supermarché : ON CONSOMME DES PHÉNOMÈNES OU ILLUSIONS.
Les masses ne possèdent plus rien, ce sont eux qui sont possédé par ce SUPER GRÉGARISME ou BIG ÉGRÉGORE DE GRUMEAUX SUPER COLLANTS (par la technologie galopante) FORMANT UNE ILLUSION COLLECTIVE, UNE ÉMOTION. Le Graal du transhumanisme des Google et autres ismes informatique est de construire en « vrai » ce Super Égrégore AVEC NOUS TOUS DEDANS. C’est le cri de mise en garde que je lance ici sur le site depuis l’apparition du slogan du capitalo-socialisme : « Vivre ensemble », complément à la trinité judéo-maçonnique du GODF : « liberté-égalité-fraternité », soit LA PARFAITE TRINITÉ MARCHANDE POUR ÉCHANGER EN RÉSEAUX (entre les judéo-maçons) et là encore former un Super Égrégore : CELUI DU PEUPLE PRÊTRE (les Juifs organisateurs du spectacle : voyez qui tient les cordons de la Bourse de l’industrie de l’entertainment hollywoodien… voyez le noachisme…).
Pas besoin d’attendre la réduction du cerveau en nano-truc ou en « programme », les transhumanismes ONT DÉJÀ GAGNÉS ! (Du moins pendant un temps…).

Il ont déjà gagnés dans le projet tout confort d’apprentissage automatique, évidemment issu du milieu de la raison et de ses calculs en « marché boursier » ou analyse financière ! Et comme nous sommes dans la tyrannie de l’opinion et du verbiage, prochainement, et même déjà, on utilisera le langage parlé pour chercher une inform-ation sur le « tout connecté » du Grégarisme de l’Inconscient collectif cher à C.G. Jung. Plus besoin de clavier, usons nos cordes vocales, et nos oreilles pour entendre la réponse à nos recherches crachée par Google (qui ne pense peut-être pas aux sourds-muets !)

Ce monde des assistés : comme chacun est désormais un ensemble de multiples séparatifs ou Super Grégarisme, on vous personnalisera votre assistance individuelle, ce qui était déjà fais dans l’après 1789 avec la montée en puissance des assurances : sécurité matérielle sur tout… Et avec les transhumanistes et leur « homme augmenté », ce sera une assurance sur la longévité… De sorte que, continuant à vivre cahin-caha prisonniers de notre dualité, de nos ego, nous seront « libres », libérés de la préoccupation d’aimer nos frères humains. La mode du tout sécuritaire activée par la peur du communisme et maintenant la peur du terrorisme fait de nous des grands assistés, comme des grands prématurés dont le business des Google et de la City de Londres s’emparent à loisir pour nous offrir moyennant finance des prothèses partout !

Tant que chacun s’enferme dans la dualité sujet-objet ou bien-mal, ou pur-impur ce sera catastrophique. C’est pourquoi l’oligarchie a besoin de fabriquer cette dualité : voyez les deux plus importantes de ce mondialisme moderne : l’URSS de 1917 à 1991 et ses « méchants communistes » ; puis à partir du 11 septembre 2001 l’invention des méchants « terroristes », et plus récemment, plus « cotonneux », l’invasion de l’Europe par les « migrants ». C’est le même système de division. Il y a tellement de divisions que la chefferie du N.O.M. se voit obligée d’inventer une religion par son slogan trinitaire judéo-maçonnique et dernièrement son « vivre ensemble » correspondant bien à la technologie du tout connecté qui donne de plus en plus d’illusions de chez Illusion (la « réalité virtuelle ») !
Ce n’est plus la religion catholique qui relie les gens en Occident mais le « tout connecté » de l’inform-atique. Sainte informatique, priez pour nous !
Religion catholique, ou abrahamiques, qui relie les gens en Occident et ailleurs, qui les relient au senti-ment, au Sol (G de Ground et du spatio-temporel).

Le ZEN qui prône la non dualité semble ne pas bien fonctionner dans une grande partie du Japon, qui est devenu le pays du Transistor Levant, et du toujours plus produire : libéralisme et capitalo-socialisme. Mais ce n’est guère étonnant tant la City de Londres et ses banques bouffe la planète entière. Qui dit transistor dit inform-atique, Big data et donc ROBOTS, dont les Japonais sont friands, y compris pour le sexe… ! Il ne serait pas étonnant qu’un Frankenstein naisse prochainement là-bas.
La City de Londres ou capitalo-socialisme récupère absolument tout, même le zen, MÊME LA NON-DUALITÉ : grâce à l’inform-atique : tout circule librement, puis suivant le principe de haute volatilité inhérente au binaire informatique disparaît du disque dur sans laisser de trace ; voilà ce que les échanges marchands ont toujours rêvé, « Sony l’a fait » comme disait sa pub il y a peu ; le virtuel l’a enfin fait. Lorsque l’humain aura atteint « la fin de temps » sous forme de nano-machin, il sera sans âme pour en jouir, de sorte qu’il trouvera sa plus mortelle défaite dans sa suprême victoire, ou SUPER DIVISION !


Note.
1. Monde hôtel du partage : on partage ou échange aussi sa souffrance, ça fait passer le temps et c’est moins douloureux.


SPECTRE, SPECTACLE ET DIVISION EN FORME DE SUPER GRÉGARISME. Dimash Kudaibergen est tombé dedans !
 
 
 
 
SPECTRE, SPECTACLE ET ASSISTANCE : TOUT VERS L’EXTÉRIEUR FAÇON JUDAÏSME QUI VOUS ARTIFICE. Bienvenue dans le « Royaume de Dieu (juif) sur Terre ». Bientôt vous ne chierez plus que des boulons et des écrous, plus de mauvaises odeurs comme plus de « mauvaises herbes », même Thème civilisationnel.
Dans la vidéo ci-dessous, malgré la « maison » propre et tout, vous avez-là la parfaite illustration du monde hôtel de Jacques Attali : le « United colors of Benichon » : fausse spécialisation représentée par une mère mélange latinos, un père aussi mélange comme café et lait, un fils et une fille mélange subtile mais trop artificiel et surement hyper vitaminés, et on ne voit aucun blanc, donc nous avons la parfaite UNIFORMITÉ du N.O.M., le SUPER GRÉGARISME OU CORPS INDIFFÉRENCIÉ COMME DANS UNE RUE PASSANTE (”circulez ya rien à voir”), L’UNIFORMITÉ OU ÉGALITARISME EST DE L’ÉVOLUTIONNISME : PAS DE LIMITES, QUE DE LA CROISSANCE : on peut diviser sans fin un corps de multiples séparatifs et indifférenciés. Telle est la clé de cet apparent paradoxe marchand, qui fait germer simultanément l’atomisation et l’uniformité.

Vivement que le ciel tombe sur la tête de ces gens : nos Anciens les peuples Gaulois avaient peur que le ciel leur tombe sur la tête, ce qui veut dire : quand on pense de travers, ou quand on pense tout court (dualité sujet-objet), de façon aussi infime soit-elle, aussitôt le ciel et la terre se séparent (division), on tombe dans la dualité spiritualité-temporalité (ou laïcisme marchand). Donc les Gaulois étaient des peuples qui ne séparaient pas le spirituel du temporel, comme ce qu’il se produisit après l’arrivée de l’Église de l’Empire romain, qui va effectivement « faire trembler la terre » en faisant tomber le ciel, c’est-à-dire en réduisant le divin au sentiment et à l’opinion (la morale) qui vont donner toutes les horreurs liées à ces religions abrahamiques et du Livre (dogme). Ces religions DIVISENT ENTRE BIEN-MAL et incitent à rejoindre le camp des winner (le bien). Ces religions ne développent pas la Félicité originelle et naturelle. Pourtant à Matthieu 5, 17 il est écrit : « Je ne suis pas venu abolir, mais accomplir ».

 
 
 

Dernière mise à jour : 01-04-2017 01:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >