Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Monde juif des Google en noms-les-formes
Monde juif des Google en noms-les-formes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-02-2020 21:22

Pages vues : 573    

Favoris : 87

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Circoncision, Conflit, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Duoversel, Eau, Ego, Fétiche, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Marsyas, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Migrant, Morale, Mort, Mot, Narcisse, Nature, Nihilisme, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Xatemme, Yokaï

 
google_2015logo_messianism.png
 
 
Monde juif des Google en noms-les-formes
ou
Monde de Nôtre Seigneur Informatique,
celui qui donne les inform-ations et
évidemment informes et déformées comme
il se doit en démocratie marchande où
il s’agit de vendre (OBTENIR DU
CONSENSUS DES MASSES) avec tout
l’immense danger du binaire où il
est si facile de se tromper et de tromper
par trucage technologique (les fausses
nouvelles ou faire dire n’importe quoi à
une personnalité connue ou même « prendre
sa place » informatiquement parlant comme
savent très bien le faire les
techniciens de l’industrie d’Hollywood,
voir la vidéo en fin d’article).
 
 
Le monde juif capitaliste de leur socialisme du « vivre ensemble » MAIS SURTOUT SÉPARÉMENT (voir en fin d’article), CONFORMÉMENT AU WINNERISME SIONISTO-WASHINGTON ET AU « DÉVELOPPEMENT PERSONNEL » POUR ÊTRE UN WINNER (toute l’industrie d’Hollywood fonctionne sur ce winnerisme impérialiste : écraser l’autre, en faire un loser).

La Santé, la Vie, est dans l’errance, mais pas dans le vagabondage ou nomadisme comme celui de l’argent et du monde-hôtel façon Jacques Attali et ses banquiers où l’argent circule partout et n’a pas de haine et n’est pas raciste vu qu’il est bien vu partout puisqu’il a tout contaminé !
Ce vagabondage de l’argent ou ce nomadisme cher aux tribus juives d’Attali n’a rien à voir avec l’errance DU RETOUR AUX SOURCES. Le nomadisme de Jacques Attali et de ses tribus CONCERNE L’HISTOIRE QUI DÉSORMAIS EMPRISONNE, EMPOISONNE L’ÊTRE HUMAIN : L’HOMME DES 10.000 ANS DU NÉOLITHIQUE ET DE LA VOIE DE L’AGRICULTURE EST ENFERMÉ INEXORABLEMENT DANS L’HISTOIRE (voyez seulement la Shoah des Juifs récents et leur rappel historique constant, obsessionnel), soit emprisonnement dans l’évolutionnisme, dans une chute impliquant l’abandon de la Réalisation du Soi, l’abandon du Soi ou de la Vraie Liberté. Désormais HISTOIRE = FRIC/FLIC, OPINIONS ET TEMPS QUI COULE.

Les Gilets Jaunes semblent avoir perdu la guerre contre le capitalisme, de même que les grèves torpillées par le syndicalisme ou la police sociale du régime capitalo-république semblent avoir perdu leur lutte contre la réforme des retraites ; mais, suivant le TISSU (T issu de la Terre ou du Centrum Centri, le Soi), la TRAME, le FIL D’ARIANE ou LE FIL ROUGE EST TOUJOURS ÉTERNELLEMENT LÀ : IL S’APPELLE LIBERTÉ, CHRIST. C’est-à-dire que les expériences se complexifient en bénéficiant de l’expérience de leurs semblables qui les ont précédés, et à un moment donné il se produit naturellement une MUTATION, c’est-à-dire la génération d’une nouvelle espèce (pourquoi pas de « Gilets Jaunes » ou d’une autre couleur ou sans gilet, etc…), ce qui implique un nouveau modèle encore inconnu (ce qui fait nécessairement peur au Pour-Voir) qui ne sera plus naturellement cette démocratie marchande et marchandises, et à partir de ce nouveau départ total s’imprimeront les noms-les-formes suivants totalement différents des précédents.

C’est comme la disparition des espèces et des races, où le Soi ne disparaît évidemment pas, car il y a seulement TRANSFert du Soi, un nouveau départ en une nouvelle lignée, non pas seulement modifiée comme lorsqu’il s »agit par exemple de maïs « OGM » ou d’hybridation ou de croisements hasardeux, mais au contraire, sous de nouveaux noms-les-formes qui n’auront aucune ressemblance avec les précédentes, par le fait mêle que leur origine sera autre.

Origine ou Causalité autre par la mutation qui fait qu’il y a transfert de ces mêmes éléments en un autre « point focal » pouvant s’appeler Source, et de là partiront les nouvelles manifestations du spatio-temporel, ou non temporalité.
Cette Origine ou Causalité autre ne sera que le rayonnement du Soi.
De toutes façons, une mutation, ou une évolution, ne peut se faire que d’un état à un autre. Quand aucune différence n’est admise, le mot « évolution » n’a aucun sens. L’évolutionnisme ne peut que se trouver dans le mental, ET DANS LA DUALITÉ.
ÉVOLUTIONNISME = DUALITÉ DE CAUSE À EFFET, qui enchaîne si durement l’humain, comme la cause elle-même qui doit avoir un effet, ce qui fabrique une chaîne interminable qui donne à bouffer à l’égrégore architecte de l’univers. Car en rattachant une cause à un effet, l’individu est obligé de penser, façon mode de la fameuse raison chère aux perruques poudrées du 18è siècle ; penser non pas pour découvrir son Soi, mais pour faire dans le temps qui coule et l’histoire et l’opinion.


Selon la Loi de Thème et Variation, à un moment donné, un Ici et Maintenant, se produit une mutation, en la génération d’une nouvelle espèce, impliquant UN Nouveau Modèle à partir duquel s’engendreront les noms-les-formes suivantes, et évidemment ce ne sera pas le modèle de la démocratie marchande du régime capitalo-républicain qui a fait son temps et est usé « jusqu’à la corde », qui va bientôt casser, malgré tous les efforts du régime de se travestir derrière : récemment le capitalisme vert et le réchauffisme climatique. Et comme écrit ci-dessus, cette disparition n’entraînera pas celle de l’éternelle Soi ou éternel Ici et Maintenant, L’INSTANT. ENCORE UNE FOIS : LE RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN NE SE TRANSFORMERA PAS AVEC SON RÉCHAUFFISME CLIMATIQUE C’EST-À-DIRE NE SE TRANSFORMERA PAR AUCUNE HYBRIDATION OU AUCUN SYSTÈME COMPOSITE QUELCONQUES. ET AUCUN RETOUR EN ARRIÈRE NE SERA POSSIBLE.

Le capitalisme par son obsession à durer, comme le montre les mutilés au huitième jour de leur naissance qui ainsi veulent « durer » (HISTORISER), est condamné dès sa naissance. L’État et l’argent n’ont jamais été naturel. Pourquoi ? PARCE QUE CE SONT DES BÉQUILLES, que j’appelle « le tout confort », qui se traduit de nos jours par cette DICTATURE DU « BIEN-ÊTRE ». LE TOUT CONFORT OU BÉQUILLES NÉCESSAIRE POUR TOUT HUMAIN QUI A PERDU L’USAGE DE SON ÊTRE, de son « Je suis ce JE SUIS ». S’il n’en était pas ainsi, aucune élection ne serait organisée par l’État adoubé par ses citoyenisés.

L’État et son régime capitalo-république est condamné à disparaître, pour preuve, ses dernières cartouches comme le réchauffisme climatique et l’économie verte, car cette disparition est naturel et s’appelle PUTRÉFACTION, MUTATION, l’Instant de la Mort s’impose en un Ici et Maintenant portant le Point Focal en l’Être. C’est le FEU qui se dévore lui-même comme l’Oiseau Phénix, quand son Soi décide de faire muter son soi ou se retourne contre ce soi, il semble alors que l’être humain devienne, EN-FIN, PAR LA MUTATION DE SON EGO (sa disparition ou la disparition à sa croyance), apportant la Preuve suprême, la plus CLAIRE, de son existence réelle. Ce Paradoxe est la Racine même de la MUTATION et de l’énergie libre ou Zéro indien… Zéro indien équivalent de la RÊVERIE : L’INFINIMENT PETIT PLUS PUISSANT QUE LE GRAND. Dans le Zéro indien il n’y a pas trace de nihilisme comme peuvent le croire des Occidentaux, car TOUT EST DANS LE MENTAL, AINSI RIEN N’EST IMPOSSIBLE. Les causes et effets annihilés dans l’Instant invisible s’apparentent à l’éternité ou « Dimension absolue », le Seul Réel.
Au final, ce seront bien les LOSERS, qui seront les vainqueurs de l’actuel winnerisme surtout de l’Empire USionistan et de son régime capitalo-républicain et démocratie marchande.

Bref, Gilets Jaunes et grèves contre la réforme des retraites qui semblent au point mort, vont MUTER conformément à ce qui est décrit plus haut. Muter nécessairement en amplification : la colère est toujours là, et elle ne peut que se réveiller amplifiée.
MUTATION : étymologie de muer, comme la Transmutation en Alchimie, le « Plomb » est muté en « Or ». ATTENTION : certains parlent de « mutations technologiques », ce n’est pas la mutation naturelle attendue de l’être humain, cette mutation de technique ne concerne que le « changement de vêtement » (comme une mode selon une époque), mais pas la mutation de l’Être !!!

CITOYEN ET CITOYENISME = LES CAPITALES, LES GRANDES VILLES MACRONISTES, LES CITÉS DES WINNERS, et dehors les losers. Voilà le monde des Juifs de Jacques Attali et du régime capitalo-républicain. Dans les années 1950, à Paris rue de Lévis, derrière la station du métro Villiers, j’ai connu un Paris-Village de gens pauvres et de petits commerces comme la vente de lait au détail dans le pot à lait en métal vendu chez le « marchand de couleurs » un peu plus loin… Tout cela à évidemment disparu pour laisser place aux bobos (restaurants, commerces de vêtements et de produits plus du tout de première nécessité). Le peuple a été loserisé très loin de Paris. C’est très clair ! C’est-à-dire que les « quartiers populaires » des années 1950 sont devenus ceux des émigrés, le nouveau prolétariat outil de ce régime et de sa démocratie marchande. Les émigrés intégrés au régime et qui rapport du fric : économie de la drogue notamment et économie de « surface » (le social) ; C’EST LA « DIVERSITÉ » chère au régime et à son Union européenne (Unie dans la diversité). Les racailles de « la haute » ont besoin des racailles des basses-fosses, c’est connu depuis que l’État existe…. C’est même avec les racailles des basses-fosses ou de l’ombre que la révolution russe de 1917 a été facilité.

À la Castellane à Marseille on estime que l’économie de la drogue rapporte 100.000 euros par jour. À cela s’ajoute les subventions de la ville. Bref, ce monde des basses-fosses ou de l’ombre est parfaitement contre-révolutionnaire, donc pour le maintien à tous prix de l’étatisme et de son régime tout confort ou plutôt tout chloroforme ! Sinon, ces racailles ne pourraient pas faire tranquillement leur business conformément au principe du capitaliste, c’est aussi simple ! Le commerce souterrain de la drogue et des armes est aussi nécessaire que le commerce en surface ; si ce n’était pas le cas, l’un et l’autre commerce s’écroulerait. Pas besoin de « faire une école de commerce » pour comprendre ça !

Défendre à coups de destruction d’automobiles son territoire de commerce de drogue est du winnerisme à l’américaine et au capitalisme. Et en France macronienne, sa police ne tire pas sur ses « économistes » mais préfèrent mutiler des Gilets Jaunes, quand il en reste encore. Donc les Gilets Jaunes doivent être écrasés jusqu’au dernier ou dernière. La police de Macron ne va pas éborgner dans les banlieues, elle gâcherait ses gentils émigrés qui s’intègrent si bien vu que c’est tout confort ici par rapport à leur bled en Afrique ou au Maroc.

Les prochaines élections municipales vont être un système de cadenassage mieux enfermer et pour éviter les révoltes : il faut que les banlieues et les familles d’immigrés soient « intégrées » à la république et à son capitalisme marchand. Alors on peut les intégrer par le système du Qoran, par l’économie de la drogue, si bien que le trafic dans les cités ne peut qu’être toléré par le régime ; de même l’islamisation des cités, qui commence dans l’après 1945 (notamment constructions de mosquées), est un des objectifs du régime, pour que tout cela constitue un rempart contre une éventuelle révolte.

Seul un Total peut connaître un Total : La Connaissance est PANique, l’âme répond à l’âme par elle-même, sans localisation, sans temps donc sans mots/maux !!!
Les classes et castes concernent seulement le corps, nulle besoin de s’en soucier quand on réalise la Félicité. (En réf. de l’entretien 433 de Ramana Maharshi).
Idem pour sortir de la tyrannie de l’opinion et de sa dialectique. Seuls ceux qui échappent à l’HOTC (Histoire-Opinions-temps qui coule) peuvent re-trouver, voir conserver leur Vraie Nature, ils ne sont pas contaminés par le grégarisme et la pensée unique technologisée et mondialisée, PARCE QU’ILS VIVENT L’INSTANT, ILS NE CONSERVENT RIEN, AUCUN ÉCRIT, ILS NE SONT PAS NON PLUS SÉDENTARISÉS OU CITOYENISÉS PAR LA CONTRAINTE DES ÉTATS ET DE LEUR RÉGIME. Hélas, ces peuples qui échappent à l’HOTC sont de plus en plus cancérisés par la technologie galopante et sa « civilisation électrique ».

L’humain moderne et « civilisé », citoyenisé, est totalement prisonnier de l’histoire ou HOTC, c’est-à-dire que désormais, paradoxalement, IL N’A PLUS AUCUNE CHANCE DE FAIRE, LUI, L’HISTOIRE. L’Histoire qui se fait par COUCHES DE GERMES déposées par le « passé » (ou couches, par exemple la découverte du Feu et de l’agriculture, puis de la révolution industrielle amorcée au 18è siècle en Europe) ; ou bien l’histoire faite par une oligarchie ou par des cancéreux du pouvoir qui non seulement interdisent à la masse de leur contemporain d’intervenir directement ou indirectement dans l’histoire qu’ils font (ou qu’il fait, par l’égrégore), voir l’exemple de la guerre de 1939-45 concernant les manipulations effectuées par les winners, et oligarchie qui dispose de moyen financier et du régime suffisant pour obliger chaque individu à supporter sans moufter les conséquences DE CES F(R)ICTIONS, OU DIVERTISSEMENTS (illusions) c’est-à-dire de survivre sans arrêt dans la TERREUR DE L’HOTC (notamment du chiffre, de l’analyse et de l’opinion, de la quantité confondue avec l’universel, etc.). Paradoxe aussi, car l’humain moderne (occidental), notamment avec sa Shoah et son célèbre hollywoodien Auschwitz, dit par propagande de la f(r)iction : « camp d’extermination », SE TARGUE DE FABRIQUER LUI-MÊME L’HISTOIRE et il le fait savoir par le « devoir de mémoire » (et ses « lieux de mémoire »), soit se rouler dans ses excréments avec ses collaborateurs les « plus jamais ça ! ». L’humain moderne est donc avant tout : HISTORIQUE, TEMPOREL, surtout depuis 1789, depuis ses musées qui fixent l’histoire, depuis l’existentialisme, depuis que ce sont les accidents ou le monde du spatio-temporel qui engendrent les essences, sont INVERSER TOUT : LE VRAI DEVIENT FAUX ET LE FAUX DEVIENT VRAI, comme le communisme, au sens de l’ancienne URSS, ou de l’actuelle Chine, qui est UNE CATHOLICITÉ EN CREUX, comme l’envers d’un cuivre repoussé ; une « catholicité industrielle »….

HISTOIRE = F(R)ICTIONS ET ALIÉNATION.


Comme écrit plus haut, pas besoin d’histoire qui est synonyme de SÉDENTARISATION, DE FIXATION. Les Vraies Civilisations NE LAISSENT AUCUNE TRACE, AUCUNE FICTION OU HISTOIRE ; pas de trace de bois, ni de torchis ou d’argile séchée, parce que ces Vraies Civilisations n’avaient aucun besoin de dire : « Je suis ici, souvenez-vous de moi », donc aucune trace de temporalité ou d’ego ; elles étaient toutes fidèles à la mise en forme du EST ou du Sans Pourquoi dans la Matière (si un phénomène a une Essence, il n’a pas besoin de condition ou spatio-temporel pour naître, il EST (et sans naissance et donc sans mort). Il ne naît pas puisque ayant une Essence, il est déjà par nature ; ensuite ses conditions ne naissant pas non plus, il n’a pas de condition… Comme son enveloppe ou vaisseau est son Essence, il n’a pas à naître ou à laisser de trace dégueulasse…).
En ne laissant aucune trace écrite ou de « mémoire », ces Vraies Civilisations gardaient leur culture et n’étaient pas contaminées par une pensée unique comme actuellement. Le drame commence avec le RAPPORT SOCIAL : contact d’une population localisée, sédentarisée, avec une autre, ce qui va engendrer au Néolithique LE TROC, soit le cuivre repoussé décrit plus haut : le contraire de l’universel, le contraire de l’ÊTRE. Le troc va donner l’ÉCHANGE, le MARCHÉ, la BOURSE, le BILLET, l’ARBITRAGE, la CONVERSION, la VALEUR MONÉTAIRE, la RÉFORME, le SPECTACLE OU ILLUSION, la TROMPERIE (pour vendre, pour acheter du consentement).

Une Vraie Civilisation ne peut qu’être UNIVERSELLE, donc le troc ou échange devient inconnu ou n’a aucun sens par rapport à nos jours de mettre en relation ou de « SOCIALISER DES PRODUITS » (à ce hui ces produits ce sont les humains socialisés par le « vivre ensemble » et les « réseaux sociaux » enjuivés) SELON UN DOGME ET LIEU D’ALIÉNATION. L’argent actuel ou le troc passé n’est pas neutre et n’est aucunement une facilité ou un tout confort pour faciliter une échange de produits, car c’est dès sa naissance une relation aliénée, fausse, perverse. Il n’existe pas de troc chez les premiers Celtes ! Quand le troc arrive chez eux, c’est l’arrivée de la division dans la communauté et l’arrivée de la domestication par le social (au sens de propre à soi, ce qui devient autonome, ASSOCIÉ au soi de l’autre, du latin socialis, relatif aux alliés, le soi ou ego des autres, DE SOCIUS : COMPAGNON, de là vont dériver les sectes et autres divisions genre franc-maçonneries et compagnons du « devoir »). Comme cela vont se développer les « groupes sociaux » ou classes, qui ont une existence propre. Le mot « citoyen » est typiquement le principe de ce social dérivé du troc.
Ce monde du troc va donner le socialisme du « vivre ensemble » MAIS SURTOUT SÉPARÉMENT, conformément à l’individualisme issu de 1789, au consumérisme-consommation et aux réseaux sociaux où ne règne que le virtuel, le pseudo ou le FAUX social puisque chacun est caché devant son clavier-écran informatique.
Le troc est donc une mise en relation, comme dans les réseaux sociaux, il est un acte aliénatoire de mise en relation avec des produits aliénants qui sont eux-mêmes comme possédant un « ego », soit une autonomie (intelligence artificielle), et qui ont pour seule fonction de satisfaire les besoins humains à travers la solvabilité ou socialisation par dualité vendeur-client, soit éclatante, soit dissimulée, soit souterraine (comme dans l’économie de la drogue, je dirais « dans la culotte », ou dans le sexe, le sexe étant dans le mental avant tout…).

Terminée ou minée l’infâme division entre villes et campagnes, équivalent de la division entre Hébreux et Païens (plus tard entre Chrétiens et Païens), et division entre « citoyen » habitant des villes et Paysan-Païen habitant des campagnes. (Paysan a l’étymologie de païen, de pays, de paganisme, de paysage, soit aussi la spiritualité originelle avant l’ère chrétienne ; les Pagans sont les provinciaux de districts et paganisme devrait signifier : Anciens Cultes de divers groupes de population. Paistre, en vieux français, signifie : manger des produits de la Terre [du temps où icelle n’était pas polluée]).

Une Vraie Civilisation ne peut qu’être UNIVERSELLE, libre d’obstacle, Transparente comme l’espace, mais sans l’image de l’espace qui nécessairement limite à cette image, ou à cet inerte ou à cette inanimé. Une Vraie civilisation est SANS RIDEAU (évidemment pas au sens actuel de Big Brother…) : le voile émotionnel et le voile de la raison sont tirés, inexistants. Quand le Rideau est tiré, ou action d’apocalypser, tout ce qui se présente est à la fois non-bloquant et non-limité.



Explication du trucage ici. Oui, tout le faux devient vrai et le vrai devient faux, avec l’inform-atique et l’électricité (dynamique, pas celle de l’Ambre…).
 
 
 

Dernière mise à jour : 10-02-2020 22:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >