Accueil arrow News arrow Dernières news arrow SUCRE influx universel
SUCRE influx universel Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-02-2020 22:26

Pages vues : 280    

Favoris : 52

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Alchimie, Allégeance, Banques, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Circoncision, Conflit, Confort, Conscience, Corde, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Duoversel, Eau, Ego, Fétiche, Gratuit, Grégaire, Guerre, Humain, Ignocratie, Information, Innocence, Instant, Intelligence, Intérêt, Japon, Jardin, Juif, Langage, Langue, Liberté, Lucifer, Marsyas, Matrice, Maux, Méditation, Mental, Messianisme, Migrant, Morale, Mort, Mot, Narcisse, Nature, Nihilisme, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Phallus, Pied, Pierre, Poids, Poisson, Porte, Privilège, Puce, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sagesse, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Trouvère, Vérité, Vide, Vieux, Viscères, washingtonisme, Xatemme, Yokaï

 
 
 
SUCRE influx universel
Sucre ou GRAIN, GRANULE, GRAINE
(sens homéopathie ou pouvoir
des ‘Petiotes Chouses’ [hautes dilutions]).
Flux électrique nerveux circulant comme
l’effet sucre ou grain [observé circulant
lentement sur le bras de mon père
une heure avant sa mort, son Flux devenu
étonnamment visible ne pouvait que ralentir].
Les « sucres » en atteignant les centres
cérébraux, y produisent des images
sensorielles et des représentations de
nature MENTALE, soit DES ÉTATS DE CONSCIENCE.
L’actuelle opinion matérialiste du sensible
par le mental cherche à expliquer l’image
mentale, la fiction, et la ramène à des
vibrations ou différences de vibrations.
Bref, cette médecine actuelle ignore
LA NATURE ULTIME DE L’ÉTAT DE CONSCIENCE.


Page dédiée à mon père : Nicolas, né en 1905 à Kamensk.
 
 
 
Le SUCRE-GRAINE en fonction par ses 10 FOYERS (Centrum, Nombril, Axe, Feu).
10 Focale (10 aspects de la Focale) = LEVER LE VOILE OU APOCALYPSER : VOIR LE GRAND PAN ET EN DEVENIR IDIOT(ès) : impossibilité d’aviser, le mental et ses sens sont devenus d’aucune utilité ; c’est LA VIERGE NOIRE, DOUBLEMENT INVISIBLE, se préservant du faux puisque le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu. Seul dans la lumière sera visible le faux, comme nous le fait vivre par projection style Caverne à Platon tout ce « siècle des lumières » à travers sa « raison » et sa démocratie ; comme nous le font vivre les F(R)ICTIONS PROJETÉES SUR UN ÉCRAN DE CINÉMA OU SUR TABLETTE INFORMATIQUE ET PAR MÉDIAS DU TOUS CONNECTÉS NOUVELLE ÉGLISE DU SOCIAL.
Dans la PANique on ne peut plus aviser, le temps de l’idéation n’existe plus, on se retrouve dans le Vide, d’où la PANique car il n’y a plus rien à quoi se conforter, parce qu’on ignore que la Vacuité n’est pas le néant ou le nihilisme, mais le Seul Réel, la FÉLICITÉ. En connaissant Cela on ne peut plus avoir peur.

VOIR LE GRAND PAN OU APOCALYPSER (révéler) : en se voyant ENFIN lui-même, le Terrien PANique, parce qu’il se débarrasse du Pour-Voir anti-Nature et productiviste à l’envers, à l’envers (quantité ou diversité tout confort et rassurante) parce que le Pour-Voir ou Pouvoir ne peut donner aucune possibilité d’un retour à la Vraie Liberté [paradoxale]. Le capitalisme d’ailleurs ne s’intéresse pas tellement à l’argent, c’est UNIQUEMENT le Pouvoir qui l’intéresse et qu’il achète à coups d’argent : « Donnez-moi le contrôle de la devise d'une nation et je me fiche de qui fait les lois » aurait dit le fondateur de la dynastie : Mayer Amschel Rothschild (1743-1812). L’argent est le moteur du Pour-Voir, ce que la Maffia sait très bien.

Vierge Noire car la recherche de sa propre identité est complètement paradoxale en son principe ayant comme source une impossibilité de jamais identifier ce qui est le Seul Réel, Lequel étant précisément ce qui, pour être sans double, demeure réfractaire à toute entreprise d’identification. Ce qui rejoint que la Vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties. Les parties ne sont que des mots et des concepts-fictions dans lesquels une bonne par de nos habitudes nous font nous cogner dessus

Vierge Noire signifie aussi l’inexistence du ‘moi’ ou soi individuel, le mental, de même que la PANique est consécutive à la perte ou aux repères des faits relatifs qui désignent les noms-les-formes et le corps et le mental.

1 - FOCALE DE L’INSTANT.
Tout a lieu dans le processus de l’effet des sucres basculant les uns sur les autres, comme une « production interdépendante » du TOUT du Seul Réel. Pour être actifs les phénomènes, les sucres ou dominos, doivent apparaître simultanément, car en basculant les uns après les autres ils sont comme s’éclairant les uns les autres, chacun renvoyant à l’autre son reflet et recevant de lui le sien. Il n’y a donc pas un seul sucre qui échappe à cette loi d’effet sucre-grain. Par conséquence, tous les phénomènes existent du fait d’une seule et unique SOUMISSION, DANS L’INSTANT, SANS SPATIO-TEMPOREL. C’EST LA CONCORDE PARFAITE.
Cette première Focale du PAYS DU RIEN DU TOUT où les faits relatifs ne se bloquent pas ou ne se confrontent pas comme dans la tyrannie de l’opinion. La cause de cette première Focale : tous les phénomènes ne sont que production-perception au sein du mental.

2 - FOCALE PAR ESSENCE INFINIE ET ÉTROIT (bien que Tout soit possible, tout ne peut pas passer….)
Tout étant dans le mental, une petiote chouse ou un seul phénomène, comme le sucre entraînant un FILET ONDULANT, produit tous les phénomènes en interdépendance et ses activités qui en émanent sont infinies. C’est cela le Zéro indien. Quant au « tout ne peut pas passer », il est le RESPECT des limites et parties d’un phénomène qui permet de ne pas entacher sa vie. Mais, là encore, en inventant un Tout on peut facilement inventer du même coup les « parties », comme de récolter plein de petits bouts de vérités pour ensuite les assembler et former ce que le Diable appellera « vérité » (histoire du Diable et de son ami racontée par Jiddu Krishnamurti à Omen en 1929), et comme ça on peut aisément fabriquer un totalitarisme modèle URSS ou Chine.

Comme tous les phénomènes produits, tel chaque sucre-grain basculant sont à la fois composés et dépourvus de parties, ils ne peuvent pas être bloqués entre eux, ils ne s’exploiteront pas les uns les autres comme actuellement.
Chacun étant UN, au sens « Je suis ce JE SUIS », le Vrai Communisme en Circulus devient une Communauté qui n’est plus un ensemble de ‘je’ localisé dans leur mental, des ‘je’ allant cahin-caha dans leur dualité.
Le Vrai Communisme n’est pas une opinion de social qui vient se coller sur la vie des êtres humains ; il n’est donc pas une chose extérieur venant emballer ce social en forme de « religion » ou de « vivre ensemble » faisant de chaque individu un ego déambulant cahin-caha aux côtés d’autres individus.
Le Vrai Communisme est INNÉ faisant des humains en communauté ou communion : base du mécanisme des SUCRES (proche de l'effet domino), des PERLES-FILET, le COURANT, le JUS (effet domino mais dans les deux sens), le FIXE et le VOLATIL ou le INNÉ-IGNÉ, l’UN et le MULTIPLE et tous de se CONFONDRE ou SE MARIER SANS SE CONFONDRE : LES UNITÉS DE LIBÉRÉS ET RÉELLEMENT ENFIN AUTONOME MARCHENT ENFIN SUR LA VOIE OÙ LE DILEMME N’EXISTE PAS.
La Communauté est SANS POURQUOI : pas d’opinions politiques dans un dogmatisme sans fin et sans fond sur l’économie, donc sur la revendication, la sollicitation, les projets (entrainants les réformes). La Communauté EST, NÔTRE VRAIE NATURE (libérée de la croyance à l’infernal ‘moi’).
Rejoint les sucres et leur bascule les uns envers les autres.
C’est l’arrivée du Néolithique qui va « casser ces sucres » et apporter la souffrance avec le ‘moi’. Pour preuve, du Néolithique jusqu’au capitalisme de 1789 il y constamment des insurrections de Paysans, de Païens donc, qui veulent retrouver la Communauté au regard de l’Eau Primordiale.
COMMUNAUTÉ ORIGINELLE = NO LIMIT DE L’ESPACE ET DE L’ÉTROIT (ils SONT).

3 - FOCALE DE l’UN ET DU MULTIPLE et tous de se CONFONDRE ou de SE MARIER SANS SE CONFONDRE.
Comme le large des sucres et leur étroit (grain) ne se bloque pas, puisqu’ils SONT, on le voit dans le filet ou courant des sucres basculant les uns sur les autres en formant un FILET : L’ÉNERGIE DE TOUS PRODUIT CE SEUL PHÉNOMÈNE ET AMPLIFIÉ. L’Un et le Multiple se soutiennent ou se contiennent l’un l’autre SANS PERDRE LEUR NATURE D’UN OU DE MULTIPLE. C’est pourquoi sous cette Focal de la fonction des phénomènes, l’Un et le Multiple se fondent sans se confondre, soit sans s’annihiler comme de nos jours avec le slogan de l’Union européenne qui ne rassemble pas mais ne fait que diviser de façon amplifiée avec son « Unie dans la diversité » qui ne fait que renvoyez au système capitaliste du consommateur et sa messe du pouvoir d’achat.

4 - FOCALE DE LA LIBERTÉ DE PENSER ET DONC D’AVOIR LA LIBERTÉ DE SON IDENTITÉ.
C’est le Un est le Tout, ou le TOUT EST LIÉ, ET DÉLIÉ, le INNÉ-IGNÉ. L’énergie d’un phénomène se répand, comme un virus ou une petiote chouse, dans tous les autres phénomènes (de nos jours par réseaux médiatiques et technologiques outrés et grotesques), le phénomène en question devient le même pour tous les autres, Comme il ferait partie intégrante de tous les autres phénomènes, fractal et Tout est dans Tout. C’est-à-dire que le phénomène, comme le sucre qui vient de basculer « disparaît » d’une certaine manière, disparaît lui-même en tant que tel pour s’assimiler aux autres, les sucres qui ne basculent pas, mais qui constituent désormais sa substance : il n’y a pas de phénomène extérieur (sur le schéma en haut de page le 2 : Force extérieur <Archée>) à tous les phénomènes qui présenterait une enveloppe vide, d’où le nom <Archée> ou Akâsha [éther, espace] ; la masse totale des choses ou <Archée> reste la même et constitue la substance de ce qui existe.
Dans le schéma au chiffre 2, tous les phénomènes s’introduisent dans un seul phénomène, le sucre-grain ; ils disparaissent pour s’assimiler à celui qui les accueille, le sucre suivant, tout en continuant de former une seule substance avec lui : l’onde ou filet, le courant, le jus. Ainsi il n’y a rien en dehors de ce phénomène du chiffre 2, et tous les phénomènes qui se sont assimilés à lui sont désormais vides en tant que tels, comme un réservoir vidé ou un condensateur d’un circuit électronique déchargé, la seule substance pleine étant celle du sucre, le phénomène basculant qui assimilent tous les autres sucres.
Ces aspects du vide et du plein permettent à un phénomène ou sucre-grain, D’ÊTRE TOUS LES PHÉNOMÈNES (tous des rois-grains réels) et à ces derniers d’être un seul, donc le VRAI ROI à la place de l’antique roi de l’étatisme monarchique (ET PYRAMIDALE COMME LA RÉPUBLIQUE). C’est ce qui s’appelle un MOUVEMENT D’IDENTITÉ, PAS DE FIXE, PAS DE COAGULATION RISQUANT DE DEVENIR UN TOMBEAU.

5 - FOCALE QUI RESTE AVEC DES SECRETS CACHÉS EN MÊME TEMPS QU’ILS SE MANIFESTENT.
Dans le 4, le sucre basculant étant TOUS les phénomènes, ces derniers sont visibles (chiffre 1 du schéma : Force intérieure ou Force en propre <Archée>) et chiffre ”Espace”) et le phénomène en question est caché (chiffres 1 et 2 du schéma) ; de même, quand tous les phénomènes n’en sont qu’un seul dans le basculement du sucre à l’INSTANT, CE SUCRE EST VISIBLE MAIS LES AUTRES SONT CACHÉS. De la réside le mystère de l’accomplissement de l’INSTANT : MARIAGE DU VISIBLE ET DU CACHÉ OU DU FIXE ET DU VOLATIL (façon Alchimie).

6 - FOCALE DÉVOILANT QUE LA PETIOTE CHOUSE CONTIENT LE TOUT.
Comme dans les 5 autres Focal décrites, TOUS LES PHÉNOMÈNES SONT CONTENUS DANS UN SEUL SUCRE OU OBJET QUI EN DEVIENT L’INSTANT, L’ICI ET MAINTENANT, ET CELA DANS LA MOINDRE POUSSIÈRE. Le minuscule contient nécessairement TOUT, rejoint le « Tout ce qui est en Haut est comme Tout ce qui est en Bas, et l’inverse ». C’est comme l’Aleph de Jorge Luis Borges, quand il écrit page 204 : « Si tous les lieux de la Terre sont dans l’Aleph, il y aura aussi toutes les lampes, toutes les sources de lumières ». Et page 203 : « L’Aleph, le lieu où se trouvent, sans se confondre, tous les lieux de l’Univers, vus sous tous les angles ».

7 - FOCALE DU FILET OU DU COURANT.
À chaque filet en chaque sucre pend une « perle de cristal » (chiffre 2 dans le schéma des sucres en haut de page). Et dans chacun des sucres se reflètent tous les autres (pas comme actuellement où les individualités prisonniers de leur ‘moi’ et de leur dualité sujet-objet déambulent totalement séparés les unes des autres malgré leur palanquée de techniques censée les socialiser et les faire « vivre ensemble »). En se reflétant tous les autres ça forme un premier niveau de reflets ; ensuite par chaque sucre ou perle reflétée apparaissent les reflets de tous les autres : UN EST LE TOUT, soit un deuxième niveau de reflets. ET CES REFLETS SE RÉPÈTENT EN GOUFFRE SANS FOND À L’INFINI (comme dans la transcommunication instrumentale par larsen en vidéo Schreiber.
 
video_transcommunication_larsen_video_schreiber.png
 
Il en est de même pour tous les phénomènes qui s’introduisent les uns dans les autres comme les sucres-grains. La Focale 6 parlait d’Aleph ou du minuscule contenant TOUT. En Focale 7 il est décrit que dans chacun des sucres ou phénomènes présent dans l’Instant et nécessairement dans le minuscule, tous les phénomènes ne peuvent que se trouver DANS L’INSTANT ET PAS AILLEURS.

8 - FOCALE DU RELATIF QUI DÉVOILE UNE COMPRÉHENSION.
La Focale 7 parle de l’infini dévoilé dans le larsen de la transcommunication instrumentale par vidéo, comme chaque atome, de même que chaque phénomène EST LE PAYS DU RIEN DU TOUT À LUI SEUL, LÀ OÙ LES FAITS NE SE BLOQUENT PAS ENTRE EUX. C’est d’ailleurs pour cela que Tchaouang-tseu écrit à la fin du chapitre Liberté naturelle : « Vous avez un grand Arbre et vous vous souciez de son inutilité. Pourquoi ne le plantez-vous pas dans le Pays du néant et de l’infini ? Tout le monde pourra se promener à loisir sous son ombrage et s’y coucher à son aise [description de l’énergie libre ou Zéro indien]. Il ne subira ni les coups de la hache, ni les attaques des autres êtres [insectes, champignons, humains, etc.]. Ainsi, comment son inutilité [sa gratuité] peut-elle vous inspirer du soucie ? ». (Traduction : Liou Kia-hway).

Une période de vie humaine peut correspondre à un sucre-grain…
Sucre-grain = le Retournement de la Lumière : le sucre bascule sur le suivant et ainsi de suite, SANS FIN NI COMMENCEMENT SANS REPOS DU FLUX. Sucre-grain et son suivant, ou sucre au repos et basculant = l’Eau de Mort-Colle de Nephtys ou Passivité négative, et l’Eau de Vie d’Isis ou Passivité agissante ; l’essence du Seul réel, la Vacuité, est à la fois ce qui coagule les phénomènes, ou qui les instantes, et ce qui les dissout (le volatil) et cela correspond à Shiva-destruction (Isis), et Vishnu conservation (Nephtys et son Eau de Mort-Colle) si présent dans nombre de contes russes, à croire que du temps des Anciens Égyptiens nombre d’entre-eux séjournèrent dans l’actuel Russie...
La Vacuité intègre (Nephtys) comme production interdépendante en sucre-grain et désintègre (Isis) en basculant en rendant l’Être impossible (non-naissance comme l’indique l’entretien 264 de Ramana Maharshi), l’existence prétendue n’est qu’une illusion. Car les pensées sont par essence VOLATILES, « lumières » diraient les perruques poudrées du 18è siècle, mais elles sont VOLATILES (le temps ou la durée n’existe pas, seul existe l’Instant, l’étincelle, le SUCRE-GRAIN). C’est l’Instant ou la CONCENTRATION, LA FOCALE, le Sucre-Grain qui « saisit », qui est PAN le Fixe, ici l’Instant, le reste n’est que volatil. Non concentrée, volatil, la pensée (pansée, ou bide, ventre, récipient) est tellement inconsistance qu’elle se chie comme la merde qui sort des intestins. Aussi on peut se demander si TOUT EST DANS LE MENTAL, TOUT EST PENSÉES, comment font le Ciel bleu, les montagnes, les Océans pour perdurer ? Ce qui rejoint le SUCRE-GRAIN principal du Yoga Vasistha : « L’apparence de ce monde est une confusion ; de même que le bleu du ciel est une illusion d’optique. Mieux vaut ne pas s’y intéresser et l’ignorer ». (YV I, 3). Donc : DÉTACHEMENT À L’INTÉRIEUR, ATTACHEMENT EN APPARENCE (alors que le monde du salariat et de son capitalisme faisant dans le winnerisme et la compétition [développement personnel] veut un attachement réel, productif, concret ou fixé, et non en apparence ou volatil, sinon, le salarié est viré…).

La Vacuité intègre (Nephtys) comme production interdépendante en sucre-grain et désintègre (Isis) en basculant en rendant l’Être impossible : non-naissance : « Il ne saurait non plus être question pour moi, s’exclama la Déesse, d’atteindre quelque insurpassable éveil authentique et parfait que ce soit ! Pourquoi ? Parce que l’Éveil ne se trouve nulle part. Nul ne peut donc l’atteindre » (Soûtra de la Liberté inconcevable - Les enseignements de Vimalakîrti), et ça rejoint l’entretien 264 du Maharshi et les SUCRES-GRAINS du Gate gate… (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil est ainsi), du Soûtra du Cœur de la Connaissance transcendante.

L’OMBRE, décrite sur la page précédente avec le conte d’Andersen, ÉMERGE, devient AUTONOME, et ainsi de CONDITIONS elle n’a pas d’ESSENCE ; elle n’est que PRODUCTION DÉMIURGIQUE. Cette ombre-phénomène production de la lumière est une hallucination comme les rêves ; parce qu’ils émanent de la fabrication de certaines causes amenées en surface par des conditions précises comme le pouvoir siddhi ou les illusions du magicien et de la technologie actuelle ; parce que les rêves émanent des actes ou pensées antérieures dont ils tirent de volatiles images comparables à des reflets dans un miroir avec tain ; et parce qu’ils sont projetés par le karma qui, tel un corps barrant la lumière solaire de Sagesse Originelle (cette lumière à RETOURNÉE), fabrique une ombre qui le suivra sans poser de question (ce qui ne sera pas le cas dans le conte d’Andersen, fomentant un joli labyrinthe à MYSTÈRES…). Les phénomènes ne cessent de fondre parce qu’ils sont volatils et indéfinis : ils dépendent entièrement de l’opinion, du mental, il ne peut y avoir d’essence indéfinie là-dedans, et en l’absence d’essence non seulement rien ne dure en dépendant de l’opinion, mais rien n’EST, comme ce monde sous tyrannie du régime étatique capitaliste et républicain qui n’est qu’une FUMISTERIE, un ARTIFICE de gens qui se prennent au sérieux, particulièrement les cancéreux atteint du pouvoir ; car le cancer est un des symptômes du pouvoir sinon le seul).

Le Démiurge ou Grand Architecte de l’Univers ACTUEL (le Yahvé du Néolithique) est LE matérialiste Pragmatique en chef, le GRAND COAGULATEUR PERMETTANT la temporalité ou tendance initiale d’être la cause d’elle-même, genre singerie du « Je suis ce JE SUIS », puisque TOUT EST DANS TOUT. Mais ce Démiurge là, ce Yahvé ne fait que fixer et n’est nullement l’Éveil du ”Gate gate” qui est MOUVEMENT. Pourquoi ce Démiurge là serait-Il un « DONNEUR D’IMPULSION » ? qui ferait croire à chaque humain ACTUEL, ou élément se prétendant du Seul Réel, qu’il serait sa propre cause, comme le laisse par exemple entendre l’actuel EXISTENTIALISME et autre LAÏCITÉ et sa « liberté d’expression » ???
Cependant le Fleuve qui va à la mer ne peut supprimer sa source ; ou alors, ce sera le fait du « réchauffement climatique » à la mode égrégorienne qui assèchera le fleuve et plus rien ne coulera et ce sera le désert cher aux Hébreux-Juifs…
My God ! Vite le ”Gate Gate pâragate…” DE L’ÉVEIL IMPOSSIBLE… LE FLUX DU SUCRE-GRAIN SANS COMMENCEMENT NI FIN…


À suivre…
 
 

Dernière mise à jour : 15-02-2020 02:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >