Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Horrible, les winners se définissent comme le bien
Horrible, les winners se définissent comme le bien Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-08-2020 23:43

Pages vues : 155    

Favoris : 25

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Accident, Adam, Alchimie, Allégeance, Banques, Bêtise, Blanc, Bombes, Bouche, Capitalisme, Catastrophe, Chaos, Chimère, Christ, Commodités, Conflit, Confort, Conscience, Corps, Démiurge, Démocratie, Diable, Dieux, Dragon, Dualité, Eau, Ego, Feu, Fléau, Foi, Forêt, Gratuit, Grégaire, Guerre, Haine, Humain, Histoire, Information, Instant, Intelligence, Intérêt, Jardin, Juif, Karma, Langage, Langue, Liberté, Logique, Matrice, Méditation, Mental, Messianisme, Montagne, Morale, Mort, Mot, Mystère, Narcisse, Nature, Noir, Occident, Opinion, Orient, Panique, Paradis, Pied, Pierre, Poids, Porte, Pouvoir, Privilège, Puce, Race, République, Réseaux, Rêve, Rien, Sabot, Sagesse, Serpent, Sexuel, Simple, Social, Soi, Souffrance, Souvenir, Spiritualité, TAO, Tautologie, Temps, Vérité, Vide, Vieux, Virus, Viscères, washingtonisme, Yokaï

 
renard6_abrahm_paiens.jpg
 
 
Horrible, les winners se définissent comme le bien
Les losers ne pourront alors qu’être manipulés
par l’opinion de mal, parce que les losers se
seraient attaqués au « bien », les losers seront
alors assassinés comme on brûle ou comme on
arrache une « mauvaise herbe », ou comme en
république on coupe la tête du méchant roi
ou du méchant.

Le tribunal de Nuremberg de 1945, la preuve mondiale et hollywoodienne
de la guerre des ABRAHAMISTES (1) CONTRE LES PAÏENS.


Page dédiée à Alain Soral.
 
 
Les winners étant « le bien » comme s’ils étaient naturellement le « peuple élu », ils n’opinioneront pas le besoin de demander des preuves que les losers ont fait le « mal ».
J’appelle ça de la COLONISATION au même titre que les chrétiens conquistadors espagnoles et portugais se prenant pour le « bien » allèrent exterminer les Incas, les Mayas, et autres Peuples du Soleil qu’ils assimilèrent à des « barbares » parce que non-chrétiens.

Le tribunal de Nuremberg en 1945 se si-tue dans le même Thème que le massacre des Peuples du Soleil (Incas, Mayas, Aztèques, etc.) ; et plus tard les Amérindiens qui furent massacrés par ces mêmes chrétiens-nurembergs devenus protestants anglo-américains industriels, principe du « Ce qui est bon pour nous est bon pour vous ».
Le tribunal de Nuremberg c’est exactement la géométrie mentale du judéo-maçon spéculatif Jules Ferry énonçant son opinion en juillet 1885 dans un discours au Parlement : « Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures ».
En 1945, les « races inférieures » furent les Allemands et leur gouvernements, bref, les losers, LES PAÏENS FACE AUX ABRAHAMISTES.
LE SOCIALISME DES « SAUVEURS DU MONDE » LORGNENT VERS LE DARWINISME ABOMINABLE D’UN JUDÉO-MAÇON SPÉCULATIF COMME L’OBÉDIENCE D’UN JULES FERRY. Ce racisme évolutionniste va sévir surtout au 19è siècle enfant de l’Encyclopédie des Diderot et Cie qui croyaient tout savoir, qui croyaient se situer dans le camp du « bien », et se poursuivre JUSQU’À NOS JOURS.

(Voir la page : Socialisme-éc(v)olutionnisme)

Le tribunal de Nuremberg est cette morale mercantile et chrétienne arrivée à maturité au 19è siècle, si éclatante dans l’horreur de l’institution des bagnes pour enfants :
« Frappés par le glaive de la loi, les enfants recevraient une éducation chrétienne capable de « déraciner » leurs mauvais penchants » (réf. Les enfants du bagne, de Marie Rouanet).
« Le délinquant est une terre remplie de mauvaises herbes qu’il convient de défricher, de repétrir, de jardiner. Arracher le mal, semer le bon grain une fois que la terre est domestiqué, sont des expressions à une époque essentiellement rurale (19ème siècle) », et hélas en train de s’industrialiser à grande vitesse. Cette époque a choisit le matérialisme avec la bénédiction de l’Église catholique romaine, et nous en subissons encore le chaos.
Ce catholicisme avec son Pape, ce chef de Parti : l’un et l’autre, dogme marxisme et dogme catholique, prônent le sacrifice (Arbeit macht frei). Ce travail pour « gagner sa croute » tirée du champ de blé. Paradoxalement et par cruelle ironie du destin, les pratiquants de la foi de Moïse, l’orgueil du travail et l’enrichissement du style du pharisaïsme se retrouvèrent dans des camps, avec sur la porte de leur enfer la devise allemande mentionnée plus haut.

Une herbe n'est mauvaise que parce qu'elle contrarie les plans de l'humain, et l’Allemagne de Hitler contrecarrait le capitalisme de la City de Londres et de la finance juive. Il n'y a pas de mauvaises herbes en un lieu sauvage ou dans un bois où les desseins et les façons de faire de la nature s'imposent sans être contrariés par l'humain UTILITARISTE.

Le « bien » c’est comme le « beau », ce qui n’est pas beau sera rejeté, voyez les enfants sauvages et autres « Elephant-man » UTILISÉS de façons vicieuse et mercantile.

LE BEAU EST L’UTILITARISME SUPRÊME DE LA DUALITÉ BEAU-LAID. Une grosse rose recevra plus d’admiration qu’une petite rose devenue ainsi loser.
La beauté des « mauvaises herbes » ne trouve pas place dans un système commercial ou artificiel et de winnerisme.
Dans le règne humain aussi, il y a abondance de « mauvaises herbes ». Les sujets « cultivés », les winners, le tribunal de Nuremberg, ne sont pas nécessairement plus beaux parce que la culture implique souvent un vernis extérieur qui s'écaille facilement dans l'épreuve. Trop souvent, la culture dissimule le caractère artificiel et la ruse qui conduit à la réussite dans le winnerisme ou la compétition. Ce sont les sujets qui sont susceptibles de mépriser les « mauvaises herbes », les Allemands de Hitler, surtout quand celles-ci ont tendance à surgir aux mauvais endroits et à contretemps : l’Allemagne de Hitler empêchait le PLAN du capitalisme arrivé à maturité après 1914-18. Les pauvres surgissent là où l'on ne veut pas d'eux et ont même quelquefois la témérité de faire connaître leurs besoins (surtout après le Traité de Versailles de 1919 qui ruine une première fois l’Allemagne).
Les Allemands furent opinionés par ceux qui voulurent en faire des losers comme : « Les Allemands étaient des monstres, parce qu'ils étaient partout suivis de leurs tueurs ; on monta sur son socle le mythe de la Gestapo : dans toute l'Europe, les armées allemandes installaient la terreur, les nuits étaient hantées de bruits de bottes, les prisons étaient pleines, et à chaque aube des salves claquaient. […] Cette fois-ci, les Allemands étaient bien des monstres, ils coupaient les mains des petits enfants, comme on l'avait toujours affirmé. Ce n'était plus la force, c'était la barbarie. À partir de ce moment, le monde civilisé avait des droits contre eux…
[…]
A partir d'un certain chiffre de morts, nous savons que toute guerre devient obligatoirement une guerre du Droit [c’est moi qui souligne]. La victoire n'est donc complète que si, après avoir forcé la citadelle, on force aussi les consciences. A ce point de vue, le procès de Nuremberg est un appareil de la guerre moderne qui mérite d'être décrit comme un bombardier.
Nous avions déjà voulu tenter la même chose en 1918. Mais alors la guerre n'ayant été qu'une opération militaire coûteuse, on s'était contenté de refiler aux Allemands la carte de l'agression. Personne ne voulait être responsable des morts. On en chargea les vaincus en obligeant leurs négociateurs à signer que leur pays était responsable de cette guerre ». (Maurice Bardèche : Nuremberg ou la Terre promise, 1948).


Quiconque ne se soumet pas à la dictature du capitalo-républicanisme et utilitarisme est considéré au pire comme le mal et au mieux comme un « comploteur » et sera éliminé physiquement, BRÛLÉ, COUPÉ COMME UNE MAUVAISE HERBE (voyez voyez Saddam Hussein pendu, Mouammar Kadhafi est lynché. Adolph Hitler et son pays détruit sont aussi conséquence de la guerre totale du capitalisme (Hitler qui critiquait fermement le capitalisme comme dans son discours à la radio du 30 janvier 1939).

L’idéologie ou concept EN FORME DE DOGME de « crime contre l’humanité » est née au tribunal de Nuremberg, née chez les winners ; ce dogme étant né aura naturellement une mort. C’est du Yahvisme, du « peuple élu », du peuple-prêtres.

CE MONDE EST MINÉ PAR LE DROIT, IL N’EXISTE PLUS QUE DES DROITS : DES TRAVAILLEURS, DES FEMMES, DES CECI ET DES CELA COMME LES « VOTRE DÉPUTÉ, VOTRE SANTÉ, VOTRE BOULANGER, VOTRE CECI, VOTRE CELA ». LE CONCEPT OPPOSÉ AU DEVOIR SI PRÉSENT À L’ANCIEN RÉGIME.
Il faudra bien que le temps originel du devoir revienne pour détrôner ces époques actuelles des exigences de POSSESSION DU DROIT DE CECI ET DE CELA ET DE SON « DROIT INTERNATIONAL », MÊME ALIÉNATION IDOLÂTRE QUE LE « MOI » ET LE « SOCIALE ».
« Crime contre l’humanité » = crime quand on touche à « une certaine humanité »….. CELLE DES ABRHAMISTES DE LA GUERRE DES ABRHAMISTES CONTRE LES PAÏENS : Leurs prophètes attaquèrent la spiritualité originelle et universelle qu’ils appelèrent « prostitution », qui représente une des formes les plus répandue de la spiritualité universelle, la croyance que le Divin s’incarne en TOUT et selon le RYTHME des saisons. Or une telle croyance, plutôt UNE TELLE CONNAISSANCE, a été dénoncée par les paroissiens de Yahvé comme l’idolâtrie par excellence, et ceci depuis leur invasion en Palestine. Jamais la spiritualité universelle originelle ne fut attaquée ainsi sauvagement. Les prophètes finirent par faire évacuer la Nature, le Tout, de toute présence divine.

LES DÉCLENCHEURS DES TENSIONS MONDIALES ACTUELLES EN PASSANT PAR 1914-1945 SONT LES YAHVISTES SUIVIS DES ABRAHAMISTES, CHRÉTIENS ET MAHOMÉTANS :

« Car tu es un peuple consacré à Yahvé ton Dieu et Yahvé t’a choisi pour être son peuple à lui parmi tous les peuples qui sont sur la Terre » (Deutéronome 14, 2). Ainsi, quand on touche à un poil de ce « peuple élu », on devient un « sauvage », un « barbare », comme les Allemands de Hitler, on n’est plus un être humain, d’où l’opinion de « crime contre l’humain » puisque ils ont porté atteinte à l’humanité, ce qui veut dire qu’on peut vous pourchasser, faire assassiner vos enfants, peu importe votre âge même si vous avez 95 ans, dans une légalité-illégalité totale puisque c’est au nom du dogme, au nom du « bien ».
NUREMBERG EST LE PROLONGEMENT HOLLYWOODIEN DE CETTE GUERRE DES HÉBREUX ET ABRAHAMISTES CONTRE LES PAÏENS.
NUREMBERG ÉTANT CONTRE LES PAÏENS, M’ESTIMANT ÊTRE UN PAÏEN, LES GILETS JAUNES ET AUTRES GROUPES CONTRE LE NOUVEL ORDRE MONDIAL ÉTANT DES PAÏENS PUISQUE CONTRE LE N.O.M., NOUS POUVONS ÊTRE CONDAMNÉS PAR LE NUREMBERGISME DU RÉGIME CAPITALO-RÉPUBLICAIN ET DROIT DE L’HOMMISTE.



NOUS SOMMES BIEN DANS LES TEMPS DES DROITS ET NULLEMENT DE DEVOIRS À CAUSE DES YAHVISTES.
Depuis 1789 le « droit » est partout, jusque dans « l’amour propre », donc le culte du narcissisme, le culte de l’ego, du ‘moi-je’ parce que assimilé au corps physique. Mais sortir de son ‘je’, de son ego assimilé à son corps, puisque comme à Nuremberg tout repose sur le droit et même de prendre des gens jusqu’à ce que la mort s’en suive, mettrait le ‘je’ en état de PANique, le TOUT qui dérange les abrahamistes et surtout les paroissiens de Yahvé. PANique parce sans son ego, l’humain perdrait en quelque sorte son ATTRACTION UNIVERSELLE ou LOI DE SUCCION. L’humain doit donc trouver quelque chose qui lui donne « un certain poids », CE SERA LA COMPASSION (le DEVOIR de partager et d’apaiser les maux d’autrui) IL SE SOUMET AU DEVOIR C’EST-À-DIRE AIMER, GRATUITÉ.

GRATUITÉ OU AMOUR = l’humain ne se soumet plus à « son Dieu » comme les abrahamistes et Yahvistes MAIS SORT DE SON EGO ET DEVIENT L’AMOUR, dont habituellement dans la vie capitaliste il n’aime que lui-même (amour propre et culte du narcissisme et du pouvoir d’achat). L’amour qui est dans le corps de l’humain n’est qu’égoïsme et « amour propre », mais s’il le transcende par le Soi il ne peut que se transformer en AMOUR-GRATUITÉ, EN DEVOIR-COMPASSION.
Tant que l’humain reste prisonnier de son corps, de son amour propre et reste dans son égoïsme de killer, IL EST DANS LA VOIE DE LUCIFER (ou de celle des abrahamistes).
Mais quand l’humain se retire de cet égoïsme de lui-même, et qu’il est devenu le naturel AMOUR-GRATUITÉ, ET QUI EST COMPASSION ET DEVOIR, il délivre Lucifer, il le met lui aussi dans l’Amour-Gratuité et compassion et devoir faisant pour ainsi dire de Lucifer un ANGE JUSTE, UN AMI (pas de moitié), qui re-trouve sa vraie place en sentant le rayonnement de la compassion-devoir.
Au contraire, quand l’humain en est incapable en restant prisonnier de son pouvoir d’achat et en conséquence de son cops en ne pouvant pas se détacher de l’amour de lui-même et en faire gratuité au devoir-compassion, il continue  de n’aimer que lui-même dans ce culte du narcissisme et de la consommation loi de succion.
S’il ne peut pas aimer le devoir-compassion, il ne peut que se soumettre à lui, et devenir L’ESCLAVE DU DEVOIR, C’EST CE QU’IL SE PASSE AVEC LES « SAUVEURS DE L’HUMANITÉ » STYLE BILL GATES, B. KOUCHNER, B.H. LÉVY, MACRON ET CIE. ; CES GENS DESSÉCHÉS, ENDURCIS, TRANSFORMÉS EN « HOMME DE DEVOIR », FROID, SEC, AUTOMATE, SANS CŒUR, BIEN QUE TOUS SE VOUENT À LEUR DEVOIR DE « SAUVEUR » OU DE « RÉFORMATEUR ». CES « SAUVEURS » CONSTRUISENT DE BELLES MÉGALOPOLES TOUTES BÉTON-ACIER-VERRE POUR LUCIFER.
Ainsi, si Nous nous soumettons au devoir, il ne peut que détruire nôtre liberté, Nous devenons esclaves du devoir, ce qui est maintenant très visible chez un Bill Gates, surtout depuis qu’il possède beaucoup d’argent….

Mais si Nous nous transmuons en Gratuité, donc en abandonnant l’ego à son triste sort de corps de pouvoir d’achat, si Nous transmuons nôtre ‘je’ en offrant par gratuité nôtre ‘je’, nôtre égoïsme, si Nous transmuons la chaleur de Lucifer en Compassion-Gratuité ou Devoir, l’apparition du FLÉAU devient évidente et devient la PANique (d’où le nom de « fléau »).
Quant à nôtre droit si présent depuis 1789, pour peu que nous le fassions valoir à toutes les heures du jours et de l’année, il se montre l’ami de Lucifer, son compagnon de Faire/Fer. Donc depuis les générations de l’après 1789 l’humain n’a pas besoin d’apprendre à l’aimer, il le fait dès le berceau avec la Loi de succion ! Il existe un lien naturel entre le droit et Lucifer : C’EST LE SENTIMENT QUE L’ON A DE SON DROIT (encore plus depuis le tribunal de Nuremberg !…) Et partout où l’on fait valoir ses droits, Lucifer donne gratuitement ses opinions.

LUCIFER VIT DANS LE COURANT RÉVOLUTIONNAIRE DU « PLUS ÇA CHANGE ET PLUS C’EST LA MÊME CHOSE ». Et l’humain qui vit à ses côtés se situe dans le cadre de sa vie juridique (sous protection patriarcale de l’État et des « forces de l’ordre », sous protection du masque sanitaire contre les méchantes petiotes chouses et les méchants « ennemis de la liberté »….).


CHRIST = Réalisation du Soi : l’être humain vivant devient « un Dieu fils de Dieu » ou LE TOUT DANS LE TOUT puisque l’Univers est dans le mental ; toutes les puissances possibles et imaginables ou non sont en lui. C’est PAN, la PANique ou envahissement du Seul Réel révélé en l’humain, en en faisant un Libéré vivant, et de façon permanente, UN RÉGÉNÉRÉ SOURCE DU ZÉRO INDIEN.

Nous sommes en ce moment dans la phase où au 3è siècle les Païens perdaient la foi, et s’effondrèrent, mais les Païens actuels, c’est Lucifer, le régime capitaliste et républicain et sa démocratie. Alors les VRAIS PAÏENS DÉTRUITS PAR LES YAHVISTES ET LEURS PROPHÈTES VONT RENAÎTRE COMME JAMAIS DANS LEUR SPIRITUALITÉ UNIVERSELLE ORIGINELLE (les Yahvistes Abrahamistes apparaissent à un moment et naturellement disparaissent à un autre).


Note.
1. Abrahamistes qui englobe le judaïsme, le christianisme et l’islamisme. TOUS DES SISMES, TOUS DES SYSTÈMES LIÉS À UNE ÉTAT, LIÉS À UNE POLITIQUE. Ce qui n’était pas le cas de premiers Chrétiens qui retrouvaient enfin le premier sens de la COMMUNAUTÉ HUMAINE ORIGINELLE : LE MYSTICISME CHRÉTIEN NE POUVAIT QUE JAILLIR D’UNE SOURCE PAÏENNE.
Que se passa-t-il pour qu’un Théodose 1er fasse des premiers Chrétiens une religion d’État et en France l’arrivée d’un Clovis qui en fera de même ? Le christianisme allait se transformer avec le politisme de Rome en politisme d’autorité religieuse et militaire : LE SABRE ET LE GOUPILLON (instrument pour asperger l’auditoire d’eau bénite). À partir de Clovis la France gauloise est détruite par le christianisme étatique de Rome, avec l’épouvantable morale dualiste du bien et du mal ou de l’enfer et du paradis, soit la CAROTTE OU LE CHÂTIMENT, dualité qui, par exemple, n’apparaissait pas dans la non-dualité des CELTES appelé « Sid » (monde unique, parfait et indifférencié).

Le troisième siècle occidental de nôtre ère est marqué par un monde appauvri intellectuellement, plein d’insécurités matérielles, rempli de peurs et de haines, COMME NOTRE SIÈCLE, il devait attirer des intellects réfléchis, au sens de Homère : « Fuyons vers notre patrie » (le retour d’Ulysse comme de l’âme vers sa patrie, ou LE RETOURNEMENT DE LA LUMIÈRE au sens du Secret de la Fleur d’Or, la Réalisation du Soi).
Ce conseil de délivrance d’Ulysse pourrait être inscrit comme une devise pendant tous les deuxième et quatrième siècles. Toute la culture chrétienne et païenne était en mouvement intense vers ce moment dans lequel la religion allait devenir UNE POLITIQUE SOCIALISANTE, UNE FORME DE LAÏCITÉ AVANT CELLE DE 1789 ET 1910 (en France) POUR LA RECHERCHE DE LA VRAIE LIBERTÉ (ou recherche de Dieu, du Soi), mais la politique faisant du christianisme une religion d’État empêchait les humains de retrouver le vrai sens de la communauté humaine amorcé par les premiers Chrétiens.
Si les premiers Chrétiens eurent tant de succès, c’est uniquement parce que les Païens tardifs avaient perdus la foi en la Science et en eux-mêmes.
Ne pas oublier non plus que ce fut saint Augustin qui détermina le « modèle du christianisme occidental », donc le « isme » ou système.
Au 4è siècle le Paganisme des Païens était devenu un cadavre ambulant qui s’effondra dès qu’il n’eut plus le soutient de l’État, même avec le soutient de l’Empereur Julien qui tenta vainement de le ressusciter avec un mélange d’occultisme et de moral. Les dernières générations de Païens se mourraient, d’où encore le succès du christianisme.
NE JAMAIS OUBLIER QU’ILS N’Y AVAIT PAS PLUS TOLÉRANT QUE LES PAÏENS, LESQUELS FURENT ATTAQUÉS PAR LES INTOLÉRANTES TÊTES RAIDES YAHVISTES ABRAHAMISTES….

 
josephmerrick1889_bien_mal.jpg 
 
 

Dernière mise à jour : 08-08-2020 01:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >