Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Exploitez-vous les uns les autres
Exploitez-vous les uns les autres Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 31-07-2022 04:11

Pages vues : 570    

Favoris : 41

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Yi King, Yokai

 
onu_un_emblem_paxwar1.jpg
 
 
Exploitez-vous les uns les autres
faites-vous la guerre ou du commerce
c’est la même chose et ça s’appelle
« LIBERTÉGALITÉFRATERNITÉ », ou « paix ».
Le Christ-Jésus Nous dit : Tu aimeras ton
prochain comme toi-même ». Ce qui signifie
la phrase ci-dessous du Maharshi confirmant
l’inexistence de la dualité Dedans-Dehors :
 
 
« C’est seulement lorsque vous vous identifiez avec le corps qu’il y a des formes. Mais quand vous transcendez votre corps, les autres corps disparaissent en même temps que votre conscience du corps. […] Ont-ils quelque existence en dehors du Soi ? Trouvez cela. Vous pensez que vous les voyez.
Cette pensée [des arbres, etc., du monde] est projetée hors de votre Soi. Cherchez d’où elle s’élève. Les pensées cesseront de s’élever et seul le Soi demeurera ». (Ramana Maharshi, entretien 13a du 7-1-1935, avec Mrs. Piggot

Ainsi, le commerce ou les échanges nécessairement commerciaux désormais sans espoir d’être « comme avant » sont AU-DELÀ D’UN COMMENCEMENT ET D’UNE FIN : ILS NE SONT PLUS ÉCHANGES SOCIAL-COMMERCIAUX MAIS SANS DEHORS NI DEDANS.
AMOUR-GRATUITÉ veut dire alors, non pas que je possède ou que je TE saisie comme l’invite le conventionnel du social actuel avec : « Votre député, Votre santé, Votre voyante, Votre conseillé, etc. », ou que je te donne, ou que tu me donnes ceci en échange de cela dans ce monde de la BALANCE VALEUR moralo-commerciale, mais qu’il n’y a aucune différence : ’Toi’ et ‘Moi’ sont transcendés dans le ‘Je’ qui les unifie par triangulation :

      ‘Je’
‘Moi’ - ’Toi’

Pourquoi vous étonnez qu’il y ait tant de guerres depuis la naissance du Néolithique et de la voie de l’Agriculture et de la découverte du feu vulgaire (devenu depuis peu « électricité »), et que le mot « guerre » est naturellement marié avec son contraire indissoluble « paix » ?
Parce que l’Amour de type « paix » et aussi d’amabilité (on ne fait pas du commerce dans la haine-guerre…) se rapproche énormément de l’amour de type guerrier Empire USionistan et un peu avant du colonialisme anglo-saxon, tel que par exemple le représente d’innombrable littératures qui étudient le comportement du séducteur et de la coquette.
COMMERCE ET GUERRE ONT DE PROFONDES AFFINITÉS. Le commerce, maintenant intimement mélangé avec la politique de l’État quel que soit son régime, est UNE GUERRE LATENTE ET HAUTEMENT CODIFIÉE SELON L’INCONSCIENT COLLECTIF, IDEM POUR LA GUERRE QUI EST UN DÉCHAÎNEMENT EN EXPLOSION D’OPINIONS DE GAIN QUI PRÉSIDE AU COMMERCE : voyez la « guerre en Ukraine », en Libye, en Syrie, etc. ; et dans les deux cas, Amour et Guerre, les avantages obtenus par ÉCHANGE OU PAR VIOLENCE RESTE DANS LA DUALITÉ DEDANS-DEHORS : les échanges sont UNIQUEMENT Dehors, et donc ils sont UNIQUEMENT dans la SAISIE.

Ainsi on comprendra facilement que de telle société comme Palentir technology, qui ne pouvait évidemment être que fondée en partie par un Juif (ceux qui veulent faire « mieux ») : Alex Karp. Le métier de sa « boîte » (grosse) : développer pour les services de renseignements et les géants de l'industrie de puissants logiciels d'analyses de données. C’EST ÇA L’AMOUR-GUERRE, LA « PAIX » ET LEUR « LIBERTÉGALITÉFRATERNITÉ ». Leur « amour » ne peut qu’aller vers des institutions étatiques et pire, des États dans l’État tels la CIA et la NSA, et leurs forces « spéciales » ; oui, maintenant des États dans l’État dont le troisième État se nomme Palentir : côté en bourse tel un des groupes de la Vallée siliconnée les plus valorisées du monde, aux côtés des Uber et Airbnb (ceux du « Vous ne posséderez rien et vous serez heureux » ; ça augure bien du chaos l’Agenda 2030…..

Évidemment la province française de l’Empire, la France, a signé un contrat chez Palentir à l’été 2016 dans la logique politico-commerciale de « la lutte contre le terrorisme ». Palentir possède donc la France et aussi Airbus, Fiat-Chrysler, les labos Sanofi et Merck, Ferrari, etc.
Palentir c’est le logiciel Gotham développé de 2004 à 2008 évidemment pour le CIA, logiciel qui permet d’extraire des données de centaines de sources différentes et d’établir une « vérité » ou « carte » d’ensemble des réseaux criminels et terroristes ou anti-État. Et ce n’est qu’un début de cette étrange amour-guerre : une machine AVA a été bidouillée pour le FBI : ça scanne évidement des données sur Nous tous et les réseaux suivis pas des « enquêteurs », et ça les alerte au besoin. (Voir plus de détails sur la page Challenges).
Rien de nouveau sous le soleil du Néolithique et de la thermodynamique : on cherche toujours à récolter plein de petites vérités un peu partout pour en former un grosse, et que ce serait ça la « LIBERTÉGALITÉFRATERNITÉ », ou « paix », donc L’AMOUR-GUERRE OU LE CORPS, LA CHAIR CONFONDUE AVEC LE SOI OU CONSCIENCE INFINIE, LE CENTRUM CENTRI, LA VÉRITÉ, L’AMOUR, LA GRATUITÉ.

Ah oui, les Juifs, et leurs Américains (le Washingtonisme) Nous aiment tellement qu’ils veulent Nous fourguer leur « mieux » : NOUS DÉTRUIRE : forêts, insectes, animaux, poissons, etc.
Et Nous en sommes, comme l’indique la machine « LIBERTÉGALITÉFRATERNITÉ », à UN MONDE DIVISÉ, COMME L’AMOUR PHYSIQUE : il n’est d’ailleurs jamais compris par les femmes, ou par les hommes dans le cas des gays, et c’est même pire ; cet amour physique est seulement compris par les prostituées, hommes ou femmes : PUISQU’ON PAYE, dans tous les sens du mot : pour y voir clair ! Quand ce désir est partagé suivant la convention du social à la mode, elles l’appellent « amour » : ”Comme tu m’aimes mon chéri !”, soupire l’amante à son bel Alain Delon ; quand il n’est pas aussi beau qu’Alain Delon, surtout s’il est au chômage, ou vieux pauvre et malade, elles le traitent de pervers. C’est pire chez les gays…

Le « mieux » des Juifs des Palentir et autres États dans l’État comme Google NSA etc., annoncent cette société fourmilière où ne sera toléré AUCUNE LIBERTÉ INDIVIDUELLE. Seule la MONADE DE WALL STREET ET DE LA CITY DE LONDRES programmeront les objets-humains.
La démocratie mercantile idéale de la PAXWAR est la dictature d’une oligarchie qui dit lA « vérité » du jour et ce que sera celle du lendemain, qui décide du dogme à tout instant remis en question ; c’est un pape ou une Église à l’envers. C’est la méthode de la dialectique historique qui VEUT unifier-uniformiser ou uni-informatiser les humains en standardisant leur vie dans le temps-histoire et leur comportement social par une transposition sur le plan éducatif et socialo-politique des méthodes de fabrication industrielle robotisée en série.
Leur « Mieux » c’est la Guerre, celle qui fabrique à perpétuité la PAIX-GUERRE, la PAXWAR nécessaire aux échanges (au social…).


Peu de personnes sur cette planète mercantilisée savent encore ce qu’est l’AMOUR-GRATUITÉ tel que le décrit Hyacinthe Dubreuil dans J’ai fini ma journée, et qui peut se résumer dans le symbole de « l’orange de Noël », évidemment rareté au 19è siècle avant le chemin de fer et l’invention du frigorifique : « Le soir, un repas plus que modeste étant terminé, il restait du feu dans la cheminée, car c’était le temps où l’on y faisait la cuisine directement. Du feu suffisant pour que sa lumière projette des ombres sur les murs. Alors, sur la table, ma mère « soufflait » la chandelle en disant : après tout, pour causer, on n’a pas besoin d’y voir clair ».
« En ce temps là [celui de la bougie] les ombres sur les murs constituaient une sorte d’exercice d’imagination [genre lanterne magique ou spectacle d’ombres chinoises], que les nouvelles inventions ont supprimé. On s’amusait à en composer avec les mains. Est-ce qu’on n’a pas perdu quelque chose par la disparition de ces exercices, qui sont d’ailleurs devenus impossibles avec notre lumière intense et diffuse. Aujourd’hui, on ne compose plus ces ombres qu’on appelait « chinoises ». On va voir les images « préfabriquées » [par les spécialistes à la mode] et mécanique du cinéma, qui laissent l’esprit passif. On pourrait dire la même chose au sujet de la multiplication des jouets mécaniques [et aujourd’hui électroniques]. Autrefois les enfants qui n’avaient rien [ou au mieux une Orange à Noël] inventaient leurs jouets, dans lesquels leur imagination voyait des merveilles... », écrit Hyacinthe Dubreuil dans J’ai fini ma journée. Une imagination enfantine, simple mais merveilleuse.
(Les ombres ”chinoises” projetées sur les murs c’était le Hollywood de l’époque, l’orange de Noël que l’on se fabriquait soi-même (pas besoin des « spécialistes », des « artistes » salariés, pas besoin des commerçants du vivre ensemble)).
 
Depuis la perte de « l’Orange de Noël » (ou perte du Merveilleux) et la vie tournée uniquement vers le Dehors (de la dualité Dedans-Dehors engendrant la SAISIE), le merveilleux fabriqué par Hollywood et autres conformités fabriquées par la palanquée de spécialistes du commerce, les masses sont mille fois plus programmables, zombifiables, par LA TECHNOLOGIE, LES MASSES SONT DE MOINS EN MOINS AUTONOMES PAR RAPPORT À AVANT 1914 AVANT LA GUERRE MONDIALE : de moins en moins de gens sont capables d’analyser en conscience les choses en profondeurs, les masses deviennent ainsi beaucoup plus manipulables. ET C’EST LE PARADOXE DES LOI DE SUCCION COMME DE LA RÉALISATION (du Soi) : les masses se noient maintenant sous des déluges d’informations procurées par la technologie et AINSI LES MASSES SONT BEAUCOUP MOINS ÉQUIPÉES POUR DISTINGUER LE VRAI DU FAUX, ELLES DEVIENNENT DÉPENDANTES DES « SPÉCIALISTES » (DÉPENDANTES AU DEHORS) ET SURTOUT ELLES SONT MANIPULÉES PAR LE SENTIMENT, L’ÉMOTION (très visible depuis le 11 septembre 2001, le covidisme et l’ukrainisme…
Les réseaux sociaux de la haine en internet : leurs paroissiens constituants n’ont pas compris que chacun(e) est eux-même et EN MÊME TEMPS TOUS LES AUTRES, LE MONDE, L’UNIVERS, VOUS, MOI, L’AUTRE, LES AUTRES, etc.

AMOUR-GRATUITÉ = LE SACRÉ, PAR CONSÉQUENCE, LE DIVIN OU LE DIABOLIQUE : LA LOI DE SUCCION OU LA LOI DE SUCCION (et Eucharistie dans les deux « loi » [ne prend pas de s dans ce cas]).
Il faut TOUJOURS VEILLER, L’ÉVEIL : « Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi) vers : « Le Royaume des Cieux est en Vous ».

Dans le Gate gate se trouve nécessairement la Vérité ou lé Foi. Ce que les humains appellent de nos jours « vérité » n’est qu’opinion, convenance personnelle et sentimentale, que ce soit en science, en politique, en religion, en philosophie. Il n’existe pas « ma vérité », ou « ma foi », ou « notre vérité », « notre foi », mais la Vérité ou la Foi tout court, parce que, quand elles sont dans l’INSTANT, elles transcendent à la fois le Moi-personnel et le Moi-collectif.
« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » : guérir l’Homme, c’est Réaliser sa Création, Et réaliser sa Création, c’est guérir l’Homme. C’est pourquoi il est impossible de séparer le temporel du spirituel, le sacré de la science. Dans le Gate gate il n’existe plus l’imaginaire la fabrication d’un concordisme entre un « sentiment » religieux et le temporel et la science. Dans le Gate gate il n’y a plus des degrés de savoir ou de connaissance qu’on grimpe par des échelons genre scolaire puis universitaire. Il n’y a plus dans la FLUIDITÉ, dans la TRANSPARENCE du Gate gate un savoir en des stratifications qui engendrent les clans sociaux, les convoitises et les luttes appelées « démocratie », parce qu’elle fonctionne par conflits d’intérêts et qu’elle en est constamment frustrée par ses limitations.


« Il y a une vingtaine d'années, mon voisin, à Arras, était un mineur, ni plus ni moins bête que le commun des ouvriers. Le journal avait publié une des premières photos de la Terre vue d'un satellite et sa rotondité apparaissait clairement. En buvant le café et la goutte, je lui pose le petit problème classique du bateau qui fait le tour du monde : combien de chemin la pointe du mât a parcouru de plus que la ligne de flottaison ? Mais mon mineur n'a jamais voulu admettre que la Terre fût une boule; il voyait la Terre comme un énorme camembert. Je lui demandai s'il connaissait quelqu'un qui se serait penché sur le bord du camembert. Il a dû avoir un drôle de vertige! Mon mineur ne s'était jamais posé la question. Il admettait la boule de billard qu'il avait sous les yeux mais était incapable de conceptualiser la sphère hors de ses perceptions sensibles.

Pour le plus grand volume possible qui contiendrait la totalité cosmique se pose, à un échelon géométrique supérieur, le même problème. Imaginons qu'un cosmonaute atteigne la limité extrême de la sphère. Au-delà, il n'y aurait que de l'espace, une abstraction de l'espace; pas de temps, pas de mouvement! Absurde! ... Les limites du monde cosmique sont partout et nulle part.

La physique atomique nous a conduit à la jonction du physique et du métaphysique. Il doit se passer quelque chose de semblable à ce qu'effectue le point focal de la lentille photographique ou le cristallin de l'œil. Ce à quoi assiste le physicien devant la chambre à bulles, c'est ce qui se passe au centre focal entre la réalité métaphysique et la réalité euclidienne. Deux réalités, comme l'objet et sa photo. Le Ciel créé et la Terre créée.

Cette conjonction du réel métaphysique et du réel physique est tout à la fois une promesse de salut total et de mal total. Avec cette restriction que le mal n'est pas le contraire symétrique du bien. Le mal, c'est la Trinité disloquée par les ambitions et l'orgueil de l'homme; il est de l'ordre des accidents. La Trinité est de l'ordre des essences éternelles. Elle est l'Essence.

Cette conjonction fait s'évanouir le dilemme Spiritualisme - Matérialisme, Religion - Science et en conséquences les fausses synthèses que sont l'Islam et le Marxisme. Mais le monde chrétien est-il prêt à prendre au sérieux la Trinité ? C'est le mystère des mystères, mais c'est aussi ce qu'il y a de moins mystérieux.

La Paix passe par la Trinité.

En toute amitié.
Coulonval
(Synthèse et Temps Nouveaux, fin de la lettre 9 à Aimé Michel à Noël 1971).

La Pyrite de Fer ci-dessous est construite sur un TRIANGLE ÉQUILATÉRAL flottant sur une « mer » où se regroupent d’autres triangles équilatéraux.
PAR LA FORCE DU TRIANGLE-TRINITÉ L’ARBRE DE VIE AUSSI.
 
 
pyrite7_430.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 31-07-2022 04:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >