Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Gate gate… Loi probabiliste et Communion des saints
Gate gate… Loi probabiliste et Communion des saints Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-09-2022 17:54

Pages vues : 468    

Favoris : 36

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Addiction, Aiguille, Amour, Argent, Artifictiche, Atlantide, Autorité, Banque, Christ, Collectifictif, Commerce, Convention, Croyance, Diable, Dragon, Echo, Egorgueil, Égrégore, Empire, Enfer, Essence, État, Feu, Guerre, HOTC, Images, Jardin, Loi, Marchandise, Marxengelsisme, Masque, Métal, Mieux, Nostalgie, Paradis, Peur, Pierre, Pinceau, Pointe, Pouvoir, Raison, République, Rêve, Russie, Scalaire, Serpent, Silence, Social, Spirale, Tore, Transhumanisme, Verbopinion, Vie, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Yi King, Yokai

 
sienne1400wb475.jpg
 
 
Gate gate… Loi probabiliste et Communion des saints
alors que l’actuelle loi déterministe n’est que la
tyrannie de l’opinion du conventionnel (même heure
pour tous, constante comme la ”vitesse de la lumière”).
Par Essence le mental est le Gate gate… l’instabilité
même : rien n’est pareil d’Instant en Instant
(Dès que l’encre est séchée, nos formules sont
fausses, dit l’école chinoise du Dhyâna [Gate]) ;
le mental vagabonde tel un Chasseur-Cueilleur.
Évidemment ce n’est pas bon pour le commerce qui
mange du rationnel, de la croyance, de la valeur…
 
« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ »
du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà,
allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).

La même soupe pour tous et l’actuel dérive vers
le Nouvel Ordre Mondial commence en Europe au
début de la Renaissance avec le christianisme se
déplaçant sur un territoire inconnue tel celui
des Peuples du Soleil (Incas, Mayas, etc.).
Puis cette « poussé » suite au mesmérisme et
surtout suite à Alessandro Volta devenant
winner par rapport à Luigi Galvani va donner
l’invention du télégraphe et LA MÊME HEURE
MÊME SOUPE POUR TOUS, alors qu’avant, et
importance fondamentale, les heures étaient
locales, comme la mesure du « temps » dans le
sens sacré, le « Je suis ce JE SUIS » ou
Instant absolu :

”Le mois de Lyyar dans l’année trente-cinq de
Haretat, Roi de Nabatène”
(datation d’un événement
par une inscription Nabatéenne, d’après
James G. Février, Histoire de l’écriture).
Avec le télégraphe l’heure devient « universelle » :
”1883 après J.-C. du mois de mars”, on fait dans
le quantitatif, le concept temps est à l’unisson :
« Les universités forment des gens qui sont
incapables de concevoir qu’on peut accéder
à la culture [la connaissance] par d’autres moyens
que ceux des écoles, et estampillés par des diplômes ».
(Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).

LE PROBABLE, LA COMMUNION = N’A NI COMMENCEMENT
NI FIN CAR INACCESSIBLE COMME L’INCONDITIONNÉ.
Y entrer est le Gate gate…
LA MATIÈRE SANS CONSCIENCE NE PROUVE RIEN.
Comme le temps, il faut une personne pour en
prendre conscience, le temps ne vient pas dire :
« Eh ! j’ex-iste ! ».
Ce sont les opinions qui engendrent la matière.
Et si la conscience est le produit d’une masse
corporelle appelée « cerveau », rien ne prouve
encore l’antériorité et le caractère causal des
idéations du mental, cela ne prouve rien du
ZÉRO INDIEN d’un mental libéré de l’ego en cette
croyance au corps et donc à la glaireuse finitude
d’une masse appelée « cerveau » qui, serait la
cause des INSONDABLES, NON SAISISSABLES merveilles
de PAN. LE MATÉRIALISME DE L’HUMAIN NE PROUVE
EN RIEN DE SA SUPÉRIORITÉ SUR LES AUTRES
FORMES DE VIE.

Comme pour l’HEURE LOCALE citée plus haut, elle
est en parfaite correspondance avec LE TEMPS
PHILOSOPHIQUE (celui de la Réalisation du Soi,
celui de la Vierge Noire, de la Singularité ou
Idiotès, Unique).
L’HEURE LOCALE EST IDENTIQUE À LA CONSCIENCE INFINIE
ou Soi. La Conscience infinie N’EST PAS UNE
conscience collective comme veulent le réaliser à
coups de technologiques matérialistes même en
nanotrucs les Schwab-Harari Google et les
transhumanistes.


La théorie du Soi est comme la Flamme de la
Bougie, juste avant de s’éteindre comme la braise,
LE REBIS : SEULE L’UNIQUE VÉRITÉ SUR LUI-MÊME
PEUT DEVENIR LA DEMEURE DE L’INDIVIDU
(le ‘Je’) INSTANT.

La Braise comme une fin des temps en consumant
l’inexistence du ‘moi’ et de tous les défauts des
voies de la dialectique historique ou matérielle.
La Braise de la Bougie comme « Je suis ce JE SUIS »
et donc consumant la racine du mal, la dualité
Dedans-Dehors. Ce qu’on appelle l’Être n’est que
l’ex-istant, à distinguer de l’Existant ou Soi :
le Principe ou Vraie Nature.
C’est vrai du moins quand l’opinion n’a pas la
prétention pour se justifier, d’imaginer des
concepts à se mesure. Comme de monter une machine
à coudre avec les pièces détachées d’une bagnole.
C’est ce que font le socialisme, le transhumanisme,
lequel est une variation du communisme totalitaire
avec son futur « Vous ne posséderez rien et vous
serez heureux », une société fourmilière donc
HYPER MATÉRIALISTE AUGMENTÉE
PAR SON « vous ne posséderez rien… »

Comme pour le temps, il faut une conscience pour
le fabriquer si bien que
TOUT = CONSCIENCE = TOUT EST VIDE, EN CONSÉQUENCE
LA CONSCIENCE NATURELLEMENT NE PEUT QU’ÊTRE VIDE :
LE NOIR : L’ABSENT (étymologie de Être).
Le NOIR ou Saint Chaos (le Grand Réservoir, selon
Homère et bien d’autres).
Les Grandes Déesses de la Fertilité : Vierges noires
ou les Isis, Athos, les Démeter et les Cybèle.
Le NUIT origine de toutes choses (comme chante Orphée).
Bien-sûr l’Œuvre au Noir dont l’Alchimie se résume
à un mot : PUTRÉFACTION (autre mot pour le Soi ou
Univers Originel, soit le Noir attaché à la promesse
d’une vie renouvelée, évidemment pas à la façon
transhumaniste !
Noir : Naissance, Nature, Nécessité, Nombre
Le N de la négation identique au A de la négation.
Le N de Noir du Nout les ondes et du NOUN les
Eaux Primordiales…

Noir de la Première Gate : évacuer l’opinion de ‘moi’
et de ‘mien’.
La Deuxième Gate est celle du sans référence,
le nulle part, elle repose sur quatre attributs
de la vérité de la cessation : le cessation
elle-même, la pureté, l’inconcevable,
l’éloignement absolu.
La Troisième Gate est celle de la suppression de
la loi de succion, forme de sans forme telle
énoncée dans le Secret de la Fleur d’Or :
« Un mental purifié est élixir, un mental vidé
est remède. On dit du mental qu’il est purifié quand
il ne s’attache plus à rien. On le dit vidé lorsqu’il
ne garde plus rien en lui. Mais si l’on s’attarde sur
le vide de cette vacuité, c’est que la vacuité n’est
pas encore vide. Un mental vide et qui ne pense pas
à sa vacuité, voilà ce qu’on appelle
la véritable Vacuité ».
Le Vrai cesse d’être vrai dès qu’il est vu ou
”objectivé”.

« “Le tout” relève encore du mental puisque c’est
le connu et l’inconnu qui forment “le tout”. [Ne pas
confondre le Soi avec le Tout à la façon du
socialisme totalitaire du ”Vivre ensemble” comme ça
se passe actuellement dans la
coproducion conditionnée…
].
Ce n’est que lorsque vous aurez transcendé le mental
que vous demeurerez le pur Soi. Votre connaissance
actuelle est limitée ; la véritable connaissance est
illimitée et ne peut donc être comprise par la
connaissance actuelle. Cessez d’être le connaisseur,
et ce sera la Perfection ».
(Ramana Maharshi 147 du 26-1-1936).


[En haut de page : Sienne en 1400, aquarelle de Michel Roudakoff, d’après une fresque]
 
 

Dernière mise à jour : 23-09-2022 18:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >