Accueil arrow News arrow Dernières news arrow En route pour quoi manger en 2012
En route pour quoi manger en 2012 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 17-04-2009 23:40

Pages vues : 5461    

Favoris : 541

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Agriculture, Nature, Nourriture, Prière


jarne200692_dol.jpg
 
En route pour quoi manger en 2012
 
Si nos amies les abeilles se meurent, les gentilles chauves-souris aussi : aux USA, l’État du Minnesota est le troisième plus grand planteur de plantes génétiquement modifiées, et il y meurent en grand nombre des chauves-souris.

75% des aliments génétiquement modifiés aux États-Unis provoquent la mort des abeilles et des chauves-souris, à cause de la pollinisation qui se fait mal.
 
Sous peine de mort de l’espèce humaine, nous devons mettre en œuvre un plan d’action :
- Chercher toutes les marques qui contiennent des OGM et les éliminer par n’importe quels moyens possibles, car ce sont des nourritures mortes.
- Chercher toutes les entreprises qui produisent sans OGM et leur appuyer un vigoureux soutien par tous les moyens possibles.
- Renforcer notre système immunitaire en éliminant les aliments transformés, et en ne consommant que des céréales, des légumes, des fruits.
- Pour ceux qui ont un terrain, cultiver notre propre nourriture, donc cela implique d’investir dans l’éducation, ce qui diminuera du même coût les problèmes de santé, comme l’hypertension, l’obésité, etc.
(Extrait et traduction d’un article anglais sur la nutrition)


J’ajoute qu’il faudrait s’inspirer d’un agriculteur mexicain qui réussit a faire pousser des légumes d’une grosseur invraisemblable : des choux pesant entre 35 et 45 kilos par exemple, et cela en plantant les graines à 20 cm de profondeur, ce qui déjà économise l’eau d’arrosage, celle-ci s’évaporant moins vite. Les anciens agriculteurs mexicains semaient même le maïs à 40 cm de profondeur. Ces mêmes Peuples du Soleil, comme les Mayas, savaient cultiver sur des terres salées, et les Espagnoles ont détruit ce qu’ils considéraient comme des merveilles pour construire des maisons et des églises !....
Il est aussi question de savoir manipuler l’énergie cosmos tellurique, à l’aide de disques de métal composés de plusieurs alliages, par exemple mélanger plomb et bronze, ce qui semble impossible. Ces disques sont donc des OSCILLATEURS, il s’agir d’utiliser d’autres DIMENSIONS, car celle que nous utilisons actuellement est presque épuisée, d’après cet agriculteur mexicain. L’homme est prisonnier de la dimension dans laquelle il est, il ne peut accéder à d’autres dimensions que par des artifices, les pyramides par exemple comme celles des Mayas ; mais comme le précise l’agriculteur, avec une pierre-clef dans toutes les pyramides, et cette pierre-clef doit-être ajusté et orienté avec une précision extrême.
Extraordinaire bonhomme, il explique que les plantes se groupes en famille d’énergie, un peu comme un groupe sanguin humain, ainsi telle personne peut avoir une affinité avec une famille de plantes particulière. (Pour moi ce sera avec les orties et ce qu’on appel les mauvaises herbes, plus quelques autres). C’est ce qu’on appelle la MAIN VERTE. Là encore il est question d’ACCORD, de RESONANCE. Hélas certains n’auront d’affinité avec aucune plante.

Autre fait fondamental énoncé par cet agriculteur, véritable saint homme pour les légumes, ne jamais utiliser de pesticides et autres engrais chimiques, car c’est contraire à la Nature, tout simplement, c’est en opposition à elle. L’homme doit être EN ACCORD AVEC LA NATURE, sous peine d’être détruit. Ainsi les légumes doivent être capable de se défendre eux-mêmes contre les attaques d’insectes et les virus ou champignons.

Nous détruisons notre planète, à nous de la reconstruire, bien-sûr de façons naturelles. Le temps de la dévastation est terminée. 100 000 kilomètres carrés de forêt sont dévasté par an (époque de la vidéo, 1999) et c’est en augmentation constante. 73% d’eau douce, toujours époque de la vidéo, est utilisé pour l’agriculture, et seulement 6% pour l’eau potable.
Le temps où dans certains endroits on brûle les récoltes pour maintenir des prix élevés est terminé. Tout comme les marchands de pétrole qui ont intérêt à stopper la progression des recherches sur l’énergie libre, les gangsters de l’agro-business voient d’un mauvais œil cet agriculteur avec ses énormes légumes obtenus par des techniques inconnues, dont la spiritualité entre en jeu. Ces gangsters doivent savoir que leur temps est terminé, puisqu’ils n’utilisent absolument pas la spiritualité et autres choses difficilement acceptables pour leur rationalisme scientifique !... travailler avec un pendule par exemple.
Enfin, il y a une autre menace : jouer à l’apprenti sorcier, c’est-à-dire jouer avec les nanotechnologies. Ça peut déboucher aussi bien sur du positif que sur du négatif et des horreurs, puisque c’est tellement petit que sur le corps humain ça traverse tout et passe partout ! Et pour les recherches en laboratoire il n’y a aucun protocole de protection des opérateurs.

M.R.
 

Dernière mise à jour : 18-04-2009 00:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >