Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Pourquoi le ”mieux”, l’A-mélioration pourquoi
Pourquoi le ”mieux”, l’A-mélioration pourquoi Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-07-2023 21:53

Pages vues : 708    

Favoris : 59

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Conformité, Consommateur, Ego, Gate gate, Humain, Libération, Limite, Marxengelsisme, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Winner

 
110802w_roudakoff.jpg
 
 
Pourquoi le ”mieux”, l’A-mélioration pourquoi
l’évolution alors que le fenêtre est DÉJÀ ouverte ?
Grâce à la Providence du transhumanisme hoministe
(humaniste) les mouches seront-elles prochainement
”augmentées”, comme l’”homme augmenté” et sa
”réalité augmentée” alors que les canceled culture
veulent le nihilisme ? Alors que le transhumanisme
rêve de mettre dans son cerveau une puce informatique
pour « l’augmenter » ?
 
Les wokes et leur ”cancel culture” s’attaquent à
tout ce qui les dérange en un NIHILISME OBJECTIVÉ,
le même nihilisme anglo-saxon du transhumanisme.
Ce nihilisme n’est pas né en Russie, ni au Pérou,
ni en Albanie, ni en Suède !
TOUT DANS LA RACINE DU MAL LE DEDANS-DEHORS :
LA SAISIE.
TOUT DANS LA CROYANCE AU CORPS-MENTAL.
Cancel-culture ou wokisme = NIHILISME,
celui qui nie tout nom-la-forme est
un nihiliste PUISQU’IL NIE AUSSI LES
CONSCIENCES (1) !
Les concepteurs négateurs de toute
cause sont des nihilistes tels les
wokistes et les ”cultures cancelées”.
Cancel-culture ou wokisme tombent
dans le nihilisme : LE DANGER DU VIDE
QUI PENSE AU VIDE ET DONC QUI N’EST
PAS VIDE MAIS ENCORE PLUS PLEIN COMME
SA ”RÉALITÉ AUGMENTÉE” ET SON HUMAIN
RADICALISÉ : le danger d’une interprétation
totalement radicale comme la cancel-culture
aboutissant au nihilisme, GOINFRERIE
DU LIBÉRALISME DEVENU RELIGIOSITÉ !
(à y inclure les Metoo et Black-lives matter)

Définir la Félicité naturelle en
termes dualistes de pur-impur est pur
jeu trompeur du mental et source de
guerres sans fin !
Non seulement parce
que la Liberté Vraie est inconcevable,
et parce que dans cet état de Liberté Vraie
il ne peut pas exister de conscience relative
ou ”raison” qui objective et conceptualise,
PLUS AUCUN ”HUMAIN” OU PLUS DE ”PERSONNE”
POUR TENTER DE DÉCRIRE CETTE FÉLICITÉ
À UN DEHORS QUELCONQUE ET EN UNE LANGUE
OU UNE IMAGE REPRÉSENTATIVE QUELCONQUE.
WOKISME = CONFORMISME DE L’ORDRE ÉTABLI
COMME LE CONFORMISME DU CHAOS DE 1789.
Le ”Great Reset” comme les 1789 français
et 1917 de l’URSS furent aussi
du nihilisme.
À 14-25 ans les illusions, à
35-45 ans les préjugés du con-form-isme.
Les ”Great Reset” ou ”cancel c.” sont des
balbutiements suivis de très près par
le radotage des concepts.


TRANSHUMANISME, HOMINISME, WOKISME = VARIATION DU THÈME « MIEUXA ».


A-Dorer : du A privatif et dorer : privé d’Or ou de dorure. Quand certains de nos Ancêtres du Néolithique allèrent adorer le Soleil qui les fait vivre au lieu de simplement l’honorer pour son EST (Tout est dans TOUT et ”Rien dans le TOUT et tout dans le RIEN”), commence le MIEUXA, l’A-mélioration : du A privatif et rendre meilleur, c’est-à-dire MOINS BON.
L’humain doit donc tourner ses regards vers le SOLEIL, c’est-à-dire VERS LUI-MÊME : réaliser son Soi : « Même la structure de l’atome a été découverte par le mental. Donc le mental est plus subtil que l’atome. Et ce qui est derrière le mental, c’est-à-dire l’âme individuelle, est plus subtil que le mental. Le saint tamoul Mānikkavāchakar a dit que si chacun des grains de poussière qui dansent dans un rayon de soleil représentait un Univers, la lumière du soleil tout entière représenterait l’Être suprême ». (Ramana Maharshi 15, 8-1-1935, à propos du passage upanishadique : « L’Esprit suprême est plus subtil que le plus subtil et plus grand que le plus grand » [SvU III.20]).

« ”Celui qui est dans l’homme [le monde issu du Soleil et appelé brahman : Être suprême] est le même que Celui qui est dans le Soleil” (Sa yash câyam purushe / yash câsâr âditye / sa ekah. (C’est le même [être] qui, ici-bas, est dans l’homme et qui, la-haut, est dans le soleil. TaiU II,8 et III,10,4) ». (Ramana Maharshi 25, 4-2-1935).

RAPPEL : Dans la tradition de l’Église de Rome, l’ostensoir a la forme d’un soleil de métal doré entouré de rayons d’inégales longueurs. Il comporte en son centre une lunule (boîte de cristal) destinée à recevoir l’hostie consacrée… ”Le Centre est nulle part et la Circonférence est partout”

QUE PENSER DU MENTAL DE L’HUMAIN QUI À TOURNÉ AU « GÉNIE » ?

Végétaux, probablement des pierres aussi, animaux et humains se font continuellement la guerre pour le simple droit de vivre.
Si l’humain au lieu d’abattre des arbres s’était simplement régalé de leurs fruits, si au lieu de tuer des animaux pour les manger, et leur dérober leur fourrure, il s’était contenté de frugaux repas ainsi que le ciel lui avait indiqué, nos Ancêtres du Néolithique et de la fin du Paléolithique n’auraient pas connu les dangers qui les guettaient et les besoins de toutes sorte qui se faisaient sentir au fur et à mesure qu’ils avançaient en âge et qu’ils se déplaçaient.
L’humain a défriché, mais la broussaille n’est pas contente et veut reconquérir sa place et les animaux veulent retrouver leur forêt : TOUT EST DANS TOUT OR LE TRANSHUMANISME NE SE VOIT QUE COMME WINNER ET IL VEUT « ARRANGER » LE RESTE : MINÉRAL, VÉGÉTAL ET ANIMAL.
L’humain a tout perdu le jour où il a commencé à détruire la moindre partie de ce qui l’environnait. Depuis, pas sa FAUTE, l’humain est contraint de connaître les angoisses de la faim et le ”travail à la sueur de son front” (agriculture), donc les fatigues, les intempéries et la soif ; bref, toutes sortes de maux qu’il pouvait ignorer, car par le simple effet du choc en retour (racine du mal le Dedans-Dehors), la Nature et les animaux se vengent.

Dans l’Harmonie ou la Félicité originelle, l’humain n’avait rien à faire sinon à méditer en se prélassant sous le ZÉRO INDIEN…
La pureté pareille au Jade a laissé dans le monde
inférieur un secret de Liberté :
Figez le mpental dans le repaire de l’énergie
Et vous verrez soudain
La blanche neige s’envoler en pleine été,
Le soleil briller dans l’eau à minuit.
Avaçant harmonieusement,
Vous parcourrez les cieux
Et rentrerez pour absorber
Les vertus du PRINCIPE RÉCEPTIF.
(Le Secret de la Fleur d’Or, chapitre : Le Secret de la Liberté, trad. Thomas Cleary).

Avec l’A-mélioration véritable ALIÉNATION DE L’HUMAIN tout est allé de pire en pire : il devait travailler, peiner, pleurer alors qu’il n’aurait dû que se laisser vivre puisqu’il était dégagé de tous soucis d’ordre matériel. Puis suite à la psychose de l’A-mélioration, les animaux évitèrent les humains car ils savaient par avance ce qui les attendait.
Bref, l’humain bafoué dans son winnerisme, ne devint dès les débuts de la fin du Paléolithique et par sa PROPRE FAUTE ni un winner, ni un dominateur, mais un pauvre malheureux et fragile stupide angoissé, en guerre permanente contre toutes sortes d’animaux et même d’insectes qui lui enseignait avant tout l’art de la retraite doublé inévitablement de l’A-mélioration : habilité, courage et force, vigilance, par instinct de conservation. C’est probablement dans cette lutte pour la vie que sont nés les rapprochements des familles de tribus, et par contraste des batailles puis des guerres.

L’harmonie disparues l’humain devint méchant et cruel pour ses semblables, dont il dut se nourrir en période de famine.
Partout où régnait une harmonie naturelle, l’humain n’a apporté que désordre et mort parce qu’il était tombé dans la racine du mal :
- Quelle est donc la racine du mal ?
- La « saisie » [loi de succion ou
Eucharistie (dans son sens en la
croyance au corps ou attraction
”universelle”, la ”valeur d’échange”,
la ”baisse du taux de profit”].
- La saisie de quoi ?
- La saisie du triple monde [de la Forme,
du Désir, du Sans-Forme, jusqu’à la
gloutonnerie spirituelle].
- Comment arrêter cette saisie ?
- En recourant à l’introuvable, car dans
l’introuvable il n’y a pas de saisie.
- Qu’est-ce que l’introuvable ?
- La fin du dualisme.
- Qu’est-ce que le dualisme ?
- La vision d’un dedans et d’un dehors,
lesquels sont introuvables.
(Soûtra de la Liberté inconcevable,
chapitre V, 14)

À quoi lui a servi son génie ?
Même pas à réaliser son Soi : il est obligé de disputer aux animaux les substances dont ils se nourrissent, et de créer avec son ”génie”, et non sans mal, des objets les plus divers dont il n’aurait dû, JAMAIS, avoir besoin. (Déjà cité sur le site l’exemple de l’ordinateur domestique où en 1980 personne ne savait à quoi ça allait servir, et au minimum ne servir qu’à des jeux à travers un écran de tube cathodique !)
À ce hui rien n’a changé depuis, si ce n’est que les humains actuels sont plus raffinés dans leur organisation et administration de ce qu’ils appellent « ordre », c’est-à-dire la fabrication du chaos.
L’humain a fait fausse route doublement :
- En captant le feu vulgaire. (Il n’a pas compris le sens de la foudre tombant sur un grand arbre de sa forêt qui commençait à flamber).
- En ne privilégiant pas la VOIE DE L’HORTICULTURE.


À QUOI SERT LE GÉNIE DE L’HUMAIN ?
Il n’a pas compris le EST de l’Instant ou du Ici et Maintenant : l’âtman en sanskrit, le Soi : « L’atman est tel qu’Il EST. Il est toujours sâkshât [Maât, direct ou dans l’Instant}. Il n’y a pas deux âtman, un qui connaît et un qui est à connaître [sans cela on tombe dans l’A-mélioration, dans l’évolutionnisme, dans la saisie inhérente à la racine du mal]. Le connaître signifie l’Être. Ce n’est pas un état où l’on est conscient de quelque chose d’autre. Il est Conscience même ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 28-12-1945 après-midi).

« Mais le jnani [le Réalisé vivant] qu’il est le Soi, l’unique Réalité qui est à la fois intérieure et extérieure et n’est limitée par aucun corps, aucune forme. […] Il est incorrect de parler de la Réalisation. Qu’y a-t-il à réaliser ? Le Réel est toujours tel qu’Il est. Comment peut-on le réaliser ? Nous avons réalisé l’irréel [la captation du feu vulgaire et le choix de la voie du commerce avec l’Agriculture], c’est-à-dire considéré comme réel ce qui est irréel. Nous devons renoncer à cette attitude. C’est tout ce qui est requis pour atteindre le jnanâ [Connaissance, sagesse]. Nous ne créons rien de nouveau [sauf probablement à nostre époque les transhumanistes apprenti-sorciers] et nous n’observons rien que nous ne possédions pas déjà auparavant. Dans les Écritures, voilà comment c’est illustré : pour creuser un puits, il nous faut creuser une énorme fosse. L’âkâsha (espace) ainsi dégagé n’a pas été créé par nous. Nous avons simplement enlevé la terre qui remplissait l’espace. L’espace était toujours là et il l’est aussi maintenant [c’est aussi une définition du sens du mot ESSENCE : S en CE-la [le Fils], le S vibration du TOUT se manifestant…]. De la même manière, nous devons simplement évacuer [et non remplir] tous les vieux samskâra (tendances) qui nous habitent. Quand ils auront été abandonnés, le Soi resplendira seul [ça s’appelle aussi ”Renoncement” ou ”Putréfaction”] ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 9-1-1946, après-midi).

« Le mukti (libération) n’est pas quelque chose à atteindre. C’est nostre Nature véritable. Nous sommes toujours CELA. Tant que l’on se sent en asservissement [donc en Tikkoun, ou Tiqoun, en réparation ou A-mélioration] on essaye de se libérer [d’où inévitablement l’invention de l’État et du commerce, le social ou échangisme, commerce]. Si l’homme se sent asservi, il essaye de trouver qui est asservi et par cette recherche il découvre que ce n’est pas lui mais son mental qui est asservi [conditionné, programmé] ET QUE LE MENTAL DISPARAÎT, OU SE RÉVÈLE COMME NON EXISTANT [le scribe de cette page souligne], pour peu qu’il soit intériorisé au lieu d’être tourné à l’extérieur vers les objets des sens [donc sans la racine du mal]. Alors il se fond en sa Source [Fontaine de Jouvence, enfançon, au sens Taoïste], le Soi, et cesse d’exister comme une entité séparée [le citoyenisme républicain ou ”démocratie”].
Dans cet état, il n’y a pas de sentiment d’asservissement ni de libération [et en conséquence par de ”valeur”…. à défendre contre un Dehors]. Tant qu’on parle de mukti (libération), on n’est pas libre du sentiment d’asservissement ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 5-5-1946).

Évolutionnisme, tiqounisme et transhumanisme et hominisme = JUIF et leur A-mélioration.
Humanisme : la religion de l’Homme mettant l’Homme à la place de Dieu, au sens où l’humain connaîtra de moins en moins son Soi véritable en en faisant un certain athée ou agnostique ”débarrassé” des vestiges du christianisme de l’Église de Rome, un HUMANISME IDENTIQUE AU WOKISME ; un humaniste qui devrait plutôt s’appeler un ”hoministe” en tant qu’affirmation de l’autosuffisance de l’humain, MAÎTRE DU FEU VULGAIRE et nouveau Seigneur à la place du Seigneur féodal et responsable d’un nouveau monde issu de son pouvoir Prométhéen. Et cette religion qui se veut rationnelle ira vers le messianisme du prolétariat, l’immaculée conception des membres du gouvernement représentatif républicain, le philosophisme de la dialectique historique mercantile, et la création de l’humain par lui-même, son A-mélioration transhumanistique en oubliant bien-sûr son Soi !
HUMANISME = TRANSHUMANISME OU REFUS DE SA NATURE HUMAINE !!! TRANSHUMANISTES ET TIQOUNISTES DE LEUR ”MISE EN VALEUR DU TEMPS” QUI PROPOSENT MIEUX : « VOUS SEREZ COMME DES DIEUX » (Genèse 3,5), c’est-à-dire refuser d’être des êtres humains, C’EST-À-DIRE REFUSER SON Soi : Je ne deviens pas, Je suis ce JE SUIS. ÇA C’EST INTERDIT DANS LE MESSIANISME ACTUEL OÙ L’ON N’EST JAMAIS DANS L’INSTANT, ON EST TOUJOURS DANS LA F(R)ICTION.

POUR-VOIR : « Avec l’œil physique, je mène une vie d’égoïsme ».
Le Maharshi : « Exacte. Ainsi, le seul moyen es de voir d’où provient l’ahamkâra (ego, le ‘je’) et de retourner à sa source. Vous vouliez connaître la voie. la seule voie est celle qui vous fait retourner là d’où vous êtes venu ». (Ramana Maharshi au jour le jour, 27-12-1946).

Bhagavad-Gîtâ chapitre VI, Verset 26 : « Quelle que soit la source d’où jaillit le mental, remuant et instable [fabrique à opinions], il convient de le ramener sous le contrôle du Soi ».

« La vie de l’humain est ce qu’elle est. Ce qui est EST [sens du ”Le Royaume des Cieux est en Vous”]. Tous les problèmes viennent du fait d’en avoir une certaine conception [”certaine conception” qui s’appelle OPINION, la chose possédée par le mental. ”Certaine conception” comme la fameuse ”amélioration” qui entre dans l’évolutionnisme et la RÉPARATION des juivistes : la tiqounerie]. Le mental entre en jeu [en ‘je’]. Il a une certaine conception [l’icarisme, telles les ailes de cire d’Icare ; de nos jours les ”ailes d’Icare” sont L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE : LA CAROTTE du TRANSHUMANISME-TECHNOLOGIE-CONCEPT]. Tous les problèmes viennent de là. Si vous êtes tel que vous êtes, sans le mental avec ses concepts [ses opinions donc et ses ”améliorations”], tout ira pour le mieux pour vous. Si vous cherchez la source du mental, toutes les questions seront résolues.
[…] Le salut pour qui ? [la libération pour qui ?] Qui désire le salut ? Et qu’est-ce qu’une conduite juste ? Qu’est-ce que la conduite ? Et qu’est-ce qui est juste ? Qui peut juger de ce qui est juste et de ce qui ne l’est pas ? Selon les samskâra (tendances), chacun a des considérations différentes sur ce qui est juste [le mot ”juste” renvoie nécessairement à l’opinion]. Ce n’est qu’en connaissant la Réalité que l’on peut savoir ce qui est juste [seul un Total peut connaître un Total]. La meilleure attitude serait de trouver QUI désire le salut. La juste conduite est de remonter jusqu’à la source originelle de ce QUI, ou EGO ».

(Ramana Maharshi au jour le jour, 31-12-1946).
SOURCE ORIGINELLE = « LE MÉTAL AU MILIEU DE L’EAU PRIMORDIALE » (le Plomb ou absence de racine du mal, absence de loi de succion vulgaire ou attraction).

[En haut de page : aquarelle de Michel Roudakoff]

Note.
1. Tout est conscience y compris les objets extérieurs, et il n’y a pas de conscience sans objets ; alors quelle est la vérité de la Conscience seulement : le Soi ? Seul le « QUI SUIS-JE ? » PERMET DE LE CON-NAÎTRE : SE RÉALISER (et non se transformer le corps-mental en un nouvel habillage POUR SE FAIRE PLAISIR COMME ON RÉCOLTE DES FRUITS OU DES BÉNÉFICES DANS CETTE SOCIÉTÉ DÉSORMAIS COMPLÈTEMENT MATÉRIALISTE).
 
 

Dernière mise à jour : 24-07-2023 22:33

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >