Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Quand tout est politique voilà
Quand tout est politique voilà Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-11-2023 14:14

Pages vues : 421    

Favoris : 26

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Racine du mal, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
machiah_marche.jpg
 
 
Quand tout est politique voilà
le monothéisme unilatéral républicain,
l’État totalitaire actuel : la politisation
absolue du genre humain, ce que rêvait
probablement les suivants de Théodose 1er
quand l’Occident passait d’un christ intérieur
ou théophanique à un christ incarnationniste
ou de chair(e), corporel, un christ d’objet
et de politique-économique (les Croisades,
ensuite les Conquistadors par exemple).

LA DICTATURE DU LIBÉRALISME-OBJET-OBJECTIF OU LE MASHIAHNISTE DE L’ICI-AILLEURS.
 
 
Cette extension de l’État en Occident depuis Théodose 1er n’est en rien un winnerisme civilisationnel, car ce n’est pas vigueur et par puissance mais par faiblesse dans le « isme » de l’évolutionnisme paradoxale de l’atomisation et de l’uniformisation que cela se produit : par la perception de la QUANTITÉ COSMIOUE, DE LA MULTITUDE INHÉRENTE DE LA FAUSSE SPÉCIALISATION : TOUT LE MONDE EST DEVENU « LE ROI », LE SPÉCIALISTE, LE RESPONSABLE, COMME S’IL ÉTAIT DEVENU UN CHRIST OU UN RÉALISÉ VIVANT, ET, PAR LÀ MÊME, CETTE QUANTITÉ COSMIQUE NE CONNAÎT PAS DE LIMITES : ON PEUT DIVISER SANS FIN UN CORPS INDIFFÉRENCIÉ, NOYÉ DANS L’INDISTIINCTION DE CE MONDE-OBJETS ACTUELS DEVENANT DE PLUS EN PLUS ARTIFICIEL.

Ainsi la faiblesse de l’État-indistinct et pluraliste devient totale. Faiblesse d’abord car plus l’État grossit de façon PASSIVE, devenant le joujou d’intérêts sociaux (le ”marché du travail”) liés au capitalisme des industries qui en prennent en quelque sorte la possession par le fondement ; faiblesse ensuite car plus sa dimension s’augmente, plus sa force diminue, surtout avec l’aide de la technologie du tout connecté.
Plus cet État devient un monothéisme unilatéral républicain, plus il se fait en réalité un loser, un impuissant. L’ANCIEN-PEUPLE-ROI DE 1789, qui n’a jamais connu de transcendance que dans la consommation, perd la Vraie Transcencance et dégénère en lois liberticides.


Un État qui s’étal dans tous les domaines comme maintenant, façon jacobinisme, dans toutes les dimensions de la vie humaine, suffit d’écouter la radio d’État France-Info, cet État chutant dans le QUANTITATIF, le CHIFFRE, en un simple sens de VOLUME, et non au sens du QUALITATIF DU SENS DE LA VIE, C’EST-À-DIRE DE LA VRAIE POLITIQUE : LE POUVOIR POLITIQUE IMPLIQUE QUE CELUI QUI L’EXERCE SAIT CE QU’EST L’ÊTRE HUMAIN, CE QUI EST L’ÉQUIVALANT D’ÊTRE UN CHRIST, UN RÉALISÉ VIVANT, AINSI POLITIQUE SERA DE L’ORDRE DU QUALITATIF, donc tout le contraire de la bande organisée de tous les pays qui se croient « république » comme ceux qui « croient en Dieu ».

À partir de là, on peut rêver au PASSAGE de l’actuel État totalitaire du CHIFFRE, du QUANTITATIF, à un État OÙ CHAQUE ÊTRE HUMAIN SERA UN CHRIST, UN RÉALISÉ VIVANT, ET AINSI FORMERA LE VÉRITABLE ÉTAT (le TOUT) AU SENS QUALITATIF. Ce qui sera tout le contraire d’un État coincé par le complexe militaro-médiatico-industriel lié au capitalisme qui décide de la vie des masses humaines, cet État actuel qui ne tolère plus l’émergence en son sein de « forces subversives », et qui n’hésitera pas à les abattre pour survivre.
Cet État totalitaire lié à l’économie d’un capitalisme  (le ”marché”) tantôt winner, tantôt loser….

État actuel = forcément les « consommateurs » : l’État fonctionne comme l’antienne talmudique « offrir ses services ». (l’argent comme le SANG CIRCULE : CHEZ LES HÉBREUX-JUIFS IL EST ASSIMILÉ À L’ÂME, et évidemment à l’INTÉRÊT-LOI DE SUCCION VULGAIRE OU ATTRACTION, PLOMB : sucer le sang…… L’antienne talmudique fait dans le service républicain aux autres : « Rien n’est bon pour les Juifs si ce n’est bon aussi pour ceux qui les entourent » [pages 166, 340, 359, 365 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent]. La Talmud : ceux qui veulent « aider »… à faire mieux : les réparateurs (de la Nature), puisqu’ils ont vu (leur) Dieu, ils sont le peuple élu !!!).

Étatisme, républicanisme = absolutisme au même sens que leur « lois irrévocables » bien dans cette logique de la croyance au temps qui coule et surtout à l’absolutisme étatique par l’emploi du mot ”irrévocable”. Mais l’histoire de l’ego humain nous montre QUE TOUTES LES LOIS ONT ÉTÉ RÉVOQUÉES AU FIL DE LA MISE EN VALEUR DU TEMPS !!!

MISE EN VALEUR DU TEMPS = EXPLOITATION DE L’HOMME PAR L’HOMME.
MISE EN VALEUR DU TEMPS = LE POUVOIR DU CAPITALISME QUI FABRIQUE L’HUMAIN : le pouvoir de manipulation de l’humain par le capital s’obtient avec le consentement de cet humain dont le SANG symbolisé par sa « force de travail » (physique et intellectuelle) est POMPÉ TELLE UNE SANGSUE PARFAITE LOI DE SUCCION NATURELLE. Le pouvoir du faire/fer que le capitalisme obtient en échange de son ARGENT-SANG transfusion sanguine est LE POUVOIR SUR QUELQU’UN, et de nos jours CE POUVOIR EST QUASI IDENTIQUE À UN SEIGNEUR, À UN DIEU.

MISE EN VALEUR DU TEMPS = L’AUTOROUTE DU SOCIALISME BUREAUCRATIQUE DU CITOYENISME DÉJÀ EN PLACE DANS LE TRANSHUMANISME ANGLO-AMÉRICAIN DU MONDE DES BANQUES ET DE LA MARCHANDISE. C’EST LE GRÉGARISME DU MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN.

MISE EN VALEUR DU TEMPS = LA DÉMOCRATIE = LE TOTALITARISME RAMPANT COMME ACTUELLEMENT PARTOUT DANS LA PLANÈTE.

Le monde actuel sous la potion 11 septembre 2001 et Covid-19 et réchauffisme et transition de ceci-cela est soumis à une ethno-politique visant à modifier les façons de se conduire soi-même et de se comporter avec les autres au sein de la PAROISSE MONDIALE DU MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN. C’EST LE POLITISME DU NÉOLIBÉRALISME : ALTÉRER RAPIDEMENT LES CAPACITÉS DE PENSER PAR SOI-MÊME ET LES MANIÈRES D’AGIR, CECI MAINTENANT À UN NIVEAU ANTHROPOLOGIQUE ! TELLE EST LA RADICALITÉ DE CE VÉRITABLE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN À LAQUELLE NOUS SOMMES CONFRONTÉS ; IL EST URGENT D’EN PRENDRE CONSCIENCE !
C’est d’ailleurs pourquoi le pouvoir vise essentiellement les ”classes moyennes”.
LE POLITISME DU NÉOLIBÉRALISME = LA PRIVATISATION AU LONG COURS (le macron-rothschild en est un engrenage parfait pour l’amplification de l’appropriation privée, qui a pour pré-condition la destruction de la richesse publique !).

À ce hui en France, le machin magique : « transition économopolitique » PRÉTEND ”RESPONSABILISER”, comme naguère les industries du capitalisme dans les boissons remplacèrent les bouteilles en verre et parfois consignables par des canettes JETABLES : ça coûtait moins cher que de récupérer les bouteilles, de les laver, puis de les remettre en circulation, et ça formait les clients à « être responsables » en ne jetant pas n’importe où leurs canettes de boisson. PARADOXE du être économiquement rentable mais écologiquement responsable.

QU’EST-CE QUE LE MINISTÈRE DE LA TRANSITION ÉNERGÉTICOPOLITIQUE ?


C’EST L’ALIÉNATION DE L’HUMAIN DANS SA PHASE TERMINALE : LE TIRAILLEMENT ENTRE LE CIEL ET LA TERRE : chaque dimension du socialo-libéralisme applique au malheureux citoyenisé une norme différente et contraire, la morale lui applique une norme et l’économique une autre, car chacune est une aliénation déterminée de l’humain et chacune retient une dimension étroite de l’activité essentielle aliénée…
Ce que la morale appelle ”mauvaise conduite” n’est autre que l’expression la plus amplifiée de ce que le capitalisme ou l’économique appelle « bonne conduite ».
Évidemment une « bonne conduite » économique dirigée par une palanquée de dispositifs d’équilibrage des intérêts et de « discipline concurrentielle », et de contrôle des relations.

MINISTÈRE DE LA TRANSITION DU CAPITALISME = DISCOURS DE LA RESPONSABILISATION NÉCESSAIREMENT VENDU PAR L’INDUSTRIE DU CAPITALISME QUI A DISSOCIÉ ET OPPOSÉ LES DEUX DIMENSIONS, FOURGUANT UNE VASTE RÉFORME DES COMPORTEMENTS INDIVIDUELS EN TANT QU’ALTERNATIVE À LA STÉRILITÉ POLITIQUE DE L’ÉTAT.

LE MINISTÈRE DE LA TRANSITION DU CAPITALISME rêve de « responsabiliser » les citoyenisés, et c’est une des dernières technique du néolibéralisme « éthique contemporain ». La fonction première de cette MAGIE TRANSITION, est évidemment l’évitement des régulations qui seraient mauvaises pour l’économie, comme l’économie de la drogue et de la vente d’armes rapporte tant à l’État ! Donc GOUVERNER LES CONDUITES PAR L’ACTION DES BONNES VOLONTÉS SERINÉES À LONGUEUR DE JOURNÉE SUR LA RADIO D’ÉTAT FRANCE-INFO : SOIT LA PARTICIPATION VOLONTAIRE PLUTÔT QUE PAR LA CONTRAINTE DES ROBEUX (JUGES).
Le ministère de la transition du capitalisme sera donc L’AUTONOMIE SUBJECTIVE DANS LA LOGIQUE DE LAÏCITÉ (1) : cette responsabilité-laïcité s’adresse à des citoyenisés sommés de se prendre en main, de se ”gouverner par eux-mêmes” ; évidement ce ne sera pas la Réalisation du Soi ! Ce ”management pas soi-même” est dans la même logique des désolants ”développement personnel”, du ”projet de vie”, du winnerisme, du ”donnez un sens à votre vie” qui tous renvoient un ÉGOÏSME DANS L’EGO COMME TENTE DE L’INSTITUER LE MONOTHÉISME UNILATÉRAL RÉPUBLICAIN. Même logique applicable avec la mode actuelle des jeux olympiques du commerce, car les jeux actuels NE SONT QU’UN COMMERCE (au sens de ce monothéisme unilatéral républicain…).

CAS TYPIQUE DE DOUBLE MORALE en appelant à la économologique responsable des consommateurs : double morale où l’on proclame une norme de valeur valant POUR TOUS, SAUF POUR SOI : RESPONSABILISER LES AUTRES, DONC LE DEHORS DU QUANTITATIF, LE SOCIAL, C’EST MIEUX QUE DE RESPONSABILISER LE DEDANS, donc le Soi du Qualitatif…
Au final, ce sont les citoyenisés consommateurs qui ont financés avec leurs impôts le système de recyclage des emballages et des machines comme le lave-linge de ces productions par les industries du capitalisme, permettant à ces industries d’augmenter leurs activités sans avoir à assumer de coûts supplémentaire, et qui sera en plus tout bénéfice….

C’est alors par pur « souci de l’intérêt général » que le citoyenisé est censé trier ses déchets, ceci évidemment en l’absence de toute mobile égoïste. Ainsi entre l’Homo œconomicus (consommateur) et l’Homo politicus (l’électeur) transparait actuellement l’Homo ethicus (le ”responsable”) chargé à son échelle de combattre par ses « micro-vertus » les « macros-vices » du « isme » républicain et capitaliste ; qui débouche sur le PARADOXE : être rentable, mais écologiquement responsable !
Aussi le ministère de la transition capitaliste devrait s’appeler : MINISTÈRE DE LA RESPONSABILITÉ : ON CHARGE LES UNS TOUT EN DÉDOUANANT LE AUTRES. C’EST LE PÉCHE, LA CHUTE, LA RÉPARATION DANS LE TIQOUNISME : LE REPENTIR :

La publicité te dit : « Achète-moi », et une fois pompette tu pourras me jeter dans l’eau du lac. Mais ATTENTION, si je suis jetable, si tu jettes ta canette de bière dans l’eau du lac, et tu l’as déjà forcément fait, tu vas te sentir coupable. Ce que nous, publicitaire, t’avions incité à faire, nous t’enjoignons à présent non seulement de t’en abstenir, mais aussi à en porter la culpabilité ».
PARFAIT EXEMPLE DE MISE EN VALEUR DU TEMPS PAR LE RACHAT DU PÉCHÉ…. CE QUI PERMET LE N’IMPORTE QUOI OU LE LIBÉRALISME.

C’EST DU MESSIANISME JUIF : LE MESSIE QUI EST À-VENIR : du A privatif et venir : NE PAS VENIR. L’autorité de tous messies consiste dans la croyance assurée que sa présence reste et restera A-venir.
Cet A-venir peut alors fabriquer en tout confort par exemple une FIN DU MONDE qui demeure sans effet sur le cours du monde, une extinction inéluctable de toutes les choses qui ne compromet dans l’Instant aucune chose en particulier, et qui sera donc tout bénéfice pour les financiers du messianisme ! Puisque l’attribut de Dieu est qu’il est « caché », telle la CAROTTE du récit de Nasr Eddin Hodja, où la ”partie la meilleure” en est CACHÉE (2). Et on tombe dans la dualité Ici-Ailleurs !

LE CONTRÔLE SOCIAL PAR LA HONTE ET L’EMBARRAS qui fut expirementé pendant la fiction COVID-19 : « Comment ? Tu ne portes pas de masque ? ». « Comment ? Tu n’es pas vacciné contre le covid ? Tu va contaminer les autres ». Le système charge donc les uns tout en dédouanant les autres, logique de la racine du mal la dualité Dedans-Dehors. « Vous n’aviez qu’à vous faire vacciner contre le covid. Vous attrapez le Covid, vous devrez payer vous-même vos frais d’hospitalisation », comme le prônaient certains. Ainsi pour certains il suffisait que tous adoptent individuellement les bonnes manières environnementales (distanciation physique, masque, injections), pour en finir avec la pollution (TOUT EN OUBLIANT QUE L’ORIGINE DE CETTE POLLUTION TIENT EN TROIS MOTS/MAUX : ÉTAT-SALARIAT-MARCHANDISE, puisque le COVIDISME ÉTAIT ET RESTE ARTIFICIEL…..).    

Notes.
1. Laïcité à la française : Émile Poulat résume bien la laïcité : « J’ajouterai que ce que nous appelons notre laïcité à la française n’est finalement qu’un héritage de la catholicité à la française ».
La laïcité est une culture, un système dominant français issue de 1789 et de la franc-maçonnerie spéculative matérialiste, qui s’impose à l’ensemble de la population. Or tout ce qui impose à l’ensemble n’est qu’une dictature. Mais la laïcité française à ceci de plus sournois, voir de plus monstrueux, de plus diabolique, c’est qu’elle fait semblant de ne pas s’imposer, afin de profiter à « l’intérêt général », d’être en accord avec l’ensemble, mais en postulant que cet accord existe déjà, comme s'il était issue de Dieu.
La laïcité française est un killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait, afin de pouvoir en faire plus sans avoir à s’expliquer, puisqu’elle a dénié ce qu’elle était en train de faire !

La laïcité publique française possède un code non écrit d’une extrême subtilité (puisque c’est franc-maçonnique) qu’il faut, premièrement, maîtriser et, deuxièmement, décoder. C’est exactement le principe de l’INQUISITION et de la Tchéka qui copie l’Inquisition. Car en URSS comme en république il s’agit de défendre un DOGME, appelé aussi ‘Valeur’, c’est-à-dire une position du mental qui, pour l’accusation ou le pouvoir, est censée être implicitement acceptée par tout le monde, comme la laïcité, comme un centre dont on ne doit pas s’écarter sous peine de raisonnement faux. Aussi, si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suivent, sont nécessairement faux. Tout accusé qui se reconnaît lié à la foi d’une religion (par exemple c’était le cas de Galilée, et c’est le cas de tous membres d’un parti, surtout communiste ou socialiste ou d’une république) est supposé avoir parfaitement conscience d’avoir contrevenu au dogme, sauf dérangement mental. Il est donc normal que le tribunal lui demande : « Sais-tu pourquoi tu es là ? » S’il le sait, il se condamne lui-même par auto-critique et ne subit qu’une peine légère ou ne subit pas une condamnation imposée. S’il ne sait pas pourquoi on lui reproche quelque chose, c’est qu’il est fou, et pour ce cas là le post-stalinisme des années 1960-1970 a institué des hôpitaux psychiatriques spéciaux. L’inquisition brûlait ses opposants comme possédés de Satan, c’était moins barbare que n’importe quel hôpital psychiatrique moderne. Inquisition et Tchéka ont la même configuration mentale.
Comme le dit bien Émile Poulat, la laïcité est un confessionalisme retourné.

2. LE RAPPORT
Timour Leng (ou Timur Lang) a convoqué Nasr Eddin pour une affaire sérieuse.
- Nasr Eddin, tu as acquis, dit-on, la connaissance des mystères. Je voudrais donc que tu me dises ce qu’est une certaine science occulte appelée « ésotérisme », paraît-il.
- Par la barbe du prophète, seigneur, je n’ai jamais entendu parler de cette science-là !
- Eh bien, informe-toi, questionne. Je veux que tu me fasses un rapport là-dessus dans un mois.

Un mois plus tard, Nasr Eddin, qui entre-temps s’est borné à cultiver son jardin et à bichonner son âne comme d’habitude, revient à la cour, mais les mains vides.
- Nasr Eddin, je vois que tu as oublié ce que je t’avais demandé.
- Oublié ? Ô maître du monde ! J’ai parcouru des provinces entières, j’ai questionné les plus grands sages, j’ai lu des centaines de traités. Et qu’Allah me maudisse si je mens !
- Mais alors donne-moi ton rapport. Je ne le vois pas.
- Mon rapport tient en un seul mot !
- Comment ? fait Timour stupéfait, un seul mot pour expliquer toute une science secrète ! Dis-moi donc lequel.
- CAROTTE ! crie soudain Nasr Eddin aussi stupidement que glousse un dindon.
- Comment carotte ? Que signifie cette incongruité ?
- CAROTTE ! répète sur le même ton Nasr Eddin. J’ai appris deux choses sur « l’ésotérisme ». La première, c’est que beaucoup d’ânes s’y intéressent. La deuxième est que, fort heureusement, la partie la meilleure en est cachée.

[D’après l’édition préparée et présentée par Jean-Louis Maunoury, Phébus Libretto]

« BEAUCOUP D’ÂNES S’Y INTÉRESSENT » (à la carotte de l’Ailleurs)

 
jew_hollywoodwarninglabel.jpg
 
 

Dernière mise à jour : 06-11-2023 15:06

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >