Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vraie Science = Jonglerie d’atomes
Vraie Science = Jonglerie d’atomes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-12-2023 14:30

Pages vues : 507    

Favoris : 111

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Marxengelsisme, Nation, Or, Penser, Pierre, Pont, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
tapis_tr_coul2vraiescience.png
 
 
Vraie Science = Jonglerie d’atomes
Science = le QUI SUIS-JE ?
Actuellement de délire technologique soumis
aux industries du capitalisme, on confond
totalement ‘science’ et ‘technologie’ puisque
la technologie et le mental domine partout.
La Vraie Science est la définition du
« Le Royaume des Cieux est en Vous », le Soi.
La technologie n’est qu’OPINION, CONVENTIONNEL.
La technologie est ENSEIGNÉE = connaissance
acquise comme on achète un aspirateur ou de
la nourriture, et elle constitue une palanquée
de connaissances, plutôt d’INFORMATIONS
POSSÉDÉES ET CONSENSUELLES ACCUMULÉES DANS
L’ESPACE TEMPS QUI N’EST QU’UNE PENSÉE
.
 
TECHNOLOGIE = OPINIONS, qui se veulent
désormais ”numérisées” ou en quasi-certitudes,
et qui, comme l’opinion, sont susceptibles
d’être remise en question à tous moments de
l’espace-temps suivant le ”progrès” à la mode.
Ainsi, LA TECHNOLOGIE N’EST PAS LA CONNAISSANCE,
N’EST PAS LA CONSCIENCE INFINIE ET LA LIBÉRATION
HORS DE LAQUELLE IL N’Y A PAS DE SALUT
OU VRAIE PAIX.

« Chercher » par définition admet que le
mental ne saura, À JAMAIS, pas TOUT,
alors le mot « science » devra impérativement
être remplacé par le mot « TECHNIQUE »,
car le mot SCIENCE peut être synonyme de
CHRIST, ou SOI.
La technique n’est qu’un enseignement, un tour
de passe-passe, un UTILITARISME, une CRÉATION
DE BESOINS dont certains humains feront un
commerce à la base du capitalisme actuel !!!
Un certain Becquerel opinionait sur ses
étudiants en leur expliquant que les
« constituants de la matière étaient stables
et que la transmutation des éléments [jonglerie
d’atomes] était un rêve d’Alchimistes un peu
fous… ».
Voilà où en est rendu ce monde soumis à la
technologie des industries du capitalisme
et par là même soumis au winnerisme du
« les constituants de la matières sont
stable »
(ou numérisés)….. Et Circulez
ya plus rien à voir…. CONSOMMER pour que
ça rapporte de l’argent à certains !
Et même logique de Becquerel à la croyance
à l’espace-temps, ou à l’objectivisme en
dialectique historique matérialiste qui
veut que l’humain-matière soit UN CORPS
donc une « raison » ou « conscience » à la
mode « disque dur » d’ordinateur en une
mémoire « claire » dépendant d’un « cerveau
en état de marche »
et donc une « raison »
ou un SUJET FACE À UN OBJET.

NOTRE ÉTAT NATUREL EST SANS MENTAL (1)
Ce que révèle les expériences de « mort
imminente » (EMI), qui ne concernent pas
seulement les humains en état de mort clinique,
elles peuvent aussi de produire chez des
personnes en « bonne santé », à la faveur
de circonstances, telles : accident évité
de justesse ou en anesthésie générale, etc.
et alors correspondre À NOTRE ÉTAT NATUREL
SANS MENTAL : L’ÉTAT LIBRE DE PENSÉES (1)
EN CLAIR, CELA SIGNIFIE QUE LES
DITES ”PENSÉES” SONT TOTALEMENT INDÉPENDANTES
DU CORPS,
ou de la dialectique matérialiste
historique et forcément spatio-temporelle,
donc indépendantes de l’état bio et
physiologique d’une masse de chair située
sous un crâne et appelé « cerveau ».


Comme Jardin ou Tapis volant, ou comme ENCLOS-VASE-VALLÉE, CERVEAU-CELLIER = LE « QUI SUIS-JE ? », DONC LA FERMENTATION-PUTRÉFACTION, LE RENONCEMENT, LA NUIT OBSCURE, LA VIERGE NOIRE ET SON ENFANT ; L’ALCHIMIE SE RÉSUME À UN SEUL MOT : PUTRÉFACTION. « Comment faire la Pierre [Philosophale] ? » Réponse : Putréfie ! (D’après La Clef du Secret des secrets, de Nicolas Valois).
PUTRÉFACTION-MOISISSURE = les Stations ou Ponts, Points focaux de la Vraie Demeure de la Putréfaction et de la régénération PAR LA MOISISSURE. La Vraie Demeure commence donc AU NORD, le SEUIL… DE L’ÉCUME ET DE LA MERDE OU FANGE, FÈCES, BAUGE, LA POURRITURE ou DÉPOUILLEMENT DES OS (les chairs pourrissent) ET APPARAÎT LA GATE GATE… Les Anciens en ont fait un TROU ROND dans LA VOUTE par laquelle était censée s’échapper l’hirondelle, que les Égyptiens nommaient « Men » (l’âme), dont les Latins ont fait Minerva (l’esprit qui s’échappe) : Le MONT DU CRÂNE : « Lorsque les Fontanelles se ferment, l’enfant se coupe des Anges », dit un dicton picard. Crâne, C.R.N. le Christ a été cloué sur la Golgotha, Mont du Crâne, et Il était Roi couronné : C.R.Né. Il n’est alors pas étonnant que les lieux de culte consacrés à Archange Michel soient construits sur des petites montagnes.

TECHNOLOGIE DES INDUSTRIES DU CAPITALISME = ARRÊT DU GATE GATE (« Gate gate pâragate pârasamgate bodhi svâhâ » du Soûtra du Diamant (Allé, allé, allé au-delà, allé complètement au-delà, l’Éveil, ainsi).
GATE GATE = LA JONGLERIE D’ATOMES (n’en déplaise au fixiste d’atomes : Bequerel…) ET DANS N’IMPORTE QUELLE CONFIGURATION.


Technologie = piratage (car soumise à l’argent et donc au piratage actuel journalier).
Technologie = la même soupe ou le même conventionnel pour tous, soit l’actuel monothéisme unilatéral républicain, telle la fabrication d’un INCONSCIENT COLLECTIF NUMÉRISÉ que, à terme, les Google et Cie rêvent de mettre dans une puce de l’industrie capitaliste de l’informatique, ce qui transformera les humains en zombis !!!
CAR LA CONSCIENCE INFINIE OU FONDAMENTAL N’EST PAS UNE CONSCIENCE COLLECTIVE, ELLE NE PEUT QU’ÊTRE UNE, INDIVIDUELLE : « Le Royaume des Cieux est en Vous », donc Il n’est pas dans cette future société fourmilière soumise à l’industrie des technologies du capitalisme et du rendement dans une démocratie impossible tant le mental humain est incompatible avec une vie harmonieuse entre humains dans ce perpétuel prenant le masque de l’universel dans cette logique de la dialectique historique matérialiste et de son pouvoir d’achat seul moteur de la vie actuelle !
DÉMOCRATIE IMPOSSIBLE : l’humain et sa raison construisent leur monde à la façon d’un carrelage de carreaux noirs et blancs des loges judéo-maçonniques spéculatives, si bien qu’il ne peut y avoir de vraie Paix, car il ne peut y avoir deux humains qui puissent vivre la même série d’événements, ou vvre le même événement de façon identique. Chaque humain est dans sa façon de penser, de sentir, le résultat de la vie, de sa vie à lui. IL EST AINSI FABRIQUÉ, MOULÉ DANS UN CADRE SENSIBLE, SOCIAL, TEMPOREL. IL EST CONDITIONNÉ. IL N’EST PAS LIBRE. Ce qu’il appelle « liberté », ou « démocratie », ce n’est que le droit de rechercher les conditionnements et soumissions qui l’arrangent le mieux, dont il jouit le plus, ce qui n’est pas possible sans contredire ce qui convient à l’Autre, au social. Résultat : de perpétuels conflits-débats entre individus, classes et nations.
Avec la zombification de l’humain par la technologie des industries du capitalisme, LA NUMÉRISATION DU MONDE ET EN MARCHE :

RÉSULTAT : toute évolution vers les Mondes Libres sera interrompue, arrêt total du GATE GATE, il sera procrée une évolution statique, artificielle dans le Minéral, le Végétal, l’Animal et l’Humain. Soit la destruction du Monde Originel dans lequel se situe : « Le Royaume des Cieux et en Vous », dans lequel se trouve la Réalisation du Soi, équivalent du mot CHRIST, équivalent du GATE GATE… et DE LA JONGLERIE D’ATOMES, LE CONTRAIRE DU MONDE NUMÉRISÉ DE BECQUEREL ET AUTRE BILL LA PORTE ET DES GOOGLE DE L’INDUSTRIE DU CAPITALISME NATURELLEMENT ANCRÉS DANS LE CONVENTIONNEL ET L’UTILITARISME.

ARRÊT DES MONDES LIBRES OU DU GATE GATE PAR OMNIPOTENCE INDIFFÉRENCIÉE PAR LA TECHNOLOGIE DE L’INDUSTRIE DU CAPITALISME RENDANT LES HUMAINS PRIVÉS DE LEUR Soi ou Vraie Nature LES RENDANT SOUMIS À UNE MÊME COLLECTIVITÉ RELIGIEUSE OU SOCIAL : LE RÉPUBLICANISME ET SA DÉMOCRATIE. Alors il est facile pour les USAGERS de ce monothéisme unilatéral républicain de confondre leur ego d’usager avec leur Soi et de l’imposer à tous, tel est ce monothéisme unilatéral républicain, par lequel passe un « Dieu » créé dans les croyances ou le CONVENTIONNEL.
Ayant perdu son Soi, chaque consommateur ou citoyen est livré une hypertrophie dégénérant en impérialisme républicain, et donc maintenant : spirituel : la vie n’est plus le Gate Gate ou CHRIST, mais il s’agit maintenant pour le régime et son capitalisme d’IMPOSER LE MÊME SOI, LA MÊME NATURE POUR TOUS : LE POUVOIR OU POUR-VOIR APPELLE ÇA : « TRANSITION », LE NOUVEAU GATE GATE OU LA NOUVELLE CHRISTOLOGIE DU RÉGIME DE CE MONOTHÉISME TECHNOLOGIQUE ET SMARTPHONIQUE !


« Cherchez le mental ; il disparaîtra ».
(Ramana Maharshi, entretien 238 du 20-7-1936).



Note.
1. « Si les yeux sont fermés, c’est nirvikalpa ; si les yeux sont ouverts, c’est savikalpa (état de différenciation, mais de repos absolu). Cet état, éternellement présent, est l’état naturel, sahaja ». (Ramana Maharshi, entretien 17 du 24-1-1935)

SAHAJA : INNÉ, NATUREL, et état « inconscient ».

« On devrait être naturellement en état de samâdhi [absorption totale dans la contemplation, expérience directe mais temporaire du Soi], en son état originel, au sein de n’importe quel environnement ». (Ramana Maharshi, entretien 54 du 16-6-1935).

« Quand les sens sont plongés dans l’obscurité, c’est le sommeil profond ; quand ils sont plongés dans la lumière, c’est le samâdhi. Tout comme un voyageur endormi pendant son voyage est inconscient du trot, de l’arrêt ou du dételage des chevaux, ainsi le jnani [libéré vivant, Sage, celui qui a réalisé le Soi] en état de sahaja-samâdhi est inconscient des événements, des états de veille, rêve ou sommeil profond. Dans cet exemple, le sommeil profond correspond au dételage des chevaux. Le samâdhi correspond à l’arrêt des chevaux, parce que les sens sont prêts à passer à l’action, tout comme les chevaux arrêtés sont prêts à reprendre leur course.
Dans le samâdhi, la tête ne penche pas en avant parce que les sens sont toujours présents, bien qu’inactifs ; alors que la tête penche en avant lors du sommeil, parce que les sens sont plongés dans l’obscurité. Dans le kevala-samâdhi, les activités (vitales et mentales) et les états de veille, de rêve et de sommeil profond sont simplement immergés, prêts à s’élancer à nouveau lors du retour à un état autre que le samâdhi. Dans le sahaja-samâdhi, les activités (vitales et mentales) et les trois états sont détruits et ne réapparaissent plus jamais. Cependant, certains remarquent que le jnani demeure actif, mange, parle, marche, etc. Lui-même n’est pas conscient de ces activités alors que son entourage les remarque. Elles procèdent de son corps et non de son vrai Soi, le svarupa. Le jnani est comparable au voyageur qui dort, ou à un enfant tiré d’un sommeil profond pour être nourri et qui n’en a pas conscience. Au réveil, l’enfant dit qu’il n’a pas bu de lait avant de s’endormir. Même si on s’efforce de le lui rappeler, il ne peut s’en convaincre. Il en va de même du jnani en sahaja-samâdhi ». (Ramana Maharshi, entretien 82 du 16-10-1935).

- Q. : Comment obtenir la paix ?
- M. : Elle est votre état naturel. Le mental obstrue la paix innée ; c’est pour cela que notre investigation s’effectue sur le mental. Cherchez le mental ; il disparaîtra.
Il n’y a pas d’entité du nom de mental. À cause de l’émergence des pensées, nous supposons quelque chose à partir de quoi elles se manifestent. Et cela nous le dénommons mental. Quand nous cherchons à voir ce que c’est, il n’y a rien de tel. Quand il s’évanouit, la Paix se révèle comme éternelle.
- Q. : Qu’est-ce que la buddhi (l’intellect) ?
- M. : La faculté de penser ou de discriminer. Ce ne sont que de simples noms. Que ce soit l’ego, le mental ou l’intellect, tout est la même chose. Le mental de qui ? L’intellect de qui ? Celui de l’ego.
L’ego est-il réel ? Non. Nous confondons l’ego et nous l’appelons intellect ou mental.
(Ramana Maharshi, entretien 238 du 20-7-1936).

Un disciple demanda comment il pouvait reconnaître son état naturel primordial.
- M. : L’état libre de pensées permet une telle reconnaissance.

(Ramana Maharshi, entretien 224 du 2-7-1936).
Cet extrait de l’entretien 224 exprime bien l’état de l’EMI ou dans les circonstances de Réalisation du Soi quand le cerveau sous le crâne est incapable d’une activité de la « raison ». Si on se réfère aux critères conventionnels, l’état de « non-raison » surviendrait dans des circonstances quelconques dans le spatio-temporel qui vont d’un cerveau « normal » à un état de délabrement total dans lequel aucune activité de « raison » n’est possible, en passant par toutes les phases intermédiaires possibles.
Contrairement À LA ROUTINE OU À DÉJÀ L’ÉTAT DE ROBOTISATION DE L’HUMAIN PAR SA « RAISON », LA NON-PENSÉE OU ÉTAT NATUREL DU CERVEAU SELON RAMANA MAHARSHI, CET ÉTAT DE MENTAL LIBRE DE PENSÉES N’EST PAS CORRÉLÉ OU OBJECTIVÉ PAR UNE ACTIVITÉ CÉRÉBRAL PARTICULIÈRE, PUIQU’IL N’Y A PAS DE PENSÉES.
ENCORE, UNE FOIS, CELA SIGNIFIE QUE LES PENSÉES SEMBLENT INDÉPENDANTES DE L’ÉTAT PHYSIOLOGIQUE ET FONCTIONNEL DE CE QUI EST APPELÉ « RAISON » !
LA TOTALITÉ DU MONDE QUE NOUS PERCEVONS EST SEULEMENT UNE PENSÉE !
ET ACTUELLEMENT LE POUVOIR DU RÉGIME CAPITALISTE ET RÉPUBLICAIN VEUT RÉDUIRE CETTE PENSÉE À UNE SEULE PENSÉE (à terme stockée dans une puce de l’industrie informatique du capitalisme).
 
 

Dernière mise à jour : 14-12-2023 15:11

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >