Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Physique ou non-physique ??
Physique ou non-physique ?? Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 27-03-2024 22:41

Pages vues : 160    

Favoris : 36

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Administrateur, Aiguille, Amour, Anarchie, Archange Michel, Bolchevik, Carotte, Celtes, Conformité, Dieu, Dragon, Banques, Consommateur, Dehorscratie, Dragon, Eau, Ego, Fascisme, Gate gate, Gaulois, Homéopathie, Horticulture, Humain, Hiéroglyphe, Histoire, Intelligence artificielle, Judéo-maçonnerie, Laïcité, Libération, Limite, Logibriquet, Logiquopinion, Marxengelsisme, Miviludisation, Nation, Noël, Or, Paix, Penser, Pierre, Pont, Ptah, Racine du mal, Raison, Réel, République, Robot, Saisie, Simplicité, Temple, Temps, Transparent, Trou, Utotalitarisme, Vacuité, Valeur, Vierge, Washingtonisme, Westminsterisme, Winner, Woke, World Economic Forum, Xalemme

 
tore_couleurs_jysuisetjelebnanchis.jpg
 
 
Physique ou non-physique ??
Langage ou non-langage ??
 
 
« J’étais assis seul dans une pièce du premier étage, dans la maison de mon oncle. Comme d’habitude, ma santé était parfaite, mais soudainement une peur violente de la mort me saisit sur laquelle on ne pouvait se tromper. J’eus la sensation que j’allais mourir. Il ne se passait rien dans mon corps qui pouvait expliquer cette sensation et je ne pouvais me l’expliquer moi-même. Je n’ai pas cherché à savoir si la peur était bien fondée. J’ai senti “je vais mourir” et aussitôt je me suis demandé ce qu’il fallait faire. Faire appel à des docteurs, la famille ou des amis ne m’importait pas. J’ai senti que je devais résoudre le problème moi-même, sur-le-champ.

« Le choc causé par la peur me rendit aussitôt introspectif. Je me suis demandé :
“Maintenant que la mort est là, qu’est-ce que cela signifie ? Qu’est-ce qui meurt ? C’est ce corps qui meurt” Aussitôt j’ai mimé la scène de la mort.
J’étendis mes membres en les tenant raides comme si la rigidité cadavérique s’était installée. J’imitai la condition d’un cadavre pour donner un semblant de réalité à mon investigation. Je retins ma respiration et serrai les lèvres pour qu’aucun son ne pût s’en échapper, pour que le mot ‘je’ ou tout autre mot ne pût être prononcé.

“Eh bien ! me disais-je, ce corps est mort. Tout rigide, il sera transporté au champ crématoire où il sera brûlé et réduit en cendres. Mais, avec cette mort du corps, suis-je mort moi-même ? Ce corps est-il le ‘je’ ? Il est silencieux et inerte, mais je sens la pleine force de ma personnalité et même le son ‘je’ en moi…, séparé du corps. Ainsi ‘je’ suis un esprit, quelque chose qui transcende le corps. Le corps physique meurt, mais l’esprit qui le transcende ne peut être touché par la mort. Je suis donc l’esprit immortel”
“Eh bien ! me disais-je, ce corps est mort. Tout rigide, il sera transporté au champ crématoire où il sera brûlé et réduit en cendres. Mais, avec cette mort du corps, suis-je mort moi-même ? Ce corps est-il le ‘je’ ? Il est silencieux et inerte, mais je sens la pleine force de ma personnalité et même le son ‘je’ en moi…, séparé du corps. Ainsi ‘je’ suis un esprit, quelque chose qui transcende le corps. Le corps physique meurt, mais l’esprit qui le transcende ne peut être touché par la mort. Je suis donc l’esprit immortel ”

(Extrait de la présentation de l’enseignement de Ramana Maharshi où il relate son expérience à l’âge de 17 ans).

Finalement en ce début 2024, ce ne sont pas les technologies des industries du capitalisme qui sont importantes, et qui fait, par exemple pour cet essentiel de vie, que l’électricité nous serait difficilement passable : nous ne savons plus nous en passer. Non, finalement, ce sont les techniques issues du mental avec notre langage qui seront totalement brisées. Alors passé, présent, futur ne seront plus des limites modèle « flèche du temps » dans un seul sens, et « Circulez ya plus rien à voir ! ».

Car lorsque nous atteignons Ici et Maintenant, tout langage est détruit et la possession genre ”compréhension” n’est pas encore inventé. Parce qu’au sujet de la Lumière, notre illumination est très claire, ne pouvant être ni couverte ni concernée.

Le langage LGBT sous forme de ”isme” ou système (mouvement) est une singerie des Eaux Primordiales, qui renvoie à ce monde instable, ou plutôt à cet Univers instable parmi un infini d’univers instables (formant un « multivers » ou « multidimensions »), lesquels ne peuvent être stabilisé que par le Divin : la COÏNCIDENCE ENTRE LE SEUL RÉEL ET LA REPRÉSENTATION, DONC L’ÉMERGENCE ENSEMBLE DU SEUL RÉEL ET DE SA REPRÉSENTATION. C’est quand le représentation ni ne succède au Réel, ni ne le précède, mais lui est strictement Ici et Maintenant : la chose apparaît dans le temps même où elle accède à l’existence. Un tel synchronisme, un tel coïncidentia oppositorum annule tout langage humain, généralement et par habitude depuis des centaines et centaines de générations, privant cet humain de prise de décision en fonction de ce qui lui arrive : d’où une situation d’urgence, qui refuse tout espace-temps ou délai et interdit toute idéation du mental, et qui vous à la PANique ce vécu du Seul Réel. C’est la définition de la PANique, de PAN : le Tout, qui lorsqu’Il se présente subitement au mental non préparé provoque une PANique, une terreur qui annule la raison ou le langage habituel.
PANique = représentation moins le temps, la représentation privée de temps, privée d’histoire : il manque le DÉCALAGE qui permet habituellement de retrouver le Seul Réel par le biais de l’histoire, par le biais de la représentation, tardive ou anticipée.

MULTIDIMENSIONS-DÉFINITIONS.
Quand le mental de l’humain tombe dans un état particulier hors de la conscience « normal » (conscience routinière et automatique, celle qui calcul tout), IL EST ÉVIDANT QU’IL RELIE LES CHOSES DE FAÇON MAGIQUE QUE LA RAISON SERA INCAPABLE D’ANALYSER, EN MODIFIANT CES CHOSES DANS LE SENS OU PRÉCISÉMENT IL TEND. (Le scribe de la page a vécu ces faits en circonstances particulières en traversant en diagonale la place Victor-et-Hélène-Basch (carrefour Alésia) où une noria de voitures circulaient sans me faire renverser, quasiment en fermant les yeux, en pensant fermement que rien ne pourrais m’arriver… Même phénomène, parmi d'autres, en sortant un peu sonné de chez le dentiste près de la place de Clichy avec déclenchement de certains regards et même un jeune homme (un peu le type du scribe) qui tenta de lui parler du bout des lèvres, et que le scribe de la page évacua en déclenchant presque le feu rouge pour traverser à travers deux cyclistes, et accélérer la marche vers le rue Forest). Peut-être que certains pourraient dire que ces faits c’est par « chance », mais en lisant d’anciens ouvrages sur la Magie, le mental humain possède de réels pouvoir sur la Matière, soit en raison d’une immense émotion, ou d’une grande tristesse, ce qui modifiera par exemple beaucoup de choses dans une forêt au niveau Élémental. Voir les pouvoirs siddhi (qui restent au niveau du mental, et spatio-temporel, et ne concerne pas le Soi comme l’écran de cinéma n’est pas affecté par les images qui y sont projetées).

DÉCALAGE : DÉSACCORD. Charge naturelle : être décalé ou pas, en accord, par rapport à telle situation.
La charge est une Résistance (ça chauffe), un PLOMB ou POIDS, donc le contraire de fluide, cela déclenche, provoque, d’où par exemple le principe du rire. Le rire est un décalage : au théâtre, le public applaudit le comédien, alors qu’icelui sait qu’il a fait involontairement une faute dans le texte de l’auteur. Décalage du temps profane.
Côté enfantin, avec une logique qui peut paraître absurde, mais ce n’est pas toujours le cas.
Décalage/Naïf/Charme/Maladresse.
Exemple : L’introduction de certaines sonorités en musique, surtout dans les orchestres russes, à cause de la différence de sonorité dû à la taille de l’anche des hautbois, et à la particularité de certains cuivres. Cela donne un charme. On retrouve aussi la “maladresse” russe, comme une sorte de décalage dans les objets de fabrication artisanale soutenus en son temps par un régime politique communiste très présent.
Décalage : sorte de désaccord ou de déséquilibre entre le signe et l’idée.
Décalage : [GABER] plaisanter, se moquer.
[GABE] moquerie, ruse.
Un autre exemple de décalage :
Un homme aimant passionnément les chevaux. Un jour, il frappe vigoureusement les moustiques qui s’amassaient sur les chevaux, ceux-ci s’emportèrent, cassèrent leurs mors et brisèrent la tête et la poitrine de l’homme. Bien que son intention fût bonne, cet homme n’a pas atteint son but.
(D’après TCHOUANG-TSEU. Trad. Liou KIA-HWAY)

Il n’est pas naturel que le Sentier des choses proches, pour Nous humains, et depuis le Néolithique et la voie de l’Agriculture, soit le plus long, et pour cette raison le plus difficile. Les Hébreux-Juifs appellent ça « mise en valeur du temps » et paraît-il c’est très bien payé : « Pour la première fois, une cosmogonie ne se vit pas comme cyclique [Tore, Circulus trinitaire, Ouroboros trinitaire] ; elle ne se donne pas pour but le retour du même [l’Éternel retour]. Elle fixe un sens au progrès ; elle fait de l’Alliance avec Dieu la flèche du temps [dans un seul sens et concept du mental par l’idéation] ; elle accorde à l’homme le choix de son destin : le libre arbitre [et par là l’individualisme, l’opinion, la démocratie et le consommateur et forcément des limites]. Ainsi est posé la fonction de l’économie : cadre matériel de l’exil et moyen de réinvention du paradis perdu [donc la religion de l’argent et du salariat, de la marchandise idole et de la consommation]. L’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute [et inventer la liberté]. Elle dispose d’un moyen pour l’atteindre : mettre en valeur le temps [la carotte du messianisme et de leur ”Jour du jugement dernier”…] ». (Résumé page 18 du livre de Jacques Attali, Les Juifs, le monde et l’argent).

J’y Suis et je le blanchis ; Je suis dans l’Instant et personne ne peut me voir sans aussitôt tomber dans le faux : le Vrai cesse d’être Vrai dés qu’il est vu et donc possédé. C’est aussi le sens de la phrase de Saint Bonaventure : « Jamais l’âme et Dieu ne peuvent co-exister ». Le Sentier on le fait Seul. Itinéraire ne veut pas dire itérer. « Mors ultima linea rerum est ». Vous croyez que si vous êtes deux dans le même lit à enlacer vos corps, comme deux escargots, vous fusionnerez ??? Vous produirez alors des causes et effets, des HISTOIRES de chez REASON-STERILE-TRADE.
 
 

Dernière mise à jour : 27-03-2024 23:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >