Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Holocauste en Vendée
Holocauste en Vendée Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-09-2010 23:47

Pages vues : 16689    

Favoris : 79

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Massacres, Peur, République, Terroristes, Vendée


cadavre.jpg
 
Holocauste en Vendée par les républicains de 1789

Page dédiée aux vendéens morts entre 1792 et 1793 dans
les massacres par les républicains terroristes
 
 
« Nous n’avons jamais eu l’ordre écrit de Hitler concernant le génocide juif, nous possédons ceux de Barrère et de Carnot relatifs à la Vendée. » Pierre Chaunu, historien.

DEPUIS QUELQUES MILLÉNAIRES, TOUT EST LIÉ À L’ARGENT

Mes manuels d’histoire officiel racontent n’importe quoi !
Ne croyez rien de ce qu’on vous serine ! Forgez-vous votre propre compréhension.
La propagande de peur remise au goût du jour en 1789, a assez duré depuis plus de 2000 ans.
 
Ainsi la république française de 1793 fabriqua :
épuration par mutilation sexuelle, création du premier camp d’extermination de l’histoire moderne à Noirmoutier, premiers essais de gazage de masse (insuccès, dû au gaz employé et à l’absence de confinement), premières crémations avec les fours à pain et les églises (exemple de l’église des Lucs-sur-Boulogne où furent brûlés vifs 563 villageois), noyades collectives avec les « noyades des galiotes » ou en couples avec les « mariages républicains » dans la Loire, création au Ponts-de-Cé d’ateliers de tannage de peau humaine – peau dont se vêtissent les officiers républicains – et d’extraction de graisse par carbonisation des corps des villageois massacrés à Clisson. À force de tueries, des municipalités, pourtant républicaines, et des représentants du Comité de salut public finissent par s’émouvoir. Turreau est relevé de ses fonctions en mai 1794, puis décrété d’arrestation en septembre. Jugé en décembre 1795, il est acquitté à l’unanimité.
(Source : Assemblée Nationale - Reconnaissance du génocide vendéen)

 

L’héritage de 1789 nous a donné :

Pourquoi on a tenté de mettre en place une loi pour « interdire » la modification du sens des faits que les alliés et les banquiers ont fabriqués et manipulés à la seconde guerre mondiale, parachevant ainsi la mise en place du NOM ? (Nouvel Ordre Mondial). Par cette Inquisition digne des pires heures des « guerres de religions », on empêche les gens de se faire leur propre opinion.

Le domaine de l’histoire n’est pas le domaine des « faits » ni, encore moins, celui des « phénomènes ». Il est celui de la reconstitution de l’événement, d’une « re-composition » de ce qui a été « dé-composé » par le temps... » (René Alleau : Aspects de l’Alchimie Traditionnelle).
Le discours scientifique autant que le récit mythique est victime des illusions et des préjugés du langage. Il n’y a pas de système du Vrai. Ni système, ni modèle, ni vrai. Nous ne prétendrons qu’au possible ou au vraisemblable. C’est ce qui explique que finalement la Raison ne donne pas plus d’assurances que l’Imagination ou le rêve. (D’après Jacques Prévot, présentation de l’Autre Monde, des œuvres complètes de Savinien de Cyrano de Bergerac)
On a tenté une percée de la libre pensée à la Renaissance, voyez ce que ça donne actuellement !
Ne jamais oublier qu’en matière de guerres, le nerf de la guerre c’est l’argent, comme le dit le dicton populaire. Alors où est le sérieux dans l’histoire ? Car qui à intérêt à entretenir le business de l’Holocauste de la seconde guerre mondiale ? Personne n’a entretenu l’Holocauste du peuple russe en des dizaines de millions de morts entre 1917 et 1952 à la mort du dictateur Staline ! Là il y a déjà un problème ! « Deux poids deux mesures » comme disent certains. On s’offusque d’une femme condamné à mort en Iran, mais pas aux États-Unis, où dans soi-disant ce pays de liberté, ou plutôt de libéralisme, on assassine de diverses manières dans divers États.
Avec notre technologie moderne non seulement on peut truquer facilement l’histoire, mais en plus vient le problème de toute justice humaine : l’interprétation des faits et ce qu’en rendent les témoignages, témoignages qui peuvent être non neutres, ou acheté, ou sous une multitude d’influences. Le piège des mots/maux est le pire des pièges : « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme, mais ce qui sort de sa bouche ». (Bible - Mathieu). Alors vous imaginez, sur une photo ! un film !


Sophisme de l’histoire et ego et compétition

Le merveilleux Andersen l’avait bien compris avec ses contes prophétiques, lorsque dans les Habits neufs de l’empereur, il fait dire la Vérité par un petit garçon qui ose, naturellement, originellement, braver la morale style « Et si c’était votre enfant », en criant : LE ROI EST NU ! alors que tout le monde pouvait voir le Roi nu mais n’osait pas le dire. C’est l’application de la loi du Miroir comme cité en début de page : la vérité toute nue, comme l’empereur ! la Conscience, le Soi divin.
Il n’y a rien de plus aisé à falsifier l’histoire avec les moyens modernes, et même autrefois : voir l’Affaire Gilles de Rais. Et à ces anciennes époques il était facile d’acheter des témoins, de payer des voleurs et autres arrangements et pots de vin. Quoi de plus corruptible que l’être humain. De plus, les vainqueurs de la seconde guerre mondiale n’apportent que des preuves propagandistes dans le drame de l’Holocauste, ce serait trop beau de laisser une belle part à l’ennemi ! Ces drames sont enchaînés les uns les autres en passant par la première guerre mondiale, la Révolution russe de 1917, le dictateur Napoléon Bonaparte et les escrocs Rothschild (dans escrocs il y a crocs), l’Holocauste de la Vendée en 1792-1793, la Révolution de 1789, le siècle dit des lumières, Louis 14, la Renaissance Galilée et l’imprimerie, les Templiers, les Croisades, la chute de Constantinople en 1453 qui annonça la Renaissance, la chute de l’Empire romain, Les philosophes grecs et leur logique, Babylone, etc.  

Comme du temps de Gilles de Rais et maintenant, c’est le fric et les sociétés secrètes qui dirigent le monde ; et c’est la richesse de Gilles qui l’a perdu, non seulement en dépensant prodigieusement lui-même, mais en attirant la jalousie du pouvoir de l’époque. Voir ce qui est arrivé avec le ministre des finances de Louis 14 : Nicolas Fouquet, jalousé par le Roi. Dans le cas de Fouquet comme dans celui de Gilles, on a tout fait surtout malhonnêtement pour les détruire...

C’est la Grand Administrateur Satan qui dirige la philosophie de l’ego, ça tombe aussi sur certaines pratiques religieuses comme celle des pharisiens, dont toutes les activités religieuses de dévotions sont uniquement axées sur les profits personnels (statut social ; respectabilité, d’où le jeu de la censure ; bonne conscience ; pouvoirs spirituels ; récompenses célestes). Ainsi ces gens là ne pensent égoïstement qu’à sauver leur âmes, à faire partie du cercle très restreint des élus, des initiés, des Grands Maîtres, cette « jet-set » de l’ésotérisme ; c’est toujours le style de ce que j’appelle : « Et si c’était votre enfant ». En résumé c’est l’ego qui règne.

Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers. Réalises le SOI, le Cœur, la Conscience, l’Instant.

 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 11-06-2011 17:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2024 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >